La chocolaterie barberie de Kahnettan
Signaler
Kahnettan test (Jeu vidéo)

Aaaah Lightning Returns, ce jeu que j’ai adoré détesté pendant toute l’année de son annonce. Il faut dire que FF XIII-2 m’avait sacrément refroidi, et même totalement dégoûté de la saga Final Fantasy XIII, alors que le premier opus est un jeu de qualité tout à fait honorable mais qui souffre simplement d’un trop gros poids qu’est toute la série pré-X et surtout l’ère Amano/Uematsu qui est derrière elle à présent.

Enfin, l’heure n’est pas aux pleurnicheries, ci je déterre cet amas de poussière, c’est bien pour ressortir un test, un test du jeu le plus insulté de début 2014. Justifié ? C’est bien toute la problématique à laquelle je vais tenter de répondre dans ces quelques lignes.

 

XIII jours

 13 jours... pas tant que ça

 

13 jours, c’est bien la deuxième chose qui a le plus été vanté par SE lors de la promotion du jeu (la première étant la poitrine de Light). Un jeu avec une chronologie, avec une pression continue sur l’horloge, beaucoup de jeux de niches japonais sont passés par là, la saga des Ateliers, Persona, et même le célèbre Zelda Majora’s Mask. Tous ont prouvés qu’il était possible de presser le joueur à leur manière, MM ayant même poussé le vice en laissant une limite de temps tellement minuscule au joueur qu’il était forcé de revenir dans le temps. Alors, comment se débrouille Lightning ?

J’ai tout d’abord pensé que le jeu allait poser une difficulté assez grosse rien qu’avec cet ajout, j’ai d’abord cru à une confirmation quand on voit que les 13 jours se gagnent et ne sont pas donnés dès le début du jeu. On commence la partie avec 6 jours et un peu plus s’ajoute à chaque quête principale terminée. Autant dire qu’au bout de deux jours passés sans avoir fini la première quête je commençais à m’inquiéter du sort de Lightning, et pourtant.

Pourtant une fois cette première quête terminée, j’ai gagné deux jours, puis j’ai enchainé les autres quêtes principales avec une tel rapidité qu’il me restait environ 7 jours pour boucler les quêtes secondaires. La « difficulté » par le temps que propose le jeu n’est donc que superflue, car à part la quête de Caius qui est assez compliqué à battre, les autres ne posent aucun problème, deux d’entre elles se payent même le luxe de n’avoir aucun boss à battre.

Le principal fautif à cette facilité étant finalement le système de Chronostase, contre 1PE (Points d’Energie qu’on gagne assez régulièrement en combat), on peut stopper le temps pour une heure IG, et elle n’est pas limitée en dehors de son coût en PE ce qui peut allonger les jours de manière extrême.

 

XIII Dieux ?

 L'arche aura souvent droit à notre visite

 

Le running gag de la série FF XIII aura été de rallonger la liste de divinité et de leur donner à tous une bonne raison de pourrir l’humanité. Ici le Dieu au centre de l’histoire sera Bhunivelze, Dieu chargé de créer un nouveau « monde » pour l’humanité. Alors que Etro est morte, les Hommes ne vieillissent plus, et ne meurt qu’en cas de maladie, ou de meurtre dans le pire des cas.

Bhunivelze charge donc Lightning de guider les âmes vers le nouveau monde en les délivrant de ce qui les empêche de partir. Un père disparu, un journal intime perdu, tout le monde a une bonne raison de ne pas partir, et tous se ruent sur notre héroïne dès qu’ils en ont l’occasion. Bien évidemment, Final Fantasy ne nous berne plus aussi facilement, et on sait tous que ce fameux Dieu sera vite antagoniste.

 Ser... Lumina est elle un ennemi ou non ?

 

Le scénario n’est pas des plus intéressants, il manque clairement d’ambition et ne fait qu’éclaircir les zones d’ombres qu’avait apporté injustement FF XIII-2. D’ailleurs la fin, même si elle clôture la série comme elle en avait bien besoin, est tellement grotesque qu’elle en devient hilarante. Nous sommes loin de la mythologie passionnante qu’avait apportée cette saga. De manière générale, FF XIII est d’ailleurs totalement oublié et à part apporter des caméos et ses anciens personnages, ne sert strictement à rien, tout le monde a l’air d’avoir oublié les évènements de cet épisode et le jeu tout entier tourne autour de la résurrection de Serah.

 

Bien plus de XIII tenues

 

 fan service, classe, japfag... l'embarras du choix

 

Le gameplay de LR peut de prime abord paraitre totalement grotesque. Se battre avec 3 tenues différentes, ayant toutes des capacités variées et poussant le joueur à se lancer dans la lingerie pour arriver au bout du jeu. Le système de jobs des deux premiers épisodes commençait clairement à s’essouffler, c’est certain et ce n’est pas FF XIII-2 et ses invocations qui sont venu renouveler la chose. En revanche apporter la possibilité de créer son propre set à partir d’une soixantaine de tenues, de gérer ses armes indépendamment des costumes, de gérer également ses sorts et attaques, en offrant le pouvoir au joueur de faire son propre héros est un risque qui est parfaitement réussi.

Brouillons de prime abord, les combats deviennent vite intéressant

 

Le jeu est en effet assez libre et ne force pas le joueur à adopter une seule stratégie contre tel monstre. C’est sûr que certains boss seront invincible sans passer par la case ravageur, mais d’une manière générale toutes les techniques sont valables. Il m’est arrivé d’avoir envie de jouer saboteur et j’ai très bien réussi à passer ma journée à ridiculiser des monstres et même un gros boss rien qu’en m’acharnant sur le poison et la magie, chose que les anciens Final Fantasy étaient bien incapable de faire, d’ailleurs l’attaque poison en elle-même a gagné son utilité via cette trilogie car avant les monstres étaient bel et bien tous immunisés contre ce malus, ou si ils ne l’étaient pas, son taux de réussite était tellement pathétique que se concentrer sur celui-ci était égal à courir après la mort.

En parlant de tenues, celles-ci ont un design assez spécifique, certaines sont passables voir très sympathiques, d’autres n’ont qu’un but fan service. Mais bien souvent les costumes les plus utiles ont un design tout à fait correct, ce qui évite à Lightning d’être trop ridicule en combat (et surtout lors des cuts scenes ou elle garde la tenue en tête de liste, il suffit d’arriver face à Caius en matador pour comprendre le ridicule de la chose).

 

En conclusion

Peut être pas XIII bonnes raisons d'y jouer mais...

