I-FRIQIYA un studio franco-japonais à Tokyo

I-FRIQIYA un studio franco-japonais à Tokyo

Par I-FRIQIYA Blog créé le 16/09/10 Mis à jour le 09/03/13 à 19h50

Ajouter aux favoris
Signaler
Dev diary de Fuel Overdose

De retour après une longue absence. Je commence tout juste à souffler car désormais la sortie US est derrière moi. Il y a encore de grosses échéances à venir avec la future sortie PC (et notamment la soumission greenlight dont je vais devoir m'occuper urgemment) puis la version pour le store japonais.

Je profite de ces quelques rares moments de calme avant le retour de la tempête pour pondre un petit post accompagné de 2 nouveaux trailers.

 Ce sera sans doute le dernier post de blog orienté « présentation du jeu /promo » avant de passer à une série de posts qui seront plus des post mortem du jeu. En attendant je vous présente aujourd'hui 10 astuces qui devraient faire de vous des pros du jeu assez rapidement.

 

Alors d'abord pourquoi ces 2 trailers et pourquoi maintenant ? En fait pour une raison très simple. Fuel Overdose est sorti le 21 décembre dernier et les critiques ont été très « mitigées ». Pas mitigées dans le sens « le jeu est moyen », mais plutôt dans le sens « on ne peut pas plaire à tout le monde ». En effet un petit tour rapide sur le net permet de se rendre compte que certains reviewers ont adoré le jeu, alors que d'autres l'ont détesté. Je reviendrai un jour là-dessus, mais en lisant entre les lignes de certains reviews j'ai eu l'impression que certaines choses n'était peut être pas très claires dans le jeu et que le jeu était peu être trop complexe par rapport aux attentes de certains qui y voyaient un simple micro machine. Nous avons fait quelques ajustement pour la version US (la version européenne a elle été patchée), mais pour x raisons nous ne pouvions pas modifier la structure du jeu pour y intégrer un tuto plus riche. D'où cette idée de trailers avec d'abord une première bande-annonce qui met l'accent sur le core gameplay et une deuxième qui elle se concentre plus sur le gameplay avancée, et qui se destine à celles et ceux qui veulent creuser plus profondément le gameplay du jeu et notamment exploiter sa dimension tactique.

 

5 astuces pour débutants

 

Classées par ordre croissant d'importance. Les références de timing renvoient au moment où l'astuce est illustrée dans le trailer.

 

1.       Entrainez-vous sur le mode challenge (00:46)

Le mode challenge est constitué de 120 épreuves classées en 6 catégories : survie, time attack, kill'em'all, conduite, drift et points. Le mode challenge est un mode annexe du jeu mais il présente l'avantage de proposer des missions où le gameplay est simplifié et où on vous demande de vous focaliser sur des aspects bien spécifiques du jeu. Par exemple dans le mode conduite les armes sont purement bannies, le jeu se transforme alors en jeu de pure course, c'est idéal pour apprendre à maitriser vos véhicules. Autre exemple, le mode survie où vous devrez finir les 3 tours sans mourir une seule fois. Dans ce mode ce sont vos compétences de défense qui seront mises à l'épreuve.

A noter que le mode challenge est particulièrement généreux en récompenses qui vous permettront d'upgrader vos véhicule etd'en acheter de nouveaux.

 

2.       Grappin ou frein à main pour se remettre en selle rapidement (00:54)

Une anecdote de développement : au départ le jeu ne prévoyait pas de frein à main, jusqu'au jour où les équipes de Sony nous ont fait la remarque suivante : quand on fait un accident et qu'on se retrouve dos à la course on a l'impression d'être Austin Powers où il faut faire 12 manoeuvres pour se remettre dans le bon sens.

 Je vous avoue que sur le coup la remarque de Sony m'avait saoulée, mais ils avaient entièrement raison. C'est alors qu'on a introduit le frein à main qui s'active en appuyant sur l'accélération (R2) et le frein (L2) simultanément et qui permet de faire pivoter le véhicule sur lui-même.

Autre manière de se mettre rapidement en selle, le grappin : après un accident, visez un véhicule qui arrive à toute allure, agrippez le et il vous remettra dans le bon sens.

  

3.       Concentrez-vous sur une ou deux armes pour démarrer (01:01)

Certains reviewers trouvent que le jeu contient trop d'armes et se sont sentis « déboussolés » par autant de possibilités dès le départ : mitrailleuse, missiles, détonateurs, mines,  grappins et race danger. J'avoue que là-dessus le jeu n'est pas très « moderne » et on aurait peut-être dû débloquer les armes au fur et à mesure du flow du jeu. Tout le monde ne semble pas avoir été « victime » de ce choix de design, mais si vous avez du mal au départ, mon conseil est d'investir vos crédits in-game dans un nombre très limité d'armes, vos doigts et vitre cerveau seront ainsi plus pépère. Et de toute façon, moins vous diversifierez votre arsenal, et plus aurez les moyes d'améliorer vos armes et d'acheter des munitions.

 

4.       Enchainez les combos pour rester en vie (attaquez pour mieux vous défendre) (01:09)

Alors là on touche à un point de game design qui  est ultra important dans FO et qui est, semble-t-il plus ou moins passé inaperçu : comme dans un jeu de combat enchainer les combos fait grimper le compteur de combos. La particularité de Fuel Overdose c'est que ces combos vous récompensent en points de vie lorsque le combo touche à sa fin. Cette particularité du gameplay du jeu est là pour 2 choses : favoriser le gameplay d'attaque et essayer de vous faire casser vos habitudes. Ainsi, si vous êtes sur le point de mourir vous aurez peut être intérêt à aller au combat pour faire remonter votre jauge de vie au lieu de jouer la défense et de risquer de vous faire exploser (le bouclier ne fait que diminuer les dommages encaisser, comme la garde dans un street fighter).

