Jeux, tu, il...
Signaler
Réflexions de joueur

La Wii est une machine pleine de paradoxe, et qui suscite bien des passions. Symbole à la fois du retour de Nintendo au premeir rang mondial des constructeurs de consoles, et de l'élargissement du marché à un plus large public, elle s'est attirée les foudres d'une partie des joueurs historiques, des gamers.

Nintendo et moi

Je suis un joueur expérimenté, un gamer comme on dit, qui a grandi avec une manette Nintendo dans les mains. Et si j'ai eu régulièrement accès aux machines concurentes de SEGA, de la Master System au Mega-CD, c'est essentiellement avec des jeux comme Legend of Zelda, Super Mario Bros ou encore Metroid chez Nintendo, mais aussi Megaman chez Capcom et Castlevania chez Konami, que j'ai fait mes premières armes, et construit ce qui deviendrait mes exigences futures de joueur en terme de qualité et de gameplay.

NES

La première console qui fut mienne...et qui l'est toujours ! Une bonne vieille NES des familles (déjà à l'époque) !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nintendo, j'ai suivi sans écart jusqu'à la Nintendo 64, où le rythme des sorties intéressantes, trop faible, m'a poussé à compléter par une PlayStation de chez Sony, qui fut le déclic qui me poussa à accroître considérablement ma collection de jeu. A la génération suivante, le GameCube vint après la PlayStation 2 et la SEGA Dreamcast, mais mon amour de joueur pour la marque de Kyoto demeurait quasi-intact. On peut donc dire que j'étais un fan de Nintendo, même si je m'étais ouvert aux autres productions depuis quelques années déjà, lorsque l'ancien projet Revolution, devenu Wii, fut disponible dans les magasins.

Espoirs et déboirs

Le projet Revolution, ce fut d'abord moult espoirs et fantasmes de joueur. La promesse d'un Eden vidéoludique, d'un bouleversement majeur de notre façon de jouer. Tous et n'importe quoi fut "fuité, et espéré : 3D holographique, manette disposant d'un écran tactile, reconnaissance des mouvements, machine inférieure à la Microsoft Xbox 360 mais dépassant malgré tout allègrement le gigahertz, etc. Le projet Revolution, en devenant la Wii - nom qui souffla le chaud et le froid lors de son annonce - s'accompagna de plusieurs déceptions à la mesure des chimériques espoirs que la rumeur avait entretenue au sujet de la console : une vulgaire télécommande à accéléromètre en guise de manette à laquelle il faudrait adjoindre une sorte de nunchaku (Wiimote et Nunchuk pour ceux qui n'auraient pas suivi), Wiisport, pas de nouveau Super Mario mais un mode miroir de Legend of Zelda Twilight Princess que nous attendions depuis deux ans sur GameCube, une puissance à peine égale à 150% de leur machine précédente (juste le pire de ce que les rumeurs pressentaient), ouverture des jeux au très grand public et à la famille (quésaco casualisation ? et nous alors ?). Il y avait en effet de quoi se sentir oublié, voire trahi lorsqu'on était un gamer, qui plus était fidèle à la marque au plombier, en voyant débarquer ce GameCube 1.5 avec sa télécommande à agiter de façon des plus douteuses. La Wii fut peut-être la première console de salon majeure à démarrer avec un capital sympathie déjà aussi entamé avant même sa sortie, ou tout du moins une réserve aussi marquée de la part de certains joueurs, et ce malgré un certain enthousiasme de la presse sur sa "nouvelle façon de jouer", concept que la très complète Nintendo DS venait depuis peu de faire entrer dans les foyers avec un succès surprenant, tel le fameux Cheval de Troie.

