Insert Coins To Continue ?

Par Linsk Blog créé le 08/06/12 Mis à jour le 21/11/12 à 13h32

Bienvenue sur ce blog qui vous rappellera que l'imagination est faites pour être constamment nourrit..

http://insert-coins-for-continue.over-blog.com/

Ajouter aux favoris
Signaler
Sexy Bits

Grumph..
Je suis un frustré, un éternel frustré.. et ce depuis toujours.
Pourquoi ?
Parce que nos médias que sont les Jeux Vidéos regorgent de tant de secrets/Caméos/Easter Egg qu'il m'est insupportable de ne pas tous les découvrir, les voir, les partager, puis qu'on m'en redonne encore jusqu'à plus faim..
Mais ce n'est pas la cas.

Je rêve parfois d'inscrire ces quelques mots clés simples sur Internet "secret dans les Jeux Vidéo" et de tomber sur une immense et fascinante bibliothèque, mais je suis vite rattrapé par le site du couillon qui aura utilisé le mot clés "Secret" pour parler d'une émission merdique..
Alors avec un espoir sans limite je m'emporte sur mon clavier en essayant, pourquoi pas en Anglais "Cameo in Vidéo Game"..
La seconde d'après ce sera la proposition d'une "vidéo" certes, mais du cul d'une actrice de 8 eme zone qui fait un Caméo dans un mauvais film..

Pire encore, je me laisse aller aux plaisirs simple et commun en me disant que finalement seul le cul intéresse les gens sur le net, alors j'ose une dernière recherche sur la "censure dans les Jeux Vidéos" justement..
Et voila que je tombe sur les 1 000 lieux communs comme les mods GTA San Andreas ou les boobs de Lara Croft dans un Top 10 des personnages les plus sexy.

Pourtant, il y a une infinité de petites choses dont certains personnes comme moi se délecterait.
Et puis bon c'est l'été, comme dans l'un de mes précédents articles ( jeux de mains, jeux de coquins ), autant faire plaisir à la majorité (et à moi aussi, hein) en montrant les cochoncetés cachés dans nos vieux jeux.
le vice a parlé, je m'étale sur la fameuse censure dans un 1er temps..

Je récupère brièvement l'exemple du soft Stormorld, qui a subi un lifting de son passage Ordi à Console :
http://img4.hostingpics.net/pics/204310001StormLord.png
http://img4.hostingpics.net/pics/808954001StormLord2.png

http://img4.hostingpics.net/pics/6708361StormLord2.gif
http://img4.hostingpics.net/pics/2755691StormLord2g.gif


Le bikini en Fer était trés à la mode à l'époque.. faut croire.

 

Stormlord n'était pas le seul à souffrir des affres de la censure..
Les comparatifs entre versions Japonaise et Occidental de certains Jeux sont suffisamment éloquente :
http://img4.hostingpics.net/pics/539659Castlevania3Statuearticleimage.jpg
http://img4.hostingpics.net/pics/815125Earthboundarticleimage.jpg
http://img4.hostingpics.net/pics/697254FinalFantasyIVSirenarticleimage.jpg
Dans l'ordre :

Castelvania, le cul nu de Mother/Earthbound, et une Espers de Final Fantasy V.

 

J'appuie particulièrement sur le sprite de la jolie de Blaze de Street Of Rage II, dont nous avons tous essayé de voir la culotte (ou pas ) en mettant le jeu sur pause au moment opportun.
(si, si, vous l'avez fait, je le sais.)

Version Japonaise :
http://img4.hostingpics.net/pics/456351censureblazenormal.jpg

Version Américaine :
http://img4.hostingpics.net/pics/652987censureblazecensure.jpg

Eh oui, il est théoriquement possible que ces produits aient eu une connotation infantile dès le départ dans nos contrées, d'où la censure sauvage.
Tandis qu'au Japon, il n'y avait pas vraiment de distinction sur la cible (autant les adultes que les enfants jouaient), sans compter que dans les moeurs, ce n'est pas un vague bout de culotte pixelisé en 8 bits qui risquait de dépraver la jeunesse.
Je suppose.

