Le Blog de killErAD

Par killErAD Blog créé le 01/01/10 Mis à jour le 01/03/15 à 12h06

Détenteur du record de commentaires sur un seul article avec 2557 posts. J'en suis pas très fier, mais un record est un record.

Ajouter aux favoris

Catégorie : Derrière l'écran

Signaler
Derrière l'écran

Une matinée ensoleillée pour une journée qui commence bien mal. A peine le temps de se réveiller, la nouvelle tombe, le duo du si lointain level one est brisé. Yohan, Yannick, ne reste plus qu'un souvenir ému de leurs prestations à jamais gravées dans ma mémoire. L'un continu dans sa passion, l'autre a du précipitamment quitter le plateau, la faute à une de ces fichues maladies qui brise tant d'hommes et qui nous rend impuissant. Tous nous nous remémorons ses drôleries télévisuelles, que ce soit sur Game One ou canal +. Tous avons le souvenir de quelqu'un représentant une télévision aujourd'hui disparue, que l'on attend de voir, peut être, renaitre un jour.

Les mots me manquent. Je me contente alors seulement d'un merci Yannick. Tu nous manques déjà :)

 

 

 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (8)

Signaler
Derrière l'écran

Si je m'attendais à ça. Le noël de Gameblog, une super ambiance, une missV et un keuchtof à fond. Alors quoi comme cadeau ? Un goodies ? Un livre ? Un DVD ? Un jeu ? Non quand même pas, n'exagérons rien. Et bien en fait...

 

Déjà, mon colis arrive. Un carton énooooorme. mékicé ???

 

24 décembre, vers 23h30, j'ouvre, "oh c'est Kiflam !". Je découvre, ahurie

 

 

Alors là, ça tombe parfaitement bien, je suis en train de le faire.

 

J'ai acheté tous les numéros d'IG mag... Sauf celui là. *content*

 

Quoi dire ? A part que j'en avais fait un must have et toi tu me l'offres... Je t'aime !

 

 Tom Hanks, Spielberg. Bon ben, j'ai du film à regarder moi !

 

Je suis super mauvais avec ces trucs là, mais étant donné le contexte, je ferais un effort.

 

Pff, elle est koc..goh...kr..mauch.... AH !!! J'y arrive pas, elle est trop belle ! Et sur du papier qualité photo s'il vous plait !

 

Et le meilleur pour la fin. Mes parents vont se poser des questions sur la fréquentation de gameblog et ma soeur a bien rigolée en voyant ces gens faire des choses quelque peu étrange.

 

Au final, j'en conclue :

NOEL, QUE D'EMOTIONS !

Ajouter à mes favoris Commenter (14)

Signaler
Derrière l'écran

 

Ma virée au TGS cuvé 2011 n'a pas été de tout repos. La compteur de ma 3ds m'annonçait  plus de 3000 pas. Il faut dire aussi que le salon prend chaque année une importance de plus en plus grande et l'affluence est, de mon propre avis, bien supérieure à l'espace que propose la Diagora, lieu où se déroule l'expo depuis 5 années déjà. La conséquence du succès : on se retrouve vite serré, à avancer difficilement. La bonne nouvelle : des invités de plus en plus prestigieux, pilier du jeu vidéo actuel.

 

PS : Un grand pardon de ne pas avoir pu prendre plus de chose en photo mais la luminosité et le monde ont représenté un frein important à cela et certaines photos sont floues (je reviens sur ce point plus bas, au niveau des conférences). Certain cosplay étaient sympas, j'aurais bien pris des photos mais la aussi, avec le monde, j'ai pas trop perdu de temps à m'arrêter au plein milieu d'une allée (avec notamment des miku...).

 

En arrivant au salon, j'ai rencontré un problème d'ordre technique. Je n'ai tout simplement pas compris où était la file d'attente, ni même tout simplement combien il y en avait.

 

Tout au fond de l'image, la queue reservée à ceux qui n'avait pas leur billet.

 

 


 

Voila à peu près ce qu'on voit quand on arrive


 C'est donc après 2 heures t'attente dans le froid, je suis rentré dans le vif du sujet.


LE SALON :

Enfin une partie du salon, puisqu'il était composé de plusieurs zone : La diagora (que l'on voit sur ces photos),avec les accès aux salles de conférences, des bornes de jeu et les stands des divers invité.

L'Agora où se retrouvait des dizaines de stand pour acheter divers manga, animes, goodies, figurines, tous plus ou moins rare (selon leur vendeur, évidemment) mais aussi un lieu très fréquenté, où se déplacer est un calvaire. Je n'ai donc pas pris de photo de cet endrois,, vu que de toute façon, il n'y avait pas grand chose à y voir.

 Le chapitau : Là aussi, on retrouve des stands, mais sa particularité était de proposer des jeux rétro. Je n'y suis pas allé très longtemps mais au vu de la luminosité, les photos ne ressemblaient à rien.

Enfin au sous-sol, on retrouvait le stand de Nolife et un stand de dédicace. Et là non plus je n'ai pas de photos et j'ai une bonne raison. Il faisait 45 degrés avec un monde dingue dans un espace très réduit. Circuler dans cette chaleur était étouffant, résultat, pour ce que j'avais à lui dire, je n'ai pas fait la queue pour le joueur du grenier. Dommage.

Voila un espace reservé au jeu. Et encore il n'y avait pas tant de monde à ce moment là.


Des bornes PS move...


Le stand Pix'n love, vraiment très apprécié, ça fait plaisir.


Certains en ont profité pour faire dédicacer leur jeu par celui qui l'a créé.


CONFÉRENCES  :


J'ai eu du mal à prendre des photos du fait que je n'ai pas voulu utiliser le flash de l'appareil. Cela aurait était embêtant autant pour les spectateurs que pour les intervenants. J'ai fait de mon mieux et si certaines photos sont floues, vous saurez pourquoi.

 

Dans la file d'attente pour la conférence Final Fantasy XIII-2 présenté par notre JulienC adoré de tous (avec lequel on a pu continuer le débat sur Zelda, encore un grand merci à lui et à Julo pour leur accueil).




On le distingue à peine mais julienC fait des photos avant de commencer.




La conférence Yu Suzuki ! "Pas de question shenmue 3 !" Devinez les questions-réponses, malgré cette demande...


Peut-être l'inviter le plus attendu du salon, le créateur de Shenmue a dû faire face à une ribambelle de fan de la série. Il a ainsi présenté ces oeuvres (tous plus mythiques les unes que les autres, c'est vraiment impressionant), en se laissant aller aux questions des spectateurs. Malgrès des questions parfois stupides, un manque de précision dans les réponses où les questions retranscrites par l'interprète, qui visiblement n'était pas vraiment adepte des jeux vidéo, comme le laisse entrevoir sa traduction de "animaux de la forêt" qui n'est autre que Animal Crossing, d'ailleurs très aprécié par l'homme, comme quoi il a bon gout :D

De cette heure et demie, très très agréable et conviviale malgré le mal que j'en dis, la chance de pouvoir échanger avec un homme tel que Yu Suzuki est une chance absolument unique et sa présence au salon est un honneur. Un "scoop" est même ressorti de cette conférence, grâce à une question posée par un gamebloggeur (et oui) ! Outre que monsieur Suzuki est intéressé par les smartphones, un jeu pensé pour des bornes tactiles en 2005 mais annulé depuis pourrait, peut-être, revoir le jour sur ipad. Et en voyant ce jeu qui était dans un stade très avancé de son développement, on peut se dire que l'ipad lui irait à merveille. Cela n'est malheureusement plus de son ressort, Sega ne lui laissant plus aucune liberté.



SI si, on voit Michel Ancel et Christophe Heral sur cette photo.


