Le Blog de Kivod

Le Blog de Kivod

Par Kivod Blog créé le 19/05/14 Mis à jour le 28/01/15 à 16h17

Vous trouverez sur ce blog de courts avis sur des jeux que j'ai aimé ou moins aimé. Bonne lecture! :D

Ajouter aux favoris
Signaler
(Jeu vidéo)

Ceci est un court avis sur le jeu, sans spoiler, avec juste l'espoir que ça vous donnera l'envie d'y jouer.

La première chose qui frappe avec ce titre, ce sont ses graphismes, tout simplement magnifique. Je n'ai jamais vu une végétation aussi belle et vivante... Même en étant seul dans cet univers, on ne peut s'empêcher de ressentir une certaine athmosphère.

Voici quelques screenshots:

  

Regardez-moi ses textures!

 

Mais le jeu ne s'arrête pas à de beaux environnements, le gameplay est tout aussi intéressant et riche. Vous incarnez un détective baignant dans l'occultisme qui se rend à Red Creek Valley après avoir reçu une lettre inquiétante d'Ethan Carter. Il vous faudra résoudre une poignée d'énigmes afin de comprendre ce qu'il s'est réellement passé dans cette vallée. Certaines sont simple d'autres plus ardues. Il y en a une qui peut même s'apparenter à du survival horror... Mais je n'en dis pas plus pour éviter de vous gâcher la surprise. Les énigmes peuvent être résolues dans n'importe quel ordre et la durée de vie est correcte, de 4 à 5 heures, pour l'avoir acheté une dizaine d'euros.

Voilà, n'hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires. Ou même si vous n'arrivez pas à obtenir certains 'achievements', comme 'Unfinished Story' qui est un peu tiré par les cheveux.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
(Jeu vidéo)

Je sais qu'il est de bon ton de cracher sur la licence COD, d'affirmer qu'il s'agit de jeux pour Kevin... mais quand un studio (ici, en l'occurence, Sledgehammer) se donne trois ans pour développer et renouveller une expérience à la première personne, il serait dommage de passer à côté.

D'emblée, si on le compare à un Titanfall, le jeu parait (et est) beacoup plus complet et fait véritablement next gen. Il y a un mode solo (qui dure entre 7 à 8 heures), qui est un concentré d'action et d'infiltration. Il permet également de présenter toutes les nouvelles capacités offertent dans ce future proche, dont l'exo (double saut, invisibilité, etc), les mechas (sorte d'exo plus résistant et plus bourrin) et des véhicules à la Star Wars.

Ensuite, il y a bien évidemment le mode multi, qui garde le côté nerveux des anciens opus en y ajoutant toutes les nouveautés présentent dans le solo. Il y a une quinzaine de map et une dizaine de modes différents. Encore une fois, et je me répète, bien plus complet que Titanfall.

Voici une liste de ce qui m'a plu et déplu dans le mode solo:

+ Les graphismes: Je joue sur PC et le jeu est beau, clean, et résolument next gen.

+ La performence de Kevin Spacey et de Troy Baker: Ils paraissent plus vrai que nature.

+ L'exo: ça apporte cet élément de verticalité qu'on retrouve dans Titanfall.

+ Le choix d'appréhender une situation selon plusieurs angles: alors oui, le solo est linéaire et ultra scripté, mais à côté de ça on peut aborder certaines phases de différentes manières.

- Trop scripté: J'aurais aimé être plus libre dans l'utilisation de toutes ces nouvelles aptitudes.

Au tour du multi:

+ Du choix à gogo: que ce soit au niveau des maps, des modes, des armes ou de la customisation de son personnage.

+ Matchmaking au top: de ce que j'ai pu jouer, les équipes sont toujours équilibrés.

+ Les temps de chargement: Ils sont très court comparé à COD Ghost et on rejoint facilement une partie.

- Se connecter: par moment, quelques petits problèmes pour se connecter au multi mais rien de bien méchant.

