Le mini-blog JV de La Bonne Fée

Par La Bonne Fee Blog créé le 07/05/14 Mis à jour le 04/06/14 à 09h56

Fée surveillante en chef des Moldus.
Hautes études elfiques en :
* Politique
* Antisexisme / Féeminisme
* Nature / Animaux / Écologie
* Jeux Vidéo / Geekeries

Divers :
* PotterHead
* Tendance stalinienne, surtout les nuits de pleine lune

« Les roues dans le caniveau, la tête dans les étoiles. »

Ajouter aux favoris
Signaler

Dessiner sur console portable n'est pas une mince affaire ; c'est plutôt, d'ailleurs, une petite affaire : même sur 3DS XL, il s'agit de dessiner, au stylet, sur un écran tactile de 4,18 pouces (10,6 cm – format 4:3).

Mais une fois passé le cap d'un nécessaire temps d'adaptation, et lorsqu'on a acquis une certaine maitrise du logiciel utilisé (ici New Art Academy, mais il en existe d'autres, comme Colors!), on peut se laisser aller à quelques belles pauses créatives en compagnie de sa console portable.

Laquelle a le net avantage, comparativement au matériel de dessin et de peinture classiques, d'être aisément transportable et accessible à tout moment. Notez toutefois que pour gribouiller pendant un cours ou une réunion, il conviendra de privilégier ce bon vieux coin de feuille et son stylo mâchouillé préféré, bien plus discrets.

* * * Interlude fou * * *

- Blablablaaaa... on pourrait donc profiter de l'abstention aux élections européennes pour faire passer toutes les réformes qu'on veut !, on va s'en mettre plein les poches sur le dos des précaires et avec ça les gars, notre chiffre d'aff.... Jean-René ? JEAN ! RENÉ ! Non mais les gars, regardez Jean-René ! Jean-René, qu'est-ce que c'est que cette console portable ? TU JOUES AUX JEUX VIDÉO PENDANT LA RÉUNION ?!

- Non, je dessine un joli Celebiiiiiiii ! Regarde ^_^

D'ailleurs le conseiller Pôle-Emploi de Jean-René lui aussi le trouve très joli, ce Célébi. Il l'a même imprimé et affiché au mur de son bureau. (dessin réalisé avec Colors!)

 

New Art Academy en quelques, non, plein de mots

New Art Academy (ainsi nommé en Europe et en Australie), également connu sous le nom Art Academy : Lessons for Everyone ! et New Artistic Taste Classroom (au Japon), a été plutôt bien accueilli par la presse JV française. Certes, Loup Lassinat-Foubert a le stylet un peu lourd dans son évaluation du soft, mais il reconnait aussi ses qualités. Et d'autres, comme Miniblob (et moi ^_^) sont bien plus enthousiastes.

Malheureusement, New Art Academy est injustement mésestimé par la plupart des joueurs et joueuses de jeux vidéo, qui le considèrent souvent comme un énième soft environ inutile.

On peut difficilement leur en vouloir, lorsqu'on a encore en mémoire le FUKUSHIMA DES LOGICIELS DE DESSIN que fut uDraw Studio (voyez un test ici et un autre là), et lorsqu'on connait le goût prononcé de Nintendo pour les campagnes de comm' un brin fadasses – version HD des réclames des années 50 s'adressant à la gentille petite famille middle class – dans lesquelles les-gamers-les-vrais-qui-sentent-la-sueur-et-le-sel se reconnaissent généralement assez peu.

 Jean-Pierre Stevens, dir' comm' de Nintendo : « Là, on s'est surpassés ! » annonça-t-il le soir même à sa tendre épouse, fier comme Artaban.

Enfin, dans les rayons de magasins de jeux vidéo (si, il en reste quelques-uns), on trouvera le plus souvent New Art Academy rangé aux côtés d'un Léa Passion (si, il en reste quelques-uns), d'un Cooking Mama ou d'un Nintendogs.

Ajoutez à ceci que le dessin et la peinture sont souvent perçus soit comme une activité futile tout juste bonne à occuper les enfants un après-midi d'orage, soit au contraire comme un art réservé uniquement aux pros, et on comprend aisément pourquoi nombre de gamers – par ailleurs fidèles adeptes du stylet – boudent ce logiciel aux possibilités pourtant étonnantes.

Car New Art Academy, à défaut d'offrir du serious gaming (puisque ce n'est pas un jeu vidéo), c'est du serious business.

