Premium
Le côté obscur de Joniwan

Catégorie : Vis ma vie de rédacteur JV

Signaler
Vis ma vie de rédacteur JV (Jeu vidéo)

Il y a peu, je trouvais une parade efficace contre les version promotionnelles de jeux sans jaquettes, une hérésie pour le collectionneur que je suis. Il suffisait de glisser la lettre jointe avec le jeu dans la boite ! Mais ma lubie accumulatrice en la matière était réduite à sa plus simple expression, avec seulement deux titres à ranger sur mes étagères : Catherine Full-Body & Wolfenstein Youngblood.

Au fil du temps, tant de review letter sont parties à la benne à recyclage, et tous ces gestes, alors emprunts de fierté écologique, ne sont plus que regrets. Mais comment revenir en arrière ? Si seulement j'avais su ?

Mais dans mon malheur, deux facteurs supplémentaires vont venir faire leur apparition. Le premier, des vacances scolaires sous confinement (promis Traz' je te rends mes TESTs bientôt, (et oui, ce post de blog à été écrit il y a un mois)) qui dès le premier jour, te laissent un peu trop de temps pour réfléchir à/et faire de la merde. Le second, c'est un geste anti écolo' au possible, pour le coup, je l'avoue. Je ne fais quasiment jamais le ménage sur ma boite mail.

Et c'est alors qu'une idée folle à germé. Ces reviews letters, parfois, on les reçoit aussi par email ! Je suis donc allé perdre deux heures de ma vie – et deux heures de plus sur le post de blog - en cherchant les jeux qui pourraient candidater au processus, puis en arpentant les tréfonds de ma boite mail avec les tags "NOM DU JEU" et "GAMEBLOG".

Trois noms sont ressortis. Monster Hunter World, Marvel Vs Capcom 4 & Dragon's Crown PRO ! Des titres plutôt classes, surtout pour deux d'entre eux carrément légendaires :D

Ni une ni deux je fais chauffer l'imprimante, puis, avec un savant système de pliage, j'aligne les astres entre eux et les deux préceptes suivants :

- Une jaquette doit avoir le logo du jeu en façade.

- Une jaquette doit avoir le titre du jeu sur la tranche.

Et voilà le résultat :

L'objet reste toujours exclusif, officiel, rare et non disponible dans le commerce. Avec ce "bonus", il n'en devient que plus exclusif et lié à la presse, et aussi, au passage, un objet plutôt unique en son genre.

La collection commence à avoir de la gueule. Mais ça va être difficile de remplir les étagères !

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Signaler
Vis ma vie de rédacteur JV (Jeu vidéo)

Voici peut-être le sommet de ce blog, son point culminant. Une révélation.

Julien Chièze, avant d'être notre rédacteur en chef, avait commencé tôt, très tôt dans la presse papier. Il n'était pas encore majeur au moment de ses premiers écrits si ma mémoire ne me fait pas défaut. Moi, j'ai fait plus fort : C'est à 10 ans que j'ai failli être publié dans JOYPAD

Oui, failli. En effet, je n'ai pas été publié et les changements liés à la presse sont arrivés bien plus tard dans ma vie. Tout cela à cause d'une sombre erreur commise au sein de la rédaction de JOYPAD.

Mais revenons sur ces faits, au détour d'une enquête exclusive, que nous vous proposons en exclusivité, documents et entretien avec les principaux fautifs à l'appui. Récit.

--------------------------------------

Tout commence un beau jour de 1995. Le petit Jonathan - qui n'était pas encore Joniwan - revient de chez le marchand de journaux avec sous le bras quelques paquets de cartes FLEER  NBA 94-95, avec le Orlando Magic de Shaquille O'Neal, et Jordan dans sa première retraite sportive, et le dernier numéro de JOYPAD (avec probablement aussi le Console+ du moment).


Merci à Abandonware pour les captures. ET CE MEME S'IL EN MANQUE PLEIN.

Et là, dans Joypad, un fascicule bonus sur le film Stargate, qui va sortir au ciné. Je ne l'ai pas encore vu, mais je suis grave saucé. Et encore plus saucé -déjà à l'époque - par les goodies qui sont montrés à la fin du fascicule : Un putain de masque intégral de dieu Égyptien ! Le NEED est total à l'époque !

Mais bon, ce genre de trucs, c'est inaccessible pour un petit gamin de 10 ans. Mais bonheur, un jeu concours est organisé, et on peut gagner le casque ! C'est le second prix, même pas besoin d'être premier ! 