Pour finir, il y a également un mode coop que je n'ai malheureusement pas encore testé... Si l'envie vous prends, vous pouvez toujours me rajouter sur Steam (pseudo: kivod) et ainsi remédier à ce manque. 

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
(Jeu vidéo)

Nous connaissons tous Tell Tale Games pour son jeu basé sur le comic book 'The Walking Dead', maintenant le studio s'attaque au 'Fables' de Bill Willingham, mais que vaut vraiment le jeu?

Déjà, il faut savoir qu'il s'agit d'un préquel au comic sus-nommé, donc il n'est en aucun cas nécessaire de les avoir lu avant de se lancer dans l'aventure. Son univers en revanche est constitué, entre autre, de personnages des contes dont s'est inspiré Disney pour certains de ses films... Si vous n'avez pas eu d'enfance ou n'avez jamais vu les classiques Disney, vous passerez à côté d'un paquet de références...

Vous incarnez Bigby, 'le grand méchant loup' du conte du petit chaperon rouge, qui est devenu shérif de la communauté de Fabletown. Fabletown est l'endroit dans New York où s'est réuni tous les personnages de ces fables afin de fuir un mal mystérieux... Mais ils vivent parmi les 'mundy' (les mondains, les gens normaux) et doivent respecter certaines règles. L'une d'entre elles est qu'ils doivent maintenir une forme humaine pour ne pas devenir suspect aux yeux des Mundy, ou alors ils sont envoyés à la 'ferme', un lieu reclu. Pour ce faire, ils utilisent un élixir nommé 'Glamour', mais ses effets diminuent avec le temps et le prix, lui, en revanche, monte de façon croissante. C'est dans ce cadre qu'un événement inattendu se produit et que le jeu commence...

Je n'en dis pas plus concernant l'histoire pour éviter de vous gacher la suprise, le scénario étant, il faut bien l'avouer, un des seuls si pas l'unique intérêt du jeu.

Oui parce que le gameplay ne propose rien de très profond ou d'intéressant. C'est un point and click sans énigme, donc sans challenge, et des phases de QTE afin de dynamiser l'ensemble. Reste les choix dans les dialogues et les embranchements scénaristiques... Mais encore une fois, cela n'affecte pas du tout la trame principale.

Ce que je retiens des différents épisodes... (Oui, parce que les jeux Tell Tale fonctionnent par saison de cinq épisodes pour ceux qui n'était pas au courant.)

Les épisodes un et deux sont ceux que j'ai le plus appréciés, surement parce qu'on découvre l'univers du jeu mais également parce qu'il y a à chaque fin un cliffhanger qui donne envie de connaitre la suite. Les épisodes 3 et 4 m'ont paru moins haletant mais reste très sympa. Grosse déception pour pratiquement tout l'ensemble du cinquième, qui ne comporte, contrairement à ce que j'attendais, aucune vraie révélation, et des dialogues à rallonge. Je dis pratiquement parce que la toute fin a rectifié ou tout du moins pimenté ce dernier épisode. SPOILER (mettez le texte en surbrillance avec la souris afin de lire le texte) De ce que j'ai compris, on apprend que Faith au début du jeu n'était autre que Nerissa (en utilisant un glamour) et que c'est elle depuis le tout début qui 'manipule' Bigby afin qu'il enquête et tue/emprisonne 'the Crooked man'.

Concernant les graphismes, le jeu est très beau visuellement, c'est recherché et clean. Le seul défaut que je pourrais trouver concerne l'animation, un brin rigide et qui ne colle pas toujours avec les dialogues. Je vous laisse admirer ça avec ces quelques screenshots...

     Enfin... C'est pas parfait, mais je dois bien avouer que je n'ai pas vu ces 9-10 heures de jeu passer, ça ne peut être que la marque d'un bon jeu! L'univers, ses graphismes en cell-shading, et son histoire y sont surement pour beaucoup. En tous les cas, j'attends la saison 2 avec grande impatience.

