Le Blog de Hesiode

Par Hesiode Blog créé le 11/08/15 Mis à jour le 11/08/15 à 18h59

Joueurs depuis près de 25 ans, toutes les plateformes, j'ai nagé en plein bonheur avec la Super Nintendo, la Playstation et la Nintendo 64.

Ajouter aux favoris
Signaler
(Jeu vidéo)

 

Devant mon écran de PC, j'ai suivi l'E32015 avec une grande attention et une grande envie de voir des jeux ambitieux pour les années à venir, je n'ai pas été déçu Gameblog a retranscrit  comme il se doit l'orgie vidéoludique qui s'apprête à déferler pour la fin d'année et 2016.

J’ai toujours eu du mal avec le traitement de l'actualité vidéoludique sur les sites de jeux vidéo. L'E3 a confirmé un décalage et surtout sur la capacité à orienter la réaction et le ressenti général.

 

Après la diffusion des deux conférences, autour de moi, sur les réseaux sociaux, la Xbox One l'emporte haut la main, profusion de jeux, des licences historiques de la marque mais aussi du monde vidéoludique, des jeux disponibles dès le mois août avec sorties jusqu'à Noel. Un calendrier chargé pour 2016, et les multis qui s'alignent en 1080p/30fps, argument préféré des forumeurs et des joueurs de 2015.

De l'autre côté, nous avons eu un remake non exclusif, un jeu PS3 sans gameplay avec une vidéo datée de six ans, les journalistes parlant de chef d'oeuvre alors qu'on a jamais rien vu, et un jeu kickstarter non exclusif. La presse vidéoludique a présenté les trois jeux comme l'un des plus grands moments de l'histoire des jeux vidéo, rien que ça, je me suis alors posé la question, était-ce vraiment sincère ? Si on regarde la composition des rédactions, la méconnaissance de l'écosystème Xbox (j'en parlerais en dessous, mais toute une partie de l'univers Xbox est absent dans la presse), le traitement de l'actu, la suprématie Playstation en France, on peut se demander si même en présentant n'importe quoi, la PS4 n'aurait pas remporté l'E3.

 

Je reviendrais aussi sur le cas Horizon, le cache misère qui est encensé par les joueurs Playstation car on y voit une jeune femme qui lance des flèches mais qui estiment beaucoup moins Lara Croft qui lance des flèches sur Xbox One en fin d'année...

 

1 : La différence de traitement des deux machines.

Une phénomène s'est développé depuis deux ans sur les sites généralistes, Playstation choisissant de communiquer sur les spécificités techniques de sa machine, le jeu vidéo ne se résume plus qu'aujourd'hui à :

 - C'est du 1080p ?

- Oui

- Day One alors

La course au 1080p a tué les jeux vidéo, les sites en sont les premiers responsables car c'est un critère très secondaire pour les gamers, le confort de jeu, la manette, les possibilités en ligne, la qualité du live sont davantage retenus que la recherche du 1080p à tout prix. A tel point qu'un jeu comme Killzone Shadow Fall générique et sans saveur, sans communauté, moqué depuis le lancement de la licence,  devient très très bon grâce à sa technique et un must have (pour qui ?), pourtant 1 semaine après sa sortie, plus personne n'en parle, le principal étant fait, il s'est vendu par camion, revendu aujourd'hui à 10 euros.

Counter Strike est-il joué depuis 15 ans parce qu'il est en 1080p ? Half Life est-il adulé parce qu'il est en 1080p ? La réponse est évidente et montre le décalage entre le traitement des jeux par la presse vidéoludique et les attentes des joueurs et ce qui fait le succès d'une licence ou non.

Si je prends l'exemple de Killzone c'est pour mettre en opposition la licence Halo. Là aussi un phénomène très étrange tant le jeu est une licence solide sur le live, suivie par des milliers de joueurs, avec une immense communauté, des bouquins, un univers complexe, bref, une licence loin d'être générique.

Pourtant en France, le combat est perdu d'avance, prenant l'exemple de Gameblog, en s'amusant à regarder la page news, la communication se fait principalement sur ses annonces négatives, polémiques, alors qu'un joueur d'Halo pleure de joie à l'annonce des maps gratuites, GB va préférer cibler le manque de coop écran splitté, un argument qu'on va retrouver en masse sur les forums des non joueurs Halo, ces derniers préférant parler des améliorations du live, des véhicules présents en live, détailler les maps, non, Halo n'est plus en écran splitté. A aucun moment, les journalistes ne disent que la feature est rayée parce qu'elle était jouée à minima, non, pas intéressant, pas assez polémique.

 

Killzone/Halo sont vraiment intéressants à décortiquer dans leur traitement médiatique, la communication de Sony a été mensongère sur la qualité graphique, le live n'étant pas en 1080p, pas une news sur le sujet, quand Halo est critiqué sur le moindre point, la news ne se fait pas pour communiquer sur le sujet mais sur la plainte de joueurs contre Sony. Sur Titanfall, exclue One, l'info était bien passée sur la résolution, critique principale sur le jeu, plusieurs news détaillées, vidéo à l'appui, or pour Killzone aucune news sur cette info, chacun peut en tirer sa conclusion, pour moi, il est clair que le traitement des licences Sony et des licences Microsoft n'est pas le même. 