 

 Des fois, elle sourit

 

Lightning Returns est un jeu qui m’aura plu. J’ai beaucoup aimé le parcourir, le fait que le système de combat soit libre et d’une difficulté assez bien dosé permet d’y jouer en se creusant les méninges de manière modérée mais certaine puisqu’arrivé à un certain point les monstres ne sont plus là pour rigoler, mais comme dit plus tôt ils ne sont pas bloqués sur une seule manière de les achever et on peut très bien continuer sans avoir à changer de style continuellement pour tel ou tel monstre.

En revanche, y jouer pour l’histoire est complètement inutile, comme celle-ci d’ailleurs, on la devine du début à la fin, excepté l’ending qui reste vraiment, totalement absurde. D’ailleurs si je voulais je conseillerai ce jeu rien que pour avoir une grosse barre de rire à la fin, après la rage qu’a provoqué celle du XIII-2, elle est tout à fait recevable.

Enfin, la facilité du déroulement des XIII jours est compensée par la difficulté des combats annexes qui poussent à la réflexion, et qui nécessitent souvent d’être préparé, les nombreux jours restants à ne rien faire sont d’ailleurs bien utiles ici.

 

Lightning Returns est donc un jeu qui a facilement le cul entre deux chaises, d’un côté il propose un gameplay très intéressant et qui vaut le coup d’être essayé, et de l’autre c’est strictement tout ce qu’il propose, à moins d’aimer les scénarios décousus et totalement nanar.

Ajouter à mes favoris Commenter (17)

Signaler
Kahnettan donne ses impressions (Jeu vidéo)

Cette image est la uniquement pour la vignette du fil des posts de blogs, fuck le système.

 

A la base, je voulais faire un top bien long, bien gras, sur mes jeux joués en 2013. Mais la flemme m'ayant vaincu, je vais finalement faire un simple top 3, avec peu d'argument en plus de ça.

 

NUMBER THREE : 

Soul Sacrifice, PSvita

Soul Sacrifice est un jeu que j'ai acheté totalement par hasard le jour de sa sortie. On le décrivait à l'époque comme un MH like, moche, mais avec une profondeur de dingue, et une histoire très prenante. Les gens avaient raison.

Le jeu est laid, le chara design, level design et "monster design" est à gerber, le jeu se veut gore mais foutre du sang, des pustules et de la bave en masse ne fait que le rendre moche, à défaut d'être glauque. En revanche il est excellent dans son gameplay (et c'est ce qu'on recherche dans un MH-like en premier lieu), il nous balance une tonne d'éléments, de sorts, d'armes différentes et nous laisse nous démmerder avec. Il refuse de nous prendre par la main, et pourtant il reste tout à fait accessible dans un premier temps, puis passe en mode YOLO ensuite pour nous pousser à utiliser chaque item du mieux qu'on peut. Si je n'avais jusqu'ici jamais accroché à un MH-like autre que l'original, celui ci m'aura fait reconsidérer ce genre.

 

NUMBER TWO :

Pokémon X, Nintendo 3DS

On est tous un peu fanatique d'un jeu. Cinemax chez les Assassins, Liehd les Final Fantasy, Vicporc pour American McGee (leul oui je m'avance) ou encore Kahnettan pour... pour plusieurs choses à en croire certaines mauvaises langue qui pensent que je ne jure plus que par Persona (ouibonvousavezpeutêtreraison). Mais si il y a une série que jamais, que dis-je , jamais je ne manquerais, c'est bien Pokémon, la série principale je veux dire.

Après N2 en demi teinte, je n'ai étrangement pas baissé les bras, j'ai cru jusqu'au bout aux paroles de Game Freaks. Et malgré les leaks sur un multi-exp cheaté et un Goupelin moche, je n'ai jamais cessé d'y croire, et à raison ! Ce jeu est juste excellent, c'est une bombe de renouvellement pour tout ceux qui ont suivi jusqu'au bout la série, et aussi une bonne raison pour les anciens d'y rejetter un oeil, et retomber amoureux. Cet épisode a d'ailleurs fait l'effet d'une hype monstre sur GB, tel que je ne l'ai même pas vu venir. Je pensais y jouer dans mon coin à l'instar de N2 l'an dernier, et pourtant... Bref, ce jeu aurait largement pu être mon GOTY, si je n'avais pas découvert une série cette année...

 

NUMBER OOOOOOOOOOOOOOOOOOONE :

Persona 4 : Golden, PSvita

Après moult problèmes, j'ai pus acheter ma Vita, et P4G en tant que jeu de démarrage (non sans l'harcèlement de Lord-Darcky). Ce jeu m'a juste mis des baffes. A chaque donjon, chaque twist j'ai eu droit à ma bifle. Je n'aurais jamais imaginé rentrer autant dans un jeu. Moi qui criait à l'inutilité des scénarios dans le jeu vidéo, je me suis retrouvé tout penaud. Non seulement son histoire est excellente et mérite d'être mise en avant par la presse (qui malgré ça continue de mettre AC IV et TR dans son top 2013, bordel mais vous êtes vraiment si naïfs ?), mais en plus de ça son gameplay, sa DA, tout ce qui fait un jeu vidéo est bien présent. 

En résumé : codes du jeu vidéo + histoire prenante, en suivant ces codes = Emotion. David Cage, tu n'as même pas un de ces deux points.

 

 

Etrangement, je n'ai que des jeux portables dans ce top, et en plus de ça si j'avais continué plus loin, je n'aurais même pas ajouté de jeux PS3 ou 360. Aucun rapport avec les gadgets de ces consoles (Sony demande encore de l'aide pour qu'on lui donne la réponse à l'utilité du pavé arrière), seulement, le jeu de salon a, sur cette gen atteint un stade ou il tourne en rond, ne sait rien faire de neuf et attends bêtement en nous redonnant chaque année des suites, des reboot, ou des jeux avec une nouvelle tête, mais sans nouvelles idées. Je vais à présent vous citer mes 3 déceptions de l'année, 3 jeux qui m'ont intéressés, que j'ai acheté, mais qui malgré ça m'ont laissés de marbre.

 

NUMBER THREE :

Persona 4 Arena, XBOX 360/PS3

J'ai fini P4G aux alentours d'avril, et j'ai attendu P4A comme le messi à partir de cet instant. Mais après quelques heures de jeux, j'ai ressenti comme un goût de... je ne saurais le décrire.

