Premium
PPP
Signaler
(Art)

Bonsoir chers compagnons de bord. Ce soir, je saute le pas pour vous parler de quelque chose de différent. Seulement dix minutes hors de l'océan vidéoludique...mais ne vous éloignez pas trop non plus !

Bon, tout de suite, vous voyez Clermont-Ferrand, donc vous avez une idée de la souffrance que je peux endurer quotidiennement... Mais non, ce n'est pas si tragique, l'Auvergne est une jolie région dans le fond. Et elle bénéficie même de quelques évènements en son nom, dont celui que je vais vous présenter (si vous ne le connaissez pas, sait-on jamais)  immédiatement. 

Au moment de classer mon article dans la catégorie Gameblog, j'ai hésité entre "Cinéma" et "Art", pour finir par choisir cette dernière. Pourquoi ? Parce qu'une petite séance de 2h au sein de cette 38e édition du festival du court métrage a suffit à me conforter dans mon idée du Court Métrage. Un art total, libre et sans limites donc la catégorie "Cinéma" serait trop réductrice à mon goût (rien de péjoratif là-dedans). 

Laissez-moi désormais vous expliquer en quoi ce festival est si riche et si intéressant...

Je ne vais pas vous présenter le festival de fond en comble au niveau de la programmation, de l'organisation ou des tarifs. Je vous laisserai le soin de consulter ce site pour avoir toutes les informations usuelles et bien plus d'ailleurs : http://www.clermont-filmfest.com  

Non, à part signaler le fait que la programmation est très généreuse, qu'il y en a sans doute pour tout le monde et que les salles de projection sont elles aussi très nombreuses (il y a même des diffusions dans une piscine, n'oubliez donc pas vos maillots de bain), je préfère vous donner envie avec quelques trailers, quelques phrases et surtout quelques belles émotions. 

J'ai donc atteri avec mes deux petits billets et mon paternel dans la faculté de lettres et de sciences humaines du coin...Dans un amphithéâtre aménagé il y a peu pour devenir une jolie salle de projection cinématographique, et l'effet est franchement saisissant. Surprenant même...c'est à la base une grande salle de cours, ne l'oublions pas.

Salle OK, Heure OK, Préparation mentale et physique OK, Chauffage NOT OK mais tant pis, les lumières s'éteignent : ambiance et saveur !

Uncanny Valley

Le premier d'une belle série et non pas le moins original... Le court raconte avec véracité et authenticité les horreurs vécues (entre autres) par nos ancètres les Poilus et ceci via une réalisation étonnante pour traiter un tel sujet ; l'animation en prises de vue réelles.

Du plomb dans l'aile

Je vous laisse vous faire une petite idée avec la bande d'annonce, mais personnellement, j'ai été très touché par ces quelques minutes dans la peau de deux personnes en difficulté. Pas envi de vous en dire plus, si ce n'est, regardez-le... Le festival étant clos demain soir après une belle soirée de remise de prix (à laquelle je ne pourrais malheureusement pas assister), il sera compliqué de le visionner sur place mais vous devriez pouvoir le retrouver sans peine sur le net ultérieurement. Une perle...à ne pas manquer je vous dis !

Trailer : http://www.clermont-filmfest.com/index.php?&m=104&c=3&id_film=200051974&o=178

Isabella Morra

Celui-ci est assez expérimental, comme le programme le précisait justement. A chacun de se forger son opinion... Je m'attendais à voir une véritable daube (au vu des critiques qu'il avait essuyé) mais ce n'a pas été le cas. Décalé, il l'est peut-être plus. Dérangeant, sans doute aussi.

Trailer : http://www.clermont-filmfest.com/index.php?&m=104&c=3&id_film=200055685&o=178

Première séance

Pas de trailer pour celui-ci et c'est bien dommage même si dans un sens, cela est positif ! En effet, il ne faudrait surtout pas vous gâcher un seule minute de ce court métrage d'à peine une dizaine de minutes. Drôle de la première seconde à la dernière, il apporte un vent de fraîcheur à cette sélection et il permet au spectateur de décompresser entre les autres "épisodes" nettement plus difficiles à digérer. En un mot : indispensable ! C'est d'ailleurs pour ça (et parce que je suis trop gentil...) que je vous laisse un lien vous aiguillant vers une possibilité de visionnage.

http://television.telerama.fr/tele/films/premiere-seance,102100437.php

Au bruit des clochettes 

Même chose pour le dernier de ma modeste série, pas de BA. Tant pis, je vous laisse avec une brève (mais plaisante) interview de la réalisatrice Chadname Zariab pour combler ce déficit en images "qui bougent".

Mais laissez-moi donnez un petit avis sur ce court, juste avant de partir... Un mot une fois de plus, un mot suffit : Déroutant. 

Petite précision juste avant de vraiment vous laisser ; je ne suis en aucun cas un expert du Court Métrage, bien loin de là même. Mais d'une manière générale, je suis très ouvert, curieux et friand d'Art et de Culture et mon dieu...j'ai été servi ce soir, une fois de plus !

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

PPP

Par II LuNaTiQuE x Blog créé le 15/02/15 Mis à jour le 03/03/17 à 17h37

"Mais vous savez, on peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres... Il suffit de se souvenir, d'allumer la lumière."

Albus Dumbledore, le maître Jedi d'un jeune des 90's.

Ajouter aux favoris

Édito

fond edito

 

Bienvenue à tous et à toutes dans la sphère d'un amoureux du Jeu vidéo, et plus généralement de l'art (du vrai hein) sous toutes ses coutures ! 

(Je remercie Mr Garcin pour ses incroyables collages, cela me fait un joli fond !)

Archives

Catégories

Favoris