 

Les plusss

Ce n'est pas un énième logiciel de dessinNew Art Academy est à la fois :

- un prof de dessin (et de peinture, qui donne aussi quelques notions d'histoire de l'art à travers l'évocation d'artistes et oeuvres célèbres) à domicile (vous avancez à votre rythme, quand vous êtes disponible pour vous y mettre, et quand vous en avez envie ; vous pouvez aussi interrompre une leçon ou un dessin libre et les reprendre plus tard) ; ici, la liste des leçons de dessin disponibles ;

- une simulation réaliste de dessin et de peinture (et de pastels, et y'a des crayons de couleur aussi c'est trop cool !, mais si) ;

- et un atelier artistique complet et nomade qui peut vous accompagner lors de vos recherches d'inspiration et vos folles escapades citadines ou champêtres.

 

De vrais cours de dessin

New Art Academy propose des cours de dessin complets, variés, et accessibles même pour les noobs du pinceau et les Rantanplan du crayon à papier. Ce sont de vrais cours de dessin et de peinture, on y aborde la majorité des thématiques et techniques étudiées dans un cours traditionnel, et on peut peu ou prou réutiliser les techniques apprises via le soft dans la vie réelle.

 

Un réel investissement personnel

On déplore bien souvent, et à juste titre, les jeux vidéo qui nous prennent trop par la main, font presque tout à notre place, ou sont bien trop faciles. L'un des aspects inhérent et majeur du jeu vidéo (selon moi, et d'autres, NON JE NE SUIS PAS SEULE), c'est justement l'investissement personnel du joueur.

Et ce que certains déploreront dans New Art Academy, c'est justement ce que j'apprécie dans ce logiciel : vous n'obtiendrez aucun résultat esthétique, et vous ne progresserez pas, tant que vous ne vous investirez pas dans la réalisation de votre oeuvre et le suivi des cours dispensés par Maestro, heu Léo.

Allez arrête, on t'a reconnu...

Ce logiciel ne vous transformera pas comme par magie (et je sais de quoi je parle, huhu) en Pablo Picasso ou Léonard de Vinci.

En revanche, même si vous êtes "nul-le" en dessin, même si vous n'y connaissez rien aux arts graphiques, et même si la dernière fois que vous avez essayé de manipuler de la gouache vous avez malencontreusement crevé l'oeil de votre voisin de chevalet dans un élan de dynamisme artistique mal maitrisé, vous pouvez tenter l'expérience New Art Academy sans crainte : en suivant les leçons (tant pour apprendre ou réviser les bases du dessin que pour apprendre à utiser les outils du logiciel), et en vous entrainant au moyen du mode de dessin libre, vous pourrez être agréablement surpris-e du résultat (et parfois, passablement catastrophé-e aussi ^_^ Persévérez !).

 

Une simulation de dessin plutôt qu'un logiciel de dessin

New Art Academy est une véritable simulation de peinture, de dessin au crayon, pastels, fusain, crayons de couleur... contrairement à un logiciel de dessin "classique".

Texture et teinte du support utilisé (au choix : toile brute, toile fine, toile peinte, papier velours, papier texturé, papier brut, et disponibles en plusieurs couleurs), empreinte du pinceau dans la peinture, relief du grain de papier dans le travail au crayon, passage brut ou doux de la gomme ou du trait... tout ceci est pris en compte dans votre oeuvre !

Moins fidèlement qu'avec des outils traditionnels, évidemment, mais le résultat est tout de même impressionnant – surtout sur une simple console portable.

 

Incroyableu mévré : c'est aussi un « jeu de stratégie »

Siiiiiiiii, c'est vrai. Mer non je ne suis pas folle. Ce petit aspect « jeu de stratégie » est d'ailleurs directement issu de l'orientation "simulation de dessin" clairement affichée du soft. Je m'explique.

Avec un logiciel classique de dessin, on dispose le plus souvent : de plusieurs motifs ou effets spéciaux, de la gestion de calques, d'une fonction "Undo" qui pemet de défaire / d'annuler les dernières actions (une fonction bien pratique pour rattraper ses erreurs et accidents de stylet ou de souris), etc.

Avec New Art Academy : point du tout, que nenni, TROP PAS. Vous n'aurez accès à rien de tout ceci.

