Premium
Le Dojo de Kenji

Le Dojo de Kenji

Par Kenji Seang Blog créé le 20/06/12 Mis à jour le 15/05/20 à 12h23

Du pixels, du polygones... appréciés en dehors du prisme de la nostalgie, du temps et des modes.
Journal d'un joueur de jeux vidéo de toutes générations, sur supports d'origine.
Critiques écrites et vidéos, des guides hardware / software, des dossiers divers, etc. saupoudrés de tout comme de rien.

Ajouter aux favoris

Catégorie : Sakuragaoka Studio (courts-métrages)

Signaler
Sakuragaoka Studio (courts-métrages)

Après Xiua no Kazoku (web-série amateur librement inspirée de Dragon Ball Z), moi-même et ma joyeuse troupe de farfelus de la Sakuragaoka Studio avions besoin de changer d'univers, de manipuler d'autres références. Grand fan de City Hunter, je n'ai pas pu m'empêcher de m'ateler à la réalisation d'un épisode puisant ses inspirations dans l'oeuvre géniale de Tsukasa Hojo.

L'épisode pilote allait plutôt loin dans la réplique absurde, j'ai pu remodeler le ton pour un résultat plus... équilibré.

Tourné il y a plus d'un an (je viens de le finaliser), l'épisode 1 accuse le coup de son relatif vieil âge mais je compte bien améliorer la formule dés le 2e épisode (nouveau matos : meilleure image / meilleur son et dosage action - humour plus juste).

Humour absurde, personnages burlesques, ambiance 90s, j'espère que vous prendrez plaisir à nous accompagner une petite dizaine de minutes. N'hésitez pas si vous avez des commentaires, je les prendrai tous en considération (et vous pouvez me joindre aussi sur ma page facebook).

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Sakuragaoka Studio (courts-métrages)

Je viens de finaliser l'épisode IV de la web-série Xiua no Kazoku (litt. "La Famille Xiua"). Une série fanmade 100% amateur sur laquelle moi et mes amis mettons beaucoup de coeur à l'ouvrage. Une série qui parlera très certainement à ceux qui ont grandi avec certaines références en japanimation (Dragon Ball Z, Ranma 1/2, etc.) mais aussi et tout simplement aux fans d'humour absurde totalement décalé.

Cet épisode marque un passage à la HD assez violent, et s'accompagne (je pense et l'espère ardemment du moins) d'une meilleure exploitation des codes cinématographiques (toute proportion gardée). Sur la forme donc, incontestablement la série a quelque peu progressé depuis ses modestes débuts (l'idée, l'énergie y étaient au demeurant).

En outre, sur le fond, j'ai recentré le script sur l'essentiel narratif, je suis allé un peu plus loin dans l'humour absurde et j'ai exploré d'autres contrées (la première scène, un exercice de style qui me tenait à coeur, sorte de modeste hommage personnel à une scène qui m'a marqué enfant : le meurtre de Yamcha par le Dr. Géro : j'en ai d'ailleurs fait un petit "hors-série" conssacré aux terribles mercenaires, la menace principale des protagonistes de la série).

Pour sûr, la série renait et prend un nouveau tournant avec cet épisode.

J'espère que vous prendrez plaisir à suivre les délires d'une petite bande d'hurluberlus comme nous. Dans un soucis de constante amélioration, je sollicite le moindre de vos commentaires si vous avez des avis ou mêmes de simples remarques, critiques ou autres ! Bon visionnage !

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Édito

Archives