Je ne reviendrai pas sur le fait que le jeu sort chez nous après des tas de reports (prévu initialement en 2012), mais dans exactement la même version que l'Américaine, avec en revanche le zonage euro,  par contre je vais parler de ses promesses. On nous a promis une suite à P4(G), une suite avec un scénario tout autant bouleversant, dans un jeu de combat. Peut être bien qu'il est bouleversant ce scénario, seulement j'ai refusé de passer 50h à cliquer sur A pour passer des dialogues interminables, je l'aurais peut être fait si on m'avait prévenu avant. En ce qui concerne le jeu de combat, il est correct (bien que vide de online). Ce n'est pas la qualité du soft que je remet en cause ici mais le flou total entre ce qu'on nous a vendu, et ce avec quoi on se retrouve.

 

NUMBER TWO :

Monster Hunter 3 Ultimate, 3DS

Je joue à MH depuis Freedom Unite sur PSP, et depuis j'aime beaucoup cette licence. Elle ne se renouvelle pas, ni graphiquement, ni dans le Gameplay, mais il y a ce je ne sais quoi qui me fait y passer des heures.

Jusqu'à MH3U en fait. Cet épisode est clairement la goutte qui a fait débordée le vase. La série ne se renouvelle pas, certes, en revanche sur 3DS, elle regresse. La console en 3D relief n'étant justement pas faite pour les jeu en 3D. La faute à un second stick manquant ? Peut être, seulement j'ai été tout à fait capable de profiter de MHFU sur PSP sans second stick. La faute revient largement plus aux boutons en fait. Le joystick étant ce qu'il est, on s'y habitue, mais la caméra (controlée par la croix) en revanche, c'est impossible. Celle ci étant peu confortable et mal placée. J'ai d'avance peur pour MH4. 

Bon ceci dit le jeu est peut être bon sur WiiU, mais n'ayant fait que la sous version (sans online qui plus est). Je crache, et j'aime ça.

 

NUMBER OOOOOOOOONE :

Beyond Two Souls, PS3

J'avoue qu'au final l'intro de ce top est un peu foirée, je n'ai jamais attendu Beyond, et je me délectais de la rage autour. Seulement quand ce jeu m'a été offert pour Noël (j'ai d'ailleurs fait une poupée vaudou à l'effigie de mon beau père depuis), je n'ai eu d'autres choix que de voir par moi même le non jeu que ce non film est.

Je me souviens d'une vidéo de Liehd qui montre une invocation de FF7 avec une belle ironie, posant sa manette, et tout. Beyond est en fait une "invocation de FF7 extended 10hours". Le QTE, ce truc déjà vide de sens et sans intérêt aucun dans le jeu vidéo est un déjà défaut en soi. Par contre, quand je cite Liehd qui pose sa manette, c'est une chose que j'ai expérimenté dans un chapitre plein d'émotion de Jodie pleine d'émotion avec de la sueur sur la tête. Même quand le jeu nous demande d'avancer avec le stick, ne rien faire provoque une avancée automatique de la caméra qui pousse Jodie à l'avant (dans un magnifique roulé boulé qui plus est), et une fois la ligne invisible déclenchant la QTE franchie, cette même QTE qu'elle soi validée ou non nous fera atteindre la prochaine scène.

Alors certes, j'ai avoué avoir apprécié certains actes du jeu, qui m'ont d'ailleurs surpris surtout quand j'ai remarqué que le chapitre fétiche de Ladanette est en fait très bon. Seulement c'est la ou la déception est présente, et mérite d'être le plus mauvais jeu de 2013. Si encore l'histoire avait été présente, je ne l'aurais pas cité ici, en revanche le problème est que ce jeu n'a aucun intérêt vidéoludique en soi mais en plus de ça nous fait perdre des neurones devant tant de conneries. Enfin bref, je m'égare, ceci est le pire jeu de 2013 (pour moi, et pour tout le monde. Sauf Pheonix).

 

Ce top étant à présent terminé, je vous souhaite une bonne année, sans David Cage et avec Persona 5, bisous.

Ajouter à mes favoris Commenter (16)

Signaler
OST (Musique)

 

Aaah, Pokémon X/Y. Ce jeu m'a tellement plu que je le place volontier 2e (derrière R/S/E) dans mon classement de meilleur jeu pokémon canonique. Enfin vous connaissez sûrement déjà mon avis via mon article.

La musique de celui ci y a joué pour beaucoup. J'étais très inquiet en écoutant les tout premiers leaks, mais au final ils n'étaient pas officiels bien que ressemblant, on a donc évité le pire. Je vais ici vous faire partager les musiques qui m'auront le plus marqués durant mon aventure.

 

Combat contre la team Flare : 

Je peux aisément dire que la team ennemi est un point qui va énormément jouer sur l'appréciation que j'aurais du jeu. La preuve, la rivalité de la team Aqua/Magma est de loin ma préférée, et je classe volontier R/S/E comme jeu favori. A l'inverse la team Galaxie m'a laissé de marbre, résultat : Pokémon D/P/Pl bon dernier. 

Cette team Galaxie a tout pour elle, une entrée en scène juste hilarante et pleine de second degré, puis un final démentiel (même si amené comme un cheveu sur la soupe), et enfin ce thème que je trouve à la limite de la perfection. Il est très différent des thèmes plutôt sombres des teams précédentes, tout simplement car celle ci se veut dans la lumière justement. Et cet effet "défilée de mode" dans les percussions me plait assez, et correspond très bien à la team Flare.

 

Auffrac les Congères (vas te faire foutre GF, toi et tes noms de ville cliché) :

J'ai été totalement conquis par certains thèmes de ville, celui ci en premier. Il pue la mélancolie d'une force, et pourtant cette ville n'est même pas d'une importance particulière mise à part que la dernière arène s'y trouve. Pourtant cette musique est magnifique.

 

Le conseil 4 :

Jusqu'ici, seuls 2 régions avaient un thème unique pour le conseil 4 : Hoenn et Unys. Celui d'Hoenn était très sympa mais vite oublié, celui d'Unys donnait une certaine pression et était excellent. Il était donc normal de s'attendre à quelque chose d'équivalent, si ce n'est encore plus grand à Kalos. Eh bien je n'ai pas été déçu, malgré la facilité extrême du conseil (comme du maitre), je trouve que ce thème convient parfaitement à une "dernière ligne droite".

