Ici ou ailleurs...

Ici ou ailleurs...

Par FuckinGaulois Blog créé le 16/07/10 Mis à jour le 09/06/11 à 21h22

Un blog de plus ou un de moins, qu'il parle de ça ou qu'il parle d'autre chose, une envie de partager ou une envie de dénoncer, que ce soit intéressant ou carrément chiant, venez y jeter un œil.
De toute façon, ici ou ailleurs...

Ajouter aux favoris
Signaler
...Si j'en parlais ?...

Alexandre Astier, vous connaissez. Un des nouveaux grands hommes du cinéma français. Et de la télévision aussi, puisqu'il est l'auteur, scénariste, acteur, monteur, réalisateur et compositeur de la fabuleuse série Kaamelott. Un putain de polyvalent donc, qui manie toutes cs facettes avec brio. Mais il n'est pas le sujet de mon article, non. Le sujet, c'est son frère, Simon Astier, qui joue le rôle de Gauvain dans la série du big brother. Et plus précisément sa série à lui tout seul, qu'il a fait lui-même comme un grand : Hero Corp.

La première fois que j'ai vu cette série, complètement par hasard sur je ne sais plus quelle chaine, je me suis marré. Il faut dire que l'idée d'un X-men qui se veut davantage l'héritier des comédies franchouillardes d'antan que des blockbusters américains avait de quoi séduire. J'ai donc choppé la série (oui, illégalement, et je t'emmerde, Hadopi) et je me suis maté la saison 1. Et voilà d'où m'est venu cette idée conne de comparer Astier à Astier. Ouch.

Si, durant les premiers épisodes, la magie opérait pas mal, je me suis quand même grave fait chier durant la quinzaine que compte la saison. Et quand on compare avec Kaamelott (je sais ce que vous allez dire, c'est pas comparable, blabla, mais m'en fous) on se rend compte que le talent a quand m^me été vache avec le petit Astier. La ou Kaamelott propose des dialogues croustillants, utilisant avec parcimonie un argot à la Audiard, de la vulgarité bien placée et des piques à tout va, Hero Corp se contente d'une sorte de dialecte "d'jeuns" à la con, digne d'un court-métrage amateur d'une classe de sixième. Okey, certains bon mots font mouche, mais faut les chercher...

Après, les acteur. Alexandre est un sacré directeur d'acteur. Pour preuve, la multitude de personnages de Kaamelott est très justement interprété par des comédiens à fond dans leur rôle, qui savent ou ils vont. On applaudit donc ces acteurs évidement, mais aussi le réal, ca un acteur n'est in plus ni moins qu'un véhicule que le metteur en scène va conduire à sa guise, l'emmenant ou il veut. Preuve qu'il est bon, il parvient même à donner à son frère un rôle excellent, qui lui va comme un gant. En revanche, quand Simon décide de voler de ses propres ailes, ça donne une série ou 95% des acteurs récitent leur texte encore plus mal que mes récitations devant la classe en primaire et se contentent de parler, côte à côte, sans mouvement, comme dans une mauvaise cut-scene sur un mauvais jeux playstation (première du nom). Et franchement, si le mauvais jeu de certains (Simon en tête) permet de les rendre plus amusants, c'est surtout, au final, très gonflant. Astier 2, Astier 0.

Troisième round, la mise en scène. Dans Kaamelott, il y a beaucoup de plans fixes, mais le style ultra court s'y prête tout à fait. En revanche, dans les dernières saisons, Alexandre se lâche et nous offre une mise en scène qui se veut lente, pêchue, calme, bref, elle s'adapte parfaitement aux situations. Dans Hero Corp, comme dans beaucoup de séries françaises d'ailleurs, on se paye des plans fixes à longueur de temps qui vont à merveille avec les looooooongueurs que propose la série. Voilà qui n'aide pas.

Bon, je n'ai pas non plus envie de cracher sur Simon Astier, contrairement à ce que l'on pourrait croire. Je dirai donc, pour sa défense que d'une, il a eu une idée très originale, très mal exploitée mais originale, et qu'il se lance tant bien que mal dans une partie qui n'est pas gagnée d'avance mais qui lui permettra, j'espère, de ne pas tout le temps être comparé à son frère comme je l'ai fait de façon si basse. Je suis un monstre.

N'empêche, quand je vois qu'une communauté de plus en plus fournie se forme auprès de cette série que je trouve tout de même bien pourrie et mal foutue, je me dis que j'ai peut-être tort. Mais merde, Simon se perd dans un scénario qui ne va nulle part, plombe sa série par des longueurs dignes de Derrick, se dote d'acteurs nazes qu'il ne sait pas diriger (certains jouent dans les deux séries, et sont bien meilleurs dans Kaamelott), nous pond des dialogues minables...bref, il massacre sa bonne idée, et ce n'est pas les deux épisodes que j'ai vu de la saison 2 qui me feront dire le contraire. Pourtant, j'ai envie d'y croire. Peut-être pas pour cette série, mais pour une prochaine, pourquoi pas ? S'il continue (et je lui souhaite), il progressera. S'il progresse, il corrigera ses erreurs. Et dans ce cas là, je suis sûr qu'on pourrait avoir avec Simon Astier, à défaut d'un grand cinéaste, un auteur original qui mérite le détour.

