5 minutes, douche comprise.

5 minutes, douche comprise.

Par nikolah Blog créé le 29/03/10 Mis à jour le 01/12/16 à 15h33

A boy's best friend is his BLOG.

Ajouter aux favoris
  
Signaler
tests de jeux

J'ai eu la chance de pouvoir essayer la première heure de shadows of the damned ! 

Un jeu que j'attendais beaucoup, car en partie réalisé par le cultissime suda51, dont j'adore tous les jeux.

Enfin ceux que j'ai fait c'est a dire killer 7 et la série des no more heroes (j'ai loupé michigan, malheureusement)

Il a été épaulé par shinji mikami et akira yamaoka mais j'en reparle vers la fin de mon texte.

Bon pour que qui est de ce shadows, que peut on en dire après une petite heure de jeu ? Bon déjà il est plutot beau, c'est un visuel connu (le moteur unreal), mais le rendu est pas trop lissé, peut etre le meilleur des productions de grasshopper. Ca peut paraitre méchant de dire ca mais faut bien avouer que les jeux grasshopper sont pas forcemment très jolis. Même franchement laids en général mais c'est un peu ce coté brut qui fait leur charme.

On garde ce coté un peut rude mais on a pas les baisses de framerate d'un NMH wii par exemple.

Les dialogues quand à eux sont biens sentis, voire même assez cultes. Le personnage principal, garcia hotspur (qu'on pourrait facilement renommer pedro Cojones  tant il est caricatural) est une espece de travis touchdown hispanique, acompagné par johnson son fidèle acolyte a l'accent queen english.

Le son est excellent, dirigé par akira yamaoka (just google it) les bruitages font penser à du silent hill, et les musiques sont plus variées que dans la série de konami avec un style que je qualifierais de dark world music. ca flatte les oreilles en tout cas.

La jouabilité est quand a elle assez basique, mais efficace, comme NMH etait un beat em all simple mais efficace.

Ce qui transparait surtout dans cette premiere heure de jeu c'est qu'on a affaire a des auteurs qui ont une vraie "patte". J'ai un peu de mal a considerer le jeu video comme une forme d'art mais là je dois bien avouer qu'au moins on retrouve des artistes qui insuflent leur style à un jeu. 

Mikami a certainement été plus en retrait (on pense quand même souvent à resident 4 sur certains details) ; mais la fusion des univers de Suda51 et Yamaoka est flagrante et je dois bien avouer que c'est assez génial.

Clairemment ce jeu ne plairait pas a grand monde (trop bizarre) mais si vous savez à quoi vous attendre, foncez, c'est un vrai jeu original ce qui ne fait pas de mal en cette période assez peu inventive.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

 

Archives

Favoris