Un Chat au Japon.

Un Chat au Japon.

Par Kaminos Blog créé le 09/02/10 Mis à jour le 26/11/15 à 02h54

Blog d'un chat gamer expatrié au Japon, qui bosse dans le jeu vidéo :)
C'était pas facile de faire comprendre aux douanes que je devais pas aller en quarantaine, mais j'ai réussi.

Ajouter aux favoris
Signaler
CHATS

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
JV

 

 

La Team Ninja l'avait promis fin de semaine dernière, c'est à présent chose faite ! Deux nouveaux personnages sont dévoilés, et pas des moindres, puisqu'il s'agit de Bayman et de Christie. Un nouveau stage (Hotzone) fait lui aussi son apparition, me rappelant étrangement la carte Bakaara de Modern Warfare 3.

De quoi découvrir les powerblows respectifs, mais aussi les dangerzones, qui semblent plus réduites que dans les autres stages révélés. Nous en sommes à trois stages et huit personnages (Ayane, Hayabusa, Hayate, Hitomi, Kasumi, Bayman, Christie, Akira de Virtua Fighter). Qui seront les prochains ?

En attendant, vous pouvez voir ou revoir ma petite vidéo de la démo, et vous frotter les mains avant la sortie du jeu, en automne.

 

Voir aussi

Jeux : 
Dead or Alive 5
Ajouter à mes favoris Commenter (17)

Signaler
BLOG

 

Qu'est-ce que la Kamitower ? C'est un fantasme que j'ai depuis toujours, et qui s'est affiné, d'année en année. Ça vient du collège, où on s'était dit avec trois amis que si on ratait nos études, on achèterait un immeuble. Et cet immeuble deviendrait un immeuble à thèmes, à forte tendance geek.

L'idée que je me faisais du concept a bien évolué, et est aujourd'hui physiquement réalisable, même s'il m'est impossible de réunir l'argent nécessaire. Cependant, j'en suis convaincu, un tel concept aurait des chances de fonctionner : nous abordons de plus en plus la question de « l'humain » dans le commerce, le e-commerce, le jeu vidéo ... Avant, j'allais dans une boutique pour passer le temps, et le temps passé amenait parfois un achat. Maintenant, je vais chez GAME chercher un jeu commandé six mois à l'avance, et une personne que je n'ai jamais vue me donne mon jeu à 60 euro avec un code de DLC exclusif à la boutique. Et bien la Kamitower, c'est tout le contraire.

 

La Kamitower a quatre étages, chacun de 150m². Voici une description de chaque étage.



Le rez-de-chaussée est un magasin de jeux vidéo. Dans celui-ci, l'intégralité du personnel est passionné, s'y connait, à ses propres références. Monsieur A est un grand connaisseur de FPS, et saura à même de conseiller le client afin de savoir si le oui ou non, le dernier Modern Warfare est mieux que celui de l'an dernier. Tandis que Mademoiselle B, elle, son rayon, c'est les RPG : elle est née dedans, son grand frère l'a éduquée à grands coups de Dragon Quest et de Final Fantasy. Alors Mademoiselle B, elle va expliquer à Papa Eric que non, le RPG Japonais n'est pas mort, même si Mass Effect aussi, c'est bien. Vous voyez le tableau.

Il est important que la boutique propose les jeux qui grands publics qui se vendent bien, mais tout aussi important qu'elle propose des jeux qui l'ont marquée. Ainsi, chaque vendeur nommera ses trois jeux fétiches, et je m'assurerai qu'ils soient toujours disponibles dans la boutique. Elle fera donc un peu d'import et de oldies, mais uniquement pour des titres très spéciaux.

 

Le second étage est une salle d'Arcade et une salle de jeux en réseau. D'un côté, une quinzaine d'ordinateurs accompagnés de Xbox / PS3 permettront aux utilisateurs d'organiser des LANs, que ce soit sur League of Legends ou sur Battlefield 3. Il est d'ailleurs possible de réserver les postes pour une journée toute entière : parfait pour une IRL ou pour fêter la fin d'un semestre.

De l'autre côté, un petit coin Arcade : la plupart des bornes sont réservées au Versus Fighting, qui recommence à avoir le vent en poupe. Les dernières mises-à-jour de Street Fighter et de King of Fighters sont présentes, sur de beaux écrans 0 lag, accompagnés sur les bornes de panels Sanwa ou Seimitsu.