En attendant, Hero Corp, c'est drôle au début, mais vite pourri...

Alexandre Wins. PERFECT !!!

Fuckin' Gaulois

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Commentaires

passant
Signaler
passant
Bien sûr que si, l'argent compte pour les dialogues et le jeu d'acteur. Vous croyez qu'un bon jeu d'acteur vient seulement du talent du comédien ? que les dialogues coulent de source pour l'auteur parfait ?
Tout ça, c'est du boulot, ça prend du temps, qu'il faut payer, pour payer son loyer et sa bouffe. Je peux te le dire, je suis scénariste, c'est un métier. Quand quelque chose est bien payé, on peut se permettre de passer plus de temps dessus.
Pareil pour les comédiens. Pour bien jouer, il faut des répétitions, il faut réécrire les dialogues parfois, perdre du temps sur le tournage, de nouvelles répétitions, plusieurs prises jusqu'à obtenir le ton le plus juste, le plus drôle. Le montage aussi prend du temps et donne du rythme aux dialogues. le montage peut faire marcher une réplique ou la tuer, juste à cause d'une demi-seconde. ça aussi ça prend du temps et de l'argent, même avec un monteur balaise.
Sinon les gens talentueux se rencontreraient toutes les après-midi pour nous pondre des chefs d’œuvres. Mais c'est pas comme ça que ça marche. c'est du travail.
FuckinGaulois
Signaler
FuckinGaulois
(je trouve ça cool de tenter de faire une série qui sort du lot, c'est pas la série que je trouve cool, non je ne me contredis pas). Et j'voulais aussi rajouter que le pognon n'entre pas en jeu pour les jeux d'acteurs, ainsi que les dialogues. Na.
FuckinGaulois
Signaler
FuckinGaulois
Ouais, le pognon c'est sûr, mais quand on voit les mêmes acteurs jouer soit très bien (kaamelott), soit très mal (Hero corp), on se dit que y'a pas que ça...

Ink > Quand à dire que le jeu d'acteur pourri, les répliques plates et tout et tout est totalement voulu, je trouve ça un peu facile. A mon avis, c'est pas le cas. Et quand bien même ce serait ça, je trouve ça toujours mal foutu. Ok pour le titre, les noms, les pouvoirs, tout ça, okey ils ont voulu faire un truc kitcsh, ça n'enlève rien au fait que ce soit mauvais.

Bon, effectivement comme je l'ai dit, y' les fans, pas de problèmes, moi je trouve ça cool aussi et je salue l'effort, tout de même.
MisterP
Signaler
MisterP
Il y a une autre explication toute bête à la différence qualitative : le pognon. Un épisode de 3 minutes de Kaamelott, c'est un budget de dizaines de milliers d'euros. Et à mon avis, c'est un peu comme le budget d'une saison de Hero Corp.
Alors oui, ils jouent comme des pieds, y'a des problèmes de montage, de rythme, et tout, mais franchement j'applaudis l'effort, comment essayer de s'en sortir avec 3 bouts de ficelle, et réussir quand même à faire un truc différent et intéressant. Parce qu'on sent clairement que y'a pas eu le temps de faire 36 prises de la scène, que la il manquait un truc et que ça allait faire faux raccord mais qu'on n'y pouvait rien, etc. La saison 2 améliore d'ailleurs pas mal le tout à mon avis en s'investissant beaucoup plus dans le feuilletonnant, chose qui n'était pas vraiment souhaitée par Comedie! pour la s1.
Après au niveau des dialogues et de l'humour, c'est clairement plus jeune et plus débile, ce n'est pas la même génération, et la bon,c'est un autre problème. ;)
Ink
Signaler
Ink
T'es tu dit, à un seul moment, que le mauvais jeu d'acteur, les répliques plates, et autres "regrettables" dans HC était peut-être volontaire, pour contribuer au kitsch absolu de la série ? Parce que je crois bien que c'est le cas. En meilleur exemple : les noms de cette série, des stéréotypes américains francisés.

Après, c'est évident que Kaamelott est un monument. Une évolution scénaristique et de mise en scène très bien vue et ficelée (du sketch de trois minutes on arrive à du format 45 minutes en dramatique) qui est pourtant pas spécialement bien vue : bon nombre de personnes préfèrent les 3 premières saisons aux suivantes, qui s'orientent vers quelque chose de plus sombre et sérieux.

Chacun son style, du coup. Je suis un fan absolu de l'histoire d'Arthur, mais celle de John (Simon Astier dans HC) a son charme. Une cible peut-être plus nichée, mais qui ne mérite pas d'être boudée, loin de là.

Édito

Faut faire un édito en plus ? Bordel, mais ça n'en finit pas...

Ouais, bah pour ça je me lancerai plus tard, parce que là, je vais juste vous dire que ce blog parlera de tout ce dont ma bulle est constituée, a savoir les histoires sous toutes leurs formes : jeux bien sûr, mais aussi les films, la musique, les livres, et, plus précieux que tout autre chose, mon imagination, que je garde fraiche comme celle d'un enfant.

Pour le reste, les articles parleront d'eux-même. Et peut-être que ça ne durera pas plus d'une semaine, mais j'aurai au moins essayé. Wait & see...

Merci.

Gaulois

Archives

Favoris