Ecouter parler Michel Ancel et Christophe Heral, c'est juste de l'or en barre. Les deux sont passionnant, bourré d'humour et tout à fait ouvert sur tous les sujets. Des propos assez forts sont sortis Michel Ancel que le prix des jeux en France est "une honte", en parlant du piratage qu'il dénonce, tout en recherchant des solutions, notamment avec son moteur de jeu utilisé pour Rayman Origin, malheureusement pas encore tout à fait prêt pour une ouverture à tous. Il y a même eu des moments inattendus, comme lors d'une question d'une personne étant non-voyante mais qui a sue tout de même s'adapter et ainsi jouer à Rayman uniquement grâce au son. Une performance d'autant plus remarquée par le créateur qui a tenu à s'entretenir avec cette personne pour voir comment créer des jeux pour non-voyants. Surprenant aussi l'ambition stratosphérique de Ancel, le sentiment qu'elle n'a pas de limite et que BGE 2 risque d'être un titre majeur de ces prochaines années. A ce qu'il en a dit...


Avant d'en finir, je voudrais remercier les 3 gamebloggeurs qui m'ont accompagné pour cette journée bien sympa : Sirtank, Snake_a_box et Quetzal (auteur de la très bonne question à Yu Suzuki), ainsi que JulienC et Julo qui étaient présent pour la première fois au salon et qui ont pu profiter du beau temps toulousain (si Julien, l'après-midi était bien mieux !).




 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Derrière l'écran

J'étais parti du Paris Games Week 2010 avec la ferme intention d'y revenir l'année d'après. Aujourd'hui, c'est chose faite et devinez quoi, octobre 2012 m'obstine. La raison est simple, l'année dernière, je suis parti seul, sans appareil photo et seulement un jour (j'ai même consacrer mon premier post de blog à cette journée). Cette année, c'était la même chose mais en 1000 fois mieux, car en plus d'y être allé 2 jours et avoir vu un salon en net amélioration par rapport à l'année précédente, le week-end a été marqué par un magnifique sceau Gameblog. Jamais je n'aurais imaginé pouvoir vivre un moment pareil, même dans mes rêves les plus fous. Ma vie sur gameblog c'est considérablement transformée avec cette expérience que j'ai accumulée depuis bientôt 2 ans, avec la découverte de la partie communauté et blogs et de la création du (ou des) chat(s). Et avec ce GBN, je peux dire sans problème que j'ai encore franchi une étape dans cette vie plus ou moins parallèle. Avant de passer au PGW 11, j'aimerais simplement dire un énorme merci à tous et à toutes, en toute simplicité.

 

Vendredi après-midi, vers 16h, je file à mon appart retrouver ma mère et fonce à la gare de Toulouse, direction Paris. Mon train est prévu à 17h30. Enfin, normalement, parce que j'ai eu la désagréable surprise de voir ceci indiquer :

Le numéro 2956, c'est mon train. Et oui, il a été purement et simplement annulé. Une histoire de cailloux et d'accident. Bref, je m'estime tout de même plutôt chanceux, la SNCF (qui n'y était pas pour grand chose, précisons-le), a réquisitionné un train et j'ai pu partir vers 18h30. Après quelques arrêts sur la voie, je suis arrivé vers... 2h du mat au lieu de 11h (ce qui, au passage, m'a fait manquer la soirée LAN chez l'ami kaminos). Heureusement et c'est bien là le principal, j'étais prêt pour le GBN version PGW 11.

C'est donc après une nuit plutôt courte que je me suis rendu au salon, afin de retrouver Tcho Bilout à 9h... qui était à la bourre. Mais il est largement excusé, lui court déjà partout depuis jeudi. Vers 9h45, on a pu commencer la visite du salon. Et puisque cette année, j'avais mon appareil photo, j'en ai profité ! Pas besoin de continuer mon blabla, je vous donne mes photos, c'est gratuit, profitez-en.

 

LES GAMEBLOGGEURS :

 

 Merci a julienC pour cette photo postée sur son twitter.

 

Kiflam et son bonnet

 

 Oh ! Un caribou !

Ryuukusan qui fume (pas bien)

 

 

 Chipster au garde à vous.

