Transmédia feat. Jeux vidéo

Par hepiq Blog créé le 07/09/13 Mis à jour le 30/11/15 à 11h30

L'intérêt de ce blog est de traiter de la transmédialité audiovisuelle, et plus particulièrement des projets liés aux jeux vidéo. Chargé de projet Transmedia (FR/EN/DE).

Ajouter aux favoris
  
Signaler
Jeux vidéo

 

           

A l'ère de l'usage permanent de la mobilité des médias, la WiiU propose un concept en phase avec son temps technologique, mais trop en avance sur l'usage de la mobilité par le public. En effet, bien que tout le monde utilise les supports médias mobiles au quotidien, il n'y a pas encore eu de prise de conscience générale sur ce que sont en réalité ces supports. On se contente de les utiliser, sans se questionner sur l'impact et les possibilités de leur utilisation.

Les Smartphones, tablettes, ordinateurs portables, Internet sont des supports connus et utilisés par tous, leur possession est même presque obligatoire, les fabricants ne misant presque plus que sur ces secteurs pour les pays développés et le poids social fait que chacun souhaite entrer dans la norme et posséder : un smartphone récent, un ordinateur portable (qui de nos jours achète encore un PC de bureau ?), voire une tablette numérique, alors même que l'usage n'en est pas défini. Il en va de même pour les consoles de jeux vidéo, pour le plus grand nombre de joueurs il est nécessaire de posséder la console la plus récente, et ces consoles évoluent à chaque génération, s'adaptant aux nouveaux usages des consommateurs pour toucher la cible la plus large possible, conserver une image de produit High-tech et surtout, pour offrir une expérience de jeu toujours plus immersive et impressionnante.

On en vient alors à la WiiU, qui, justement, propose ce qu'une console innovante doit proposer, et même plus avec le concept de sa manette. Le problème n'est pas le manque de jeux, mais le concept qui doit, dans un premier temps être assimilé par le public. Le pad constitue un nouveau support qui doit être compris comme une possibilité d'extension de l'expérience de jeu à la différence d'autres supports mobiles comme les consoles portables, Smartphones & tablettes qui se suffisent à eux même. La WiiU tend vers la possibilité de jouer à son jeu et de rester en interaction avec celui-ci en dehors des sessions de jeu, en approfondissant son univers et en enrichissant son contenu à distance via le pad tout en pouvant décupler l'expérience de jeu avec des contenus additionnels : visionner des oeuvres de fiction prolongeant les jeux (Tvii & Hulu), partager ses expériences sur les réseaux sociaux (Miiverse & Twitter), être actif dans des communautés et interagir avec les autres joueurs (Wii U Chat, Miiverse). C'est dans ce sens que la WiiU doit et va être exploitée, ne proposant rien de plus que ce que va devenir la norme dans la façon de jouer à un jeu vidéo.

La WiiU est alors une console de transition, présageant ce que seront les futures « XboxTwo » et PS5 dans 10 ans, et peut être même ce que pourrait devenir la PS4 combinée à la PS Vita.

Contrairement à tout ce qui est dit et écrit, la WiiU n'est pas un échec, c'est une innovation, une console nécessaire à l'évolution de la façon de jouer, qui va mettre du temps à se démocratiser, mais qui finira par s'imposer, c'est le chemin qu'elle prend en développant son interaction avec les smartphones et l'arrivée de Miiverse sur 3DS.

 

 

Voir aussi

Plateformes : 
Wii U
Sociétés : 
Nintendo
Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Commentaires

Rectas
Signaler
Rectas
Le problème dans tout ça, est ce que les joueurs veulent voir leur façon de jouer évoluer dans ce sens ?
Le pad et le tactile c'est peut être pas forcément ce qu'on attend le plus dans les évolutions futures de notre façon de jouer3

Par exemple, l'occulus Rift proposerait une évolution rêvée par une grande partie des joueurs depuis les années 90. On est d'accord, on ne parle donc plus de console mais d'accessoire à ce moment très précis. Cependant, bien que j'accepte que cette console soit une console nécessaire dans le processus d'innovation de l'industrie vidéo ludique, on doit garder à l'esprit une chose. La Wii U et la Ps Vita (deux consoles pronant le tactile) sont des consoles qui ont énormément de mal à percer. Ne serait-ce pas là la preuve que le joueur ne cherche pas le tactile mais qu'il est attaché à ses vieilles traditions des manettes, ou a un changement radical ? (eye toy, kinect, même la wiii mote qui au final, a plutôt bien fonctionné n'en déplaise aux haters) D'autant plus que le tournant pris par nintendo reste relativement difficile à exploiter à 100% pour la plupart des éditeurs de jeux.

