Édito

Bienvenue à tous et à toutes !

Aujourd'hui je me lance et je créé mon blog !

Vous y trouverez tout ce qui remplit ma vie, sur des sujets divers et variés. Ce blog sera axé sur mes découvertes, mes expériences, et mes centres d'intérêts. En ce sens je vais essayer de diversifier au maximum les thèmes abordés : Vous aurez bien évidement droit à la dose syndicale de jeux vidéos, mais sans excès, ainsi que des thématiques moins courantes sur les blogs GB, comme la lecture, la BD, le sport, les animes, films et séries TV ou la musique, en espérant vous faire découvrir nombre de choses !

J'espère donc que chacun y trouvera son bonheur, et que vous aurez autant de plaisir à lire mes articles que j'en ai à les écrire !

Bonne lecture !

Archives

Catégories

Les Chroniques de Steph

Par bentley Blog créé le 26/09/10 Mis à jour le 23/10/10 à 00h24

Mes humeurs, mes découvertes, mes coups de coeur, et mes coups de gueule ! Voici ce que je vous propose sur mon blog !

Ajouter aux favoris
Signaler
Musique

 

 

Titre : Du nouveau monde

Auteur : Antonin Dvořák

Playlist :

  1. Adagio - Allegro molto
  2. Largo
  3. Scherzo : Molto vivace
  4. Allegro con fuoco

Aujourd'hui je vais vous parlez de musique. De la 9ème symphonie, mais pas celle que vous croyez, l'autre. Pour nombre d'entre vous, le titre ne vous dira rien. D'ailleurs, pas de honte, je le confesse, à part les poncifs du genre, je n'ai pas une culture de la musique classique pléthorique. J'ai découvert cette pièce grâce à mon père, qui un dimanche matin s'est mis en tête de copier sa collec' de vinyles de musique classique sur cd (ça date vous pensez bien). Ce matin là une douce musique m'a sorti de mon lit (dans lequel, je devais faire ma grasse mat' dominicale avant automoto... humm). C'est ainsi que j'ai découvert Du Nouveau Monde, d'Antonin Dvořák.

Pourquoi ai-je flashé dessus ? Honnêtement je ne sais pas trop. Je pense que par sa variété,  par son rythme maîtrisé,  sa prestance, c'est la seule pièce de musique classique que je peux écouter en entier d'une seule traite, sans jamais m'en lasser. Pour en revenir à ce que je disais, malgré que cette oeuvre soit très connue, elle n'a pas la popularité  qu'elle mérite (ou alors, à vous de me dire si vous la connaissiez de nom). Pourtant, on peut dire qu'elle a eu une grande influence. Un exemple tout bête ? Allons-y, lancez le troisième mouvement, cela ne vous évoque-t-il pas quelque chose ?

[réponse]

 Une marche, un empereur, des étoiles...

Voilà, maintenant vous saurez. Et la totalité de Du nouveau monde a comme ça un petit air de déjà entendu, pas par plagiat de la part de son auteur (allez je concède, on y trouve la grandiloquence de Beethoven), mais bien parce qu'elle a essaimé de ci, de là dans de nombreuses bandes originales, ou bien sûr réutilisée telle quelle. En l'écoutant j'ai un peu l'impression d'expérimenter la madeleine de Proust.

Très riche, tout au long de ses quatre mouvements, Du nouveau monde nous fait passer par une multitude de sensations ou d'émotions. Oscillations en parlerait bien mieux que moi, jeune boétien sans formation musicale aucune, le mieux sera donc de vous inviter à l'écouter. Car finalement c'est là la force de cette oeuvre : Pas besoin de s'y connaitre pour apprécier, ça s'écoute vraiment tout seul !

 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires