5 minutes, douche comprise.

5 minutes, douche comprise.

Par nikolah Blog créé le 29/03/10 Mis à jour le 07/01/20 à 14h34

A boy's best friend is his BLOG.

Ajouter aux favoris
Signaler
tests de matos

Les années 80 ont vu la mode des jeux LCD : game and watch et autres clones. Nintendo domine le marché mais les copies ont aussi leur place et innonde la marché.

Au debut des années 90, un nouveau type de consoles fait son apparition : les consoles portables.  Nintendo est toujours le leader mais à hongkong on prepare la rispote ! Ainsi nait la watara supervision.

On est sur le même schema que la gameboy, ecran lcd noir et blanc et cartouches interchangeables mais surtout le prix est tres bas !  200 francs de l'epoque, alors qu'un gameboy coutait 600 francs. Pourtant la qualité générale de la machine n'est pas honteuse. Nous ne sommes pas au niveau de finition d'un gameboy mais hors croix de direction (qui est réduite a quatres boutons)  on est face à une machine tres correcte et qui fonctionne encore tres bien 20 ans après. Ce qui n'est pass le cas de mes DEUX game gears :/

La grande force de la supervision c'est son écran qui est 25% plus grand que celui de la gameboy classique. On garde une resolution similaire donc c'est un peu plus "pixelisé" mais franchement, sur gameboy c'était deja super pixelisé, donc ca passe...  On a autant de remanence que sur un gameboy mais l'image est plus lisible de manière generale.

 

Là une mauvaise langue pourrait dire : "normal que ce soit lisible, les graphismes sont super limités !"

En effet c'est pas completement faux. le gros souci de la machine c'est sa ludothèque plus que limitée. Pas d'éditeurs tiers et watara n'est pas nintendo. La console a une quarantaine de jeux, c'est peu mais la ludotheque a le merite d'etre variée...

Je n'ai pu essayer que trois jeux mais il parait qu'ils font partie des meilleurs, petits tests :

 

Cryst ball : c'était le jeu offert avec la console. Un chouette casse briques, fluide et plutot rapide. Bien meilleur qu'alleyway qui faisait partie du line up de lancement de la gameboy.

Bon après ca reste un casse brique, du coup même reussi, faut vraiment être fan pour jouer plus de 15 minutes.

 

Grand prix : un jeu de courses, tres proche de pole position de namco. ca reste maniable, par contre la technique est tres bizarre. En effet le circuit sur ce type de jeux etait "tordu" pour créer des virages mais il semble que la supervision n'en soit pas capable. du coup c'est correct mais pas génial, quoi. En plus c'est vraiment très difficile.

 

Hero hawk : apparement le meilleur jeu de la machine, mais ma version semble legerement defectueuse.

Deja il y a une bande sonore, c'est pas mal. le principe : on joue un clone de snake de metal gear qui doit infiltrer diverses bases enemies.  Il y a plein de salles disposées comme un donjon de zelda et il faut poser des bombes en evitant les enemis. c'est plutot amusant mais le personnage se deplace plutot lentement ce qui casse un peu le rythme du jeu. au final c'est un jeu sympa mais qui a qui il manque un petit quelquechose pour être excellent. le Crackdown de sega sur megadrive reprend la même formule mais est bien plus rigolo a jouer.

Voila c'est tout pour le tour du propriétaire de la console. Ce fut un ratage malgré des revisions de hardware, mais c'est assez dommage, finalement car elle proposait une vraie alternative à la gameboy pour des budgets plus modestes. Plus de jeux aurait pu rendre la machine interessante mais les enfants qui comparaient les deux machines a l'époque ne pouvaient pas craquer pour la supervision.

La supervision nouvelle version :

 

Ajouter à mes favoris Commenter (27)

Commentaires

xPRINCE VALIUMx
Signaler
xPRINCE VALIUMx
J'aime bien les cartouches, elles sont mignonnes :D
Noiraude
Signaler
Noiraude
Joli ^^

Édito

 

Archives

Favoris