Mais le Versus Fighting n'est pas tout, et la salle propose une borne de Project Diva Arcade, de DJ Max Technika, et surtout de Taiko no Tatsujin, transformant la salle en un rendez-vous incontournable pour tous les férus d'Arcade. D'ailleurs, de nombreux tournois y seront organisés, afin de la faire connaitre : attendez-vous à voir défiler du beau monde.

 

Le troisième étage est plus calme ! Il propose un large choix de bandes-dessinées, de comics et de mangas. A l'instar du rez-de-chaussée, tous les vendeurs sont des vrais passionnés, et sauront vous conseiller dans les moindres détails. Quelques étagères sont réservées aux produits dérivés : des figurines, des porte-clefs, des posters, des peluches ... Tout pour ravir aussi bien le féru de Marvel  quadragénaire que la petite fille fan de Clamp. Et un seul mot d'ordre ici : halte à la contrefaçon. L'intégralité des produits est soigneusement vérifiée par le staff afin de garantir aux clients un caractère original indéfectible. Au comptoir, il est possible d'acheter des cartes à jouer : aussi bien Magic que Pokémon. De grands classeurs contiennent des cartes vendues à l'unité. Sur le côté, une petite table. Celle-ci permet aux collectionneurs d'échanger leurs cartes, ou même de se provoquer en duel, pour peu que cela se fasse dans le calme. Car dans cet espace, tout est calme et apaisant.

 

Enfin, le dernier étage, mon préféré. C'est un maid café, idéal pour venir se ressourcer après une grosse session de Call of Duty au second étage. On y est accueilli par les fameuses soubrettes. Non, non, rien de sexuel, c'est mignon tout plein. Vous serez d'ailleurs surpris de constater qu'il y a pas mal de clientes, qui y apprécient le calme. Il y a même quelques chats qui paressent tranquillement dans un coin de la pièce. Des petits gâteaux, des boissons fraîches, l'air conditionné. Tout y est gentil et reposant : parfait pour lire son manga acheté à l'étage d'en dessous, ou feuilleter la notice du jeu acquis au rez-de-chaussée.

 

 

Voilà l'idée que je me fais de la Kamitower. Son concept pourrait encore évoluer un peu, mais l'idée m'a toujours semblée sympa. Je ne sais pas si ça pourrait fonctionner. Mais mon dieu que ce projet me ferait rêver. Je serais le premier client de mon magasin.

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Ajouter à mes favoris Commenter (19)

Signaler
MUSIQUE

 

DragonForce est un groupe avec lequel j'ai grandi. Et mine de rien, c'est assez rare. En général, je découvre un groupe quand sa discographie est déjà bien fournie, qu'il a atteint sa maturité, qu'il a affirmé et affiné son style. DragonForce, non. Je les ai découverts à la sortie de leur deuxième album, Sonic Firestorm, qui sonne aussi « le vrai début de du groupe », comme le dit très bien le guitariste Herman Li. J'avais 14 ans, je lisais le Seigneur des Anneaux, je faisais la bêta de World of Warcraft.

Bref, c'était le bon temps. Le groupe s'est surtout fait connaître (à tort, je trouve) avec leur troisième album, Inhuman Rampage, et la présence de l'opening track, Through the Fire and Flames, dans le jeu Guitar Hero 3. S'en suit un excellent quatrième album, bien plus  axé sur les synthés chelous comme je les aime (Scars of Yesterday, EPM ...), prénommé Ultra Beatdown. Cet album fut d'ailleurs aussi celui de la maturité. Parfois moins speed mais infiniment mieux maitrisé, Ultra Beatdown est encore une sacrée référence dans mes albums de Power Metal dopé à l'amphétamine de guerre.

Fin 2010, quand le groupe a annoncé sa séparation du chanteur ZP Theart, j'ai eu un choc énorme. Il est vrai que le chanteur avait quelques problèmes en live : on le sent très bien dans la deuxième partie du premier CD de leur live album, Twilight Dementia. Il est vrai que le type était du genre super associable et distant des fans. Et il est certain que le groupe a dû avoir de nombreux différends avec lui.

 

 

 

Mais quand même. C'était un chanteur de malade, et il disposait d'une présence incroyable sur scène. Il est évident que j'attendais de pied ferme le nouveau chanteur que le groupe a mis près d'un an à révéler. Le gus s'appelle Marc Hudson, est très jeune (20 ans !), et fait vraiment gueule d'ange avec ses longs cheveux blonds. Mais aucune inquiétude, il assure sec. Et même s'il n'a pas participé à la composition de ce nouvel album, il y apporte vraiment quelque chose.

