Signaler
Hors jeux (BD-Manga-Comics)

Wolverine - Insane in the Brain

 

En général je vous parle d'une revue ou d'un recueil, mais cette fois j'avais envie de vous parler d'une histoire. Cette histoire en quatre épisodes est tirée de l'une des séries de Wolverine, le mutant griffu et quasi-immortel, Weapon X. On peut facilement mettre la main sur ces épisodes qui ont été publiés dans la revue mensuelle de Wolverine, dans les numéros 201 et 202 (que vous pouvez trouver ici) pour être précis. Je suis tombé sur cette histoire en rachetant quelques anciens tomes pour me remettre dans le bain.

 

Couvertues Weapon X 7 à 9

 

Avant de vraiment parler de l'histoire, faisons le point. Weapon X est une série consacrée à Wolverine dont le lancement a coincidé avec la sortie du film X-Men Origins: Wolverine. N'allez pas croire cependant qu'il s'agit d'un produit "grand public", puisque Jason Aaron, le scénariste, décrit cette série comme une "version MAX" (le label violent de Marvel) de Wolverine. Aaron, cela ne vous dit rien? Laissez moi vous rafraichir la mémoire! Jason Aaron est le scénariste de Scalped (un comics qu'il faudra que je lise un jour!), a écrit quelques one shot sur Wolverine, et travaille actuellement sur la super série dont j'adore vous parler, Astonishing Spider-Man and Wolverine, ainsi que sur la nouvelle série du Punisher MAX. Je n'ai pas lu un grand nombre de ses oeuvres pour le moment, mais j'ai apprécié son travail sur Astonishing Spider-Man and Wolverine, et aussi sur ces quatres épisodes de Weapon X. Bref, revenons en à Weapon X. Cette série a duré 16 épisodes, qui composent 3 histoires. Ce qu'il y a de bien, c'est que les histoires sont hors continuité, et que même les histoires de la série ne sont pas vraiment liées, on peut donc les lire facilement, sans avoir de connaissances particulières.

 

Le docteur Rottwell, un homme tout a fait charmant.

 

Bon, il est temps de s'intéresser à notre histoire du jour: Insane in the Brain! Vous savez que Wolverine a un pouvoir très utile: un gêne mutant qui lui permet de guérir très vite, ce qui le rend quasiment immortel. C'est donc difficile de le mettre en danger, surtout qu'il peut compter sur des griffes et un squelette en adamantium, un métal indestructible. Cependant, les scénaristes trouvent toujours quelque chose pour mettre notre cher Logan (ou James, ou plein d'autres noms) dans des situations périlleuses. Dans Insane in the Brain, Aaron le fait d'une facon surprenante et originale, puisque c'est l'esprit même du mutant qui est attaqué, une menace face à laquelle ses pouvoirs ne servent pas à grand chose... Lorsque l'histoire débute, Logan est dans un asile psychatrique, interrogé par un docteur. Alors qu'il raconte au docteur des passages de sa vie (notamment aux cotés des X-Men), ce dernier lui demande de réfléchir à ce qu'il dit. Logan avoue alors qu'il est fou...
Pas mal pour un début non? On retrouve donc un Wolverine très affaibli, qui pense être fou, dans un hopital psychatrique rempli de personnages peu recommandables. Ca change donc des récits habituels de Wolverine, plutôt orientés vers l'action, puisqu'ici Logan n'utilise pas ses pouvoirs et qu'il ne sait même plus qui il est. Comment est il arrivé là? Pourquoi certains patients disparaissent? Que se passe t il dans la partie interdite d'accès de l'hopital? Est ce que le docteur peut l'aider? Voila les principales questions qu'il se pose et dont il devra découvrir les réponses au cours du récit. J'ai vraiment beaucoup aimé l'histoire, avec un Logan qui perd totalement les pédales et qui est donc pour une fois vraiment dans la galère. De plus, asile oblige, on ressent vraiment la folie! Le cadre est très sombre, avec une galerie de personnages vraiment dingues et dangereux. Pour couronner le tout, les dessins de Yanick Paquette sont très bons, mention spéciale aux visages et particulièrement aux expressions affichées dessus, qui sont très réussies, que ce soit la folie, la peur ou la douleur!

 

 

Insane in the Brain est une très bonne histoire de Jason Aaron, sublimée par d'excellents dessins. Même si vous ne lisez pas Wolverine régulièrement, vous pourrez apprécier cette histoire sombre et violente sans difficulté. Ces deux numéros de Wolverine ne doivent pas être durs à trouver, alors je n'ai qu'un conseil: si vous voulez lire une bonne histoire avec Wolverine, foncez!

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

devilnexus
Signaler
devilnexus
tout à fait d'accord avec toi .......

Un coeur de joueur

Par Kokoro Blog créé le 13/12/09 Mis à jour le 10/08/14 à 12h45

Ajouter aux favoris

Édito

 ID Playstation Network: Kokoro_Games
Profil Steam: Kokoro_Games
Codes Amis Nintendo: Me contacter par MP

 

Archives

Favoris