 

Légendaire (Kanto) :

(Vous excuserez l'intro qui foire, j'ai pas pus trouver sans l'intro du combat)

Je ne suis pas quelqu'un qui aime particulièrement les remix, j'ai été globalement déçu de ceux dans N2/B2 lors du PWT, encore plus de ceux du reboot de la première gen. Seulement, arriver devant Mewtwo et entendre cette musique, mais ce coup de vieux que j'ai pris ! J'ai eu l'impression de retourner 13 ans en arrière, quand je me retrouvais face à ces légendaires armés de mes Hyper Balls en masse. Bref, ce combat aurait pus s'éterniser que je ne lui en aurais même pas voulu.

 

Au final, l'OST de Pokémon X/Y dépasse mes ésperances, certains thèmes comme celui des Pokémons sauvages, ou les thèmes de route ne sont certes pas aussi travaillés qu'avant, mais en général le thème rock/techno que Kalos se trimballe au fil du jeu met bien toutes ses petites musiques à leur avantage. 

 

Voir aussi

Jeux : 
Pokémon X, Pokémon Y
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Kahnettan donne ses impressions (Jeu vidéo)

 

Je l'avais déjà dis dans un post précédent : un Pokémon ne se test pas, car chaque aventure sera perçue différemment pas chaque personne. Et puisqu'un test ne se prête que difficilement à l'objectivité, celui d'un jeu Pokémon canonique ne peut qu'être pire. Voici pourquoi ce post n'est pas un « kahnettan test », mais bien un avis.

 

Bonjour, nous sommes Game Freaks, et nous avons découverts le XXIe siècle

 

Comme tout les jeux principaux de cette saga (sauf R/S/E), nous débutons l'aventure dans notre chambre, mais, que se passe t'il ? Serais-je... en Pyjama ?! Notre héros n'est donc plus destiné à être un crado éternellement flanqué des mêmes fringues ? Tant de question qui se rejoignent pour ne former qu'une réponse : Oui, nous serons ici bien libre de claquer tout nos pokédollars dans des fringues, coupes de cheveux, et même chapeaux. Mais qui dit argent à dépenser, dit gestion. Ne me regardez pas comme ça, vous comme moi avions tous des centaines de milliers de Pkdollars à la fin de notre aventure sans savoir quoi en faire. Ici un passage dans la boutique de luxe suffit à nous ruiner.

Ne t'inquiète pas, tu ne resteras pas laid comme ça tout le jeu

 

Ce Pokémon est donc comme vous pouvez le lire le jeu des nouveautés, quoi de mieux donc que de citer les graphismes tout plein de 3D qui font du bien aux yeux après les sprites dégoulinant de la 5G ? Évidemment il faut cette petite « killer-app » pour voir notre Mysdibule chérie sous toute les coutures, donc Poké récré. Autant le dire tout de suite, voir Mysdichou me sourire avec ses deux grandes gueules m'a fait sourire bêtement en retour comme un gamin, mais une fois caressée deux trois fois, on s'arrête vite la. La seule utilité qu'a ce gadget étant de pouvoir faire évoluer Evoli en Nymphali.

Le second gadget est le SPV ou système de perfectionnement virtuel. Cette chose est beaucoup plus intéressante que la poké récré, puisqu'elle permet de gérer directement nos EVs et de manière VISIBLE. Non je ne suis pas fou comme les néophytes sont en train de penser, car avant ces épisodes il fallait utiliser la méthode papier + crayon pour s'occuper des EVs, autant dire que ce n'était pas plaisant pour tout le monde. Les plus grincheux crieront à la tournure de facilité que prends le jeu, mais pour ce genre de chose beaucoup plus claire à présent, ça vaut clairement le coup, et ça en initiera plus d'un au combat en ligne.

Avec le SPV, il suffit de faire des mini jeux pour définir les EVs des Pokémon

 

 

« Machin va lancer Exagide », Mais c'est quoi un Exagide ?!

 

Qui dit nouvelle génération, dit nouveaux pokémons. 69 pour être précis. Passons outre le nombre fort mal choisi, ceux ci sont tous à peu près, voir même très, potable. Ce qui est je trouve une grande nouvelle puisqu'ils avaient tendance à devenir de plus en plus moches depuis la 4G, la 5G malgré la qualité des opus n'ayant pas dérogée à la règle du « ils étaient plus beaux avant ». Ici j'avais presque tendance à partir en sucette quand je voyais le petit Pandespiegle ou Hélionceau beaucoup trop choupinous pour ne pas être enfermés dans une ball et être placé à jamais dans cette « boite 1 » de laquelle ils ne sortiront jamais puisque je n'en ai fichtre plus rien à foutre. Mais ils sont trop choupis quand même hein.

Oui, j'appelle ça choupi

 

Outre les Pokémon fort réussi, on a forcément droit à la région inédite. Celle ci est d'ailleurs directement inspirée de la France, et qui dit France dit bien sur bérets, touristes, photographes, châteaux, maisons en bois et tout autres clichés tous plus ridicules les uns que les autres. Qu'on soit clair, je ne reproche pas à GF d'avoir voulu faire de Kalos la plus Française possible, mais de la à insérer les plus gros clichés du genre, il n'y a qu'un pas. Remarque, il avait bien fait la même chose avec les Etats Unis dans Unys en accentuant au maximum l'envie de tout modernisé des Américains. J'ai hâte qu'ils s'inspirent d'eux même finalement. Ah merde, c'est censé être les mecs tout à fait normaux des quatre premières gen.

Bref, à part ceci, la région est excellente (oui c'est très contradictoire), la France étant un pays extrêmement diversifié, on retrouve 3 grands thèmes à savoir le citadin, les côtes de Bretagne et les Montagnes de... d'Alsace ? L'idée d'avoir séparé le Pokédex dans ces même trois grands thème est une très bonne idée, même si je reproche un peu le fait d'avoir du coup toute la deuxième partie du jeu pleine de Pokémon eau et vol.

Vous n'existez pas, les sudistes

 

Les villes ont finalement toutes un charme différent, j'ai un coup de coeur particulier pour Romant sous bois et Auffrac les Congères. Vous remarquerez aussi que le nom des villes est particulièrement bien retranscrit par rapport aux noms souvent à coucher dehors des villes Françaises...