 Mikadotwix VS JulienC à PONG, résultat :

Victoire de JulienC, fière (mais qui c'est pris une légère rouste juste après contre un monsieur de gameone)

 Mikadotwix et Vitthia sur le stand des lapins crétins.

Rubiscon qui test le nouveau joujou du futur, d'il y a environ 15 ans, de Sony. Personnellement, j'ai bien aimé mais que c'est lourd.

La pause du midi, indispensable

Rubiscon et la représentation métaphysique de krunk. Le reste (issu de mon appareil) ici.

Tcho qui se fait prendre avec une nana, comme d'hab je dirais

Cette fille qui se fait prendre avec Bob a décidée que je devais parler de Zelda sur Gameone, je me suis donc fait interviewer. Chouette *_*

No comment

LES STANDS :

 

NINTENDO

Cette écran est bien mais par contre, il aurait été encore mieux si il n'y avait que 3 BA de 2 minutes qui se battaient en duel.

One Piece 3ds, il s'annonce bien mieux que les différentes images qui ont été mise sur le net

kid Icarus, enfin une bonne utilisation de l'écran tactile ! Le jeu est beau, fluide, ultra jouable, pourquoi ne pas faire ça plus souvent messieurs ? Le deuxième stick (bizarrement absent sur le salon) n'est pas indispensable, je le crois fermement maintenant.

ZELDA

 

Le stand Zelda, que du bonheur. Mon stand du salon.

RAYMAN

Quoique le stand Rayman était... FRAIS !

SONIC

Cette statut Sonic est superbe. Comme le jeu.

KINECT

Le stand Kinect, très sincèrement je n'y ai pas mis beaucoup les pieds

BATMAN

La classe !

COD

Le stand COD avec juste en face :

UBI

"Le plus écran plasma 3D au monde !". A vérifier.

Je peux en avoir une siou plait ?

TINTIN

Chez Tintin c'était pas trop mal. Dommage que j'ai l'impression de voir une version PS2 HD et un Tintin pas vraiment bien modélisé.

MASS EFFECT 3

J'ai testé Gear of War 3. Hein ? Mais si c'était GOW 3, attends quand même... D'ailleurs j'ai pas trop compris pourquoi le jeu était moche (viva aliasing !)

Ici, même si il n'en a pas l'air, certainement l'endroit le plus bruyant du salon, mes oreilles s'en souviennent encore.

PLAYSTATION

Le stand Playstation, moins grand, moins bruyant mais toujours aussi dangereux :'( (oui je parle de cette put*** de distribution de goodies à la noix)

DISNEY

Disney pense aussi aux plus jeunes, comme un autre stand réservé aux petits juste en face de celui de Rayman. Bonne initiative.

Le coin rétro. Dommage que cette borne ne marchait pas.

 

VITA :

J'ai eu la chance de tester la vita et le jeu Wipeout. Pour ceux qui n'ont pas eu la chance d'y aller, j'explique pourquoi j'ai eu "la chance" : Pour accéder aux bornes de la nouvelle console portable de Sony, il fallait faire 3h de queue. Autrement dit, être très patient. Ensuite, une fois rentré, vous avez un temps limité pour jouer à un jeu. Sauf que le jeu auquel vous allez jouer est attribué par un système de carte. Avec 5 ou 6 jeux, le nombre de vita présente étant restraint (24 il me semble), il faut avoir de la chance pour essayer Uncharted... Pour mettre en colère (ou pas) ceux qui ont du faire la queue, sachez que moi et kira, on a eu 10 minutes d'attente, le temps que Tcho nous fasse passer. Vous aurez compris que Tcho est donc un génie mental.