Un dernier mot avant de se quitter, si vous êtes à la recherche de trophés/succès facile à obtenir, ce jeu est fait pour vous... Il n'y a littéralement aucun effort à produire afin de les obtenir, juste finir le jeu. (The Walking Dead est un des seuls jeu que j'ai platinumé sur PS3, merci Tell Tale! ^^) 

Voir aussi

Jeux : 
The Wolf Among Us : Saison 1
Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
(Jeu vidéo)

Soldats Inconnus, ou Valiant Hearts en anglais, est un jeu développé par Ubisoft Montpellier et qui utilise le moteur graphique 'UbiArt Framework', qu'on a déjà pu voir en action sur Rayman Legends ou Child of Light.

J'étais très impatient de jouer à ce jeu, j'ai donc fait une exception et l'ai acheté au prix fort. Je ne regrette rien car ce fut un voyage très émouvant.

On nous introduit dans l'univers du jeu avec un père de famille nommé Emile qui voit son beau-fils, Karl, lui même attendant un enfant avec la fille d'Emile, être pris par la gendarmerie française. C'est en fait parce qu'il est d'origine allemande et que la première guerre mondiale est sur le point d'éclater. Il est donc expulsé en allemagne et se voit enrolé pour combattre contre son pays d'adoption. C'est alors au tour d'Emile de joindre l'armée française et de combattre les allemands. C'est ainsi que l'histoire de ce jeu commence... par une triste ironie.

Il y a en tout quatre personnages jouables et un cinquième 'guest'. Tout d'abord, Emile, le papy français. Ensuite, Freddie, l'américain musclé qui va developper une forte amitié avec Emile. Karl, le beau-fils d'Emile qui va devoir se battre contre ceux qu'il aime. Et enfin, Anna, une infirmière belge qui recherche son Père, un savant. Le 'guest' du jeu n'est autre que Walt, un chien de l'armée opposée qu'Emile va recueillir.

Le style visuel fait fort penser à une bande dessinée, mais de grande qualité. On voyage vraiment à travers les décors, que ce soit des tranchés boueuses, des champs de blés ou bien des paysages enneigés... Et l'animation s'accorde parfaitement au reste, c'est fluide et cohérent. Mais comme une image vaut mieux que mille mots, voici quelques screenshots du jeu en action:

 

Question gameplay, nous sommes là en face d'un jeu d'aventure-puzzle. Vous aurez à résoudre des énigmes assez simple à l'exception de quelques une légèrement plus corsées. A côté de ça, il y a des passages qui demandent plus d'attention et de réflexes, éviter des bombes en évoluant de gauche à droite ou conduire le taxi d'Anna en évitant les obstacles sur la route, mais encore une fois rien de difficile. Il y a également quelques passages qui peuvent s'apparenter à de l'infiltration. Aucun vrai challenge de ce côté-là mais ça se laisse jouer... On se laisse porter par l'aventure.

La musique, les voix (vo pour ma part) et les bruitages sont, tout comme les graphismes, excellents. La voix off est assez dramatiques et accentue le côté triste et dur du titre. Alors que les voix des persos et les bruitages ont un côté plus marrant, les chefs de l'armée qui s'excitent sur les soldats par exemple. D'ailleurs, chaque nationalité est respectée, les français parlent français, les allemands en allemand, etc.

En ce qui concerne la durée de vie, c'est très respectable, le jeu est divisé en quatre chapitre et il vous faudra environ 6 heures pour tous les boucler.

Pour finir, ce fut pour ma part une expérience vraiment émouvante, en plus d'être intéressante du point de vue historique. Je vous le recommande chaudement!

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
(Jeu vidéo)

'La perfection vient avec la répétition', cet adage peut totalement s'appliquer à ce jeu. Et ça en est l'élément le plus frustrant... Vous allez souvent mourir et vous devrez recommencer certaines actions de nombreuses fois avant de réussir. Ca m'est arrivé plusieurs fois pendant le jeu de crier 'bordel de merde!', de 'ragequit'... Et d'y revenir cinq minutes plus tard.