Marc n'est pas un ersatz de ZP, au même titre que The Power Within n'est pas une pâle copie des premiers albums. Chacun possède son identité propre, et si ce nouveau disque n'est pas le meilleur du groupe (le titre revenant à Sonic Firestorm), il s'avère un magnifique retour aux sources, avec des claviers plus sages, une basse et surtout un bassiste plus présents, des compos plus compactes et simples à appréhender, et un arrêt de la démonstration technique pour la démonstration technique. Plus que jamais, l'intégralité du disque est une lettre d'amour ouverte à la mélodie, au sifflotement soudain dans le métro, quand un titre nous revient en tête, et qu'on se met soudainement chevaucher vers un combat et un futur incertains.

Le titre le plus marquant de l'album est à n'en pas douter Seasons, composée par Frédéric Leclercq, le bassiste, bien plus impliqué et affirmé dans The Power Within qu'il ne l'était auparavant. On retrouve d'ailleurs cette maestria dans la version instrumentale du titre, d'une force incroyable, et où le nouveau chanteur montre pour de vrai ses remarquables capacités.

D'une manière générale, on peut considérer cet album plus direct que les anciennes créations de DragonForce : des titres comme Cry Thunder et Last Man Stands proposent un tempo moins soutenu, et deux titres de l'album (Seasons v2 et Avant la Tempête) se risquent à la guitare acoustique. C'est d'ailleurs toujours un plaisir d'écouter le style si unique à DragonForce à la guitare traditionnelle. Un plaisir toujours trop rare, d'ailleurs.

Le groupe n'oublie cependant pas ses premiers amours, grâce à Fallen World, Give me the Night, et Die by the Sword, qui sont toutes trois parmi les morceaux les plus rapides de DragonForce.

 

En clair, il y a à boire et à manger dans The Power Within. C'est un album assez conventionnel, qui revient aux bases de Valley of the Damned, le tout avec une technique s'étant bien améliorée en dix ans. The Power Within est un album sincère, dont on sent parfois de belles tentatives, principalement initiées par Frédéric Leclercq et Vadim Pruzhanov (claviers). C'est un album facile à écouter, dont les mélodies restent en tête et qui propose de nombreuses fulgurances. Et si le Power Metal s'avère de plus en plus sclérosé d'année en année, DragonForce a le mérite de dépoussiérer le tout, et prouve qu'il est encore possible de se renouveler en 2012. Un très bon album.

 

Vous pouvez écouter l'album ici sur Deezer, mais la qualité est pourrie. Et c'est d'autant plus dommage que c'est assez rare, les groupes de Metal avec une bonne prod, de nos jours. Autrement, voici le clip de Cry Thunder.


Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Signaler
BLOG

Ca faisait longtemps que j'avais envie d'écrire cet article. Je m'étais résigné, pensant qu'il serait peut être mal pris, et puis finalement ... Pour fêter mon arrivée dans le Top 10 des Blogs les plus apprécies (merci à vous ! Non, y'aura pas de concours ! J'ai pas de thunes xD ), je vais vous l'écrire. C'est ce que j'ai compris peu à peu en un an et demi de blogging.

Voici des petits conseils pour être lu. Parce que oui, même si on écrit aussi pour soi, si on publie, c'est pour être lu, quoi qu'en dise le rebelle trotskiste-léniniste putschiste du fond de la classe.

Tout n'est pas à prendre au pied de la lettre. Tout est bien sûr à filtrer selon vos goûts, vos envies, vos habitudes. Il n'y a pas vraiment de règles. Juste des choses qu'on remarque, peu à peu. Les voici.

 

  • -          Se trouver une identité. C'est le plus important. Dans 10 ans, le mouton de Gameblog, ce sera toujours Sheep, alors qu'il n'est presque plus présent depuis des mois. Pourquoi ? Parce qu'il a pris une identité forte qui n'était pas encore occupée. Se trouver une identité, quelque chose avec lequel les autres vont vous différencier, c'est primordial. Vous pouvez être sûr qu'à chaque news sur un jeu Cthulhu, quelqu'un pensera à notre tentaculaire ami Parodius.
 