 

Pokemon, easy edition

 

Le gros point faible de cet épisode, le seul point faible de cet épisode, c'est sa facilité. Mon Dieu que le jeu est facile. Je n'avais jamais roulé à ce point sur les champions, et je ne parle même pas de la ligue pour laquelle 4 pokémons sur 6 m'auront été utiles. Le principal fautif ? Le multi exp. Si celui ci était très bien amené dans les générations précédentes, dans lequel il était un objet à donner à un seul pokémon qui une fois en combat divisera par deux l'xp et la distribuera au Leader ET au pokémon qui tient l'objet, dans X/Y le multi exp est un objet rare à activer. Une fois activé il distribue la moitié de l'xp à TOUT les pokémon de l'équipe, et en plus de ça donne l'xp complète à TOUT les pokémons qui iront se battre au moins une fois dans le combat. Pour vous dire à quel point cet objet est cheaté, jamais je n'ai fais se battre une seule fois mon Braségali dans l'aventure sauf pour quelques champions, et il s'est retrouvé à la fin du jeu niveau 80, soi 15 niveaux de plus que la ligue.

Jamais cette phrase ne vous aura autant fait bailler

 

Mais l'xp n'est pas la seule choses revue à la baisse en matière de difficulté dans le jeu, parlons un peu des O-aura, feature intéressante sur le papier, qui permet d'en activer contre un certains nombre de « points » qui se renouvelle dans le temps pour octroyer un bonus, bonus d'xp, de stats, de capture et j'en passe. Cependant ce ne sont pas des bonus minimes, le plus petit bonus d'xp donne 1/4 de l'xp de base en plus, imaginez ce que ça provoque sur le multi exp.

En plus de ça, nous avons droit à un taux d'apparition de Pokémon Chromatique (1/8xxx chances il y a un an d'en trouver) revu à une baisse monstrueuse sur certaines méthodes. La pêche par exemple m'aura permis de trouver 3 chromatiques en une journée, le parc ami disponible à la fin du jeu a un très faible taux d'apparition de Chromatiques également. Je ne vais pas crier au sacrilège puisque cette partie de jeu était très élitiste avant X/Y, si on voulait des Chromatiques, il fallait clairement y passer tout son temps de jeu, ici il suffit de trouver le bon pokémon dans tel parc ami, ou le bon coin de pêche, et c'est joué.

 

 

 

Nouvelles génération, nouveaux combats en ligne

 

Si la 4G avait instauré le mode online et ses combats très intéressants, mais aussi beaucoup trop similaires à cause des teams Over Used (OU) avec toujours les mêmes Pokémon et toujours les même stratégie dedans, la 5G avait un peu bouleversée le métagame avec ses anciens OU bannis, et forcément ses nouveaux. On avait la un bon changement très agréable et pas forcément toujours ressemblant.

La 6G est je trouve à mon humble avis repartie pour refaire la même erreur que la 4G, pourquoi me direz vous, nous sommes 15 jours après la sortie de ses jeux et tu nous fait déjà une scène, les dresseurs n'ont pour la plupart même pas finalisés leurs teams ! Eh bien je pense personnellement, sans être le seul que la grosse erreur de cette génération est la Méga Evolution.. Nous avons à l'heure actuelle 24 Pokémon méga évolués (26 avec Dracaufeu et Mewtwo qui en ont deux), on trie un petit peu les sous merdes qui restent des sous merdes... Je fini avec 13 Méga pokémon ayant un potentiel abominable. 13. C'est peu, mais c'est ce qui risque d'être le plus présent dans les combats online. Enfin non, les plus présents seront Méga Ectoplasma et Méga Galeking, donc deux. Deux Pokémon méga évoluables, donc les plus sages n'en auront qu'un par team, mais un seul Pokémon qui peut faire la différence c'est vraiment peu, et ceci me rappelle dangereusement la 4G justement avec Carchacrok et Simiabraz qui étaient présents dans toutes les teams. En bon hipster on peut bien essayer de se passer d'eux, mais il va falloir se rendre à l'évidence, ces deux pokémons seront des monstres sous leur méga forme jusqu'à la version Z au mieux, jusqu'à la 7G au pire. Evidemment ceci n'a aucune incidence sur le jeu en lui même, seulement nous aurons à l'instar des versions D/P/Pl des conditions à remplir pour être efficace en ligne. Ceci est donc bien égal à déséquilibre. Moi qui comptait faire une team old school avec mon Ludicolo DP...

Méga Mysdibule, totalement abusé, mais pourtant tellement sexy

 

Et la team bidule dans tout ça ?

Revenons donc à l'histoire, ce paragraphe sera évidemment composé de spoilers, donc si vous voulez tout découvrir par vous même, il vous suffit juste de passer au delà de celui ci.

 

La team Flare donc, à notre première rencontre, nous sommes dans la grotte étincelante, et celle ci se présente comme la team du style et que nous on est trop des pauvres sans goût d'abord. J'avoue que le simple fait d'avoir eu droit à une phrase du genre sorti du premier mec en orange fluo qui arrive m'a fait éclater de rire, tellement que j'ai tout de suite eu un coup de coeur pour cette team. Exit donc les pseudos terroristes qui... volent les pokémons (team galaxie) et les pseudos sectes qui... volent les pokémons (team plasma), on a la des mecs randoms qui veulent au pif ramasser tout les fossiles parce que c'est trop SWAG comme eux, prendre le contrôle d'une entreprise de poké ball parce que comme ça ils auront plein de pokémon trop SWAG comme eux, et détruire le monde à l'aide d'une immense machine nucléaire trop SWAG comme eux... WAIT WHAT ?!

Kalos, la seule région qui autorise les lunettes teintées

Si la team attire presque la pitié à l'instar de la team rocket de O/A/C dans les 3/4 du jeu, on se rend vite compte que leur boss ne tient pas au courant de tout ce qu'il compte entreprendre à ses employés. Il y a en effet des milliers d'années un homme qui créa une machine de destruction massive pour détruire la planète de toute forme de vie quand la guerre éclata (parce que son beau pokémon est mort, snouf), il le fit, et maintenant il est à la recherche de son Pokémon qui évidemment revint à la vie, mais sauf qu'il fait la gueule à son maître vu que c'était pas forcément une bonne idée, de détruire le monde. Brrrreeeeef, le boss de la team Flare n'est donc pas ce type (toujours vivant oui) mais l'a capturé et compte bien relancer cette machine afin de faire la même chose, pourquoi ? Parce qu'il est méchant. C'est encore Game Freaks qui s'occupe du scénario hein.

Même si les intentions de la team Flare sont très mal expliquées, je reste très satisfait du twist scénaristique que le jeu nous a fait, l'ambiance devient carrément lourde sur la fin, alors qu'on voit d'ailleurs les choses venir de loin, tout s'abat d'un seul coup et le compte à rebours (fictif) se lance.

