Le Blog de Latoun64

Par Latoun64 Blog créé le 12/12/09 Mis à jour le 23/07/12 à 19h43

Ajouter aux favoris
Signaler
Cinéma

Comédie musicale virtuose, Les Demoiselles de Rochefort est aujourd'hui encore un film magnifique.

L'été, à Rochefort, deux soeurs jumelles jeunes, belles et extravagantes cherchent le grand amour. Delphine est blonde et enseigne la danse ; Solange est rousse et donne avec elle des leçons de solfège. Toutes deux rêvent de tenter leur chance à Paris, mais l'arrivée en ville des forains vient bouleverser leurs plans...

Outre Delphine et Solange, de nombreux personnages romantiques se presseront dans les rues de Rochefort. On y croisera en effet Maxence, un marin, poète et peintre qui représente sur ses toiles son "idéal féminin", mais aussi Andy Miller, un célèbre musicien de passage en ville. Sans oublier la mère des jumelles, Yvonne, qui tient un café, et Simon Dame, un marchand de pianos nostalgique. 

Avec ses chansons et ses chorégraphies omniprésentes, Les Demoiselles de Rochefort est avant tout une comédie musicale. Mais si le genre pourrait paraître démodé, ce film daté de 1967 n'a pas pris une ride...

Les Demoiselles de Rochefort réunit tout d'abord le réalisateur Jacques Demy (Les Parapluies de Cherbourg, Peau d'Ane) et le compositeur Michel Legrand, à l'origine ici de nombreuses mélodies cultes. De Catherine Deneuve et Françoise d'Orléac (les jumelles) à Jacques Perrin (Maxence) et Gene Kelly (Andy Miller), en passant par Danielle Darrieux (Yvonne) et Michel Piccoli (Simon Dame), les acteurs sont eux aussi exceptionnels. 

Dans ce Rochefort lumineux et coloré, où la recherche de l'être idéal fait figure d'obsession, des personnages destinés à s'aimer passent parfois l'un près de l'autre sans se rencontrer, tandis que leurs chansons se font écho tôt ou tard. Une situation qui durera pour certains d'entre eux jusqu'au dénouement du film, tout en évocation... Au même moment se prépare le spectacle des forains, beaux personnages qui voyagent "de ville en ville, de port en port, de train en train".

Tour à tour mélancoliques et gaies, les magnifiques mélodies composées par Michel Legrand contribuent largement au charme des Demoiselles. Particulièrement les chansons, prolongement naturel de certains dialogues, qui en disent long sur l'état d'esprit des personnages. Les jumelles, parfaites, le beau romantique Maxence, l'éblouissant Gene Kelly ou encore les amoureux déçus Yvonne et Simon Dame : ces habitants de Rochefort se révèlent tous très attachants, et l'on passe le film à se demander s'ils trouveront (ou retrouveront) l'amour de leur vie. Dans toute l'écriture, Jacques Demy fait par ailleurs preuve d'une finesse rare, visible entre autres à un humour surprenant (l'histoire tragicomique de Simon Dame, le repas en vers...). 

Depuis l'arrivée des forains jusqu'à leur départ (qui constituent respectivement le début et la fin du film, étalé sur trois jours), Les Demoiselles de Rochefort multiplie donc les scènes cultes. Outre la célèbre chanson des jumelles, la rencontre entre Andy et Solange se montre particulièrement marquante. A la sortie de l'école où la jeune femme était allée chercher son petit frère, Boubou, les deux personnages se croisent et tombent amoureux l'un de l'autre. La scène du coup de foudre est accompagnée par une mélodie poignante qui lui confère une grande intensité. Une fois Solange partie, le rayonnant Andy se lance en pleine rue dans une chorégraphie où il témoigne de sa joie communicative. 

Au bout du compte, il se dégage des Demoiselles de Rochefort un véritable parfum de bonheur. Si la fin du film n'est pas exempte d'une certaine mélancolie, ces mélodies qui reviennent sans cesse et ces personnages magnifiques semblent faire l'apologie de la vie, de l'amour et de la liberté. 

Mais que reste-t-il, aujourd'hui, des Demoiselles de Rochefort ? Certes, seule la chanson des jumelles semble encore connue du grand public, quelques costumes et expressions sont un peu dépassés, et les acteurs ont connu des destins bien différents (Françoise d'Orléac est décédée, peu après la sortie du film, dans un accident de voiture). Mais à l'évidence, cette comédie musicale merveilleuse et virtuose n'a rien perdu de sa beauté. Quarante-quatre ans après sa sortie, Les Demoiselles de Rochefort demeure un indémodable chef-d'oeuvre.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Latoun64
Signaler
Latoun64
Merci Lush ! Par contre, et malgré toutes les qualités que je lui trouve, je dois dire que le film ne plaît pas à tout le monde, et certains ont pu le trouver kitsch, par exemple... Mais bon, c'est une question de goûts.

Et merci aussi pour le conseil, j'essaierai d'y penser à l'avenir ;).
Lushlife_
Signaler
Lushlife_
Ta critique synthétique et bien écrite m'a donné envie d'y jeter un coup d'œil ! Bravo !

Juste un conseil : n'hésite pas sur les sauts de lignes, la lecture y gagnerai. :)

Édito

En plus des tests et articles que je poste parfois dans la rubrique "Gameblog est à vous", j'essaie d'aborder sur ce blog des sujets variés : jeux, disques, films... N'hésitez pas à donner votre avis ;).

Archives

Favoris