Je ferais d'ailleurs remarquer que les Jeux sur Ordinateurs étaient un peu moins surveillé, à l'image de ce passage de Double Détente, l'adaptation CPC du film éponyme :
http://img4.hostingpics.net/pics/1779531779.png

Les exemples de "screen titre" alléchant ne manquaient pas non plus..
http://img4.hostingpics.net/pics/9741321385.png

Tiens cachons ce Saint qu'on ne saurait voir blabla.. avec la superbe intro de Gabrielle sur Amstrad CPC.
http://img4.hostingpics.net/pics/521134gab2.png

On se faisait évidemment souvent escroquer, se retrouvant au final avec un jeux de tir/plate forme.
http://img4.hostingpics.net/pics/479278938.png

Hormis ces jolis cas d'hypocrisie de Marketing, parfois, les développeurs allaient jusqu'au bout de leurs idées.
http://img4.hostingpics.net/pics/238206sexvixensfromspace01.png
http://img4.hostingpics.net/pics/416546SexVixensfromSpace2.png
http://img4.hostingpics.net/pics/476857sexvixensfromspace03.png
Le design du vaisseau restera toujours une source de fascination pour moi, me rappelant quelque chose, mais quoi ?
Comme dirait Clara Morgane :
"je l'ai sur le bout de la langue, mais.. pfff.. dur de m'en souvenir."

Et puis, on ne peux pas dire qu'ils trichaient sur le contenus quand c'etait directement sous entendus dans le titre, comme pour Sex Olympics..
http://img4.hostingpics.net/pics/754512231496sexolympicsamigascreenshotmamongafounds.png

les Titres d'époque étaient certes racoleurs et souvent vulgaires, cependant ils étaient dans une moyenne bien moins laide que de titrer leurs jeux avec un nom de star du X des années 60..
http://img4.hostingpics.net/pics/8290434805.png


Mais ne soyons pas mauvaise langues, malgré une censure plus tatillonne sur les consoles (et particulière chez nous en Occident), les plus curieux et acharnés ont pu constater que nos amis développeurs n'étaient pas en reste sur ces supports.
Les coquinou distillaient ça de façon discrète à l'image de Gogo 13 sur Nes, durant une très courte séquence.
http://img4.hostingpics.net/pics/905646golgo13.gif
Et comme dirait Clara Morgane :
"c'est pas parce que c'est court.." hein.

et continuellement avec la série Castlevania.. ben c'est une Vouivre, ça pose un problème ?
http://img4.hostingpics.net/pics/371248026HauntedCastle.png


Ça assumait même le second degrés avec Sexy Parodius.
http://img4.hostingpics.net/pics/443036sexyparodiusplaystationps1086.jpg
http://img4.hostingpics.net/pics/120386sexyparodiusplaystationps1074.jpg

Le sexy trouve d'ailleurs superbement sa place dans la parodie.
Si Street Fighter II nous a fait rêver avec son gameplay et le fessier de Cammy, Strip Fighter II, lui.. ne faisait pas dans le string.. euh la dentelle.. wé enfin vous comprenez quoi.
http://img4.hostingpics.net/pics/150832stripfighter2pic4.png
http://img4.hostingpics.net/pics/231795sf2012.png

Mortal Kombat et ses "Fatality", ont inspiré les "Nudality" de Tatoo Assassin.
http://img4.hostingpics.net/pics/817175nudality.jpg

Ainsi que dans The Apprentice sur CD-I, grâce à un Cheat Code.
http://img4.hostingpics.net/pics/359319apprenticenudalityscreen2.jpg
http://img4.hostingpics.net/pics/320081tapprenticenudality22.jpg
Autant dire que même les décors de certains niveaux donnaient du bonheur.
http://img4.hostingpics.net/pics/743665appy24.gif

Et dans la parodie de la parodie, Shadow Warrior (qui s'inspire de Duke Nukeum, bien sur), reprenant les éléments sexy japonisants, histoire de nous faire farfouiller de fond en comble la moindre salle/map du Jeu.

http://img4.hostingpics.net/pics/176640shadoe528x297.jpg
http://img4.hostingpics.net/pics/788836shadowwarrior13.jpg
(oh un Caméo de Lara Croft ! wé eh ! je vous rappelle qu'à la base c'était un article sur "les Caméo et autres secrets" que je voulais faire.. j'ai juste cédé à la facilité du fessier par flemme libidineuse.)

 

Brefle..
De nos jours, les Jeux sont par un Pegi, qui vise à mieux contrôler le flux mammaires, et c'est sans honte que les développeurs et Gamers adultes peuvent enfin totalement assumer ce plaisir rétinien..
ou pas, parce que dans une telle séquence de God Of War II, ya de quoi avoir plus les choquottes que de la libido.

http://img4.hostingpics.net/pics/969609clotho.jpg

la 2D quand à elle reste dans cette subtilité, d'être sexy sans jamais trop en dévoiler.. et c'est mignon tout plein.
http://img4.hostingpics.net/pics/387069bv000035.gif
http://img4.hostingpics.net/pics/699144elenawin.gifhttp://img4.hostingpics.net/pics/530940elenawin1.gif

avec des personnages comme Maï Shiranui, qui ont une histoire lourde de sens..
http://img4.hostingpics.net/pics/893890mai.gif
(voila, ça c'est fait.)

