Deux secondes! J'exp
Signaler
Les testeurs amateurs

Après le caméo de l'AVGN dans la dernière vidéo du joueur du grenier, c'est maintenant l'inverse qui se produit. Du moins, pas spécifiquement chez l'AVGN mais chez un gars de Cinemassacre.com qui a droit a un petit caméo. J'avoue être tombé sur la vidéo quasiment (quasiment, hein) par hasard et j'avoue que la vidéo est plutôt sympathique à regarder.

Ah oui, il faut avoir une bonne compréhension de l'anglais sinon ça va être difficile.

Sur ce... A la prochaine.
Hakayami. 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
LOL et WTF

Histoire de ne pas trop laisser ce blog à l'abandon (ce qui, est quasiment le cas), je me suis dis qu'un petit podcast d'une personne qui a autant d'assurance qu'un Cyprien devrait vous faire plaisir. Et contrairement à ce dernier, Jimmy a beaucoup plus de connaissance gamer et sait en parler. Non pas que Cyprien n'est pas un gamer, mais disons qu'avoir l'avis d'un adepte des jeux PC fait beaucoup plus plaisir.

Sinon, si vous ne voulez pas aller sur sa page Facebook, moi j'ai un twitter et...
Heu... Non rien. Faites comme vous voulez.
Hakayami.

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Juste pour vous dire que...

Bon, un petit post de blog pour ne rien dire, si ce n'est que très récemment (bah, cette semaine en fait) je me suis mis à Twitter. J'ai pas de raison particulière, j'avais envie d'essayer à mon tour. Donc, si il y a des âmes charitable qui voudraient bien me follower histoire que je me sente moins seul dans mon délire, je vous serai reconaissant :)

@Hakayami

Et pis, rien que parce que vous êtes gentil, vous avez droit à ça :

 

Il parait qu'avec une photo de chat pris au pif sur le net, ça augmente les vues. Il parait. 

PS : Bon, je débute encore sur twitter. J'essai de m'y faire à la bête. Sorry si je ne pige pas tout. 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Inclassable

Je vous avez déjà parlé sur mon blog de leviath40 qui avait réalisé une petite vidéo sympathique en customisant une mission sous Arma 2 afin de rendre hommage aux soldats. Pour ceux qui veulent en voir toujours plus de Roleplay, l'ami s'est attaqué à une nouvelle mission avec ses compars. Et j'avoue que cette fois-ci, ils ont mis la barre plus haut en ce qui concerne l'humour.

Cette vidéo est consacré à une équipe anglaise chargée de sécuriser les canons qui menace la flotte alliée d'atteindre le territoire français.

Sur ce... A la prochaine.
Hakayami. 

Voir aussi

Jeux : 
ArmA II
Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Des musiques vidéoludique

L'autre jour en visitant la chaîne youtube d'une internaute qui faisait un Let's Play de Fire Emblem Path of radiance avec son frère, je suis tombé sur ça. Le frère chantant le thème culte de Portal avec des paroles adapté à l'histoire de Fire Emblem. Et ça rend monstrueusement bien!! Ah oui, au fait, il parait qu'il y a de léger spoilers dedans... ou pas? héhé.

Sur ce... a une prochaine fois peut-être.
Hakayami 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Des musiques vidéoludique

Saviez-vous que ça fait maintenant 20 ans que la boule rose a été créer? Moi non. J'avoue être totalement passé à côté de ça et c'est en découvrant une vidéo d'un de mes abonnements sur Youtube que j'ai su pour la nouvelle. Je vous ai parlé de DJtheSdotcom il y a bien longtemps sur mon blog, et bien sachez qu'il vous a réservé un petit remix sur diverses thème spécifique à Kirby pour fêter l'évènement. Je crois que le mieux que je puisse faire est de vous laisser avec la musique. Enjoy!

Sur ce... Hiiii!!
Hakayami 

Voir aussi

Groupes : 
Kirby
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

  
Signaler
Inclassable

Vous le savez sans doute, le 14 juillet est jour férié, de feu d'artifice et de plein de bonnes choses mais surtout c'est un immense hommage envers les militaires. En l'honneur des troupes française, tout en gardant un peu de distance, leviath40 s'est lancé sur une vidéo plutôt bien réalisé en simulant une opération avec quelques amis. Une vidéo que je vous conseil de regarder si vous avez un peu de temps. Le tout est en même temps sérieux et déconnade.