  • -          Se trouver un créneau. Soit vous êtes un génie comme Papayou ou ZigEnfruke, et dans ce cas, barrez-vous, je vous hais. Soit vous êtes un type random comme moi, et pour être lu, il faut savoir se montrer un peu original. Il suffit d'un peu de jugeote, d'un bout de papier et d'un stylo. Notez tous ces trucs que vous pensez quand vous êtes aux toilettes, quand vous marchez la musique dans les oreilles. Ce sont ces idées-là qui sont les bonnes. Pas celles qu'on se force à avoir histoire de garder un blog à jour. 
 
  • -          Poster régulièrement. Régulièrement, ça veut dire ce que ça veut dire : ça peut très bien être une fois toutes les deux semaines, même si je pense qu'une fois par semaine minimum, c'est mieux.
 
  • -          Faire preuve de mauvaise foi et d'ironie. Pourquoi ? Parce qu'elles apportent deux choses : le dialogue, et crée une identité, ce qui me ramène au premier point. Il faut le revendiquer, mais le faire avec suffisamment de justesse pour qu'on sache quand on est sérieux ou non. Sinon, c'est la décrédibilisation.
 
  • -          Varier les contenus. Pondre des pavés, c'est bien. Des pavés dont personne à rien à faire, ça ne sert à rien. Il faut poster d'autres choses, histoire d'inciter différents types de personnes à venir sur votre blog, et ainsi créer des ponts. Qui sait, si, il y a un an, je n'avais pas mis telle image de chat trouvée en 20 secondes sur un blog japonais chelou, je n'aurais jamais eu ce terrible échange avec un tel ? Pour poster des choses intéressantes, il faut aussi poster des conneries. 
 
  • -          Appuyer ses dires, en rajouter. C'est sans doute le plus important : sur internet, c'est très dur de se faire comprendre. Beaucoup plus dur qu'en vrai, autour d'une bonne bière. Il est rare que j'aie un avis extrémiste, et pourtant, sur internet, c'est souvent le cas. Pourquoi ? Parce qu'une critique vive suscitera des réactions vives, au même titre qu'une critique moite engendrera des avis timorés. Encore une fois, le but de la manoeuvre est de créer le dialogue, limite, de le forcer. C'est comme ça que j'avais par exemple créé une micro-polémique avec le Japon. Mon avis n'est pas aussi extrémiste que dans mon article (attention, je maintiens cependant en tout point le fond de ma pensée !), mais c'est parce qu'il l'a été qu'on a pu avoir un bel échange.
 
  •          -          Si on soigne le fond, il faut aussi soigner la forme : un bon blog est un beau blog. Personnellement, je n'aime pas les choses trop chargés, à tel point que le gif de la mort de ZigEnfruke me parait parfois de trop. Je pense qu'un beau blog est un blog à la décoration légère, qui met en avant le contenu des articles, et non pas le contenant. De même, on peut soigner un minimum son orthographe. Aujourd'hui, nous avons des outils pour corriger la plupart des fautes. Rédiger son article sur un traitement de textes est selon moi une évidence. 
 
  •       -       ET SURTOUT : Ne pas rester dans son coin : aller voir les blogs des autres, liker, aller dans les statuts, dans les coms et dans les forums, c'est se sociabiliser. Chaque apparition dans une autre partie que son blog est une invitation donnée à toute la communauté pour aller lire ce dernier. Et puis venir aux IRL aussi, ça aide.
Ajouter à mes favoris Commenter (31)

Signaler
CHATS

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Signaler
JV

J'ai eu une petite idée tout à l'heure. M'interviewer dans le passé. J'ai donc utilisé la machine du fils de Mikado histoire de remonter le temps, et de revenir à l'époque où j'avais 10 ans. Les cartes Pokémon et Digimon, la cour de récré où on parlait de Zelda, les parties de Goldeneye de mon enfance ... Bref, tout sur mon moi et ma vision du jeu vidéo, il y a 10 ans !

 

K2012 : Bonjour ! Je vais te laisser te présenter !

K2001 : Salut ! Bah écoute, moi c'est Kaminos, j'ai 10 ans, je suis en 5e, j'habite à Paris. J'aime lire des mangas comme Détective Conan et Kenshin, et les jeux vidéo bien sûr !

 

K2012 : Tu joues à quoi en ce moment ?