Petit récapitulatif du proriétaire, le jeu est développé par le studio Gone North et édité par Coffee Stain Studios. Il s'agit d'un FPS axé exploration, plates-formes et aventure.

Tout le jeu est en fait une histoire qu'un père raconte le soir à sa fille. Il narre le souvenir d'une aventure qu'il a vécu en recherchant son oncle. Vous incarnez donc un jeune garçon qui rend visite à cet oncle, vous vous apercevez rapidement qu'il n'est pas chez lui mais qu'il vous a laissé une mystérieuse combinaison. Vous êtes alors projeté dans un autre monde et partez à la recherche de 'Fred'. 

Cet oncle est en fait une sorte de savant, il a créé une combinaison défiant les lois de la physique, capable de bondir très loin et haut, et de s'agripper à distance à certains objets grâce à un effet magnétique. 

 

Ce qui m'a plu:

+ La narration; c'est original, construit et bien conté.

+ Certaines parties de l'univers graphique; J'ai lâché un 'waw' à plusieurs endroits du jeu, surtout quand on découvre la ville flottante... On sort d'une caverne très sombre et on découvre ce magnifique paysage avec des rochers flottants, des bateaux volants, etc.

+ Les capacités offertes par la combinaison; c'est fun et il y a de bonnes sensations.

Ce qui m'a déplu:

- La voix du père; la voix de ce personnage est juste horrible... C'est pas trop le timbre mais l'expression, on dirait un robot.

- Le level design; les capacités sont cools, mais pour que ça fasse sens, il faut que l'environnement soit bien adapté. Alors que ce n'est pas tout le temps le cas. C'est pas clair, voire hasardeux.

- La difficulté; ça découle directement de mon point précédent, certaines parties sont juste affreuses. C'est dur mais pas jouissif-dur, plutôt frustrant en fait.

- D'autres parties de l'univers graphique; le design des hommes-grenouilles fait un peu peur. ^^ 

Quelques captures d'écran:

 

 

Tomber... Ca vous arrivera souvent dans ce jeu.

Il y a vraiment un gap entre les environnements  et le character deisgn.

Avis mitigé donc pour ce jeu... Je vous le conseille si vous le trouvez pour pas cher (je l'ai pris pour un peu moins de 10 euros et je regrette...) et si vous êtes de caractère patient.

Voir aussi

Jeux : 
A Story about my Uncle
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
(Jeu vidéo)

Jeu que je ne connaissais pas et qu'un pote m'a conseillé, je l'ai chopé sur Steam pour quelques euros... et franchement, je ne regrette pas mon achat!

Apparemment, il s'agit de la suite spirituelle du jeu 'Max and the magic marker' dont je ne connaissais même pas l'existence... Le studio en charge du jeu, Press Play, appartenant maintenant à microsoft, vous ne le trouverez que sur 360, One et PC.

L'histoire est en somme très basique, voire enfantine, mais cela se marie bien avec le style très cartoon du jeu (le design des persos m'a vraiment fait penser au film 'Les Indestructibles' de pixar, Max ressemble comme deux gouttes d'eaux à Flèche). 

Le jeu débute avec Max qui rentre tout gaiement de l'école (?) et voit son petit frère, Félix, jouer et casser ses jouets. Il cherche alors sur 'giggle' un moyen de se débarasser de son frère. C'est quand il répète à haute voix une sorte de malédiction qu'il voit Félix se faire absorber vers une autre dimension... Il décide alors, car après tout il l'aime bien ce p'tit con, de le suivre pour le ramener.

Commence une quête initiatique, comme très souvent dans ce genre de 'petit' jeu, afin de sauver son frère du méchant Mustacho. Par voyage initiatique, j'entends que vous aurez un bout de chemin à parcourir (j'ai mis 6h30 pour finir le jeu), toutes sortes de dangers à surmonter et bien sûr de nouveaux pouvoirs à acquérir. 