De doux rêves de mercredis et de samedis après-midis heureux se mettent alors à germer dans mon crâne.  Mais pour cela, il faut gagner. Les questions ? C'est facile. La question subsidiaire par contre... C'est une autre histoire. Mais bien saucé par le film depuis quelques temps déjà, l'idée vient presque instantanément. Il faut trouver un slogan :

"Ils l'ont ouverte, ils sont entrés, pourront-ils en ressortir ?"

Du pur génie. Les mecs du marketing n'en reviennent pas, et je remporte le concours. Oui oui, je gagne. Mais je ne l'apprends quelques mois plus tard à cause d'une sombre erreur au sein de la redaction de JOYPAD. 

En effet, les résultats du concours n'ont pas été publiés. Jamais. 

Oui, on a cherché avec Nikolah, fouillé dans les vieux numéros... Aucune trace des résultats du concours, ce qui était pourtant une habitude à l'époque.

A l'époque, j'aurais pourtant été ravi de lire ces résultats. Le pire, c'est que je ne m'en souviens plus, mais ces maudits résultats, je les ai probablement cherché dans les numéros suivants à l'époque, en vain et sans succès, et retournant donc très vite à mon insouciance enfantine, sans savoir ce qui se tramait dans mon dos. Et oui, je ne le découvre que quand, quelques mois plus tard, je déballe les lots dans un colis qui m'est adressé.

Et là, c'est la douche froide, la déception : J'ai gagné le premier prix, pas le second. J'ai gagné une montre hologramme et une casquette. Une montre hologramme et une casquette. Je suis carrément dégouté d'avoir fini premier et pas second. Je le voulais tellement, ce casque... 

Un traumatisme. Le premier de cette affaire. Celui des rêves de jouet d'un enfant, brisés en plein vol, abattus de sang froid par l'implacable réalité de ce colis que je viens de déballer. Mais au moins, si je ne peux avoir le génial second prix et son anonymat, j'aurais le premier tout pourri et la gloire qui va avec.

Mais non, la gloire passe elle aussi à la trappe à cause de cet oubli. Le second traumatisme : Imaginez un peu si à l'époque j'avais lu mes mots imprimés dans un magazine ? Est ce que cela m'aurait motivé pour me lancer plus rapidement dans l'écriture et le journalisme ? Ce qui n'arrivera que vers mes 30 ans ? Nous ne le saurons jamais.

Les responsabilités dans cette affaire sont évidentes, JOYPAD est responsable d'avoir oublié de publier les résultats du concours, mais aussi et surtout de m'avoir privé du privilège de pouvoir jouer au dieu Égyptien avec mon casque le mercredi après-midi.

Nous avons pu nous entretenir avec l'ancien rédacteur en chef de ce canard, aujourd'hui rédacteur en chef de Gameblog.fr, Trazom, pour capter ses réactions à chaud face à ce double scandale, le STAR-GATE-GATE, et nous avons pu lui poser des questions relatives à ce fameux concours. 

 --------------------------------------------------------------------------------------------

Joniwan : Tout d'abord, comment vous sentez-vous par rapport aux révélations qui de vous êtres révélées à propos du STAR-GATE-GATE ?  

Trazom : Je me sens fort bien, pour la simple et bonne raison qu'à l'époque je n'étais même pas au courant de ce concours (véridique). Je n'étais même pas encore rédac chef, alors tu l'as dans l'os ! Responsable, mais pas coupable ! Ça devait être un deal commercial venu de plus haut, donc...

Joniwan : Pourquoi avoir brisé mes rêves de dieu égyptien ? 

Trazom : Aucune idée. Le karma ?

Joniwan : Tu as un souvenir particulier autour de ce numéro ? Autour de Stargate ? 

Trazom : A part la couv, non. Je la trouve horrible d'ailleurs.

Joniwan : Tu as vu le film ? Tu en as pensé quoi ? 

Trazom : Oui. Pas mal, mais sans plus.

Joniwan : Est ce que tu rêves parfois de Kurt Russel la nuit, quand tu dors ? 

Trazom : Non, je rêve que je le pulvérise et l'envoie en enfer à travers la Porte des Etoiles.

Joniwan : Revenons à nos moutons. Les résultats des concours étaient publiés dans le mag', non ? 

Trazom : Normalement oui. Mais là je ne sais pas ce qu'il s'est passé. Il faudra sans doute demander à qui de droit. Bon courage !

Joniwan : Mais alors, qui faisait les colis à la rédac' pour les concours à l'époque ? Et qui s'occupait des concours ?