De toute façon j'arrive à la fin de mon quota d'images tétonnantes..
car en vérité j'ai encore en tête de parler plus tard de tout un panel inexploré dans la conchonceté et l'humour dans les Jeux Vidéo :

http://img4.hostingpics.net/pics/266818vend5.gif

http://img4.hostingpics.net/pics/816974vend2.gif

Vendetta, un Jeu d'Arcade/Beat'Em All qui n'a jamais vu le jour chez nous.. un indice sur le pourquoi ?

 

Parce qu'ils n'en manquent pas les bougres (d'humour).
Et de créativité aussi..
http://img4.hostingpics.net/pics/22990637Deathevn.gif

(un monstre effrayant de Breath Of Fire II, là.)


C'est pour cette raison que je tiens à finir cette article sur une image poétique d'Okami.

http://img4.hostingpics.net/pics/873760sakuya.jpg

Ce doux postérieur c'est une pêche en fait.. voyez ? la nature, les arbres qui fleurissent, la lune toussa, une métaphore à la Okami quoi.

 

Bon ok.. Promis, la prochaine fois je refais vraiment un bel article sur les Cameo, References et Hommages.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Hidden Bits
Ca fait plusieurs jours/semaines que je voulais faire suite à l'article "jeux de mains, jeux de coquins ", il y a bien diverses anecdotes qui me passent par l'esprit et qui meritent tout notre attention.
Encore des excuses pour mettre des boobs pixelisés ça, hein.. bah oui c'est vrai. ^^
 
Ceci dit, je ne sais quel force divine m'a empeché de le faire..
(Surement ce sale RPG qu'est Xenogears sur PS1, que je refais actuellement..)
 
Pour me faire pardonner, et en attendant que je m'y attelle correctement pour faire suite à l'article, laissez moi vous rappellez à quel point notre innocence nous a fait occulter quelques petites coquineries :

(mouahaha, wé j'ai laissé en tout petits pour que vos yeux vous piquent et pleurent en essayant de regarder ces conchoncetés de plus pres.)


Cependant, je reste toujours à l'affut des References et hommages dont le monde du jeu video s'inspire, ou inspire.
et il n'y a pas à dire, certains sont sacrement beau :

A l'image de Last Resort sur neo geo..qui s'inspire librement de Neo Tokyo dans Akira.

Au personnage nommé K9999 de King Of Fighter, à Tetsuo.
 
Plus mignonne, caché dans une salle de Breath Of Fire, Chun Li fait ses exercices.
A noter qu'un village dans ce joli petit RPG d'antan, se nomme "Romero" et qu'il se fait attaquer par des Zombis.
Si ça ne tue pas comme reference, je sais pas ce qu'il vous faut.

En etant vicieux, on pourrait même trouver qu'un des Boss du jeux d'Arcade nommé S.W.A.T ressemblerait à s'y meprendre à Donkey Kong.

(Un gorille geant, des tonneaux.. non, ce n'est pas tiré par les cheveux.)


Il y a aussi, depuis de nombreuses années, de vrais celebrités qui s'etaient invité à la fête.
Bruce Lee ayant pris place depuis fort longtemps dans nos univers (ici : Petit Dragon de Pixel ), j'enoncerais les quelques autres passé plus ou moins discretement.
Dans Punch Out c'etait officiel..

Mais pas dans Street Fighter II, ce qui explique le nom original de M.Bison pour Myke Tyson, et non pas Balrog.
 
Pour Hulk Hogan..
qui apparait en Bad Guy dans le Beat'Em All Burning Fight.

Puis en personnage jouable à la banniere etoilé de World Heroes.

Ou encore en boss verdatre de Last Battle, tiré grossierement de l'animé Hokuto no Ken, bien sur.


Jean Claude Vandamne lui est devenu Johnny Cage dans Mortal kombat..

(On a tous reconnu son grand ecart qui lui a valu sa renommé.)

Dans le Cameo "Wateufeuckant", on pourra aussi noter, celui de Gary Coleman (Arnold et Willy) dans Postal 2.

Les Cameos sont toujours legions, et ils sont bien plus jouissif quand ils sont bien cachés..
A l'image du contenu de l'enorme et fabuleux Duke Nukeum 3D.




Dans l'ordre, Indiana Jones, Star Wars, le monolythe mysterieux de 2001 l'Odyssé de l'Espace..
ainsi que le Terminator ecrasé par Sarah Connor dans l'usine/presse.