 

2 : Le méchant Microsoft

Depuis la sortie de la Xbox, MS est le constructeur qui achète des licences et vole des exclusivités à Sony. Une firme qui n'a rien à faire avec le monde des jeux vidéo, une console moche, pour des beaufs américains, des jeux bourrins et de bagnoles, en gros, ce qu'on peut lire sur les forums.

Pas question de rappeler que la PS4 est sortie avec Killzone, que Drive Club ultra arcade représente à lui tout seul le vroum vroum bad gamme, que Gran Turismo est la licence la plus vendue sur Playstation.

 Pour beaucoup, Microsoft a permis le développement du jeu en ligne, des licences tournées vers le multi, un aspect communautaire semblable au PC, un confort de jeu qui empêche de jouer principalement sur console Playstation, une manette bien au-dessus, des features attendues sur console depuis des années, bref, la 360 a été un énorme bouleversement rendant la manière de jouer sur Playstation obsolète, ringarde, la PS3 était devenue la console grand public, pour les casuals du dimanche, tout se passait dorénavant sur 360. On peut discuter de la violence des propos, dans les faits, l'expérience multi a chamboulé la façon de jouer de milliers de joueurs, faisant de la 360, la console core-gamer, la PS3 servant uniquement pour 1 ou 2 jeux à l'année, quand Uncharted et God of War voulaient bien sortir, un petit week-end dessus et on repartait sur 360 retrouver les potes.

Actuellement en France même si Sony veut changer les choses par l'argent, les joueurs se déplacent en Lan pour jouer sur One et 360, si la One a marché malgré le bashing c'est parce que les core-gamers continuent à jouer en masse sur la plateforme. Quelqu'un qui veut s'investir dans son jeu ne regarde pas la mention 1080p au dos de la boîte, mais la plateforme sur laquelle il pourrait mieux pratiquer son jeu et rencontrer des joueurs avec la même envie.

Le dernier Podcast GB est intéressant car en plus de montrer que les rédactions ne sont pas du tout impartiales, qu'elles sont décalées sur les attentes des joueurs mais en phase avec les consommateurs, il permet de voir la vision du jeu vidéo par les rédacteurs. La plupart ne s'intéresse pas aux licences Xbox, ne les connaît pas, difficile d'avoir un avis objectif avec ce constat.  Sur Gamekult, ExServ a présenté les conférences, il suffit de regarder la différence des réactions entre les deux conférences pour juger, la moindre image lors de la conférence Sony, il était au miaulement, pour la conférence Xbox "ouais j'attends de voir", sa tête pendant la présentation de Dark Souls III montre sa déception tant il aurait préféré une présentation pendant la "messe" de l'E3.

Comme chaque individu, les rédacteurs ne jouant pas à la Xbox, sans connaissance des licences, de leur univers, de leurs possibilités de gameplay, sans avoir passé du temps dessus, il est très difficile d'être hypé par une présentation d'un jeu qu'on ne pratique pas.

Drogué à la NES, la SuperNes, la PS1 a vraiment été quelque chose d'extraordinaire à l'époque, j'achetais les magazines tous les mois pour voir 2-3 screens, je lisais les articles plusieurs fois j'étais complètent fou, j'étais fou amoureux aussi de la PS2, j'ai bien acheté la Dreamcast, mais pour moi, c'était Playstation avant tout, Nintendo n'étant fait que pour le Zelda et jouer à quatre en écran splitté pour MK et Goldeneye.

Mais entendre dire que Final Fantasy est une licence Playstation avant tout, je suis perdu, FF est une licence avant tout Nintendo, difficile de donner du crédit au rédacteur en chef qui n’a pour expérience que l’univers Playstation ? On le note à chaque test, chaque podcast, les références sont uniquement sur les consoles Sony, comme-ci l’histoire du jeu vidéo sur PC était rayée de la carte par exemple.

 

Internet est intraitable par un effet de meute qu’on retrouve sur les forums, les réseaux sociaux. Même si faut l’avouer, GB et sa communauté en particulier sont en décalage avec ce qu’on trouve comme réactions sur Twitter. A l’E3, la conférence Microsoft a fait le plus gros buzz sur Twitter, sur GB les avis étaient mitigés. On retrouve le même phénomène sur Quantum Break et Scalebound, les réactions sont très mitigées sur GB, « à voir », « DA pourrie », des mêmes qui ont attendu Infamous à en pleurer, qui adorent Drive Club et attendent Star Ocean alors que...

Les derniers exemples en date, le scandale autour de la licence Tomb Raider, mais la logique dans le blocage de Street Fighter V alors que Sony vole une communauté entière par les billets, le versus fighting se joue sur 360 depuis des années, rien n'indique un changement dans le rapport de force. Sony fait la même chose avec COD, toute la communauté joue principalement sur 360 et One, ça passe totalement aux oubliettes sur un site généraliste peu au fait de ce qui se passe sur le terrain.

 

 

Voir aussi

Plateformes : 
Xbox One, PS4
Ajouter à mes favoris Commenter (16)

Archives