Petite maj : Histoire de dire ce que j'ai pensé de la Vita : Elle est vraiment légère, on a l'impression de jouer avec une coquille vide, c'est vraiment étrange. L'écran est comme on l'a déjà dit, vraiment super beau, ça pète aux yeux, vraiment Sony a mis le paquet à ce niveau, tout comme pour les jeux, c'est quasiment du niveau PS3 pour Wipeout au moins. N'ayant pu jouer que 15 min, j'ai pas trop envie de m'avancer sur le software pour l'instant. Par contre, petit bémol sur la prise en main de la machine qui ne m'a pas vraiment convaincu. Certes, elle est légère, le plastique ne pas m'a pas choqué, pour moi c'est plutôt du côté des boutons que ça coince. Les sticks sont vraiment petit, les boutons me font un peu penser à ceux du PSmove (en moins pire évidemment) et les gachettes sont spéciales. Pour ces dernières, je ne sais pas comment expliquer mais elles ne tiennent pas aux doigts qui ont tendances à glisser. De toute façon, je pense que c'est à voir à l'usage mais qu'on ne s'y trompe pas, la Vita a de sérieux atouts pour faire peur à Nintendo. Par contre, si on revient au débat des smartphones, elle ne tient pas la comparaison, pour la très simple raison qu'elle ne tient pas pas dans une poche.

 

Pour cette dernière photo, j'aurai bien aimé vous montrer plus de comparaison avec ma 3ds mais pour respect de ceux qui attendent, je me suis dépêché de laisser place aux autres, les gens de Sony nous laissant prendre les photos alors que la séance était finie.

 

CONFERENCE SONIC :

 

Florent Gorges et Takeshi Iizuka

 

KAYANE :

 

Cette image est totalement représentative de la journée de kayane, elle enchaine les perfects... à peu près comme ça. (40 victoires d'affilées au moment de la photo)

 

 

Voila, c'est tout ce que je peux montrer de ce fabuleux week-end. Je ne remercierais jamais assez TOUS les gamebloggeurs présent avec lesquels j'ai passé de très belles heures. Merci tout particulièrement à JulienC d'être venu nous faire un petit coucou, merci à Florent pour sa disponibilité malgré sa journée très chargée, merci à Tcho sans qui rien ne ce serait passé (du moins pas comme ça) et son incroyable service, merci à kaminos (et son frère) de m'avoir hébergé si gentiment.

Une seule chose : VIVEMENT L'ANNEE PROCHAINE (ou peut-être plus tôt, qui sait ^^)

Au revoir le PGW et à l'année prochaine !

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Signaler
Derrière l'écran

 

Etre sur le chat tout en regardant le foot sur l'ipad et en jouant à SMB sur sa 3DS entre deux temps mort sur le chat ou le foot, c'est le pied !

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Derrière l'écran

Une partie des 45.000 personnes sont visibles sur cette image

Presque 6 mois après le pire séisme que les Japonais ont connu et la catastrophe nucléaire de Fukushima qui s'en ait suivie, le Japon ne demande qu'une chose, revivre. Malgré le problème de la centrale loin d'être réglé, vous le savez peut-être, Tokyo a déposé sa candidature pour les JO de 2020, un énorme pari que se sont fixé les nippons.

Mais l'image que j'ai mis au-dessus reflète une autre facette de leur envie d'aller de l'avant et de ne pas céder face a l'immensité du désastre. Cette photo à été prise lors du Rock in Japan de 2009 (peut-être de 2010, je n'en suis pas absolument certain), qui fait parti des quelques festivals de musique d'été que l'on retrouver au japon.  J'ai retrouvé cette image sur le twitter du chanteur du groupe japonais Asian kung-fu generation, avec la mention "HOPE". Cette image ma marquée et pour trainer sur quelques blogs / sites de Jmusic, je vois pas mal de personnalité de l'archipel voulant faire quelque chose pour leur pays à travers la musique. Suivant particulièrement ajikan (le surnom d'Asian kung-fu generation), des efforts sont faits pour redonner espoir à ceux qui ont tout perdu, notament grâce a leur festival à eux, le Nano Mugen festival (existant depuis 2005), qui a accueillit ce 16 et 17 juillet des groupes japonais mais aussi anglais et américains qui ont accepté de faire le déplacement comme The rentals, Ash ou Weezer. Voir des artistes américains et anglais n'est pas inédit mais, au vu du contexte on aurait pu craindre une annulation du festival, mais tous les artistes ont quand même répondu présent.