S'agissant d'une simulation de dessin / peinture, elle se veut réaliste ; autrement dit : comme dans la vie réelle, vous n'aurez pas d'effets spéciaux qui vous tomberont du bout des doigts ou du stylet, pas de calques pour travailler une portion de dessin sans risquer d'en "abîmer" une autre, et vous n'aurez pas non plus de Retourneur de Temps / fonction Undo pour vous sauver la mise en cas de catastrophe majeure de stylet.

Ah ! La panique vous gagne, l'angoisse vous ronge, et maintenant une question brûle vos lèvres et consume votre âme avides de connaissances : « MER KOMAN ON FAY ALOR POUR PAS RUINÉ SONT DESSIN AVEC UN ASKIDENT O DERNIÉ MOMEN ? »

Hé ben : tu gères, LIKE A BOSS DE LA STRATÉGIE. Tu jongles, like Frank Zavatta (à ne pas confondre avec Zapata, parce que bon... les Zavatta et les Zapatistes, c'est pas vraiment le même secteur d'entertainment).

Pour ce faire, on dispose des armes suivantes :

* des gommes : mais comme il n'y a pas de calques, gare à ne pas gommer plus que nécessaire et effacer tout ce qui se trouve dessous ou à proximité ;

* un chiffon : pour essuyer la peinture, et même remarque que précédemment ;

* la fonction séchage / fixation : elle permet de dessiner / peindre par-dessus ce qu'on a déjà fait, et ainsi pouvoir gommer / essuyer notre "nouvelle couche" de travail sans altérer les couches du dessous. Mais là encore gare à ne pas en abuser ; une fois qu'on a fixé / séché son oeuvre, on ne peut plus modifier ce qu'on vient de travailler : on ne peut plus mélanger les couleurs de peinture ou de pastels, réaliser les fondus et dégradés, gommer une ligne de construction qu'on a oubliée, etc ;

* les sauvegardes et les copies : à l'ancienne ! Peur de perdre les deux heures que vous venez de passer à peindre ce superbe pot de fleurs en mosaïques en vous risquant sur les sentiers d'une colorisation neo-new-age peut-être un peu trop avant-gardiste pour les masses populaires ?

Faites plusieurs sauvegardes, et utilisez-les comme autant de copies pour effectuer vos, heu, expérimentations artistiques transcendantales.

Vous l'aurez compris : les armes dont vous disposez ont chacune leurs avantages, leurs inconvénients, et recquièrent d'être choisies avec pertinence, utilisées avec parcimonie, et surtout : au bon moment. C'est pas de la stratégie ça peut-être ?!

 

Un atelier artistique complet dans la (grande) poche

Oui il faut des grandes poches, parce que les 3DS XL ça rentre pas bien dans les petites poches. Mais c'est mieux pour dessiner (les 3DS XL, pas les poches). Bref.

IMAGINONS. Vous êtes un-e dessinateur ou dessinatrice professionnel-le. Vous êtes peintre (même en bâtiment, le talent est partout).  Vous êtes un-e artiste en herbe (ou en bois, ou en carton recyclé, du moment que c'est écolo ça me va). Vous aimez peindre et dessiner. L'envie de vous adonner à votre passion pour les trucs qui salissent les doigts peut vous surprendre à tout moment (oui, un peu comme une patrouille de la BAC). Vous avez parfois besoin de travailler un projet à la va-vite, ou de faire des croquis en urgence avant que vos idées fabuleuses ne décident de repartir en DeLorean pour une destination inconnue.

Et vous aimeriez bien avoir toujours sous la main tout votre matériel : crayons de papier, gommes, chiffon, tubes de peinture, eau (oui, ça aide bien avec la peinture à l'eau), fusain, pastels, crayons de couleur, pinceaux, grille... SEULEMENT VOILÀ : vous n'avez pas à votre disposition une ribambelle de domestiques pour porter tout ça. Et vous avez le dos fragile. Et aucune envie de revenir de votre périple artistique en transports en commun avec des chiffons mouillés et dégoulinants de peinture dans votre sac à dos.

C'EST LÀ QU'INTERVIENT (ma chère Maryse) : la 3DS XL, et New Art Academy.

Bien sûr, le rendu n'est pas strictement équivalent à un dessin ou une toile réalisés à la main.

Mais les outils de dessin et de peinture sont nombreux, et les effets de structure, de mélanges, de texture etc sont suffisamment visibles et réalistes pour servir de base, "d'avant-projet", de brouillon pour un projet plus soutenu, de croquis croqué prestement pour saisir une idée ou dessiner à l'envi.