A propos, le superbe T-800 a eu des hommages à sa hauteur :
(Snatcher, l'oeuvre hyper réferencé de Hidéo Kojima)


(Super Contra/Super Probotector)

Finalement bien moins que le Xenomporphe d'Aliens, à apparaitre dans la multitude de Shoot'Em Up, tel le culte R-Type.

Ou les Run&Gun que sont Contra et Turrican.

Turrican, qui rappelons le, ressemble etrangement à Metroid, qui lui même rend rend hommage au film de Ridley Scott, en donnant le nom de Ridley (Ripley) à son Boss final.
(phiou, et encore je dis pas que "Mother" qui est le nom du vaisseau d'Alien devient "Mother Brain" pour Samus Aran.)

Plus subtil et discret dans Breath Of Fire II, avec un joli Facehugger collé sur le visage de l'ennemi.

(Si, si, regardez bien.)
 
 
 
Bref, je n'en finirais jamais d'etre etonné et de me regaler à retrouver tout ces petits clins d'oeil.
le jeux video en est une source intarissable, je me reserve le plaisir d'en retrouver encore et encore pour un prochain article.
Toutefois entre "hommage" et "plagiat", il n'y a qu'un pas que quelques petits futé (ou pas) on fait.
Et puisque je cite à mainte reprise la licence Contra, autant verifier de quoi est tiré la 1er jacquette du jeu :

Ok, on a vu pire..
 
Surtout dans le principe même du jeu video, avec Great Gianna Sister, qui est un clone parfait de Super Mario Bros, par exemple.


Ainsi qu'une sequence de Burning Fight me rappelant etragement Street Of Rage II.
à moins que ce soit le contraire..

Etant donné qu'Alex use d'un genre de Shoryuken et que la belle Blaze d'un Hadoken, il y a donc de quoi se triturer longtemps avant de savoir où s'arrete les references et qui a volé quoi..

Enfin, on n'est pas encore au point du plagiat hyper grossier comme celui du Téléfilm "Escape from Atlantide" ayant été chiche au point de voler le logo et le design de Bioshock.



Ni de Limbo Of The Lost, dont les développeurs ont visiblement cru que des gens ne se rendrait pas compte de l'escroquerie.


(ah wé, quand même hein.)

Le farfouillage ne sera jamais fini, il y a tant de petites analogies à faire dans ces medias qui se font l'amour de façon si passionnelle..
Allez hop pour finir sur du sexy referentiel, quoi de mieux que du Duke Nukeum 3D ?
Wé je sais que c'est moche ce racolage que je fais..
Cela dit c'est pour la bonne cause du Jeux Video, hein. 
 
Post Scrotum :
l'article "Jeux de Mains.. partie 2" est prêt, si motivation de la part des lecteurs je sens/voit, il arrivera incessament sous peu.
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Sexy Bits

Il fait chaud en ce moment.
C'est l'été, le soleil, les vetements legers, la plage et les corps qui sentent le monoï toussa.

Et pendant que des milliers de corps s'alanguissent sous le soleil afin de prendre une couleur plus caramelisé, quitte à sentir le brulé..
Je vous propose une lumiere moins agressive, et autant de formes genereuse de pixels pour la saison estivale.
Faisons parler les Bits.

Mais je sens d'ores et déjà vos attentes de personnages 3D beneficiant de Breast Bouncing..
Que nenni, ici il ne sera questions seulement d'images pixellisés, souvenirs de ces longues quetes où la dexterité sur Notre baton de joie etait l'arme ultime afin d'acceder à ces quelques recompenses.

D'une simple envie naïve de vivre l'aventure de la celebre espionne Mata Hari sur Amstrad CPC, et la decouvrant nue.


Ou d'avoir voulu tester le tres mauvais jeu d'aventure textuel que fut Oxphan.

Nous decouvrions quelques bouts de tetons en 8 bits, composante de la descente aux enfers qui ont fait de nous ce que nous sommes, des etres pervers mais logiquement de tres bon gamers.
Non bien sur je deconne, nous ne sommes pas devenus de bon gamers pour autant et surtout tout ces jeux etaient tout au juste coquin.. pas de quoi appeler Famille de France.

Elles etaient au pire une belle source de motivation qui accompagnait un simple jeu de Shoot ou de Casse Brique.


Jolies pages d'intro hein ? Apres avoir bavé et fantasmé sur le contenu, en demarrant le jeu vous compreniez que vous vous êtes fait avoir.. mouahahaha.

Mais revenons plutôt sur le genre aventure qui excellait dans ce domaine, obligeant à la rigueur et la reflexion intensive pour quelques secondes de bonheur..
Tel Les Passagers Du Temps et Sram usant encore de l'analyse textuelle.