Trazom :  Aucune idée :D

Joniwan : Ah... OK. Mais sais tu pourquoi n'existe-t'il aucune trace des résultats du concours Stargate ? 

Trazom : Un coup des Illuminatiep ?

Joniwan : Vous n'avez pas honte de cet oubli ?

Trazom :  Quel oubli ? De quoi parlez-vous monsieur ?

Joniwan : As-tu un souvenir particulier autour des résultats de ce concours ? 

Trazom : Pas le moins du monde !

Joniwan : Que faisiez-vous si un colis de lot gagnant revenait à la rédac' ? Est ce que quelqu'un avait refusé son casque et vous l'avait renvoyé ? Moi j'ai failli pour la montre hologramme.

Trazom : Ça ne me dit rien. Les concours étaient gérés indépendamment de la rédac donc... 

Joniwan : Est ce que je peux avoir les adresses et les noms des vainqueurs du second prix ? actualisées 2019 bien sur. Ainsi que de quoi les faire chanter ?

Trazom : C'est Raphael Mezraï qui t'a filé les questions ou quoi ? 

Joniwan : Pourquoi avoir mis la montre hologramme en premier prix ? Et pas le casque ? C'est quoi cette logique à deux balles ?

Trazom : Oh tu sais...

Joniwan : Est-ce tu es déjà allé dans le musée de l'hologramme des halles à Paris ? Existe-t-il toujours ?

Trazom : Non jamais. Du coup j'en sais rien. Et j'en ai rien à foutre.

Joniwan : Existe-t-il des archives JOYPAD de l'époque ? Un bout de maquette oubliée ou les résultats figureraient ? 

Trazom : Non ! Perdu !

Joniwan : Vous avez vraiment tout balancé ? Tu sais que des gens seraient prêts à tuer pour avoir accès à ces documents... 

Trazom : J'aurai pu me faire des millions !

Joniwan : Est ce que tu as arrêté de fumer ?

Trazom : C'est ekza.

Joniwan : Il ne te reste pas un casque de dieu égyptien en stock, sait-on jamais... ? 

Trazom : Non, juste celui du Dieu SENNA. Alors va t'faire mettre !

Joniwan : Merci pour cet entretien. 

Trazom : Tiep. (au passage, j'ai corrigé des milliards de fautes !!!)

-------------------------------------------------------------------------------------------------

Malgré cet entretien avec un ancien de JOYAPD, nous sommes dans une impasse. La piste s'arrête ici, et l'enquêtte avec elle. 

Et ça vaut peut-être mieux. (même si cela vaut aussi et surtout dire que je n'aurais jamais de casque de dieu egyptien !).

Gameblog, le jeu vidéo autrement. Inutile de préciser que tout cela est très méta et second degré, n'est-ce pas LES AMIS ! 

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Vis ma vie de rédacteur JV (Jeu vidéo)

Après le second (forcément...) j'ai terminé mon 3e carnet de notes de testeur JV dans le courant de l'année 2019. Il a été encore mieux tenu que le deuxième noiveau écriture & logos, même s'il à un peu pris cher dans mon sac !

C'était un carnet offert par ma chérie à noël, avec un stylo Cross et une encoche pour le ranger, Dark Vador en couverture, et il y avait des coins grisés dans les pages. J'y ai griffoné quelques dessins !

Les photos viennent sans autre ordre que l'ordre chronologique, avec des bouses - critique JV n'est pas toujours une sinécure - et des potentiels GOTY, certains qui reviennent plusieurs fois grâce aux previews. Le tout avec une musique de circonstance.

  

 Voilà, à bientôt pour le carnet numéro 4 ! Il en est à 1/3 ! On quittera l'univers STAR WARS pour du Mario ! Zoubis !

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
Vis ma vie de rédacteur JV (Jeu vidéo)

On continue la semaine 1.000.000 ! Avec cette fois-ci des dédicaces que j'ai pu faire faire à Yosuke Hayashi, Producteur de la TEAM NINJA, quand je l'ai interviewé pour son travail sur NIOH 2 !

A la fin de ma session preview, comme pour Yohei Shinbori en Janvier 2020 pour DOA 6 et encore Yosuke Hayashi en Janvier 2017 pour Nioh 1, j'ai rammené pas mal de trucs de ma collection TEAM NINJA à faire dédicacer !

J'ai du coup une grosse collection de jeux team ninja dédicacé, et même parfois certains le sont deux fois ! Comme pour Yohei, Yosuke était plutôt surpris de voir que certains items l'aveint déjà été par son collègue l'an dernier !