Sur ce... A une prochaine fois.
Hakayami 

Voir aussi

Groupes : 
ArmA
Jeux : 
ArmA 2 : Operation Arrowhead
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Mes tests Gameblog


The Legend of Zelda Skyward Sword (Wii)

Skyward Sword n'est pas une bête version anniversaire d'une série. Vous savez, le genre de jeu où on retrouve tout les cinq pas un clin d'oeil à un épisode précédent. Le même genre de jeu où les énigmes sont, ce qu'on dit grossièrement, du réchauffé d'antan. Non. Aussi étonnant soit-il, The Legend of Zelda Skyward Sword n'est pas un opus hommage (MGS4. Hideo Kojima, si tu m'entends) mais bel et bien un nouvel épisode inédit. Unique. Il casse les codes de la série en y ajoutant nombre de nouveautés qui ne laisseront pas indifférent.

La première promesse de ce Zelda reste l'utilisation du Wiimotion plus, désormais indispensable pour se hâter dans l'aventure. La prise en main est nouvelle, peut-être trop pour certains, puisque Link est capable de suivre plus fidèlement que jamais les mouvements de votre bras. Un coup horizontale vers la gauche ? Link fait de même. Nunchuk mit en avant ? Notre héros adopte une posture de défense ! C'est une nouvelle façon de jouer qui se propose au joueur. On se rend d'ailleurs compte que les premières heures sont là pour nous apprendre les rudiments du combat. Il ne suffit plus de marteler un bouton d'attaque pour venir à bout des ennemis. Il faut désormais observer sa garde, frapper au moment opportun et surtout penser à notre propre garde ! Dit comme ça, cela peut paraître simple mais dans la pratique, l'apprentissage est long.
C'est surtout ce gameplay au Wiimotion plus qui m'a fait adorer ce jeu. J'ai enfin l'impression dans un jeu Zelda d'être un chevalier armé d'une épée et d'un bouclier ! Dans beaucoup de Zelda, il suffisait de brandir la nouvelle arme fraichement cueillit pour abattre un boss. Et c'est là que Skyward Sword brise une de ces règles puisque certains boss demanderont seulement une bonne maîtrise du combat à l'épée. Diantre ! Le premier boss n'est pas évident au début, mais qu'est-ce que c'est jouissif une fois que l'on a maîtrisé la chose.

Le motion plus devient donc l'élément centrale du jeu. Toute la nouvelle arsenal de Link l'utilise à profit. D'ailleurs, on entre là à un des points faible du jeu. Vous aurez vite fait le tour des armes de Link, contrairement à Twilight Princess qui réservait toujours sa petite surprise à chaque nouveau donjon. Je regrette qu'il n'y ait pas plus de fantaisie, d'armes loufoque. Il n'y a même pas de canne à pêche, le comble !
Le second soucis des armes, c'est que certaines ont la fâcheuse tendance à dérégler votre Wiimote. Switcher rapidement entre deux objets est laborieux puisqu'il nécessite aussi le motion gaming. Quelle intérêt ? On se retrouve très souvent en fin de jeu avec un pointeur qui part en vrille alors que votre bras pointe parfaitement la TV. Et cela peut devenir frustrant en particulier dans les moments délicats. Fort heureusement, Nintendo a pensé à un système très rapide pour recentrer la manette en cas de pépin. Idem pour réinitialiser la Wiimote. Mais pourquoi dois-je sans cesse régler ma manette ? Cela en devient agaçant. Serait-ce la limite du motion plus ?

Skyward sword
Lâche mon épée!! AArrrrgghh... !! 

Passons maintenant à d'autres nouveautés qu'apporte Skyward Sword, notamment celui du schéma ville-chemin-donjon sacro-saint de bons nombre de RPG. Qu'en est-il pour ce Zelda ? Ah ! Vous risquez d'être surpris.
Les donjons ne sont plus vraiment les éléments centraux de l'aventure. Bien sûr, il y en a toujours, mais il n'y a pas que ça. En vérité, on passe beaucoup plus de temps à l'extérieur de ceux-ci. On est loin de l'époque où on comptait les donjons pour savoir si on été plus ou moins proche de la fin. Les différents pnj vous donneront des quêtes qui demande souvent de la recherche en milieu extérieur. Et bonne nouvelle, le level design est tout bonnement génial. Les plaines ne sont pas d'un vide sidéral, mais infesté de monstres. Je veux dire, Skyward Sword change beaucoup de Twilight Princess et de ses chemins (et combats) maussade. D'autant que de nouveaux éléments rappelant les RPG font aussi leur apparition. Il faut désormais bien choisir son bouclier en adéquation à l'environnement que vous allez traverser. Le bouclier de fer est solide mais se brise facilement face à des armes électrique, contrairement au bouclier de bois ! Il y a même un marché à Celestebourg où vous vous étonnerez vous-même de revenir fréquemment avant de partir à l'aventure.