Et là je ressens les vagues souvenirs de frustration de nombreux joueurs, ayant tapé "montre tes fesses coquine !", ce qui se soldait par un message de retour negatif..
Eh oui le devoilage de parties charnues se meritait à l'epoque.

Les plus bourrins trouvaient alors leurs compte dans les jeux d'action pures comme Navy Moves.. encore fallait il le finir pour acceder aux dehanchés des Vahinées.

Appelé communement les "barbares du stick", les plus agiles des doigts pouvaient s'essayer a ces challenges elevés..
Et puisque vous etes encore là, à lire cette article de depravation, laissez moi vous faire ce petit cadeau bien merité :


(wé ! loué soit les hackers cochons ! ^^)

Mais le tempax et je n'ai pas encore traité du genre Click&Point qui a repris le flambeau de la thematique jeux à reference couquinesque.
Experience traumatisante pour ceux l'ayant eu en main, la superbe saga des Leisure Suit Larry nous mettait dans la peu d'un loser de la l'accostage.


De longues heures de drague intensives et de frustrations, les demoiselles se refusant assez souvent à nous apres nous avoir emoustillés tres violemment auparavant.

Oui,là ne pouvait pas dire qu'on avait la langue dans la poche pour arriver à nos fins.

De la même maniere dans l'Arche du Captain Blood, je n'ose même pas compter combien d'heure j'avais dû passer à charmer la nymphette dans de lointaines contrées stellaire..

De belle Extra-Terrestre impossible à soudoyer.. dommage, ça aurait été un bien beau message d'amour et de paix universel..

Enfin tant pis..
Avec les machines, Sexy Robot/Droïd, il y avait peut etre plus d'ouverture.. dans un puzzle game.

Ou peut etre en en detective privé tentant d'inflitrer un reseau de cyber-madame,  dans l'inoubliable Geisha..


Tiens à propos de robot et de zizette electrique, laissez moi vous conter ma tristesse en ne trouvant quasiment pas de screen evocateur du jeux Ranxerox.
Tiré de la BD eponyme, avec son ambiance cyberpunk, son language cru et ses quelques conchoncetés, il meriteraient largement de figurer au pantheon des jeux cultes.

Du coup pour exprimer mon mecontentement je me sens obligé de faire greve et de mettre les images gratuite de Fascination, de Maupiti Island sans anectodes.. Pouf comme ça là.

(c'est aussi parce que j'ai un peu la flemme d'en parler hein, j'ai jamais reussi à arriver jusqu'au quota erotisant de ce jeu.. mais j'ai comme excuse c'etait pas facile non plus les jeux à l'époque, hey !)


Puis entre temps il phallus (!) que j'apprenne à jouer au poker surtout..
parce qu'il faut dire j'ai mis du coeur à jouer à Teenage Queen, pendant longtemps j'ai eu espoir de voir son trefle.
(il est tard et je fais ce que je peux au niveau vannes, ça doit un peu se voir surement non ?)

Groumph ! pendant tout ce temps, je me suis cassé la nenette alors que les gentils developpeurs de Stormlord me machaient le travail, quel fou..

(Admirez les decors tres.. suggestif)

On rigole, on rigole mais plus l'epoque avancait et plus le jeu video devenait un produit grand public, les censeurs etaient donc aux aguets les fourbes..
Pour preuve Mystic Defender sur megadrive fut censuré lors de sa sequence finale.

Zoom, juste pour verfier hein.


Heureusement les developpeurs sur consoles ne sont pas exempt d'humour et nous laissaient parfois de petites images rigolotes bien caché.
Comme dans Knight Of Round.

(Un detail qui me donne envie de remercier les designers, pour le fou rire ! )

 

Idem dans Power Instinct 2.

 

De voir que les galbes feminin laissent parfois la place aux corps musclés des personnages de Cho Aniki,car il en faut pour la libido de tout le monde eh. ^^

 

Voila..

Je n'ai aucune conclusion à cet article pitoyable, mis à part d'ouvrir une voie plus serieuse pour un sujet prochain sur la censure et les egg easters.

Néamoins au vu de l'heure tardive à laquelle je le finis, je cederais donc à la facilité deconcertante :

 

Le seske dans les jeux videos c'est rigolo (et un peu salaud) et j'aurais esperer que ça continue plein plein avec des petites conchoncetés camouflés qui nous aurait fait mettre les jeux en pause.

(comme nous l'avons tout fait pour deceler la petite culotte de pixel de Chun Li ou de Blaze dans Street Of Rage 2).

 

Et ne dites pas que vous ne l'avez jamais fait, hein.

 

 

 

 

 

A suivre..