 

Prenez le monde, et plus encore, pour modèle ! Si les modèles intégrés au logiciels et servant de support à vos oeuvres ne vous suffisent plus, c'est facile : utilisez l'appareil photo de votre 3DS XL (gardez à l'esprit qu'il est d'assez piètre qualité et nécessite d'être utilisé en environnement bien éclairé pour obtenir une image exploitable), ou copiez simplement l'un de vos fichiers image ou photo (format .jpg) depuis votre PC sur la carte SD de la console, et EN AVANT GUINGAMP ! Ou Magritte si vous préférez, peu importe.

Autant dire que les potentialités sont nombreuses, et le champ des possibles prêt à être moissonné par vos talents : paysages réels ou fictifs, toiles célèbres, portraits de proches ou de personnages de jeux vidéo favoris, il vous suffit d'importer l'image ou photo dans New Art Academy, et d'utiliser la grille et ce que vous aurez appris au cours des leçons pour reproduire – fidèlement ou avec votre propre style graphique – le modèle que vous aurez choisi.

 

Les autres trucs plusss bien

New Art Academy bénécie d'une réalisation soignée : l'interface est pleine de charme, simple et agréable à utiliser, et on peut compter sur une excellente réactivité du logiciel aux coups de stylet (à l'exception, rarissime, de légers décalages si vous hachurez trop vite une petite zone par exemple), ainsi que sur un zoom bien utile pour fignoler les détails.

 

Les moinsss

Certes, à l'évocation de New Art Academy, l'enthousiasme me transporte et je chanterais encore volontiers pendant mille ans ses louanges afin de prêcher la sainte parole des arts graphiques auprès d'un public d'infidèles et de mécréants.

N'EMPÊCHE QUE BON, la perfection étant rarement de passage dans ce monde de Moldus, il subsiste dans New Art Academy quelques petits défauts. Tout petits. Minuscules. Même pas visibles à l'oeil nu. Je ne sais même pas pourquoi je vous en parle. Ah oui je me souviens : parce que je suis incroyablement bavarde.

 

Mais elle est minuscule !

Nintendo. Sérieusement. L'exportation d'image, vous l'avez confiée à un service délocalisé dans un pays de l'ex-Union Soviétique ? 640 x 480 pixels ! Le standard image à la grande époque des flying toasters (oui ooooh ça va, j'exagère à peine). Le minimum syndical c'est 800x600 pixels, on l'a voté en AG – ou un truc comme ça j'en suis quasiment à peu près environ sûre. Exporter une image à la taille maximale de 640x480 pixels, C'EST ILLÉGAL. Ou ça devrait l'être.

S'il s'agissait d'un logiciel basique, ou même tout pourri, on pourrait aisément imaginer l'utilité d'une exportation à la taille 640x480 : cacher la misère. Et puis plus c'est petit plus c'est mignon, tout ça tout ça.

Mais quand on vient de se taper au bas mot VINGT HEURES DE LEÇONS ET D'EXERCICES pour apprendre à dessiner et à maitriser les outils et les techniques, et qu'on voit enfin ses efforts couronnés de succès par une superbe toile ou un magnifique dessin... se retrouver avec son chef-d'oeuvre réduit à la taille de 640x480 pixels laisse un arrière-goût très désagréable en bouche. Si l'on devait comparer cette situation à une autre (qui n'a strictement rien à voir, mais j'adore les comparaisons improbables), c'est comme si on se tapait les 20 heures de conduite à l'auto-école, et les séances de Code, pour au final obtenir le permis de conduire... une petite voiture Majorette.

640x480 est vraiment une taille trop réduite, et c'est d'autant plus regrettable que cela ne rend absolument pas hommage à la qualité du logiciel et des oeuvres qu'il permet de créer.

 

On s'ennuie, un peu, beaucoup, passionnément...

Pour être honnête : New Art Academy... est un peu ennuyeux. Et même parfois très chiant. Là aussi, c'est en partie dû à l'orientation "simulation de dessin", et simulation de vrais cours de dessins, incluant hélas aussi leurs habituels défauts : ton trop studieux, trop sérieux, des choix de sujets toujours aussi soporifiques (une tulipe, une tranche de melon, un pot de lait entouré de pêches... une corvée que même les Dieux n'auraient pas infligée à Hercule).