Ici, les pouvoirs se manifestent sous la forme d'un marqueur... Il se 'chargera' de différents éléments et vous en aurez alors le contrôle (plus ou moins). Vous aurez par exemple la capacité de faire apparaître des lianes, des branches, des jets d'eaux, etc. Tout ceci se mariant à de la plateforme plutôt élémentaire. 

Mais ce qui marche avec ce jeu, c'est cette succession de zones à réflexion, de moments d'action où il faut agir rapidement (d'ailleurs, vous allez mourir assez souvent) et de plateformes plus basiques. Ca fonctionne bien et on voit pas le temps passer... 

A côté de ça, il y a quelques éléments secondaires qui viennent agrémenter la partie. Vous devrez par exemple détruire tous les yeus maléfiques de Mustacho (des sortes de caméras) se cachant un peu partout dans le jeu. Egalement des fragments d'amulette qui demanderont plus d'ingéniosité de votre part.

Je suis très enthousiaste pour ce jeu, mais il ne faut pas se voiler la face, il n'est pas parfait... Les mouvements du marqueur sont assez lent et imprécis, l'histoire est on ne peut plus basique et parfois les solutions aux 'énigmes' sont un peu tirées par les cheveux... Mais je trouve que cela reste des défauts mineurs pour un jeu qui dans son ensemble est très plaisant.

Quelques screenshots pour vous mettre dans le bain: 

 

  

 

Voilà, n'hésitez pas à prendre le jeu sur steam, toujours en solde, ou sur Xbox One, je crois qu'il est offert gratuitement aux membres Gold. 

Mon prochain jeu sera très certainement 'A story about my uncle', donc je vous donne rendez-vous pour le test dans quelques jours/semaines. ;-)

 

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
(Jeu vidéo)

Mesdames et messieurs, ce qui suit est un court avis du jeu sus-cité que j'ai fini récemment, un peu en retard comme d'hab'.

Petit background avant de rentrer dans le vif du sujet... Le jeu a été créé par le studio suédois Starbreeze à qui l'on doit The Darkness ou la série des Riddick et a été dirigé par le réalisateur de films Josef Fares.

Vous incarnez deux jeunes frères qui viennent de perdre leur mère et qui sont sur le point de voir le même sort s'acharner sur leur père (parle de poisse). L'unique remède semble être un arbre sacré se trouvant très éloigné de leur lieu d'origine. C'est ainsi que vous partez, main dans la main, en quête de cet arbre. Les prémisses du jeu sont assez simples, mais l'aventure, qui s'axe sur les émotions, offre plusieurs sous-histoires qui viennent l'agrémenter. 

Quand je disais que vous incarniez ces deux frères, c'est littéralement le cas au niveau du gameplay. L'un se contrôle avec le stick gauche, l'autre avec le droit, et chacunes des deux gachettes servent de boutons d'action pour les deux protagonistes. C'est loin d'être frustrant mais il faut avouer que ce n'est pas commun comme maniabilité et qu'il faut un petit temps d'adaptation.

Mais le point qui le fait se démarquer encore plus des productions actuelles, c'est son univers et l'atmosphère enchanteresque qui s'en dégage. Les graphismes sont tout simplement magnifique, et le tout reste très cohérent. Je vous laisse admirer ces quelques captures d'écran pour vous en convaincre...

 

 

 

  

Les petites 'missions secondaires' (les 'achievements' du jeu en fait) peuvent être parfois tristes parfois assez amusantes. Il vous faudra par exemple sauver un homme en train de se pendre et lui ramener une boite à musique pour le réconforter, ou bien mettre l'unique lapin blanc d'une bande dans des cendres pour qu'il se fasse accepter.

J'espère que ce petit 'test' vous aura donné envie d'y jouer, ou bien d'y rejouer, car il en vaut vraiment le coup. C'est une expérience unique, un magnifique voyage qui nous est proposé. :)

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Signaler
(Jeu vidéo)

Toujours dans la catégorie des jeux sortis il y a plus d'un an, mais que j'ai du coup chopé gratuitement sur Steam, voici un court avis de Sniper Elite V2. Je n'ai pas fait le premier volet de cette série (le trois arrivant bientôt) mais, vu le scénario, je ne pense pas qu'il soit obligatoire de le faire pour apprécier le deux.