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Normal Bits

Un art, une image, un style..
Depuis le 20 juillet 1973, le cinema a tenté de retrouver cette energie et ce dynamisme dans les combats, de nouvelle stars sont née et c'est surtout dans les jeux videos que la legende de Bruce Lee perdure.


En 1984, sur plusieurs supports dont l'Amstrad CPC, apparaissait son 1er jeux :
http://img10.hostingpics.net/pics/85471Bruce_lee.png http://img10.hostingpics.net/pics/440364bruce_lee_pc_game_dosbox_1.jpg
Pas grand chose nous rappelant le personnage ni son univers, du fait d'un petit sprite jaune qui devait collecter des lanternes et eviter des pieges mortels mais c'etait les sentiments qui parlaient..
La jeunesse (la notre et celle des machines) pardonnait tout, c'etait déjà un mignon hommage.

En Arcade et sur Nes en 1984, c'etait sur Kung Fu Master :
http://img10.hostingpics.net/pics/177859Kung_Fu_NES_ScreenShot3.jpg
Qui faisait penser à son film incomplet "Le Jeu de la Mort", ou Bruce devait monter les etages d'une pagode et y affronter chaque Boss.. Pas un hasard le level design.

Sur PC engine en 1987, China Warrior :
http://img10.hostingpics.net/pics/595995chinawar1.png
http://img10.hostingpics.net/pics/435630China_20Warrior.png
Une daube monumentale, dont l'emission Hall Shame avait fait une jolie critique bien honteuse.

Sur tout support en 1992 dans Mortal Kombat :
http://img10.hostingpics.net/pics/922243Mk2_LiuKang_FlyngKick.jpg http://img10.hostingpics.net/pics/714683Mk2_LiuKang_Dragon.jpg
Reference plus difficile à voir physiquement, "Liu Kang" son coup de pied sauté et sa fatality (une transformation en Dragon qui devore son ennemi) font le clin d'oeil.

 A la même date sortait sur Arcade et Neo Geo World Heroes :
http://img10.hostingpics.net/pics/1405611695.jpg
Le petit dragon apparaissant sous le nom de "Kim Dragon", en toute simplicité.
ça commencait à prendre forme, on incarnait la rapidité et la fluidité du felin.

Retour à une certaine sobriété en 1993 par la sortie d'un film Hommage à son nom Dragon : Bruce Lee Story :
http://img10.hostingpics.net/pics/58538dragonbrucelee.jpg
Une occasion de refaire le parcours de sa vie sur Megadrive et Snes, avec un gameplay un poil rigide..

Toujours en 1993, suite au succés de son predecesseur sort Super Street Fighter 2 : New Challengers :
http://img10.hostingpics.net/pics/88418319_Feilong_1217886674.jpg
Parmi les petits nouveaux, on decouvre "Fei Long" poussant les cris connus en donnant des coups de poings devastateurs et un coup de pied qui enflamment les adversaires.

En 1994, sur Super Nes Super Punch Out :
http://img10.hostingpics.net/pics/239473dragonchan.png http://img10.hostingpics.net/pics/732616screenshot_16385_thumb300.jpg
"Dragon Chan" (subtile allusion à Jackie Chan par la même occasion) sera un nouveau personnage integré au remake, et son pied sera fatal.. en boxe, wé.

Sur PS1, Tekken :
http://img10.hostingpics.net/pics/644047Marshall_Law__T2_.gif http://img10.hostingpics.net/pics/484400law_04.jpg
"Marshall Law" heritera même de la combinaison jaune à bande noires legendaire à partir de l'episode 2.

En 1997, c'est au tour de Dead Or Alive (le jeu a "breast boucing") de recuperer le personnage et de le mettre à leur sauce :
http://img10.hostingpics.net/pics/820038jann_lee2.jpg http://img10.hostingpics.net/pics/60980art_4341_id_6_mw_520.jpg
Mais avec de tel cris et un nom comme "Jann Lee", on ne nous l'a fait pas à nous, hein. ;-)
http://img10.hostingpics.net/pics/239699BruceLee.jpg
Surtout avec l'inevitable combinaison jaune.