Et on commence bien évidemment par une des plus classes, sur une version promo de NIOH, une de celle que vous avez peut être eu lors des gameblog awards qui se sont déroulés à la machine du moulin rouge.


William est bien vénère !

Ensuite, une version PSP de DOA XTREME Paradise, dédicacée par Yosuke en janvier, et par Yohei en 2019 !

Deux nouvelles versions de DOA Xtreme 3 Scarlet, et plutôt cool, mes deux DOA5+ Vita sont maintenant signés ! Je les avait oubliées pour DOA6 !

Et tout aussi cool, des versions promo de DOA 5 sur 360 et XB1 sont aussi du voyage. La version XB1 est dédicacée deux fois ! Par Yohei puis par Yosuke !

Et enfin cerise sur le gateau, j'ai fait dédicacer les socles de mes figurines DOA : Deux Kasumi, une Marie Rose. Et pour cette dernière, encore une fois, le socle à les deux signatures, celles de Yohei et Yosuke !

Très, très très classe.

Des souvenirs impérissables, au dela même de toutes ces dédicaces ! J'ai vraiment beaucoup de chance ! Zoubis !

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Vis ma vie de rédacteur JV (Jeu vidéo)

Bien souvent, quand on reçoit un jeu promotionnel, chose plutôt rare de nos jours, il n'a pas de jaquette : 


Mais nous avons la solution pour y remédier ! Pour cela, il suffit de deux éléments : 

- Le jeu promo dans sa boite cristal. 
- La review letter de la boite de com' qui accompagnait ledit jeu. 

Wolfenstein est une vraie version TEST. J'ai acheté Catherine sur Rakuten, probablement à un youtuber véreux. J'ai piqué la review letter à Mr.Thomas Pillon :D

Ensuite, grâce à de savants pliages à base d'origamis, on se débourouille pour que ces deux conditions soient atteintes : 

1 : Le logo du jeu apparait en façade de la boite. 
2 : Le titre du jeu apparait dans le texte sur la tranche de la boite. 

Plutôt classe, inédit, astucieux et exclusif, ne trouvez vous-pas ? Pour l'instant, j'en ai très peu, ma collection - unique en son genre ? - est réduite à peau de chagrin dans ce domaine ! Mais quels jeux ! (Surtout un). Et sinon, le steelbook, ça marche aussi

---------------------------------------------------------------------------------------

[TUTO BONUS] Comment protéger ses boites de jeux PROMO de l'usure et du temps qui passe ? 

Rien de plus simple ! Procurez- vous des pochettes 13x13 de cartes de voeux (on en trouve 50 pour moins d'un Euros à Action, ce magasin du diable) puis emballez les jeux, tout simplement !

Et vous voilà avec une collec' bien protégée ! ça marche aussi avec les jeux avec une jaquette faite à base de review letter !

Zoubis !

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Vis ma vie de rédacteur JV (Jeu vidéo)

Pour continuer cette semaine spéciale 1.000.000, quoi de mieux qu'un press kit ? Et bien figurez-vous que je m'en vais vous montrer celui de JOURNEY TO THE SAVAGE PLANET Tabernacle. Pardon. (le loot de ce press kit à été effectué bien après avoir écrit le test, au cas ou vous vous demanderiez ;))

Une valise. Avec une poignée, en carton. Avec le nom du jeu dessus, mais à l'envers. Voyage dans l'espace, valise, ça va, on est dans le thème. Est ce que l'intérieur sera aussi raccord ? 

Et bien on sera tenté de dire oui ! Avec pas mal de contenu, dont bien évidemment le jeu. En version retail, pas promo, sniff, mais ne boudons pas notre plaisir. Et aussi, un kit de survie ??? On est totalement raccord avec le thème !

Dans le kit, pas mal de trucs un peu gadget mais amusants ! Des bonbons, des biscuits, de l'eau purifiée, du purificateur d'eau, des nutriments pour l'eau, un sifflet et une mini boussole !

Mais ce n'est pas tout ! Dans le reste du press kit pas mal de goodies au programme ! Avec un T-SHirt, des Lithographies, une tasse en alu Kindred Aérospace, des plantes à faire pousser et un goodies très très méta, du GLOBB, la gelée multimorphe qui imite toutes les nourritures qui existe dans l'univers du jeu. C'est du slime, bien évidemment. 

Un bien joli PRESS KIT, zoubis !