Pour ce qui est du Rock in Japan de cette année, avec les radiations, une psychose est apparue chez les japonais. Les autorités ont décidés de publier la dose de radiation que l'on reçoit sur le site. Cependant, le festival aura bien lieu le 5, 6 et 7 aout prochain, en (dès demain en fait) sur plusieurs scènes.

 

 

 

Je ne lis pas le japonais, mais ici ce trouve les doses de radiation relevée sur chaque site

 

La musique pour aider le Japon, c'est beau. Mais on sait tous que ça ne suffira pas à arrêter les radiations...

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Derrière l'écran

Après quelques semaines d'attente et un mail bien utile pour me prévenir que l'ouvrage tant espéré risquait d'avoir un peu de retard, il est enfin dans ma chambre, tout son contenu à porté de main. Et après avoir dévoré les 2 premiers volumes, je vais pouvoir me mettre à celui-ci et découvrir cette époque de la NES, que j'ai connu sans vraiment avoir eu l'occasion de la connaitre. Etant encore bien trop jeune pour me soucier de ce genre de chose, je vais aujourd'hui pouvoir combler une petite partie de ma culture vidéo ludique manquante. Une sorte de mise à jour quoi !

En tout cas, ce Week-end commence bien :p

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Derrière l'écran


 

Après un périple qui ma fait subir 6 heures de voiture, une nuit et une journée à l'hôtel, j'ai pu enfin me rendre dans le Hall1 pour assister au PGW. Et on peut dire que je n'ai pas regretté le voyage. Je suis arrivé vers 10h et heureusement, il n'y avait quasiment pas de queue à l'entrée. J'ai pu tranquillement me rendre dans l'enceinte et pouvoir passer ma journée du jeudi enfermé dans ce hall de 20 000 m2 à en voir de toutes les couleurs.

Dès mon arrivée, j'ai fait un tour dans le salon en me baladant au hasard au grés de mes pas sans trop savoir par quoi commencer, jusqu'à arriver au stand de Deus Ex où je me suis soudainement rappelé que la raison de ma venue était le fast-pass qui me permettais d'avoir l'entrée gratuit et donc, l'accés direct à la présentation du jeu. Sauf que pour assister à la présentation, j'ai un peu galéré. Je ne avais pas trop à qui m'adressé. Il y avait bien deux personnes avec un T-shirt Square Enix, mais je ne savais pas trop si c'était des développeurs ou des hotesses. Enfin bref, je loupe une première fois la présentation, le mec chargé de gérer la queue me dit de revenir à 11h30. Je reviens vers 11h20, sauf que la présentation avait déjà commencée ! Du coup, je retourne me ballader dans le salon pour revenir une demi-heure avant le début de la scéance suivante. Cette fois-ci, j'ai pu trouver la femme qui organisait tout ça, je lui présente mon fast-pass et elle me dit d'attendre à un endroit prévu. Maintenant sûr de pouvoir assister à la séance, j'ai pu profiter de l'animation et tenter de gagner une figurine de lightning sauf que l'animateur n'a pas voulu me donner la parole afin que je répondre à la question. Voilà, ça aura été la première et la dernière fois que j'ai tenté de gagner un goodies. Bref, une fois à l'intérieur du stand, j'ai pu profiter d'un peu de silence (même si on pouvait entendre à certains moments ces ** du stand de Sony, mais j'y reviendrai) et donc de la phase de gameplay de ce Deus Ex jouée par un développeur et commentée par notre JulienC national. Comme je l'ai dis sur son blog, je n'ai pas vraiment vu grand chose de nouveau, mais j'ai quand même pu mieux cerner ce que sera le jeu.