Bref, l'un des soit-disant point noir de cet opus serait le manque d'environnement qui ne sont qu'au nombre de trois. Frustrant ? Répétitif ? Non.
En effet, on repasse théoriquement plus de trois fois dans chacun des trois zones. Mais ce qu'il faut savoir, c'est que le contexte, et surtout le chemin que vous emprunterez sera différent ! La première fois, vous traversez une forêt et le donjon est plus ou moins dans cet esprit. Ok. La fois où vous revenez dans la forêt, votre quête est différente ainsi que votre objectif. D'autant que les ennemis auront eux aussi changé depuis. Sans trop dévoiler, la manière dont vous traverserez cette seconde fois la forêt sera complètement différente, le pnj que vous recherchez est dans un endroit encore inexploré, et enfin le donjon qui suit n'a absolument rien en commun avec le premier (design, ennemis, boss, énigmes, ... tout est différent, on est bien dans un nouvel environnement!). A aucun moment le jeu se veut être barbant. Ce n'est ni plus ni moins que de la mauvaise volonté d'admettre qu'on refait trois fois la même chose.
Je dois dire que je préfère ce système. Quand je pense aux autres Zelda où une fois un environnement traversé, et son donjon terminé, le joueur n'avait plus aucune raison d'y repasser. Les développeurs ont trouvé un moyen subtile pour rentabiliser la modélisation de certains décors, sans pour autant que le gameplay en devienne répétitif. Pour dire vrai, le seul moment qui pourrait être barbant se situe contre un boss récurrent qui revient de plus en plus fort à chaque nouvel affrontement. Bah, est-ce que combattre Bowser plusieurs fois a été barbant dans les Mario Galaxy ? Pas vraiment. La façon de vaincre le boss est la même, mais il revient toujours avec quelque chose en plus et ses attaques deviennent de plus en plus ravageur. Doit-on vraiment crier au scandale ? Je ne pense pas.

Vraiment, les différents ajouts de ce Zelda ne pourront passer inaperçu. Mais j'aimerai passer un dernier paragraphe pour parler de quelques petites choses qui en valent le détour.
Parlons par exemple de la ville principale du jeu, Célestebourg, qui devient un endroit vivant regorgeant de quêtes annexe. Les habitants auront souvent besoin de l'aide de notre héros pour résoudre leurs soucis quotidiens. D'autant plus que cela s'intègre parfaitement dans le scénar du jeu puisque Link devient un chevalier. Ceux-ci ont pour rôle premier de servir les habitants. Quoi de mieux pour rester cohérent avec le gameplay. La ville est vivante, c'est le moins que l'on puisse dire.
Ensuite, j'aimerai revenir sur les musiques du jeu qui se montrent grandiose. Pour la première fois dans un Zelda, les musiques sont enfin interprété par un orchestre, des musiciens au lieu de sons électronique. On ressent par ailleurs que certaines ont été faites par les mêmes personnes que l'équipe des Mario Galaxy, et ce n'est pas pour me déplaire. La musique de certains boss sont époustouflantes, et épiques. L'impression épique de l'aventure n'en est que décuplé.
Pour terminer sur une note un petit plus nuancé, Fay, notre guide peut parfois se montrer... agaçante. Pour illustrer, vous connaissez sans doute les Zelda depuis tout petits, si la caméra nous fait un gros zoom pour nous montrer un coffre, vous vous doutez qu'il s'agit là d'un élément important. Hélas, cette pignouf ose de montrer devant nous en affirmant que le coffre contient probablement un objet crucial. Tiens donc, je ne le savais pas. Les rappels sans cesse de Fay nous font regretter la ravissante Navi qui n'étaient pas si encombrante que ça en fin de compte. Ceci dit, pour prendre sa défense, je dois avouer qu'elle se montre bien plus utile que tout les autres guide que Link aura pu avoir durant les différents épisodes de la série. Au moins, si vous êtes bloqué à une énigme, Fay peut vous donner de vrais conseils utile. Ca change de Midonna ou de Navi qui ne donnent aucun indice sur comment progresser. Dommage que les développeurs ont voulu rendre Fay chiante (désolé de la grossièreté) au point que l'idée de lui demander de l'aide ne vient jamais spontanément.