Me rangeant clairement parmi les plus déçus, je choisissais d'oublier la Wii, achetais mon Twilight Princess sur GameCube, et investissait finalement dans une Xbox 360 d'occasion, qui après quelques mois difficiles en terme de ludothèque, parvint à me satisfaire pleinement, avec des jeux comme The Elder Scrolls IV Oblivion, Gears of War, Bioshock ou encore Dead or Alive 4, d'autant plus facilement que mon ancien PC présentait déjà des signes de fatigue à cette époque et que des mes anciennes 128 bits, seule la PlayStation 2 s'offrait encore quelques sorties allèchantes. Et cette très bonne machine HD, qui rejoint ma DS achetée au day one pour les futurs Metroid et Castlevania, et qu'une Sony PSP vint compléter, me servit d'épine dorsale vidéoludique avec mon PC jusqu'à ce que, finalement, deux semaines avant l'annonce de sa future baisse de prix mi-2009, je décide de m'acheter une Wii avec ma copine, avec un ensemble manette supplémentaire, Super Mario Galaxy, Super Mario Kart Wii et Metroid Prime 3 Corruption. Le chaud et le froid une nouvelle fois.

WiiLa Wii. Pour certains l'invention du siècle, pour moi un concentré de frustrations ; plus en raison de sa Wiimote que de sa puissance d'arrière-garde d'ailleurs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Man... Wiimote en main

Si Super Mario Galaxy, très classique en dehors de son inutile secouage de Wiimote, et Super Mario Kart Wii via un pad GameCube, tinrent leur promesse, ce fut l'aspect duquel j'attendais le plus de choses de la Wii, à savoir le gameplay FPS de Metroid Prime Corruption, qui me fit faux-bond. Pour moi, habitué tant aux manettes sur consoles qu'au combo clavier-souris cher aux jeux PC et étant même capable de me démerder en arcade, la Wiimote et son Nunchuk furent juste un cauchemar pour Metroid. En une heure et demie d'essais infructueux, je demeurais à la fois trop lent et trop imprécis pour m'en sortir dans les combats de ce jeu plutôt nerveux. J'en vins rapidement à incriminer la maniabilité de la Wiimote, trop flottante voire traîtresse par rapport à une manette classique, et à maudir la très mauvaise gestion de l'effet de bord, lorsque le pointeur de visée venait se coller sur la limite de l'écran, comparativement à un FPS sur PC. Mon frère, pourtant bien meilleur joueur que moi (car moi solo et plus jeune, tout en étant aussi expérimenté), arriva à la même frustration et la même conclusion, sans que je ne l'ai prévenu de mon ressenti sur le jeu au préalable. Je ne m'attaderai pas sur Wiisport et Wiiplay, qui pour moi sont juste imbuvables et ennuyeux au possible.

Famille"La nouveauté de la mort apportée par la Wii : le jeu en famille". Sauf que  ça je le faisais déjà dans les années 1980/90 avec mes consoles 8 et 16 bits.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pas si mauvaise, et pourtant...

Si cette expérience m'a fait haïr d'avantage encore la console, dont le seul véritable ajout éclatait tel un pétard mouillé par son manque de précision et se devait d'être complété d'un trop coûteux Motion Plus (portant le prix d'une manette Wii complète dans la stratosphère), cela ne m'a pas empêcher d'y ajouter quelques jeux gamers, comme No More Heroes (pas si extra que ça même si le trip est sympa), Madworld (très bon défouloir, même si je vois mal en quoi la Wiimote est indispensable à rendre le jeu bon) ou encore Oboro Muramasa de Vanillaware (un jeu exceptionnel... à la manette !). Je sais qu'il me manque des Fire Emblem Radiant Dawn, Super Paper Mario, des The Conduit et autres Silent Hill Shattered Memories pour parfaire ma ludothèque en titres aboutis, mais la Wii n'a définitivement pas ma priorité, ayant de très nombreuses consoles (de la NES à la 360) - à mes yeux pourvues en titres bien plus intéressants et surtout moins décevantes en tant que machines - à nourrir. J'avoue avoir pesté un long moment contre le manque de bons jeux de la console, mais le temps aidant, c'est bien leur présence à ces jeux gamers qui m'a infléchi jusqu'à l'achat. De même, le prix des jeux Wii est bien plus raisonnable que chez la concurrence, affichant 20€ de moins - voire d'avantage - au compteur. Et puis, pour moi, il y a toujours un problème, autre que l'imprécision du gameplay de certains jeux, les graphismes sous-exploités de cette Wii qui demeure plus puissante que son ancêtre, ou le raz-de-marée quotidien de mini-games médiocres surfant sur la vague du casual gaming, dont Rayman contre les Lapins Crétins est à mes yeux l'ambassadeur.

mystèreWhat's the f**king problem ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais c'est bien sûr !