 

82h de fanservice plus tard

 

Je n'en avais pas parlé jusqu'à maintenant, mais le jeu est juste bourré de clins d'oeils aux anciennes gen. Que ce soit de la forêt de Neuvarault qui est la réplique exacte de la forêt de Jade (à la potion près), des attaques ayant repris le son des attaques des versions GB, du membre du conseil 4 originaire de Sinnoh, et j'en passe.

Ce choc des générations <3

 

 

Quand la 5G se destinait aux néophytes et à ceux qui n'avaient jamais joués à un Pokémon en redémarrant tout depuis le début, la 6G quand à elle nous inonde sous les références, ne serait-ce qu'avec le nombre incroyable de Pokémon trouvable dans le Pokédex régional, plus de 400 en tout ! Pour seulement 69 Pokémons inédits, je vous laisse faire le calcul sur les anciens de retour. La preuve la plus flagrante de vouloir renouer avec les anciens est bien entendu le choix du deuxième starter sorti des versions Bleu et Rouge.

 

En conclusion :

Un jeu Pokémon comme nous n'en avions pas vu depuis la GBA

 

J'ai toujours en travers de la gorge cette facilité exacerbée, ces méga évolutions complètement pétées qui viendront ruiner le jeu en ligne. Mais pourtant. Pourtant jamais je ne me suis autant éclaté sur un jeu Pokémon depuis R/S/E qui était jusqu'à maintenant mon Pokémon préféré. Je dis bien jusqu'à maintenant parce que cette génération est effectivement capable de remettre en cause mon classement. Simplement parce qu'elle arrête de se cantonner à ses acquis, et même si c'est toujours le même système de combat qui ne doit de toute manière pas changer, même si il y a toujours ce scénario très secondaire et cette quête aux 8 badges qui ne doit de toute manière pas changer, il y a ce truc, ce truc indescriptible qui touche à ma fibre de fan, et ce truc tout aussi indescriptible qui fait que ce jeu n'est tellement pas comme les autres. Sûrement ce système de personnalisation pas parfait mais présent, sûrement cette 3D qui est enfin la et qui sublime le jeu à tel point que chaque ville/village est unique et magnifique, sûrement ce SPV qui donne une vraie envie de se faire une équipe parfaite, mais surtout le plaisir incontesté d'avoir à nouveau un jeu « comme avant », c'est à dire un jeu qui ne se veut pas scénarisé de A à Z, qui se contente d'avoir une aventure avec ses Pokémons, et qui retrouve aussi ses cons de Nosferapti dans les grottes et ces putains de Tentacool en mer.

 

 

Voir aussi

Jeux : 
Pokémon X, Pokémon Y
Ajouter à mes favoris Commenter (15)

Signaler
Big Fish (Divers)

Puisque Juju a pris sa retraite... 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
OST (Musique)

Et voici le dénouement de ma rétrospective, j'ai longuement réfléchi à reposter mon post "découverte de l'OST X/Y", mais étant donné qu'elles ne sont pas officielles (la musique des champions n'est pas exactement pareille, même si retranscrit plus ou moins fidèlement), j'avais pas envie de dire des conneries, et un post original est toujours plus sympa. Voici donc pour terminer, mes thèmes favoris de la gen 1 à la gen 5 !

 

1G, la forêt de Jade :

J'ai toujours aimé les thèmes de forêt (ils étaient d'ailleurs censé être dans les rétro à la base), mais celui ci reste mon préféré.

 

2G, la tour Cendrée :

Comme je l'ai déjà dit, je trouve les musiques du remake bien meilleures, car elles sont dans la thématique "Japon". En voici un parfait exemple, la dernière tour avant Oh-Ho. 

 

3G, le Mont Mémoria :

Je ne sais pas pourquoi j'adore ce thème, mais je le trouve juste excellent. Très relaxant, et pourtant situé au cimetière Mémoria. Qu'est ce que j'ai pu en passer du temps ici à la recherche de Eoko, en vain...

 

4G, le vieux manoir : 

Si ce thème est mon préféré, c'est simplement parce que ce manoir... Proposer de faire visiter ce truc à des gosses, c'est juste super malsain ! La trouille, c'est bien cette emotion que j'ai ressenti en allant dans le vieux manoir.

 

5G, Emotion :

Emotion (oui, c'est son nom) est une musique apparaissant aux moments clés de l'histoire, et c'est sûrement la première fois que j'entends ce genre de thème dans un Pokémon, voici pourquoi il reste très important pour moi.

 

Maintenant que j'ai fini cette liste de post la veille de la sortie (officielle hein) de Pokémon X/Y, je peux vous laisser tranquillement vous endormir avec des souvenirs plein la tête, et vous réveiller demain puis courir chercher une autre boite à souvenir que sera la 6G : (et j'emmerde ceux qui ont déjà le jeu)

Quels sont vos musiques préférées à vous ? 

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
OST (Musique)

Quand je vous dis que la Gamecube est la meilleure console de salon de Nintendo ! Pokémon Colosseum et XD (non je ne me fous pas de votre gueule) sont tout deux sortis sur cette console, et son les seuls à proposer une vraie histoire en parallèle de combats en 3D avec vos bestioles ! Ce rêve de gosse qui se réalise...

Alors certes l'histoire vend pas du rêve, et le système de Pokémon obscurs limitent la capture à 51 pokémons en tout (Colosseum), mais en retour on a droit à un super mode arcade qui propose de louer ses bestioles, et on peut aussi importer de ses versions R/S/E, ce qui bouche les trous. Enfin on est la pour parler musique, il n'y aura pas les même bases que les articles précédents vu que le jeu fonctionne par ville, et il n'y a pas du tout de ligue. Sinon j'ai fais seulement Colosseum, donc XD risque d'être un peu oublié, voila.

 

Pyrite : 

Deuxième ville à laquelle on a accès, la première étant un bête hub. On sent qu'elle est louche, et pourtant c'est sûrement la plus importante puisque s'y situe le mont Bataille, ou on doit enchainer 100 combats pour avoir le droit d'obtenir Oh Ho. Il parait que la ville est aussi dans XD, j'ai pas fais le jeu je vous dis ! Son thème est très ressemblant cependant.

 

Admin ombre Bouledisco :

Premier "boss", complètement nul à chier, team composée de Ludicolo en masse. Mais OSEF, c'est justement ses Ludicolo et son thème qui font que ce mec à la classe B)

 

Il est d'ailleurs de retour dans XD, avec un thème très différent cette fois, mais toujours autant de Ludicolo :

 

Combat contre dresseur : 

Qu'est ce que j'aime ce thème. Et pourtant c'est pas faute de l'avoir entendu vu que le seul moyen d'xp est de se battre contre des random dresseurs quand le groupe Ombre n'est pas la. Mais il a vraiment ce truc motivant qui va bien.