Est ce que les joueurs veulent vraiment avoir toutes ces fonctionnalités d'inter-connexion ?Est ce qu'ils cherchent à avoir accès à tout un tas d'onglet tout comme ils peuvent le faire sur leur smartphone ?
Pendant des années on a catalogué les gamer comme des gens renfermés sur leur univers à plus ou moins juste titre. Partager entre gamer, ils aiment, se mesurer entre eux, ils aiment mais ce qui dépasse ce cadre ? Je ne sais pas trop. Pour tout ça ils ont déjà un pc, une tablette, un smartphone comme tu le dis déjà. Comme il a été dit plus tôt, la console serait sans doute alors, en retard de quelques années voir même de trop.

Nintendo a toujours joué dans une cours différente de celle de Sony et Microsoft qui se battaient entre eux. Avec la Wii U, nintendo a clairement voulu s'ouvrir a un marché pour lequel ils n'étaient sans doute pas préparés. En effet en plus des jeux nintendo et des quelques jeux indés qui auraient put sortir sur leur consoles, Big N a fait le choix de s'ouvrir a des licences plus globales : Batman, Mass Effect, ... Je pense que là réside une grande erreur de marketing. Nintendo tenait un bon filon, ils avaient, comme pour la Wii, une année d'avance sur ses concurrent et tout le loisir de s'installer en proposant aux joueurs de quoi les attirer sur une console qui n'avait pas besoin d'être magnifique visuellement ou extrêmement puissante. Déjà que les joueurs étaient très mal informés sur ce qu'était vraiment la Wii U ils ont découvert avec effroi qu'ils avaient surtout des jeux qu'ils pouvaient avoir de meilleur qualité sur d'autre plateforme pour un prix sensiblement identique.

Nintendo ne va pas couler et heureusement car dans le monde, la disparition de la concurrence est une chose horrible pour tout le monde. Nintendo a toujours su se relever et innover. Mario a sauvé le jeu-vidéo d'une crise en 1985, nintendo possède encore d'énormes licences qui font mouche à chaque fois. POur ces raisons, je ne me fais pas de soucis, je suis simplement triste de les voir échouer sur un tournant aussi important que celui de la Wii U qui, il faut l'avouer, m'a laissé un goût amer.
Olff
Signaler
Olff
Des choses très justes, d'autres moins, pas. Ca reste intéressant à lire, même si le texte a trop volonté à tirer des conclusions.
Me semble que la console fait une synthèse du jeu vidéo en 2013, pour moi c'est une console réflechie comme en 1990, mais réalisée et intégréé aux usages 2013siens.
Mais si elle colle parfaitement à la philosophie Nintendo "nous faisons des jeux vidéo comme des jouets, càd des objets qu'on aimera ressortir dans X années" dixit Shigue, elle colle pas à ce que fera Sony ou MS demain, qui se destine à vendre un accès à des services, le JV en est un. Mais le réseau social sera celui du monde réel, Facebook, quand Nintendo propose celui de son monde...

Le plus gros souci de la U, reste marketing. Elle n'est pas comprise car la com° a été désastreuse. Après t'entend Nintendo dire, "il faut l'essayer pour la comprendre", WTF ?! Tu touches peu de monde avec une borne d'essai comparé à 10sec en prime time. S'ils trouvent l'agence qui réalise des spots qui sucitent l'envie et la curiosité, ça changera tout, au lieu de vouloir à tous prix être démonstratif comme fut la Wii.
Setsuna
Signaler
Setsuna
On pourrait rétorquer que la Wii U arrive, au contraire, un peu tard : la plupart des foyers intéressés possédant d'ores et déjà une tablette, un smartphone. Le Gamepad n'y trouve donc pas un impact suffisant et différenciatif.

Cette manette pourrait être résumée à une DS dont on aurait amputé l'écran supérieur et minimiser la portabilité (son caractère "mobile" demeurant restreint : quelques mètres autour de la source). Bien loin de la révolution, de la curiosité que fut la Wiimote.
Le Gamepad reste plus conventionnel, moins marquant et, in fine, peu susceptible de passionner les foules ou convertir les populations peu enclines au média jeu vidéo.

La Wii U ne se différenciera que peu par son périphérique, et devra donc revenir aux fondamentaux : les softs. Toutefois, ces derniers ont manqué ou tardé durant sa première année d'existence. C'est un fait, de même que le frein majeur.
hepiq
Signaler
hepiq
PXL : malheureusement c'est l'évolution logique du jeu vidéo... l'interconnexion des consoles avec les smartphones & tablettes, Internet, ordinateurs etc.. est inéluctable...

Spooky54 : oui en partie, mais quand la console sera comprise et que les jeux exploitant toutes les possibilités qu'elle offre sortiront, alors elle suscitera l'intérêt des joueurs et des médias pour autre chose que ses faibles volumes de vente :)
Spooky54
Signaler
Spooky54
Comment te donner tort. (bien que le manque de jeu joue grandement également x))
PXL
Signaler
PXL
J'aimerais être aussi optimiste que toi sur la démocratisation de la console.

Par contre je hais (le mot est peut être fort) ta façon de concevoir le futur du jeu vidéo. J'ai l'esprit conservateur, et moi je veux tout sur ma galette et jouer tout seul dans mon coin comme un gros égoïste.
Voilà :)

Archives