Ce problème, j'ai cherché très longtemps, et râlé tout autant, je ne m'en cache pas, avant de le trouver au détour d'une nouvelle discussion "pro versus anti Wii" : objectivement parlant, aucun des grands jeux gamers de la  Wii ne nécessite... d'être sur Wii ! Legend of Zelda Twilight Princess, Metroid Prime 3 Corruption, Super Mario Galaxy, Muramasa The Demon Blade, Super Paper Mario, Mario Kart Wii... aucun de ces jeux ne deviendrait mauvais, ou moins profond, avec une manette classique ou un combo clavier/souris au lieu de la reconnaissance de mouvement de la console, argument enforcé puisque tous ont été précédés de titres allant de l'excellent au mythique, dans leurs propres ascendances, qui ne fonctionnaient pas à la Wiimote ! Il est là, ce malaise indistinct qui hantais mes sensations de joueur. Finalement, seuls les party games plus ou moins casuals - dont les meilleurs me tiennent éveillé une minute montre en main - n'auraient pu voir le jour sans la Wiimote. Du coup, l'accessoire "miracle", la nouvelle manière de jouer qui a ramené Nintendo dans les bonnes graces des charts mondiaux, et qui a attiré toute une nouvelle frange du public, m'apparaît comme définitivement comme la fumisterie ultime, le gadget qui, en fin de compte, ne sert vraiment à rien.

Libre à vous de ne pas être de mon avis, mais je trouvais intéressant de développer un peu tout ce cheminement qui fait que malgré ses qualités réelles, Wii, je n'aime pas la oui (ou l'inverse) ! Et merci à toutes celles et ceux qui auront le courage de lire ce pavé !

Ajouter à mes favoris Commenter (14)

Commentaires

Bast6
Signaler
Bast6
J'ai vécu exactement la même expérience que toi concernant la Wii (à quelques différences de dates d'achat et de jeux joués).

Je m'inquiète donc pour la succession. Nintendo ne pourra pas faire marche arrière (je pense) mais à mon avis devra trouver une combine pour que le public "des gamers" puissent s'y retrouver un petit peu plus sans délaisser son nouveau public.
Je pense par contre que maintenant qu'ils ont leur technologie (ou une base de technologie) pour les contrôles, ils vont pouvoir se concentrer sur le reste : les tripes de la machines.
Je ne sais pas trop où ils vont nous emmenés mais j'espère que ça sera mieux.

En tout cas très bon article.
ekin0x
Signaler
ekin0x
J'ai beaucoup aimé ce développement osé et qui ne tombe pas dans la simple critique gratuite, d'autant plus que j'ai eu le même cheminement au niveau de mes acquisitions de machines. Au final, j'avais l'impression de me lire sur toute la première moitié du dossier, à ceci près que je n'ai pas craqué pour la Wii au final. J'ai bien failli, mais j'ai finalement continué à jouer sur GC (notamment pour Zelda TP) et j'ai ensuite investi dans une Xbox bien 2 ans après sa sortie, lorsque j'ai plus eu envie d'améliorer mon PC (temporairement).

Au final tout ce que tu dis me conforte dans mon idée qu'avec la Wii je ne loupe rien (y'a vraiment que 3 titres exclusifs qui me font envier cette console, or une machine ça se prête et je les ferai sans doute un jour), d'autant plus que je suis complètement hermétique au combo wiimote/nunchuk. Sans rire, j'ai beau jouer beaucoup sur PC, avoir eu toutes sortes de manettes en main, eu des vieilles machines où il y avait encore un joystick, ce truc en plastique pas vraiment précis et pas justifié dans les jeux, j'arrive juste pas. C'est imblairable.