 

5.     Pensez défense, pensez bouclier (01:17)

Combien de fois ai-je vu des reviews qui disaient « dès qu'on se fait canarder on se fait valdinguer dans le décor, c'est frustrant ». Ce à quoi j'ai envie de répondre « mais utilisez votre bouclier » qui en plus d'absorber une partie des dommages stabilise le véhicule. Dans le mapping d'origine du jeu, on a assigné le bouclier à la touche « carré » (donc une touche centrale) car on voulait que le système de combat du jeu intègre pleinement la notion de stratégie défensive. Donc un conseil : gardez toujours à l'esprit que vous pouvez défendre (enfin si votre jauge Bersek n'est pas vide bien sûr) et que la défense est une stratégie qui peut vous faire gagner de nombreuses courses.

 

Une fois que vous aurez pleinement intégré ces 5 astuces qui sont au coeur du gameplay du jeu, on va passer aux choses (très) sérieuses avec les 5 astuces suivantes, là encore classées par ordre croissant d'importance.

 

 

5 astuces pour pros

 

 

1.       Des mines pour  distancer vos adversaires (00:46)

Si  vous jouez contre moi en multi (PSN ID : skandertk), vous verrez que j'ai souvent l'habitude de jouer la stratégie de la course en tête en essayant de semer le peloton le plus tôt possible. C'est pourquoi j'ai tendance à dépenser un énorme paquet de fric dans les mines que je m'amuse à déposer par trouzaines pour que mes poursuivants viennent s'y faire exploser (gnahahaha !). Bien entendu c'est une technique risquée car si vous vous retrouvez en queue de peloton, vous n'aurez pas l'air très finaud avec votre stock de mines sur les bras. Je vous aurais prévenu maintes fois dans ce blog : Fuel Overdose n'est pas un jeu de gauche à la Mario Kart où les cartes sont constamment redistribuées, c'est un jeu de droite où c'est plus chacun pour sa pomme et où il faut prendre ses responsabilités.

 

2.       Ne sortez jamais sans votre grappin (00:53)

Pour certains c'est le signature move du jeu. C'est une des premières features qui a été décidée dans les tous premiers docs de game concept, et c'est une feature dont nous sommes particulièrement fiers, d'abord parce qu'elle est terriblement fun et ensuite parce qu'elle est élégante. Simple d'accès, elle n'est pas si facile que ça à maitriser et peut être exploitée de plein de manières différentes : pour attaquer, contre-attaquer, prendre des virages au cordeau,  initier des boosts, charger ses adversaires... . Donc quand vous constituerez votre arsenal avant chaque course, mettez systématiquement des sous sur les grappins, c'est LE couteau suisse du jeu.

 

3.       Le Race Danger : où et quand ?  (01:01)

Peut-être l'arme la plus puissante du jeu que seul un des 8 coureurs aura la chance de déclencher (une seule fois) pendant la course.  Pour rappel, il faudra être le plus gros enchérisseur avant la course pour obtenir ce privilège (un montant qui sera obligatoirement déduit de votre budget pour les autres armes, donc là encore prenez vos responsabilités).

 Mais ce privilège doit être parfaitement exploité pour qu'il puisse donner la pleine mesure de son potentiel. Et pour cela vous devrez vous posez une question fondamentale : où et quand dois je déclencher mon race danger ?

 

4.     Frein à main + machine gun : la combinaison des experts (01:09)

Comme  expliqué plus haut le frein à main vous permet de faire pivoter votre véhicule (la trajectoire restant elle, inchangée).  En combinant cette technique avec votre machine gun vous pourrez ainsi atteindre des ennemis qui sont traditionnellement dans les angles morts. Technique réservée aux joueurs confirmés.

 

5.     Faites exprès de vous faire tirer dessus  (01:16)

En plus des armes, chaque personnage dispose de 3 attaques spéciales. Celles-ci fonctionnent via une jauge de furie qui se remplit en fonction des dommages encaissés, avec comme dans un street fighter, 2 niveaux d'attaque : super et ultra.

Par conséquent  il arrivera des moments, où, pour remplir votre jauge au tiers (donnant doit à une super attack) aux 2/3 (donnant doit à deux super attack) ou à 100% (donnant doit à une ultra attack), vous serez tenté de délibérément baisser votre garde pour encaisser un coup et ainsi obtenir le pouvoir de déclencher une attaque spéciale. Très fourbe, je vous l'accorde.

 

 

Enfin 2 choses pour conclure ce post, notez que 2 DLC sortiront dans les prochaines semaines. Ces DLC vont doubler le nombre de véhicules disponibles dans le jeu pour les faire passer de 10 à 20. Enfin, sachez que le jeu est encore moins cher sur le store US puisqu'il est à $9.99.

 

 

Skander Djerbi

 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Basé à Tokyo et Dubai, I-FRIQIYA est un nouvel éditeur et développeur de jeux dédiés aux canaux dématérialisés. L’équipe de development franco-japonaise dont les membres ont travaillé sur des franchises telles que Splinter Cell, Need for Speed ou encore WWE travaille actuellement sur Fuel Overdose.

Archives

Favoris