Dans le jeu, vous incarnez un américain du nom de Karl Fairburne durant la seconde guerre mondiale. Vous êtes chargé à vous seul d'éliminer les têtes pensantes du programme V2, un missile qui apparemment pourrait faire de gros dégats. Tout le jeu consiste alors à s'infiltrer dans des bases, trouver des infos sur la localisation de vos cibles, rechercher le spot idéal et tuer votre enemi au sniper. Je résume grossièrement mais ça se rapproche de ce que l'aventure a à vous offrir en terme d'histoire.

Ce TPS axé infiltration et sniper a clairement tout un tas d'imperfections (que j'énumérerai après) mais les mécanismes principaux fonctionnent bien et j'ai pris plaisir à y jouer.

Voici une liste des choses qui m'ont plu:

+ La 'KillCam'; cette vue au ralenti avec 'x-ray' de la cible qu'on vient de toucher. Ca nous met vraiment dans la peau du sniper et des dégats qu'on inflige.

+ L'aspect Metal Gear Solid; ça n'atteint pas le niveau d'un MGS mais l'infiltration est bien gérée. Il est possible de faire une bonne partie du jeu avec comme seule arme le pistolet silencieux, en déplaçant les corps pour éviter d'être repéré.

+ L'arsenal secondaire; en plus du sniper, du pistolet silencieux et de la mitraillette, on a accès à une galerie d'explosifs (mines, dynamites, ceux où on installe un fil entre deux zones et dont j'ai oublié le nom, grenade, etc.). Et bien sûr, la pierre qu'on peut lancer pour détourner l'attention des enemis.

 

Les points négatifs:

- L'histoire; pas mauvaise en soit, mais ça manque un peu de folie...

- La musique; denouveau la musique n'est pas mauvaise, mais il doit y avoir 2-3 'ambiances' musicales dans tout le jeu... Un peu chiche.

- La durée de vie; j'ai mis 7 heures pour finir le mode solo, sachant que je suis mort plusieurs fois et ai du recommencer la mission depuis le dernier checkpoint. Il y a également un mode coop et multijoueur que je n'ai pas testé... Ca peut rallonger le fun.

- Les quelques bugs; c'est pas méchant mais du clipping qui fait clignoter des zones du décor en blanc, ça peut géner quand on essaye de déterminer d'où tire un sniper. Egalement, le personnage qui se fige après avoir frôler un élément du décor.

 

Pour finir, c'est un jeu qui vaut franchement le détour surtout si vous le trouvez pour pas cher. Personellement, il va m'être beaucoup plus difficile d'attendre que le trois devienne gratuit avant d'y jouer. 

Voir aussi

Jeux : 
Sniper Elite V2
Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
(Jeu vidéo)

Oui, je sais, j'ai quelques mois de retard... Mais en étant patient, j'ai réussi à le choper pour 8 euros sur steam. Et je ne regrette pas mon achat!

Alors, qu'est ce que c'est BAO? Ben déjà, et je ne vous apprendrai rien, c'est un jeu d'action/aventure sur l'étendard de DC Comics, j'ai nommé Batman! Mais à l'inverse des deux opus précédents qui était développé par le studio Rocksteady, celui-ci est réalisé par les p'tits nouveaux de chez Warner Bros Games Montréal. Et qui dit nouveau venu, dit qu'il faudra faire d'avantage ces preuves.  

Donc, dans ce 'Origins', nous sommes sensé découvrir les 'origines' de Batman... Ce qui n'est pas vraiment le cas puisqu'on débute le jeu alors que l'homme chauve souris est déjà bien équipé; avec sa Batcave au top, sa Batwing opérationelle et tous les mêmes gadgets que dans Asylum et City. Mais personne n'a encore entendu parler de lui, et les bad guys commencent seulement à comprendre leur souffrace.