Skyward Sword 

CONCLUSIONS

Les plus :
- L'utilisation du Wiimotion plus, avec brio.
- Le charme de l'esthétisme.
- L'effort dans la mise en scène.
- De bonne idées de gameplay

Les moins :
- ... le Wiimotion plus se dérègle par moment.
- Un arsenal pas assez étoffé.
- Zelda ne veut pas me faire de bisous ?
- Fay. Alias captain obvious.

J'ai pris un grand plaisir à jouer à ce Zelda. D'ailleurs, il serait temps pour moi de vous confesser une chose : j'aime bien les Zelda, mais je ne les finis pas tous. J'ai apprécié Ocarina of Time mais je n'arrive pas à rester dessus. Généralement, je m'arrête toujours après ou avant le temple de l'eau. Majora's Mask est unique, mais lui je ne l'ai jamais finis de moi-même. Je n'accroche pas suffisamment alors que j'aime bien le jeu. Idem pour Wind Waker et son univers féerique. Même si je l'aime bien, je m'arrête toujours avant, l'envie de continuer disparaît vite. Et pourtant, pour ce Zelda Skyward Sword, je n'ai jamais sentie l'envie diminuer. Si on fait abstraction des quelques défauts du motion plus développés plus haut, c'est un véritable plaisir de jouer à ce jeu. Aucunement barbant ou fatiguant. Skyward Sword est un grand Zelda qui mérite sa place. Ce serait dommage de s'arrêter à certains préjugés, et de lui donner sa chance. Je le recommande chaudement à tous ceux qui manquent d'amour pour la Wii, et à ceux qui veulent un gameplay préparé ingénieusement comme Nintendo sait le faire.

Sur ce... A bientôt.
Hakayami. 

PS : Messieurs les feignasses. J'ai essayé pour vous de jouer à Skyward Sword complètement avachi sur mon lit et devinez quoi ? Aucuns soucis pour y jouer. Les gestes à faire sont certes un poil plus ample que les jeux avec la Wiimote simple, mais ça reste easy à faire. 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Juste pour vous dire que...

 Satoru Iwata

D'ordinaire, je suis souvent compréhensif mais il reste des choses que je ne parviendrais jamais à comprendre, notamment comment peut-on être si blasé devant la conférence Nintendo en affirmant des propos assez extrême. La pire conférence de l'histoire de Nintendo ? Certains auraient-ils la mémoire courte concernant certains E3 précédents ?

Le problème de l'internaute gamer est qu'il s'informe beaucoup, au point d'être arrivé au niveau où une bonne nouvelle n'en est plus une. En fait, ça marche exactement comme avec les médias en général. Si on n'a pas notre dose de mauvaises nouvelles, on devient aigri (une prise d'otage à météo france, du bizutage chez les pompiers qui finit au viol, etc...). La surdose d'informations est telle que certains se sentent obligé d'observer sans cesse les nouvelles quelqu'il soit. C'en est de même pour le jeu vidéo. Pourquoi des gamers éprouvent-ils le besoin de consulter 2 sites en anglais, 5 en français dont deux ou trois spécifiquement dédié à un constructeur ? Un seul ne vous suffirait-il pas ?
Conséquence directe, les trailers leaké, les fuites et les rumeurs sont de suite prit pour argent comptant. Et à la surprise général, dès qu'une de ces fuites se confirme officiellement, c'est l'inconsidération, l'insulte et le dégoût qui en ressort. « Il n'y a rien de neuf ! Sortez-nous un trailer qu'on n'a pas vu! » Les cocos, forcément quand on regarde un trailer leaké, c'est normal de voir le même sortir quelques heures plus tard de manière officiel. A quoi vous attendiez-vous ? Qu'une équipe de chinois enfermé dans une cave travaillent sans relâche pour sortir un nouveau trailer différent de ce que vous avez vu tantôt ?