 

Epic is Epic.

 

Le groupe Ombre :

Parce que ce n'est pas un opus canonique, il faut pas les appeller Team Ombre, mais Groupe. Leur thème ne fait pas vraiment super méchant, mais il reste vraiment bon.

 

Les musiques de Colosseum (et XD je n'en doutes pas) sont toutes excellentes, ils ont bien retranscrit le "gigantisme" que fait ressentir ces jeux, avec pour la première fois dans un "stadium like", une histoire, des villes à visiter, des Pokémon à "capturer". Si bien que Stadium, aussi fondateur de nostalgie soit il, n'a plus aucun intérêt maintenant qu'on a le même, en plus beau, et avec autre chose que de bête combat à la chaine. D'ailleurs Battle Revolution sur wii a régressé en retournant faire uniquement des combats à la Stadium, de plus il n'est même pas au niveau de celui ci vu qu'on ne peux pas louer de Pokémon, on doit obligatoirement avoir nos versions de la 4G pour jouer.

 

Pour finir, voici un combat dans Colosseum, de quoi mettre des images à tout ce rêve que je vous ai vendu :3 : 

Oui, je fini sur du XD, qui de toute façon à le même moteur graphique, et les même visuels.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
OST (Musique)

D-D-Digimon...

Gna gna gna, la surprise de pas avoir un bête troisième épisode, gna gna gna... Je pense que N2/B2 a suffisament fait parler de lui sur ce point, mais en ce qui concerne les nouveautés ? Eh bien fini l'exclue 5G ! Ici on a droit à TOUT les Pokémons dès le départ, dans un Unys évolué, avec une team Plasma qui a fini par faire tomber le voile des sauveurs de Pokémon. Bref, une vraie suite à N/B quoi.

 

Route 19 :

Qui dit suite, dit nouveau héros. La première route qu'on empruntera sera donc la route 19 et non la route 1. Cependant la musique garde le charme "grand départ".

 

Les champions : 

Comme vous pouvez le constater, ils ont fait quelques nouveaux thèmes, mais fallait pas non plus pousser mémé dans les orties. Le thème des champions est donc un simple remix, plus sourd, moins audible. Je préfère de loin la première version.

 

La nouvelle team Plasma : 

Comme pour les champions, le thème de la team Plasma n'a guère changé, il gagne quelques notes, et une vitesse très accrue, mais c'est tout. Par contre le nouveau thème de Gethis est tout aussi excellent que le premier, même si j'ai VRAIMENT trop l'impression que la voix dit "pénis" ><... Devenu officiellement taré, Gethis ne cherche même plus à jouer au gentil, il y va cash, et n'hésiterai même pas à tuer un bête gamin venu troubler ses plans.

 

Les rivaux :

Tcheren est devenu champion, Bianca continue de trainer ses tongs derrière le professeur, et voici le nouveau rival de l'aventure : Matis. Un brun borné, il cherche à se venger à tout prix de la team plasma, donc contrairement aux autre jeux, on le combattera très peu souvent, et au contraire il nous arrivera régulièrement de devoir faire équipe avec lui pour faire un peu de tape taupe.

Nikolaï... Je le considère plus comme un rival qu'un antagoniste. Car il fait effectivement parti de la team Plasma, mais n'en a sérieusement rien à carrer de leurs idéaux. Tout ce qu'il veut, c'est exploiter par la science la puissance de nos bêbêtes. Pas bien gentil, mais au final il ne fait de mal à personne, et démissionne de son plein gré à la fin du jeu. (certaines têtes l'imagine très bien à l'origine de la Mega Evolution dans X/Y, c'est tout à fait probable, mais je pense que depuis le temps on aurait du avoir confirmation des leakeurs).

 

La route victoire étant la même, on va plutôt placer ici, White/Black Kyurem :

Quand Gethis pète un cable, ça donne White/Black Kyurem. Une fusion entre Kyurem et un des légendaires Zekrom/Reshiram. A défaut de se taper un combat contre le Pokémon fusionné (sans pouvoir le capturer) expéditif, on a droit au meilleur thème du jeu. 

 

Le maitre, Iris : 

Ne me demandez pas comment l'autre kikoolol est arrivée au stade de maitre, mais elle l'a fait. N'empêche qu'elle est beaucoup plus coriace que ce bête Goyah, les teams dragons sont de toute façon une vraie plaie quand on a pas le type qui va bien en face.

 

Pokémon N2/B2 aura au final apporté suffisament de nouveautés pour qu'on puisse croire à un vrai nouveau jeu, il n'empêche que l'aventure est légèrement plus longue que son prédécesseur, et aussi beaucoup moins rythmée. C'est à dire que pendant 3/4 du jeu, on va continuer d'avancer de champions en champions sans rencontrer de réel problèmes, jusqu'au dénouement épique de la team plasma, ainsi que la ligue. En fait ce jeu est conçu de la même manière que les versions R/B/J pendant la moitié du jeu, si bien que c'est très mou. On est plus habitué à ça après N/B qui nous a foutu des baffes du début à la fin !

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
OST (Musique)

Eh oui, c'est bientôt le jour fatidique, et pour moi aussi en ce qui concerne ma rétro OST de Pokémon. Il me reste tout de même 1 ou 2 articles après celui ci, que je ferais soir par soir, ou pas du tout, c'est selon ma flemme. Parce que ouais, balancer des liens Youtube avec des anecdotes c'est quand même relou à 21h du soir.

Pokémon Noir/Blanc donc, reboot comme on les aime tant (ou pas), celui ci a soi disant "divisé" les fans. Je pense surtout que les déçus était surtout ceux trop ancrés dans leur vieux système plein de sprites fixes. J'ai perso bien aimé, la 6G est pas la plus sexy, mais la tentative de scénario, les saisons, et la pseudo 3D sont très appréciables. 

 

Route 1 :

Autant elle parait très niaise comme ça, vu le contexte du jeu quand on entre sur la route pour la première fois, c'est très logique. Bien mais sans plus cependant.

