Jeu Vidéo, Psychiatrie et PSP

Jeu Vidéo, Psychiatrie et PSP

Par Zyp Blog créé le 16/12/09 Mis à jour le 10/08/12 à 13h26

Ajouter aux favoris
Signaler

    Dans un précédent article de ce blog, j'ai tenté d'expliquer ce qu'était une activité sociothérapeutique, maintenant que tout le monde a compris -enfin j'espère- je vais vous raconter comment se déroule mon atelier jeu vidéo au sein du Centre Médico-Psychothérapique où je travaille.


    L'activité se déroule tous les lundi, de 15h à 16h30.

    Le nombre de personne dans le groupe est au nombre maximum de 4, 3 patients et moi qui joue aussi, ou 4 patients et là je ne joue pas mais supervise l'activité.

    J'utilise la Wii, pourquoi ?


    Déjà c'est une console très connue du grand public, donc je n'ai pas eu trop de problème pour soutenir mon projet d'activité face à l'administration hospitalière. Elle a l'image de la console où on joue en groupe, devant la télé, au bowling ou autre, ça peut paraitre anodin pour nous "joueurs", mais c'est ce qui a facilité son achat par l'hôpital, en clair je serais arrivé avec une demande de commande de PS3 ou de 360, ma demande n'aurait jamais aboutie.

    Ensuite, il en est de même pour les patients, ils connaissent de près ou de loin la wii, le truc où joue en s'agitant devant la télé.

    De mon point de vue soignant, la Wii est parfaite pour la tenue de mon activité, car sa relative facilité de prise en main et ce qu'elle peut faire travailler aux patients est parfait. Je reviendrai une autre fois plus en détail sur les avantages de la Wii en tant qu'outil de travail psychiatrique.

    Ensuite, pour l'instant, nous jouons exclusivement avec Wii Sport au bowling et au tennis plus précisément. Au bowling, chacun pour soi et au tennis en match par équipe, deux contre deux.

    C'est les patients, en concertation avec le soignant qui décident à quoi jouer. Je vous avouerais que le choix est limité, j'avais fait acheté Super Smach bros Melee à l'hôpital, mais il s'avère qu'il est beaucoup trop complexe pour les patients, qui pour certains ont déjà du mal avec Wii Sport, et je ne vous parle pas du golf, où là on peut passer trois-quart d'heure sur un trou !
  
    A la fin de l'activité, il n'y a pas pour l'instant de reprise de l'activité, de "debriefing" avec les patients. C'est une chose que je dois encore travailler, mais c'est une composante indispensable de toute activité. Il est nécessaire de reprendre ce qu'il s'est passé, ou pas pendant l'activité.

    Voilà vous savez à peu près tout, pour résumer :

    - 3 ou 4 patients
    - 1h30 d'atelier
    - Wii
    - Bowling et tennis de Wiisport.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

kitano94160
Signaler
kitano94160
Bravo pour ce que tu fais
Vloz
Signaler
Vloz
Article très intéressant et agréable à lire!

Édito

Avec ce blog, je vais essayer de conjuguer mon métier, qui est infirmier chez les fous, et ma passion qui est le jeu vidéo. Je vais aussi causer PSP, NGP et peut être d'autres trucs si j'ai que ça à faire....


Archives

Favoris