ERROR 404 BLOG NOT FOUND

ERROR 404 BLOG NOT FOUND

Par Le Gamer aux Mains Carrees Blog créé le 04/11/11 Mis à jour le 13/02/17 à 19h34

Ce blog n’'existe PLUS. Si tu y as accès, c’'est que tu n’'existes plus non plus. Au mieux, tu es l'’émergence d’'une anomalie systémique au sein d'’une structure virtuelle parfaite. Mais ça pourrait être pire. Tu pourrais attendre impatiemment la sortie de Final Fantasy XV.

Ajouter aux favoris
Signaler
Pi.R.Carré - Pour changer d'aire (Geekerie)

Authentique. Si l'on peut dire.

 

Pendant ce temps, dans les dimensions infernales qui bordent le monde des hommes, on se prépare à faire le tour des chaînes Facebook interrompues.

 

Et ça représente beaucoup d'organisation.

 

- Bon alors les gars, je sais que depuis l'invention du net, vous bossez non-stop jour et nuit à cause de ces foutues chaînes sur les réseaux sociaux, que les conditions de travail sont pas très avantageuses et que la couverture sociale laisse à désirer mais ça vient de tomber : j'ai besoin d'un binôme pour s'occuper de Jean Dupond, 14 ans, qui a - je cite - "commencé à lire le commentaire mais en fait non". Après quoi il a posté - je cite toujours - "LOL MDR", suivi d'une émoticône de chien qui fait pipi. Du coup, on peut pas y couper, il va y avoir sanction.


- Moi je veux bien, chef, mais ça va consister en quoi, exactement ?


- La routine, Roger, la routine. Les ténèbres, le sang, la terreur, les cornes, tout le tintouin. Mais avant ça, tu commences par te coller cette perruque sur la tête, s'te plaît.


- Ho non, purée, pas encore le coup de la perruque ! C'est toujours sur moi que ça tombe ! Après, les copains ils prennent des photos et ils se créent un compte avec sur Adopteunedameblanche.com !


- Ecoute, c'est pas nous qui faisons les règles. C'est bien écrit là, regarde : "a 23h59 de la nuis, une femme elle va viendre tout tacou et elle va sonnait ché toi". Par conséquent, ça aura l'air de quoi, si t'y vas sans perruque ? On est une maison sérieuse, nous. On a une image de marque à préserver.


- Avec des perruques.


- Oui, avec des perruques. Si c'est ce que le client attend de nous, on discute pas, on obtempère. Et estime-toi heureux que cette fois, il soit pas aussi question de soutif et de guêpière. L'autre soir, c'est tombé sur Pierre, ben tu sais ce qu'ils ont dit, les autres ?


- "Houaaaa, il a l'air trop gay, Pierre" ?


- Exactement. Comment tu sais ça, toi ?

 

- Chais pas. Une intuition.

 

- Du coup, tu t'en sors bien.


- C'est clair. Bon, et à part ça, je fais quoi ?


- Ben déjà, tu sonnes. C'est la base. Mais de manière démoniaque, hein. Genre plusieurs fois et tout. ça va bien le faire ch*er. Fais-lui le coup de la cocaratcha, tiens. ça va lui foutre les boules, même si elles sont pas encore trop descendues. Si c'est ses parents qui répondent, tu prends une petite voix et tu dis "j'suis un copain de Jean, j'viens jouer à Call of Duty". Il se fera décalquer la tronche, on pourra l'ajouter comme corrolaire à la prochaine malédiction.


- C'est noté. La suite, c'est quoi ?


- Je te le cache pas, ça devient plus compliqué. Tu rentres, mais seulement si on t'ouvre pas. Parce que t'es un méchant, d'accord ? Du coup tu fais tout le contraire de ce que les gens ils te disent de faire ! Je sais que c'est subtil mais tu peux prendre des notes, si tu veux.


- Oui mais alors du coup, et si on m'ouvre ?


- Ha m*rde. J'avais pas pensé, à ça. Bon. T'es un méchant, alors on va dire que tu refuses de rentrer. T'attends juste que le gosse, il referme la porte.


- Et là j'entre.


- Exactement.


- Et après ?


- Alors là, c'est un peu confus. J'ai relu plusieurs fois mais j'ai un peu de mal avec les directives. Si j'ai bien compris, tu cries. Le truc qui fait bien peur, style "Bouh !", jumpscare et tout, mais en plus menaçant. Puis tu vas chercher un couteau dans la cuisine.


- Ok, j'ai pigé ! Dès que je l'ai chopé, je le plante dans le gosse ! Paf ! En plein dans la bidoche !


- Euuuuuh... ouaiiiiis, nan, c'est pas précisé, en fait. Tu prends un couteau, c'est tout.


- D'accord. Et quand je l'ai, j'en fais quoi ?


- Alors là... aucune idée. Prends-en un joli, on essaiera de le refourguer sur Ebay. Je demanderai aux autres gars de ramener des fourchettes et des cuillères, on fera un service complet.


- Bon mais alors pourquoi il faut qu'on soit deux ?


- Ben c'est évident, non ? Pendant que tu fais ton truc, faut bien qu'y en ait un qui poste un message sur Facebook pour confirmer que le petit Jean Dupond, 14 ans, est bien mourru de la peur.