1998, Soulcalibur avec ses armes blanches :
http://img10.hostingpics.net/pics/280439soul_calibur_ivs_maxi.jpg
Avec son look et sa coupe de cheveux à la Elvis, le personnage "Maxi" crie et manie le nunchaku de la même façon.


et tout ces personnages reviennent sans cesse au fil des jeux/episodes dans les Tekken, les Soulcal, ou Street Fighter 4 avec de nouveaux clins d'oeils à ses films, comme par exemple à Enter The dragon :
http://img10.hostingpics.net/pics/244375bruce_lee_photo3.jpghttp://img10.hostingpics.net/pics/359839fei_long.jpg

http://img10.hostingpics.net/pics/3070553_400x282.jpg

Le plus drôle, c'est quand les references se melangent pour montrer à quel point Bruce Lee s'est immiscé dans de nombreuses oeuvres :
Mad Max + Bruce Lee = Hokutono Ken.
http://img10.hostingpics.net/pics/742202hokuto_no_ken_l_ere_de_raoh_3.jpg http://img10.hostingpics.net/pics/42887Hokuto_no_Feilong_1.jpg

C'etait inexorable...
http://img10.hostingpics.net/pics/138352Last_20Battle.gif
Que ce soit dans des jeux à licence comme Last Battle ou God Hand. en 2007, il est probablement l'icone la plus referencé..

Sacré Bruce Lee, il nous aura fait rever en film et depuis ils nous fait encore le même effet manette en main..
Vivement de voir ses prochaines apparitions dans de nouveaux jeux.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Normal Bits
Je veux parler d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitreuuh..
un temps ou le Online n'existait pas, et que les gens sur le même canapé partageait leurs manetteuh..

Parce que si le blog se nomme "Insert Coins" c'est aussi par envie de rappeler ce que les jeux videos fournissait en partage.
Quelques salles d'arcade dans un lieu ou les passionnés et les curieux n'hesitaient pas à partager un coin de bornes, devenant compagnon pendant quelques minutes.
Et ceci non pas pour se battre l'un contre l'autre, mais pour coopérer contre le Big Boss Bad Guy qui apres avoir capturé notre petite ami, nous envoyait des troupes d'ennemis afin de freiner notre progression.
http://img10.hostingpics.net/pics/69825double_dragon_20070509053011275.jpg
L'un des mes 1eres experience fut Double Dragon, tout jeune encore inexperimenté, une bonne âme me fit l'honneur de devenir son allié en inserant 5 francs dans cette machine de l'enfer.

Ce fut un choc, on pouvait avancer sur un immense plan, cogner ses adversaires (ils l'avaient bien merité les salauds en voyant l'intro du jeu) et avec les 1eres decouverte strategies de partenariat :
"Viens m'aider ils m'ont encerclé !"

Ca discutait, se disputait, elaborait des plans de jeu :
"bon toi tu te place à droite et moi je les pousse dans le ravin.."
Ou par ces petits actes de traitrises par un coup de manchette mal placé entre l'ennemi et son compagnon pouvait mettre fin à notre quete justiciere.
  Parfoisça finissait par des reproches pleine de mauvaises foi :
"mais raaah c'est ta faute, au lieu de t'occuper de mon voyou et de me taper comme un con, tu devais t'occuper du gros punk !"
Ce qui sonnait comme un appel au recommencement.. encore fallait il avoir 5 francs dans sa poche..

Aah.. La cooperation, nous en avons eu beaucoup dans le genre Beat'Em All..
http://img10.hostingpics.net/pics/727249astorma_a.png
http://img10.hostingpics.net/pics/722451bad_dudes_vs_dragonninja_2.jpg http://img10.hostingpics.net/pics/499910goldenaxe.jpg http://img10.hostingpics.net/pics/377610streetsofragetop10.jpg
(Alien Storm, Dragon Ninja, Golden Axe, Street Of Rage (qui reste un Must Have à mes yeux), Final Fight, Shadow Warriors.. ect.)

Evidemment les Super Heros étaient à l'honneur..
http://img10.hostingpics.net/pics/805589X_Men.gif
Jusqu'à 4 joueurs à la fois sur le même ecran comme dans X-Men Arcade.
(Ce qui n'empecha pas pour autant d'avoir de superbes daubes comme "The Avengers" aussi, par exemple.)

Ca s'elargissait aussi aux jeux de shoot'em Up :
http://img10.hostingpics.net/pics/714946battle_squadron_05.jpg http://img10.hostingpics.net/pics/9321142701361414_c1435322f6.jpg
(Battle Squadron, Silworms un joueur en Jeep et l'autre en hélicoptere..)

Et dans d'autres melanges Action/Shoot :
http://img10.hostingpics.net/pics/586282365_1.png http://img10.hostingpics.net/pics/686984contra.png http://img10.hostingpics.net/pics/903551Sunset_Riders_SNES_ScreenShot3.gif
(Cabal, Super Contra III, Sunset Riders)
 
En splittant les ecrans parfois, pour une meilleure liberté d'actions.
http://img10.hostingpics.net/pics/647755super_probotector_alien_rebels_wii_002.jpg
(Super Contra III.)


Bornes, consoles ou ordinateurs, peu importe, le concept etait là, on devait communiquer et faire face "ensemble" dans les cris et les fous rires.

