Le Blog de JiMooh

Le Blog de JiMooh

Par JiMooh Blog créé le 07/06/12 Mis à jour le 09/12/16 à 14h02

le blog du connard des jeux video. Ouais 30 ans de jeux ça amène du dépit.

Ajouter aux favoris

Édito

Pourquoi connard?

Vous voyez un français? Vous voyez un parisien? Et bien je suis au gamer ce que le parisien est au français. Résumé en "connard du jeux video".

30 ans de jeux video je ne sais pas si ça fait de moi un expert mais bien un connard.

Sur ce blog: retro gaming, experience, annecdotes d'époque, avis, humeur, condéscendance...

 

Archives

Favoris

Signaler
Avis (Jeu vidéo)

 

De Caunes, Nagui, Manaudou récemment, Télé Matin, le JT de France 2, Arte Philo il y a plus longtemps et maintenant Ariane Brodriet. Toutes ces personnalités, médias ou émissions ont épinglé le gamer de manière non informé, gratuite et souvent insultante.
Les réactions ont rarement tardé et les retours étaient parfois d’une grande violence sur la toile et les réseaux sociaux. Insultes, menaces, dénigrement encore plus gratuit…
La communauté des gamers autoproclamés de twitter est rarement dans la demi-mesure.

Alors les joueurs/joueuses de jeux video ont-ils particulièrement aucun recul ou sens de l’autocritique? Le gamer est-il trop susceptible?

Quand on voit le traitement des jeux video dans les grands médias généralistes (bien que cela tend à s’arranger) cela tombe forcement à coté, pas forcement malveillant mais nécessairment succin et malinformé. Pendant des années les jeux video étaient, au mieux débile/enfantin, au pire “dangereux”  ou, juste du business.
Toute ces années de désinformations a créé un terrain épidermique chez les joueurs, qui je dirais par raccourcis est une communauté relativement connectée et du coup à l’affut de ce genre d’informations.

Insulter Nagui de manière racial de surcroit ou traiter Ariane Brodier de p*te, au contraire, plaide contre cette communauté renforçant l’image “autiste agressif”. Pas la peine de revenir sur tous les noms d’oiseaux proférés envers eux, à part éventuellement “détendre” le rageux tout le monde est d’accord pour dire que ça ne sert à rien.
Mais d’un  autre coté toutes les communautés ne réagissent pas de la même manière quand elles se sentent insultées?

Ex: Hapsatou Sy, qui nuançait le propos de Willy Sagnol quand il était accusé de racisme, a eu un retour de bâton assez conséquent sur twitter, je ne citerais pas le moindre message qu’elle a eu en retour tellement ils étaient honteux.
Parfois ça peut aller loin pour des sujets pourtant futiles. Ex: les insultes et menaces aux jurés et staff de l’émission quand un candidat de Dance avec les Stars par exemple se fait éliminer.

Beaucoup d’autres exemples vont dans ce sens, et dès que le propos/action de quelqu’un ne nous convient on va le dire de manière plus ou moins intelligente sur twitter.

On voit bien que, dans un sens, l’anonymat des réseaux sociaux et le climat délétère générale sont du coup certainement plus responsables qu’une potentielle susceptibilité exacerbée de joueurs.

D’ailleurs est-ce que quelqu’un qui pratique régulièrement un jeu vidéo est-il forcement un gamer? Quelqu’un qui ne fait que jouer à Angry Birds ou Candy Crush n’en est il forcement pas un? Faut-il connaitre sur le bout des doigts la carrière de Gunpei Yokoi, one-crédité Dodonpachi, avoir participé a une compet' d’esport et avoir fini tous les FF (spin off compris) pour avoir sa carte? Est-on plus un geek parce qu’on connait tous les épisodes de Dr Who sur le bout des doigts que parce qu’on a acheté son iPhone 6 en day one?

Tout ça c’est dans l’air du temps aujourd’hui. On se proclame de quelque chose, on affiche son identité, on ne cherche pas l'apaisement

On est dans le dogme du “si tu n’es pas avec moi c’est que tu es contre moi”.
Les médias exacerbent énormément quelques soient le sujet, des agitateurs arrivent par dessus pour en remettre une couche… Tout le monde a un avis sur tout, et surtout un avis (merci Coluche, et d’ailleurs ce poste en est un bien illustration!)

Mais du coup pourquoi ce sont toujours ceux qui s’expriment qui ont raison? Pourquoi les médias, et tous le monde en général, donnent autant de crédits aux trolls malpolis de twitter? 

L'apaisement doit être générale certe, mais la bataille de la reconnaissance du grand publique et des grands médias généralistes des jeux vidéo comme une culture (même sous-culture le nom ne doit pas déranger) à part entière doit arrivé de nous.

Balayons devant notre porte.

On a pensé que Nagui a été un sacré connard lors de sa sortie sur France Inter, gardons ça pour la communauté. Commentons le entre-nous comme des footeux referaient le match dans un café, ca ne sert à rien d’aller l’interpeler frontalement sur twitter et se friter avec ses fans. Surtout que je pense que personne ne l'aurait fait en face de lui.

Mais aussi, dans un sens certain leader d'opinion doivent aussi montrer la voix et plus "laisser pisser". A chacun de se reconnaitre dans ce poste: gamers, médias, leaders d'opinion...

 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Imrage
Signaler
Imrage
La réponse est oui. Les gamers ont souvent été marginalisés, et aujourd'hui ils sont a bout de nerfs. Les attaques envers notre communauté sont exaspérantes, mais le gamer ne sait pas les gérer. M'est avis qu'en cette mode du bad buzz qui peut être récupéré positivement par la suite, les gamers vont encore en prendre pour leur grade.
Donald87
Signaler
Donald87
Tout ceci est plein de bon sens :)