K2001 : Final Fantasy IX ! J'espère que mes parents m'offriront la PS2 pour Noel et mon anniv, ils sont juste à côté ! Mon cousin l'a avec Gran Turismo et Dead or Alive, c'est génial ! On dirait la vraie vie !

 

K2012 : Ah ouais ? Tu m'en diras tant. Tu parles de vraie vie, c'est quoi, pour toi, un jeu réaliste ?

K2001 : Un jeu réaliste ... Bah déjà c'est s'il est bien fait. Par exemple, dans Goldeneye, les corps disparaissent. C'est super mal fait. J'espère que dans le futur, les consoles auront assez de bits pour laisser les corps des morts.

Un jeu bien fait, ce serait un jeu où on peut entrer dans les maisons et tout. Comme dans la vraie vie !

 

K2012 : Donc un jeu bien fait sera un jeu réaliste ?

K2001 : Oui, carrément ! Enfin, disons que je veux bien comprendre qu'un personnage de jeu vidéo saute plus haut que dans la vraie vie, où que quand on lui tire dessus, il ne meurt pas directement. Mais pour les graphismes, oui ! Ça pourrait être quoi d'autre sinon ?

 

K2012 : Je sais pas, quelque chose qui ressemble à du dessin animé non ?

K2001 : Euh non, pour moi, ça sert à rien de faire ça. Autant regarder un dessin animé. Dans Pokémon, les jeux sont réalistes, et les dessins animés non. C'est mieux comme ça.

 

K2012 : Tu imagines comment le jeu vidéo dans 10 ans ?

K2001 : Je sais pas trop ... Les jeux seront plus longs ? Dans Final Fantasy, on joue quarante heures et c'est fini. Le jeu coute quand même 400 francs ! C'est vrai qu'il y a 4 CDs, mais je peux en acheter que 2 ou 3 par an. Sinon, c'est pour Noel ou mon anniversaire. Donc, ce serait bien que les jeux soient plus longs


K2012 : Si je te disais que dans le futur, on peut rajouter des choses en plus comme des niveaux ou des costumes dans les jeux, par Internet, contre de l'argent. Tu me dirais quoi ?

K2001 : Internet ? J'ai un ami qui l'a, j'ai testé, c'est pas trop utile je trouve ! Ce que tu me dis là ... Je pense que c'est débile ! Pourquoi ne pas faire un nouveau jeu plutôt que de continuer un ancien ? Si jamais c'est gratuit, c'est différent, mais payer pour un peu de contenu, les gens qui créent le jeu ont tort je pense. Soit ils font un vrai jeu et ils le sortent en vrai, soit ils font rien. Mais entre les deux, c'est bizarre !

 

K2012 : Tes parents s'intéressent à tes jeux ?

K2001 : Avec mon père, on joue à Need for Speed de temps en temps. Mais c'est tout. Ma mère n'aime pas trop les jeux. Des fois j'aimerais bien qu'ils s'y intéressent, mais d'un côté, je préfère pas. Je peux être tranquille et jouer à ce que je veux comme ça

 

K2012 : Tes parents pensent que les jeux peuvent être mauvais pour toi ?

K2001 : Je pense que non, sinon ils m'en achèteraient pas ! J'en ai déjà parlé avec ma mère, elle sait que je fais bien la différence entre le vrai et le jeu vidéo. Par contre elle aime pas trop quand je passe trop de temps devant la console.

 

K2012 : Ah oui ? Tu passes combien de temps par semaine ?

K2001 : Je dirais une heure par jour. Le samedi, je joue au moins 5 heures, et le dimanche matin, je me lève très tôt pour être tranquille et y jouer avant de regarder les dessins animés !

 

K2012 : Tu suis l'actu des jeux ?

K2001 : Oui bien sûr ! J'achète Kid's Mania, Gameplay RPG et le Magazine Officiel Playstation. Ce que je préfère, ce sont les tests, bien sûr, et puis les news import. Si je connais les jeux au Japon, je saurai ce qui sort l'an prochain en France !

 

K2012 : Un jeu que tu attends ?

K2001 : Le prochain Final Fantasy bien sûr !

 

K2012 : Tu joues aux jeux d'horreur ?

K2001 : Non ... Je comprends pas pourquoi on joue à un jeu pour se faire peur. Je préfère les jeux d'aventure et les jeux de rôle avec de bonnes histoires.


K2012 : Tu penses quoi du piratage ?