- Mais et s'il est pas mourru ?


- Ben attends, t'auras sonné, tu seras entré alors qu'il t'aura pas ouvert, tu auras crié et tu lui auras piqué un couteau. Et en plus t'auras ta perruque sur la tronche. Qu'est-ce que tu voudrais de plus ? Evidemment, qu'il sera mourru.


- En effet. Je pose de ces questions c*ns, moi, des fois...

 

- Non mais c'est pas super-limpide non plus, comme consignes, faut dire. ça explique même pas pourquoi le texte doit être copié quarante fois, ni le rapport avec une femme qui déboule chez les gars en pleine nuit, ni pourquoi il faut le renvoyer à des photos plutôt qu'à des gens. Y'a pas de thématique, ça part dans tous les sens, ça mélange tout, y'a pas de fil rouge, c'est pas cohérent pour deux sous. Personnellement, je vois pas  l'intérêt.

 

- Sans doute que ça a un sens symbolique fort.

 

- Ou bien qu'on se fout de notre gu*ule.

 

- Faut pas dire ça, chef.

 

- Je sais bien, mais j'y peux rien. Y'a des soirs comme ça où je doute.

 

- Ha ça, j'connais, c'est sûr. Mais le boulot de terrain, ça aide à oublier. 

 

- T'as bien raison, Roger. Allez, il faut qu'on t'trouve un partenaire.

 

- Z'avez déjà quelqu'un en tête ?


-  ça peut pas être n'importe qui, attention ! Faut quelqu'un de qualifié, qui comprend et maîtrise les arcanes secrètes des réseaux sociaux, sinon personne y croira. Hé toi ! Oui, toi, là, avec la tête de serpent et les ailes dans le dos ! Viens un peu ici pour voir !


- Ki ? Moi ? Quesse queue vous me voulait ? Gé fai kelkechose de male ?


- Parfait. Juste par-fait. Tu as tout ce qu'il faut pour mener cette mission à bien. Allez, hop, tu pars avec Roger.


- Jeu mais une pairuke ossi ou pa ?


- Tu fais comme tu veux, c'est pas précisé. Par contre, vous vous grouillez, les gars, parce qu'il faut y être pour 23h59 pétantes, c'est dans le contrat.


- Avec quelle marge d'erreur ?


- 25 secondes, comme d'habitude. Prenez la voie rapide sinon vous y serez jamais dans les temps et ça reportera à demain. A cette heure-ci, le périph', c'est in-fer-nal.


- Vous tracassez pas, je vais couper à travers Jean.


- Qu'est-ce qu'on a dit ? C'est pas dans le programme.


- ...à travers champs, pardon. J'ai ma langue qui a fourché.


- Mouais. Roger ?


- Oui patron ?


- Arrange-toi un peu. T'as mis ta perruque à l'envers.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

 

pour : "Le Gamer aux Mains Carrées, l'homme qui murmurait à l'oreille du manque de race"

(Du coup je ne sais pas trop comment je dois prendre cette distinction)

 

Gameblog Community Award de l'article de l'année 2016 pour un post sans texte, c'est sûr, ça fait toujours plaisir, mais c'est quand même assez surprenant.

Ce qui l'est beaucoup moins, par contre, c'est que ce post traite ENCORE de Final Fantasy.

 

Bref, pour des vrais "articles de l'année" passionnants, passionnés, pertinents et bien écrits, allez plutôt lire :

- Migaru

- Noiraude

- Snake_in_a_box

 

 ET QUE CA SAUTE, COMME TIDUS DANS L'INTRO DE FFX !

 

*

 

Parce qu'on n'est pas tous nés avec des doigts aux mains (fonctionnels, en tout cas) !

 

Parce qu'on a tout à fait le droit de ne pas savoir parer aux jeux de combats, ou de ne pas savoir freiner aux jeux de course automobile, ou de ne pas savoir diriger son bonzhomme à Resident Evil 1 !

 

Parce qu'on n'est pas tous à l'aise avec plus de deux boutons, surtout quand il faut alterner leur utilisation !

 

Parce qu'on n'est pas tous au courant qu'on est au XXIème siècle et que de toute façon, c'était mieux avant !

 

Parce qu'on est libre de préférer acheter nos jeux à Cash Converter plutôt qu'à Micromania !

 

Le Blog du Joueur aux Mains Carrés vous propose des tests périmés et de mauvaise foi, des dessins réalisés à la hache, à l'arrache et avec des mains carrées (aussi), des découvertes culturelles à manger son code du psychiatre (sans sauce) et autres billevesées qui vous demanderont au mieux beaucoup d'indulgence, au pire du prozac. Mais surtout, surtout, depuis quelques mois, du gros troll qui tache.

 

Le Blog du Joueur aux Mains Carrées se veut un blog tout à fait inutile, sous-documenté, sous-illustré et sous-créatif, qui ne vous guidera en rien dans vos futurs achats ou vos quêtes du fini-à-200%. Le Joueur aux Mains Carrées fait un plus gros score à Tetris s'il laisse les pièces descendre sans toucher à la manette.

 

Tout est dit.

 

Enfin, le Joueur aux Mains Carrées est fan de Mr Patate, Paul Binocle et Boulet, dont il s'évertue à plagier les meilleures idées, des fois que. 

Archives

Favoris