L'histoire, sans trop de spoils, débute au réveilllon de Noël où Batman apprend que Black Mask a engagé 8 assassins afin de le tuer. A partir de là, notre héros, au lieu de rester pèpère chez lui, va les rechercher activement. C'est ainsi qu'on va (re-)découvrir Arkham, certains boss charismatiques et les retournements de situations du scénario.

On croise des gens avec de beaux sourires dans ce jeu!  ^_^

Mon avis? Réussite ou déception? Je dirais que la barre ce situe plus du côté de la réussite, même s'il y a quand même quelques déceptions. La réussite est tout simplement que j'ai pris mon pied à y jouer. Alors oui, il n'y a rien de bien innovant mais la formule marche et les quelques nouveau gadgets, aptitudes et les différentes confrontations plus ou moins épiques nous gardent en haleine durant toute l'aventure. 

D'une manière générale, j'ai trouvé les combats de boss légèrement moins épiques que dans les précédents jeux, c'est à dire qu'il n'y a rien de très extraordinaire à faire, juste mettre en pratique ce qu'on a appris contre les enemis de base. Cela dit, le tout reste très sympa.

J'ai beaucoup aimé l'histoire. C'est pas du shakespeare, ça reste simple et avec quelques incohérences mais ça fonctionne bien et réussi son propos initial qui est de faire découvrir ce qui fait l'ingrédient principal de l'univers Batman, ces 'vilains'. 

Une chose que je regrette, c'est qu'il n'ait pas fait plus intervenir la fille 'geek' de Gordon, on ne la voit pas longtemps mais ça aurait pu devenir une belle relation (à la Ellie et Joel ou Elizabeth et Booker par exemple) 

Voilà, comme d'hab', un avis court sur un jeu que je vous conseille fortement... Incarner Batman, quand c'est aussi bien fait, ça fait toujours son petit effet. :-)

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
(Jeu vidéo)

- Sans Spoiler -

To the moon est un jeu indépendant d'aventure réalisé par le studio Freebird Games. (uniquement dispo sur PC en téléchargement)

Le début du jeu commence par un accident de voiture. On suit alors deux scientifiques, Eva Rosalene et Neil Watts,  en route vers une maison isolé au bord d'un ravin... 

On apprend rapidement qu'ils ont été engagés par le propriétaire de cette maison, un homme agé et sur le point de mourir, afin de modifier ces souvenirs dans l'optique de le faire aller sur la lune. (d'où le titre: 'to the moon')

Le jeu consiste alors à voyager et retourner de plus en plus loin dans sa mémoire pour y implenter cette idée.

Voilà. Alors oui, résumé comme ça, ça peut paraître un peu léger... Mais ne vous fiez pas à ce synopsis, l'histoire étant justement le point fort de ce jeu. C'est un concentré de plein de thêmes différents; amour, relation fraternelle, voyage dans le 'temps', mémoire, etc., le tout enrobé d'humour.  C'est cette intelligence d'écriture, arriver à marier tout cela sur quelques heures de jeu (5h pour ma part), qui en fait une expérience unique

.

On peut cependant lui reprocher un gameplay un peu vide. Les deux aspects principaux étant de l'exploration et un peu de réflexion. Pour ce qui est de l'exploration, ça ressemble un peu à un point and click sans en être... Vous allez naviguer dans les décors en récupérant des objets-souvenirs clés qui vous permettront de voyager plus pronfondemment dans la mémoire de 'John'. Et un des mécanismes qui se déclenche pour effectuer cela est un petit jeu de réflexion, rien d'incroyable ni d'insurmontable, vous avez une image avec certaines zones brouillées et il vous faudra la rendre claire en un certain nombre de coups.

Rien de transcendant mais ça change des jeux où il s'agit de tuer tout ce qui bougent. Le côté simpliste du gameplay permet justement de se focaliser complètement sur l'histoire.

Je vous conseille vivement ce jeu, qui, pour un petit prix et en peu de temps, vous fera définitevement voyager.

Voir aussi

Jeux : 
To the Moon
Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Archives