Puis pendant quelques années, plus rien..
Les jeux devenaient avant tout des espaces des defis, les Versus (l'un contre l'autre) avaient pris le monopole.
On se souviens tous de Street Fighter II et des centaines autres jeux de combats qui poussaient sur l'ego "du plus fort" :
http://img10.hostingpics.net/pics/469113kf23p2114.jpg
http://img10.hostingpics.net/pics/449077samurai_shodown_anthology_20080220062805774_640w.jpg
(King Of Fighter, Samouraï Shodown..)


Bien evidemment c'etait amusant aussi, les parties etaient plus courtes, plus incisives.. On se vannaient tout autant, ça demandaient de la strategie et de la dexterité, pourtant la coop' me manquait déjà un peu..
D'ailleurs quand la 3D fit son apparition, il y eu de breves tentatives de clonage à la Street Of Rage, mais sans 2 eme joueurs ou etait l'interêt ?
http://img10.hostingpics.net/pics/48082636649_fighting_force_64_2.jpg
(Fighting Force..  inoubliable de par ses graphismes moche et son gameplay reloud.)

Plus tard, le Hack&Slach remis au gout du jour le systeme.
Si un Diablo se jouait egoistement, les Baldur's Gate sur console ont tenté l'hybridation 2 joueurs (et c'etait bon !).
 X-Men Legend ne pouvait faire autrement du coup, ça aurait été cruel sinon.
http://img10.hostingpics.net/pics/227327x_men_20050707015306695_640w.jpg

Finalement le Online fit son apparition, les joueurs n'avaient plus besoin de partager le même lieu et n'etaient pas obligé de se connaitre.. c'etait plus triste.
Attention hein, je ne deteste pas pour autant le procédé, il est juste plus froid, plus radical au niveau de sa communication.
Mais au moins la coop' avait fait sa réapparition, ré-instaurant quelques codes d'honneur dans certains jeux :
"je te couvre, je surveille tes arrieres.. au secours/j'accours à ton aide."

Parmi ceux là Gears Of War ou Resident Evil 5 dans lesquels les joueurs peuvent donner quelques directives via le pad (come/wait) en jouant par le net, et ils donnent encore le choix du contact réel d'un ami decidant de venir partager le canapé pour partager ces petits moment d'emotions, comme au bon vieux temps.
http://img10.hostingpics.net/pics/584033gears_of_war_2_screenshot_9.jpg http://img10.hostingpics.net/pics/728818resident_evil_5_demo_coop_077.jpg

Parce que "la bagarre" c'est rigolo wé, mais l'union fait la force pour aller au bout d'un jeu.
Pffff mpais qu'est ce que je raconte ? je me fous du challenge toussa je me fourvoye, en réalité ce que j'ai toujours aimé dans la coop' c'est de sentir une complicité pendant une quete qui nous fera autant raler que rire :

"Han Putain !!! C'etait pour moi le bonus de santé ! Raaaaaah ! Tu meriterais que je te vole la prochaine pour la peine ! argh fais gaffe derriere toi ! Merci, je t'en dois une camarade.. "

C'est ça qui est beau !
Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Édito

Nous qui avons eu la chance d'etre touché à la vue de leurs 1er pixels, de quelques dessins grossiers et d'effets speciaux sur ecrans cathodiques.
Nous, qui sommes resté fasciné devant tant de "bizarreries".
Au fil de l'age cette fascination se transformait en curiosité insatiable, jusqu'a decouvrir les mecaniques de cette motivation :

Si le ludique semblait etre un moteur important, il n'en reste pas moins que le côté artistique, creatif et technique n'y etaient pas pour rien.

Oh oui..
Nous les avons aimé nos Amstrad, nos Atari, nos Amiga, nos consoles Sega et Nintendo, nosdessins animée et films de science fiction ou d'horreur chelous.
Nous avons aussi souffert pour acheter nos Comics ou Mangas, pour "repiquer" des tas d'oeuvres videos, et pour negocier des heures pour ces 5 francs afin de jouer à la borne d'Arcade du petit bar, qui nous faisait de l'oeil tout les jours..

Ce fut une longue traversée avant que les gens ne comprennent que tout ceci n'etait pas puérilité.. que tout ceci avait du sens.

Et pour preuve, ces même gens se pressent depuis quelques années de découvrir les fonctionnalités de cette ere technologique, de devenir un coeur de cible (casual) de jeux vidéo et de découvrir nos lecture adaptés sur grand écran..

Hier à leur yeux nous étions infantile, mais aujourd'hui nous avons une fucking culture, wé !

le blog plus complet, c'est par ici :

http://insert-coins-for-continue.over-blog.com/

Archives

Favoris