Cette lourdeur est accentuée par le fait que les leçons de dessin sont à suivre dans un ordre chronologique, et obligatoires : si le cours sur la tranche de melon vous ennuie, vous ne pouvez pas faire l'école buissonnière ou passer votre chemin jusqu'à une leçon qui vous plaise davantage. Notons aussi que cela se justifie : puisqu'il s'agit d'apprendre le dessin, comme dans tout apprentissage on ne brûle pas les étapes et on s'assure d'acquérir les notions de base avant de passer aux suivantes. Ce qui, en soi, n'est pas un problème. Sauf quand on s'endort pendant les cours.

Inutile cependant de recruter des clowns (ou pire : KEV ADAMS) pour nous jeter à la figure des nez rouges et du lol entre deux coups de crayon (pitié, pas ça, JAMAIS) : Léo notre professeur de dessin est un personnage attachant, et prendre des cours en sa compagnie est très agréable. Mais de grâce !, arrêtez de nous refourguer tous les invendus du marché en guise de sujet de cours de dessin.

Un peu de fantaisie !

Justement, fantaisie is coming ! Pokémon Art Academy arrive le 4 juillet sur nos consoles ^_^

 

En guise de conclusion – oui parce que mine de rien, ça commence à faire long

Une fois qu'on a compris que New Art Academy :

* est plus proche d'une simulation de dessin que d'un logiciel "classique" de dessin ;

* qu'il propose une véritable initiation au dessin et à la peinture (entre autres) sous forme de leçons et d'exercices ;

* que la qualité des résultats obtenus est pour beaucoup fonction de l'investissement personnel ;

* qu'il n'est pas réservé aux familles bourgeoises privées d'élecricité un soir d'orage, ni aux enfants privés de GTA V ;

* et qu'il n'est nul besoin d'être déjà un dessinateur aguerri pour pouvoir en profiter ;

on peut se lancer dans l'aventure épique du dessin au stylet sur une surface minuscule avec joie et bonne humeur :D

Bien sûr, tout n'est pas parfait : la taille maximale d'exportation limitée à 640x480, l'ennui ressenti durant certaines leçons, principalement celles axées sur les mises en scène de melons, d'oranges ou de pêches... Mais l'appli en vaut la chandelle !

Et puis, reconnaissons-le : quitte à prendre des cours de dessin, on appréciera de s'ennuyer chez soi ou en plein air en compagnie de Léo, plutôt que dans une salle en compagnie d'une vingtaine d'inconnus qui ont l'air, eux, de trouver que peindre une corbeille de fruits pendant trois heures un samedi matin à dix bornes de chez soi est une activité incroyablement passionnante.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Femme, pauvre, handicapée, et joueuse de jeux vidéo.

Non, ce ne sont pas des tares mais des particularismes qui, ainsi cumulés, font tout mon charme. En tout cas c'est ce qu'ont dit les aliens quand ils m'ont enlevée.

 

What else ?

J'ai déjà un blog, généraliste, où j'évoque tous les sujets qui me tiennent à coeur, piquent ma curiosité, ou torturent mon cerveau la nuit quand j'ai bu trop de café.

Je suis sur Twitter.

J'ai présenté un numéro de 101% sur Nolife (ouaiiiiiiiis ! ^_^).

J'ai même un compte sur Vine.

Et une chaine Youtube.

 

Bref : doucement mais sûrement, JE CONQUIERS LE MONDE des Moldus. Mais ça prend un peu plus de temps que prévu. Parce que le monde des Moldus est vaste, hein, mine de rien. Et semé d'embûches. Et d'escaliers. Ce qui complique un tantinet la tâche quand on conquiert le monde en fauteuil roulant.

Créer un blog ici n'est qu'une étape parmi d'autres dans le complot que j'ourdis en secret (enfin presque) pour bientôt diriger le monde à la baguette (magique, évidemment) et à la manette (of course).

 

Ce blog sera dédié à quelques divagations vidéoludiques et autres fantaisies geeks, ainsi qu'au partage de mon avis on ne peut plus partial mais néanmoins environ éclairé sur quelques jeux vidéos et applications. Je joue beaucoup, souvent, à presque tout, et depuis fort longtemps (j'ai connu les jeux électroniques moi, oui môssieur, oui madaaame. RESPECT).

 

Ah oui !, j'oubliais ! En cas de réclamation :

 

 

Voilà.

 

J'espère tout de même vous apporter quelque chose qui vous plaira, ou à défaut ne pas occuper trop de place sur les serveurs avec ce blog. À bientôt :)

Archives

Favoris