 

Les champions : 

Entendre ça après le massacre 4G, ça fait plaisir ! De plus, la gen a placé une musique de "dernier pokémon" très sympa quand la tension est à son comble :3 (ou pas, champion vol = tonnerre + tonnerre + tonnerre)

 

La team Plasma : 

J'aime bien, j'aime beaucoup. La team Plasma, cette team qui prétend protéger les Pokémons, en les volant à leur dresseur puis les relachant. On imagine bien que ce n'est pas leur but premier, mais chuuuut. Quant au thème de Gethis, le son vaut mieux que les mots, tiens, je le mets en petit ici tellement il EST à écouter :

 

Les rivaux : 

Tcheren et Bianca, quand je disais que les thèmes des rivaux reflétaient tous assez bien leur caractère, je ne vais pas vous faire un dessin sur le leur... Cette musique est vraiment à l'image des combats qu'on livre contre eux : un jeu d'enfant. A noter que je considère N comme un rival aussi, donc son thème est dans ce paragraphe aussi d'abord, nettement mieux, oh et son thème final pendant qu'on y est.

 

La route victoire :

"c'est bon, la petite cinématique t'a bien montré à quel point tu vas galérer, eh bien montes maintenant.", voila en gros ce que nous balance à la gueule cette route victoire, pas aussi compliqué que les anciennes, mais plus longue, et plus imposante.

 

Le maitre, Goyah : 

Ce thème ne fait pas très big boss pour moi, mais vu les circonstances de ce duel, il est légitime d'en avoir un plus dans ce style, assez décontracté. 

 

La musique de N/B est dans l'ensemble pas mal du tout, je suis même assez étonné en la retrouvant, mais c'est sûrement aussi à cause du syndrome N2/B2 qui a donné des remixes assez spéciaux que je vous ferais évidemment écouter une prochaine fois !

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Signaler
Communauté Gameblog, tout ça... (Sexy)

Hey, tout d'abord encore merci pour ces nombreux likes, et aussi au nombre de participations de folie qu'il y a eu. Comme quoi je ne suis pas le seul à être intéressé par le jeu !

 

En effet je vous fais gagner ici même au choix Pokémon X ou Y, voici la liste des participants : 

Neo Chipie, Shore, El Koala, Vicporc, Floco, PoulpyBlast, Kalakoukyam, Oliveroidubocal, Okami73, Onink, Voron, Dorhen, ThomThom_Pilgrim, Micablo, Infy, Chross182, Yann_T, Akisuki, Miss_V, Antoinesk8, Kurokami, Dranzer, Porf.Coren, GethPlatform, Fachewachewa, Ronan72, Raskar_Kapak, Nikolah, MonkeyShadow, Waldotarie, Fouals, Ione, Snkforever, Imrage, elsushi, LvsAs, donald87, Bipeye, Ryuukusan, pHIT, Luciole, Louantiik, Gotengo, Miggy, Narga, Nikimaff, Dacka.

Oui, ça fait beaucoup. Pour tout vous dire, je ne vous ai même pas comptés. Mais sans plus tarder, après vous avoir tous mis dans le chapeau, voici le résultat : 

 

... Oh merde, malgré mes nombreuses tentatives de ne pas le faire gagner, il est finalement tiré au sort : 

Félicitations à Kahnettan, petit coquin !

 

Quelque chose me dit que tu vas commander Pokémon X en plus, je lis dans tes pensées ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Féloch' à El-Koala, tu fais quand même chier de gagner parce que je vais passer pour un vendu maintenant. Mais félicitations quand même, mais connard.

Envoie moi un MP maintenant, histoire d'être sur que tu ai vus les résultats, comme je suis fourbe.

 

Et merci aux autres aussi pour la participation, même si vous avez rien gagnés. Enfin si, un bisou.

Ajouter à mes favoris Commenter (16)

La chocolaterie barberie de Kahnettan

Par Kahnettan Blog créé le 20/01/13 Mis à jour le 26/04/14 à 21h35

Bienvenue dans mon humble demeure, ou on vénère ici le Jeu-vidéo, le glauque, Burton, Tim Burton et un peu de tout.

Ajouter aux favoris

Édito

Ce blog est à 75% composé de moi, Johnny Depp comptant evidemment dans les "moi". Mais il m'arrive d'écrire des choses qui peuvent paraître comme des tentatives d'intelligence et de bonnes syntaxe. Cependant il n'en est rien, je reste un incapable qui essayera tout de même de faire partager mon avis à travers quelques articles, ou encore écrire des choses totalement useless qui auront beaucoup plus de chances de finir en Home. Mes articles seront rangés par diverses catégories, cependant les plus vieux ne sont pas forcément dans la bonne, le pouvoir de la flemme.

"lis donc la description des catégories, bitch"

 

Kahnettan's Big Adventure :

Ces posts commenceront tous pas "Je", et évidemment ils vous permettront d'en savoir plus sur la vie trépidante du mec aux multiples face qu'est moi.

 Dossier FF XIII :

Je regroupe ce gros dossier en une seule catégorie, pour bien me rappeler que je dois le finir, chose que je ferais sûrement dans un ou deux ans (un ou deux ans à partir de la date ou vous lisez ceci bien sûr).

OST :

CNC, Chaises Musicales, Découvertes... Ici, tout ce qui touche à la musique s'y trouvera.

Big Fish : 

Attends toi à te faire rick-roller, troller, blaguounetter si tu cliques ici, souvent avec des blagues de mauvais goûts et pas drôles qui plus est.

Kahnettan Test : 

Le titre le dit si bien. Et puis comme je suis tellement égocentrique, mon pseudo sera toujours cité.

Monster Hunter sur GB : 

Voila une preuve qu'il ne faut pas me confier les rennes d'une team/ d'un groupe.

Photographie :

Quand j'ai le temps, et surtout l'envie, je prends des photos. Eh bien c'est ici qu'elles se retrouveront.

Communauté Gameblog, tout ça...

Comme je suis un gros lèche-cul, je fais une rubrique spécial GB. Privates Jokes, colis, tout y passe.

Achat compulsif : 

Je suis aussi tellement peu proche de mes sous, que régulièrement je viole mon compte en banque contre quelques trucs inutiles mais indispensable. Et comme je n'ai aucune fierté, je viens vous les faire partager.

Pourquoi... (dossier) :

Parce qu'il faut savoir être sérieux, ici ce sont des dossiers plutôt complet qui vous attendent. Traitant de tout en général, mais suffisament condensé pour que ça ne parte pas en test.

Kahnettan donne ses impressions : 

Quand je n'ai pas fini un jeu, et que je ne le finirai pas ou que je tiens à faire partager mes impressions avant le test, je posterai ici mon avis. Ce n'est pas à figure de test, donc les articles seront beaucoup moins long.

Je connais un GBeur qui a bon goût

 

 

GOTY 2013 :

Archives

Favoris