Ensuite je parti me balader à la recherche de jeux qui pourrait m'intéresser. Et là, ben, le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il y avait du choix. Pour ne citer qu'eux, il y avait Gears of war 3, Epic Mickey, dead space 2, crysis 2, Killzone 3,  GT5, Zelda, Call Of Duty, Assassin's Creed,... Bref il y avait du beau monde. Par contre, comme vous pouvez le constater, c'est une tendance dans les jeux vidéo ces dernières années, on a un florilège de jeux violents et de suite. Pour un salon grand public, c'est pas le top, d'autant que bon nombre des bornes de ces jeux étaient facilement accessible. Mais bon, on va dire que ce n'est pas un drame non plus et c'est aux parents de savoir si oui ou non leur enfant peut jouer à tel ou tel jeu. Enfin bref, fermons cette parenthèse et revenons a un point qui m'a un peu déçu, ce sont les jeux qui sont déjà sorti et qui étaient très présent. Je pense notament à Fifa 11, à Sports Champions ou à Fable III où il fallait faire la queue pendant  au moins une heure pour pouvoir y jouer. Bref, j'aurai plutôt préféré pouvoir essayer du Portal 2 ou des jeux avec du PSmove que l'on a pas encore vu plutôt que de voir du fifa ou même du GT5 à la pelle. Bizarrement, l'endroit où Fifa était le moins présent et pourtant c'est celui où j'aurai préféré qu'il soit, notamment à cause de la manette, c'était le stand de Microsoft. Et chez Microsoft on été à fond... Kinect ! Comme à Cologne, j'ai trouvé que le stand était très Kinect-centric avec du Halo Reach par-ci-par-là. Rien de bien intéressant donc. En parlant de Kinect, ce salon ma donné la confirmation que Kinect ne sera pas dans mon salon avant un bout de temps, à part un revirement de situation incroyable où vu l'échec de la caméra, Microsoft décide le relancer en offrant des jeux intéressant et bien pensés. Mais là, je délire, parce que tout de suite, c'est totalement dispensable et juste inintéressant. Les jeux proposées, en plus d'être débile (mais vraiment hein !), avaient un temps de latence très certainement dû à l'environnement. Bref c'était nul, ça ma dégouté de Kinect et j'ai préféré ne même pas aller voir ce que ça donnait sur les stands constructeurs, à tort peut-être, mais on va dire que je ne pouvais pas y échapper vu que le stand de microsoft est quasiment le premier que l'on voit en entrant dans le salon. Mais finalement c'était peut-être un mal pour un bien ,vu que, paradoxalement, ce ne sont pas les stands de jeux qui m'ont le plus attiré, c'était plutôt autres choses de moins gamer à la base... ou pas !