Du coup merci à toi pour ce "pavé" très intéressant.
Gorgoth
Signaler
Gorgoth
Les rails shooters existaient avant la Wii, et il suffisait adjoindre un pistolet pour les faire très bien fonctionner. Punch Out était fun même à la manette.

Pour les autres, je n'ai pas d'intérêt pour ces jeux, mas je n'en vois aucun qui est par principe "Wiimote obligatoire" pour être tout aussi bon qu'il l'est déjà (au pire, ça s'est déjà vu de sortir une souris pour console).

Après ce n'est que mon opinion propre, mais c'est aussi du même coup "ma" vérité.

Mais pour bien montrer que j'essaie bien d'aimer cette machine, que je ne reste pas sur des idées préconçues, je vais lister ces jeux qui, indépendamment de mes remarques sur la Wiimote, sont à mon sens indispensables sur cette console et justifient son achat (je ne parlerai que de ceux que j'ai pu tâter, la liste n'est donc pas exhaustive) : Super Mario Galaxy 1 et 2, Super Paper Mario, Metroid Other M, Oboro Muramasa, Mad World, Donkey Kong Country Returns, House of Dead Overkill (mais avec le pistolet en plastoc), The Sky Crawlers, Legend of Zelda Twilight Princess (même si je l'ai fais sur GC).

Largement de quoi s'amuser déjà.


Mortipoil : nous avons le même rêve fou :D
EvathCebor
Signaler
EvathCebor
"Sinon Natchooo, je ne dis pas que pour faire un jeu Wii il doit être uniquement jouable à la manette, tu as pris mon propos complètement à l'envers. Je dis juste qu'aucun des bons jeux Wii, aucun, n'aurait posé de problème ou aurait été diminué à être jouable uniquement à la manette classique. Et en cela, la Wiimote est purement accessoire de mon point de vu, dans le sens péjoratif du terme."

Il serait bon de se pencher sur le cas des Trauma Center (Second Opinion, New Blood et Team), sur celui de Punch Out!!, des deux Lost Winds, de Sin & Punishment 2, de Boom Blox, de Dead Space Extraction, de The House of the Dead : Overkill, de Zack & Wiki et des autres (bons) jeux qui profitent réellement de la Wiimote.

Et sinon, c'est une belle perte de temps (et d'argent) de se lancer dans The Conduit quand dans le même temps, des A Boy and his Blob, Monster Hunter Tri, Tatsunoko Vs Capcom et autres Little King's Story sont disponibles sur le même support.
Mortipoil
Signaler
Mortipoil
Entièrement d'accord et reconnu dans ton article.
J'en suis au même stade de perception que toi : très déçu de la wiimote, ainsi que du prix de vente de la console et de la sous exploitation de ses capacités par 90% de sa ludothèque.
Je ne possède pas la console et je n'ai pas envie de l'acheter, tant le delta entre mon enthousiasme à l'annonce de la Revolution et le produit final est grand. Pourtant plusieurs jeux me font envie, mais ils gagneraient probablement à être joués à la manette (pour avoir joué 1h à Mario Galaxy, j'ai été très déçu de perdre des vies à cause de la maniabilité à la wiimote, alors que les précédents Mario 3D étaient exemplaires).
Et bien qu'une console ne soit qu'un support pour les jeux (la ludothèque est donc prépondérante sur la machine), la désaffection que j'ai pour la Wii (et son prix de vente délirant compte tenu de ses composants) me prive de très bons jeux.
Et impossible de suivre la raison (penser ludothèque et pas console) quand l'affectif ajoute son grain de sel.

Je n'aime pas particulièrement la 360 en elle-même (la console), et pourtant c'est une excellente machine à la ludothèque très fournie et à l'aspect communautaire et online très poussé. Sans compter que l'ergonomie de sa manette est excellente. Du coup j'adore jouer sur 360 sans pour autant être pris d'affection pour la console.