K2001 : Personnellement, je n'ai pas de console pucée. Un pote a une Playstation crackée, c'est pratique, il a plein de jeux. Mais ils sont moches, c'est des CDs blancs. Ca m'a aussi l'air compliqué. Par contre, j'ai un Action Replay pour ma GameBoy, j'ai 99 Masterball sur Pokémon Argent !

 

K2012 : Tu préfères jouer sur console de salon ou portables ?

K2001 : Sur GameBoy ou GBA tu veux dire ? Bah, les deux sont biens. A part la Nintendo 64, je trouve que les grosses consoles sont pour jouer seul. La GameBoy et Pokémon, c'est pour les deux. Et puis les grosses consoles, j'ai pas la propre mienne, donc mon frère aussi joue, et mes parents veulent pas que je joue trop. La GameBoy, je peux jouer sous la couverture, c'est bien.

 

K2012 : Plutôt Playstation ou Nintendo 64 ?

K2001 : Les deux sont bien ! J'adore les deux Zelda, surtout Majora's Mask. Et puis Goldeneye, Mario Kart et Super Smash Bros. Tout ça, c'est sur Nintendo. Mais sur Playstation, il y a Final Fantasy, Silent Bomber et Metal Gear ! Ca, on est sûr qu'ils seront jamais ailleurs !

 

K2012 : La Dreamcast, tu la boudes ?

K2001 : Pas spécialement, mais je connais mal SEGA. Et puis à choisir, je préfère la PS2 !

 

K2012 : Eh bien écoute, merci pour cette interview du tonnerre !

K2001 : De rien ! Mais je peux te poser une question ? C'est quand que j'aurai une copine ?

 

K2012 : (rires) T'as encore de la marge ! Ah, juste, retiens-bien. Quand tu seras en seconde, tu vas passer la soirée avec une nana, à une fête. Ouais, bah fais-lui boire deux ou trois verres de plus. Allez, à plus !

 

 

Si vous pensez que votre vision du jeu vidéo était différente en 2001, n'hésitez pas à vous aussi vous interviewer ! Personnellement, ça m'a remémoré plein de choses !

Ajouter à mes favoris Commenter (26)

Signaler
JV

Comme je suis un gentil CONsommateur, je réponds souvent aux sondages et autres trouvés sur le net.

Tout à l'heure, j'ai reçu un email de Inside PSVita, une newletter de Sony, me demandant de répondre à un sondage sur la Vita.

Et parmi les questions, assez banales, une m'a interloquée : "Parmi les fonctionnalités PS Vita suivantes, lesquelles connaissez-vous ?"

Parmi les réponses, on me propose "PS One Classics". A l'heure actuelle, il faut savoir que les jeux PS1 ne sont pas compatibles sur PS Vita (alors qu'ils le sont sur PSP, sic).

Simple erreur de sondage ou annonce d'une fonctionnalité à venir ? Quoi qu'il en soit, je pense que la fonctionnalité sera implémentée un jour ou l'autre !

 

 

Voir aussi

Plateformes : 
PS Vita
Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Signaler
MUSIQUE

Arena est un groupe que m'a fait connaître un des gratteux de mon groupe. En gros, entre deux pintes, il m'a dit "En fait, c'est dingue comme ce qu'on fait ressemble à Arena". Je connaissais pas, il me passe deux CDs, je prends ma claque. On est sur du Hard-Rock Prog, à mi-chemin entre Pink Floyd et Genesis, le tout avec des claviers super présents (donc forcément, je kiffe).

 

Le groupe a été fondé en 1995, à Londres, par le batteur et le claviériste. Il en est aujourd'hui à 7 albums. Certains sont pas terribles, d'autres, comme The Visitor (1998) et Immortal ? (2000) sont de vraies tueries. Le groupe gagne à être davantage connu, tant certaines de leurs créations sont originales et arrivent à bien pensées.

 

Je vous mets ici Moviedrome, tiré de Immortal ?. C'est parfait avant d'aller se coucher, et le titre arrive à bien cerner le malaise ambiant qui règne dans les grandes villes, de nos jours. A écouter.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
BLOG

Pour les intéressés, c'est à Sanukiya, une (la ?) des meilleurs adresses de Paris pour manger de l'udon.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (14)

Édito

 @AxRiff (ou cliquez sur l'icône)

Retrouvez-moi aussi sur :

Gamerside

AVCesar

Project-Imas

Archives

Favoris