En effet, après avoir fait le tour du salon et (quand même) essayé des jeux, j'ai étais extrêmement surpris en tombant au hazard sur l'écran géant dans le stand de sony qui annoncé "Sébastien Loeb". Voyant que ce n'était pas pour tout de suite, j'en ai profité pour aller manger un coup. D'aileur petit coup de gueule pour dire aux types qui s'occupent de nous vendre leur sandwich d'arrêter de se foutre de nous, parce 9 euros 50 le sandwich et la boisson, merci quoi, heureusement que ma place était offerte, parce que pour une famille de 3 personnes, calculez le coût pour une journée, ça fait cher la visite. Donc l'année prochaine, vous savez ce qu'ils vous restent à faire avant de venir au salon, apporté votre propre bouffe ! Voilà. Et aussi, penser à prendre un appareil photo, ne faites pas comme moi... Enfin voilà. Donc après tout ça, je suis aller au "playstation city" afin de voir le maitre de rally jouer à GT5. Je peux vous dire que je l'ai senti arriver. Je regardait peiner sur la scène où il avait une porte où je penser qu'il sortirait en guest star; Et bien non, il est passé par le devant (dans la foule donc) avec 4 caméra autour de lui. Sauf que moi j'étais juste sur le passage et que donc j'ai vu Loeb à 10 cm de moi (génial !) mais j'ai failli écraser des gens autour de moi. Donc après cette arrivée mouvementé, il est parti s'installer sur la scène pour jouer à GT5 d'une manière tout à fait naturel alors qu'il partageais son regard entre la caméra d'M6 et le jeu. La classe. Après avoir fait quelques tours de circuit, il est repartie par la scène cette fois-ci, sans qu'il n'y est de défi ou de véritable course. Je suis donc resté en pensant qu'il reviendrait... Erreur ! Ce n'est pas lui qui est revenu, mais une bande de zigoto formé de 2 "présentateurs", de babes (pas désagréable ma fois) et... du maire de PLAYSATION CITY. A partir de là, c'était du pure marketing (ben oui, faut pas croire que les babes sont là par hasard) et une ambiance absolument pitoyable avec des vendeurs de baignoire (vous verrez pourquoi je dis ça). Je suis partie le plus vite possible de cet enfer (assourdissant en plus!) pour me diriger vers la scène centrale. Et comme je l'ai dit sur le blog de JulienC, j'ai retrouvé Marcus et Juien Tellouck qui eux moins, animés de manière super conviale en invitant des personnes du publics à monter sur scène pour jouer à des jeux en multi avec eux ou contre d'autre personne du public. J'ai donc bien ri lorsque Marcus c'est mis à Danser sur du MJ. Et hasard ou petite vanne en direction du stand de Sony, en voyant que le public de la scène centrale était un peu endormi, il lance "bon, je vais pas faire le vendeur de baignoire qui crie, JE NE VOUS ENTTENDS PAS !!! " avec un air débile qui ma bien fait rire, surtout que je venais de sortir de playstation city, c'était doublement drôle. J'ai donc fini ma journée devant cette scène centrale en pouvant admirer des joueurs du PSG venir jouer à Fifa et PES contre des pro virtuel de manifoot (avec la venu de certain "supporter" du PSG qui ont commencés à se croire au Parc pour le PSG- OM qui arrive bientôt en chantant "ici c'est Paris" et en insultant l'OM (il me semble), j'ai même vu des types en survête qui s'ammusaient à mettre les coussins, où les joueurs pouvaient s'assoir pour jouer, sous la scène, en gros cela était venu voir les joueurs du PSG et pas un salon du jeux vidéo, c'est désolant), j'ai vu un groupe de rock de jeune qui fait crier les filles qui été venu à la base tester le nouveau Guitar Hero mais vu que les guitares ne voulaient pas se connecter, ils ont signer des autographes. A noter que ce groupe que je ne connais pas voit ses chansons en tête du hit parade de guitar Hero, ce qui n'est pas un mince exploit. Enfin, cette journée c'est terminé par la venu de Tommy, ancien de gameone, venu présenter Child Of Eden.

Bref, à la fin de cette journée, j'étais heureux comme un gamin avec des étoiles plein les yeux et le sentiment d'avoir réaliser plusieurs rêves de gosses en une seule journée. Donc PGW, à l'année prochaine ! Du moins j'espère.

 

 

 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Édito

Hello à toi, visiteur. Si tu es là, peut être as-tu remarqué que ce blog semble être quelque peu "à l'abandon". Si tel n'est pas le cas, et bien tu dois savoir que j'ai volontairement choisi de déserter gameblog. Cela ne s'est pas fait brusquement, il m'aura fallu faire une réelle mise au point à propos de ce que le site avait à me proposer mais surtout, qu'était devenue cette communauté que je côtoyais chaque jour. Malheureusement, le constat s'est imposé de lui même. Navrant, bien souvent. Alors, dans le but subtil d'esquiver élégament vos petites histoires, je suis sorti par la porte de derrière. Non sans regrets, ça laisse de bons souvenirs tout ça, mais il est temps d'utiliser internet dans un sens bien plus large que sur ce truc, que j'ose à peine appeler "blog". Je laisse ici mes articles, mes fautes et toute la gêne occasionnée par mes créations, qui représentent tant bien que mal mes bons moments sur l'espace communauté et blog.

Je vous retrouve sur twitter, si vous le voulez bien.

Et mon site CV. Car oui, je suis un professionnel de l'internet maintenant. N'ayez pas peur.

Sayonara. Bon vent à gameblog. Si l'on peut dire. 

  

Archives

Favoris