Voir aussi

Jeux : 
Journey to the Savage Planet
Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Vis ma vie de rédacteur JV (Jeu vidéo)

On commence cette semaine spéciale 1.000.000 avec du lourd, qui trainait au fond d'un placard. Mais je ne l'ai récupéré que la semaine dernière.

Une dédicace qui date de la Paris Games Week, ou le Producteur Ryozo Tsujimoto et le directeur technique Yuya Tokuda, ont signé sur mon steelbook d'Iceborne. Ils étaient là pour le déroulement d'un tournoi en arène de MHW:I en mode "time attack".

Deux superbe dédicaces ! un superbe Steelbook !

On abandonne un peu le parquet pour un fond blanc et des supports PVC. Qu'en pensez-vous ? 

Pour la petite histoire, j'avais déjà leurs deux dédicaces, et sur ma 3DS MH4, Tokuda avait alors à l'époque précisé "Director", ce qu'il n'était pas sur le 4 ! Amusant :D

Zoubis !

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Vis ma vie de rédacteur JV (Jeu vidéo)

La semaine dernière, j'ai pu aller tester dans les locaux de Bethesda à Paris une démo de DOOM Eternal. John Carmack & Romero n'étaient pas là, mais Marty Stratton, actuel plus haut gradé sur le projet depuis deux épisodes était présent. Le gars bosse sur DOOM et ses multiples versions et ré-éditions depuis plus d'une décénie et à un CV long comme le bras d'un politicien véreux.

Je ne l'ai pas interviewé mais j'ai tout de même pu échanger un peu avec lui. Excusez le halo rose angélique de la photo, du aux spots rouges présents sur place et à mon téléphone vieux de 7 ans. 

J'en ai profité pour lui faire dédicacer mon Steelbook du premier épisode de 2016, ou il était aussi big boss ! 

La classe !

Bisous !

Voir aussi

Jeux : 
DOOM, DOOM Eternal
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Vis ma vie de rédacteur JV (Jeu vidéo)

Il y a déjà quelques mois maintenant, je suis allé chez FOCUS interactive à Paris pour tester une build avancée de The Surge 2 et en faire une preview. Depuis, j'ai même écrit le test et c'était vraiment cool !

En tous cas, là bas, j'ai eu droit à un petit sac de goodies ! (je ne sais plus ce que j'ai fait du tapis de souris, c'est dommage, j'en ai bien besoin !)

Mais sur place, petit détail amusant, étaient présents les dev's du jeu, dont Johannes Bickle, un des pontes de la production. J'avais prévu le coup et j'ai rammené mon steelbook du premier jeu pour avoir la dédicace ! La première du monsieur au passage :D

La classe, zoubis !

Voir aussi

Jeux : 
The Surge, The Surge 2
Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Vis ma vie de rédacteur JV (Jeu vidéo)

Traz sait comment m'amadouer. L'autre jour, sur ma pile de colis -je fais tout livrer à la rédac' - il y avait un petit BONUS.
"Tiens, c'est pour toi", qu'il m'a dit. Je ne me suis pas fait prier. 

Mais KéSAKO exactement ce truc ? un foulard dans un rond de serviette en carton ?

Une fois le rond de serviette retiré (numéro 658/1900 ?), le suspense tombe avec l'étiquette sur le foulard : DAYS GONE !

Dans le foulard, qui était en fait un bandana tête de mort, on retrouve un livret avec des rivets faits de boulons et d'écrous !

Le livret est super stylé, avec des pages de différentes tailles, des petits inserts, genres des coupures de presse déchirées et collées, des post-its, des cartes de visite et des notes agrafées, une enveloppe avec les assets... Plutôt la très grande classe ! Un très bel objet !

Par contre, encore une fois, c'est un code. Et je ne l'ai même pas eu, c'est Rami qui à fait le test. S'te loose. Donc si un ponte de SONY passe par ici, je suis preneur de la version promo du jeu avec disque blanc et rouge, et d'un steelbook aussi (je prendrai tout de même aussi un simple code :3)

Bisous !

Voir aussi

Jeux : 
Days Gone
Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Le côté obscur de Joniwan

Par Joniwan Blog créé le 16/09/11 Mis à jour le 27/10/20 à 03h16

Ajouter aux favoris

Édito

Prof gameur, otaku, collectionneur, acheteur compulsif  & looteur. Bienvenue ! 

Mes vrais TESTs ici !

 

 

Blog GB de l'année 2015 !

Pimp my Blog 2015 !

Co-Pimp my Blog 2016 !

 

 

Un petit manuel pour les tests :)

 

 

 

 

 

Archives

Favoris