Le second soucis de ce gamer ultra informé est qu'il continue naïvement de croire qu'on lui cache des informations sur une nouvelle licence triple A développé dans le plus grand secret depuis des années. Cela fait un bail que j'ai arrêté d'envoyer mille lettres aux père noël en lui demandant la paix dans le monde, vous savez. Du coup, lorsque le constructeur annonce quelques bonnes nouvelles, ça passe au dessus de notre tête et on continue de croire que le gentil monsieur en costard a encore de beaux cadeaux pour nous. Lors de la conférence Nintendo, plus d'une vingtaine de jeux ont été annoncé et sauf erreur de ma part, sont tous prévus avant la fin de l'année. Tous de genre différent : plateforming (les deux New Super Mario Bros, Rayman legends, Epic Mickey Power of illusion), Beat'em all (Ninja Gaiden 3, Darksiders 2), RPG (Masse effect 3, Paper Mario Sticker Star), etc etc...
Oui, certains sont des portages. Oui, d'autres sont multisupport. Donc il ne faut pas les faire entrer dans les quottas ? Ca veut dire que si ne on se base que sur les exclus de chaque machine, la Wii est la meilleure console qui soit. Ai-je bien compris ? Une fois de plus, la WiiU aura réussi ce que la 3DS aurait du avoir : un line-up. Il y aura des jeux lors de son lancement, et dans le pire des cas, peu de temps après. Nintendo s'est au contraire montré rassurant sur le nombre de titres pour sa nouvelle machine. Ils ont compris de leurs erreurs précédents que l'E3 est fait pour annoncer des jeux, et non pour aligner des chiffres dont le public n'en a que faire, pour finalement annoncer un seul jeu qu'est Wii Music. Ils ont aussi compris que l'an dernier, c'était l'incompréhension général concernant la WiiU. La console normalement prévus avant fin 2012, ils avaient tout intérêt de rajouter une couche pendant cet événement qu'est l'E3 2012. Bien sûr, comme je l'ai dis plus tôt, le gamer a eu le temps de s'informer plus qu'il en faut en un an. Il a comprit ce qu'était la WiiU. Mais concernant le public qui n'est pas aussi enchérie d'informations vidéoludique, il leur fallait rappeler ce qu'est le concept WiiU. Pour cause, très souvent en fin de discours, l'intervenant finissait par un « j'espère que vous avez compris ce qu'est la WiiU » (Miyamoto a dit ça, Reggie aussi, Iwata de même).
Que manquait-il ? D'un killer app énorme qui n'aurait jamais pu arriver avant fin 2012 ? Une fois de plus, les jeux annoncés sont tous prévus avant la fin 2012 (sauf erreur de ma part). Et le gamer surinformé sait déjà qu'un Super Smash Bros 4 est en réflexion, qu'une rumeur assez forte parle d'un crossover entre Starfox et Metroid, ... bref, le gamer sait qu'après 2012 ce n'est pas finit, qu'il y aura encore autres choses.

Nintendo a une notion différente de la vision du gamer finalement très américain. Si on devait satisfaire ces derniers, il aurait fallu tout balancer même ce qu'ils ont à peine commencer pour finalement dire que le jeu n'arrivera pas avant deux ou trois ans. Quelle intérêt ? Nintendo garde ses cartouches pour l'an prochain afin d'annoncer les jeux à venir durant l'année en cours. Cette politique ne date pas d'hier. Déjà à l'E3 2010, Nintendo annonça lors de sa conférence uniquement des jeux arrivant dans la même année (à une exception près : Zelda pour l'année suivante) : Donkey Kong Country Returns, Kirby Epic Yarn, GoldenEye Wii, Metroid other M, ... Aujourd'hui, c'est ni plus ni moins ce que Nintendo a fait en annonçant des jeux pour l'année 2012.
Je peux éventuellement comprendre que ne pas voir débouler un Zelda en annonce peut être frustrant. Mais vous imaginez bien qu'ils ne vont pas abandonner la série comme ça, et qu'ils en feront, ou sont en train de faire, un pour l'avenir. Je pense sincèrement qu'ils ont annoncé suffisamment de jeux pour me satisfaire. Je ne sais pas vous, mais pour ma part, je n'ai pas un temps libre et encore moins l'argent qui me permet de consommer six jeux par mois. J'ai vu assez de bonnes nouvelles pour être satisfait. Après, si vous voulez continuer de vivre dans le monde des bisounours où une nouvelle licence triple A sortie de l'ombre sort chaque année, libre à vous. J'en ai assez d'entendre partout que la conférence Nintendo était merdique, maussade, nulle à chier, que le constructeur se fout de nous. Soit je vis dans un univers différent du vôtre, soit nous n'avons pas vu le même E3. Qu'on soit un peu déçu parce qu'on attendait trop. OK. Pas de soucis. Après, qu'on se montre insultant en prétendant qu'il s'agit du pire E3 de l'histoire. Non. Surveillez vos propos, bon sang!

Bon, sur ce...
Hakayami. 

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

  
Signaler
Premiers avis & aperçus

logo pikmin 3
Pikmin 3 (WiiU) 

Le moins qu'on puisse dire, c'est que c'est toujours aussi agréable de voir Shigeru Miyamoto débuter les conférences de la firme Nintendo à l'E3. Le thème de ces premières minutes concernait le nouveau Pikmin prévu pour la WiiU.
Cela fait déjà plus de dix ans que le premier opus est sortie sur la Gamecube, pour vous dire à quelle point Nintendo ne surexploite pas autant ses licences comme on le prétend.


Les premières minutes de la conférence Nintendo à l'E3 2012. 

Apparemment, le jeu se jouerait soit à la Wiimote remote plus et le nunchuk soit avec le WiiU GamePad seul. Chacun sera libre de choisir quelle jouabilité qui lui plait. En parlant de jeu, Nintendo introduit un nouveau type de Pikmin : les pikmin rocher. Peut-être sont-ils les remplaçants de ce qu'étaient les pikmin violet qui, je dois vous l'avouer, étaient trop puissant dans le second opus. Bref, ces nouveaux pikmin sont typiquement efficace pour briser certains éléments du décors incassable en temps normal, mais aussi pour frapper les ennemis. On note aussi qu'ils ne semblent pas aussi lent que leur homologue violet. Tant mieux. C'était une plaie de se balader avec des pikmin si lent pour tout vous dire.

Encore concernant le gameplay, les pikmin peuvent eux-même construire des ponts (au lieu des les dérouler) et il devrait y avoir non pas un, non pas deux mais quatre leaders à contrôler. Même si le capitaine Olimar, personnage principal des deux premiers opus, manque à l'appel pour une raison que Miyamoto ne veut pas donner. Peut-être a-t-il été kidnappé ? Enfin, ce n'est qu'un prétexte de plus pour retourner sur la planète des pikmin. Sachez aussi qu'il devrait y avoir un mode challenge sans plus d'informations. En espérant qu'il y est un mode coop, j'ai adoré celui du deuxième opus.


Trailer de Pikmin 3 commenté par Miyamoto.

Cela reste très intéressant à savoir grâce au second écran donné par le GamePad. Celui-ci nous servira de map pour diriger la caméra exactement à l'image des jeux de stratégie sur PC. Pikmin 3, c'est une véritable valeur sûre. Pour ceux que cela intéresse, j'ai fais un billet il y a belle lurette sur les deux premiers opus sur GC.

Sur ce... A la prochaine.
Hakayami. 

Voir aussi

Groupes : 
Pikmin
Jeux : 
Pikmin 3 (Wii U)
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Deux secondes! J'exp

Par Hakayami Blog créé le 08/03/10 Mis à jour le 28/09/12 à 18h47

Des avis, des aperçus, des analyses et bien d'autres petites choses agréable sur un seul thème : le jeu vidéo.
Mon blog est un espèce de carnet de bord personnel sur tout ce qui est jeu vidéo. Mon petit espace personnel.

Ajouter aux favoris

Édito

 

Bien le bonjour, voyageur!
Soit bienvenue sur ce blog sans prétention. Je suis Hakayami, un joueur plutôt orienté fana Nintendo mais avec quelques regards très intéressés sur ce qui se passe à côté. De peur de passer pour un inculte, je parle idéalement que de ce que je connais (ou avec quelques recherches dans le pire des cas). Ceci expliquant pourquoi je ne parle pas autant de grandes série comme MGS ou même les FF en général. Non, pas taper. J'ai fais des efforts depuis, hein! Enfin, un petit peu. 

Surtout, n'oubliez pas qu'il s'agit d'un blog sans prétention. Je ni la science infuse ni une connaissance parfaite de la grammaire française ou du sujet que traite l'un de mes articles. Si quelque chose ne vous convient pas sur ce blog, que ce soit une faute d'orthographe ou une remarque sur l'un de mes billets, n'hésitez pas à m'en faire part. Je reste ouvert à toutes suggestions/remarques.

Hakayami. 

Sinon, j'ai récemment crée un compte twitter. Il n'y aura rien d'extraordinaire mais si vous voulez me suivre sur twitter, je vous remercie d'avance :

@Hakayami 

- Septembre 2012 -
Bonjour à toi, jeune courageux qui lit l'édito.

Le blog s'est pris un peu de vacances au mois d'Août puisque je n'ai rien posté du tout. Je pense sincèrement que pour le mois de septembre, il n'y aura pas grand chose. Encore un petit stand by... mais je me reprendrai... enfin, je pense.

Archives

Favoris