Mais pour la Wii rien à faire, je ne peux pas me résigner à l'acheter.
J'attends une hypothétique nouvelle console de salon Nintendo, retro compatible Wii dont les jeux Wii seraient jouables au pad classique (mais je rêve complètement) histoire de pouvoir me faire les jeux Wii qui me font envie, mais sans Wii!
Gorgoth
Signaler
Gorgoth
J'ai refais un essai récemment avec The Conduit (comme quoi je sais persévérer), mais non, dès que l'on cible le bas ou le haut de l'écran, on ne peut plus tourner (et diantre que la rotation est lente ! j'allais plus vite sur N64 !). Lenteur et manque de précision dès que l'on veut rapidement s'occuper d'un ennemi hors champs, et même une latence permanente entre mes mouvements et le rendu à l'écran, la Wiimote diminue au contraire considérablement mon immersion au point que je ne pense plus qu'aux contrôles eux-mêmes et pas au jeu, tant elle répond mal et lentement - tant ce n'est tout simplement pas naturel à utiliser pour moi en raison de ces défauts (et pourtant, je sais très bien comment elle doit s'utiliser la bougresse). Comme pour Metroid Corruption. Et la critique tient justement dans le pointeur plus encore que la reconnaissance de mouvement concernant ces FPS ! Seule théorie qui pourrait éventuellement expliquer cela : pour des raisons matérielles, je joue à tout juste 1,20 mètres de la TV et de la barre.

Sinon Natchooo, je ne dis pas que pour faire un jeu Wii il doit être uniquement jouable à la manette, tu as pris mon propos complètement à l'envers. Je dis juste qu'aucun des bons jeux Wii, aucun, n'aurait posé de problème ou aurait été diminué à être jouable uniquement à la manette classique. Et en cela, la Wiimote est purement accessoire de mon point de vu, dans le sens péjoratif du terme.

Au passage, j'ai aussi mon PC pour les FPS ou les RTS, mais cela ne m'empêche pas d'avoir aimé des jeux comme Golden Eye et Perfect Dark, et de toujours les estimer même s'ils ne sont jouables qu'au pad. Donc non, je ne suis pas sectaire.
Conker
Signaler
Conker
Globalement d'accord avec toi même si :
- La wiimote m'a apporté un plus en immersion dans Zelda.
- La wiimote est bien exploité dans les mario galaxy. Autant par le fait de pointer que par les minis jeux qui bien que ne sont que des minis jeux, sont vraiment funs.
- La wii m'a fait découvrir World of Goo (j'avais écran noir sur mon PC avec la démo, je ne sais toujours pas pourquoi et j'ai jamaizs voulu savoir pourquoi :P)

En général t'as raison mais ça apporte souvent un petit truc en plus d'immersion ou de fun qui est négligeable mais qui est la quand même. Moi j'aime toujours autant Nintendo (j'ai a peu pres le même parcours que toi) même si je n'imagine pas ne pas avoir de 360 ou PS3, la wii ne me suffirait clairement pas. Mais passer a coté d'un Mario ou d'un Zelda, il en est hors de question pour moi.

ekinpx ==> Totalement d'accord, je me suis aussi bien eclaté sur Mario et sonic ou même Wiisports et Wiisports resort.
Je suis d'accord quand tu dis que la manette Gc est primordiale pour SSBB mais pour Mario kart, je trouve que jouer avec wiimote nunchuck aussi efficace voir plus.
natchooo
Signaler
natchooo
Ce que je trouve étrange c'est que tu sembles dire que pour faire un jeu sur Wii, il faut faire en sorte que ce jeu ne soit jouable qu'avec la Wiimote. Ou alors c'est que tu veux que la Wiimote lui apporte quelque chose, bien que le jeu soit jouable à la mannete aussi.
- Si c'est le premier cas : je ne suis pas d'accord, pourquoi devrait-on justifier le choix de la console par le fait que le jeu ne soit faisable que sur cette console ? (et là je mets de côté d'autres problématiques).
- Si c'est le deuxième : la Wiimote apporte souvent une chose essentielle qui a justement contribué au succès de la console. C'est la Wiimote, justement. Un accessoire où même s'il y a encore beaucoup de boutons, l'essentiel se fait grâce aux mouvements et aux touches A et B. C'est ce qui, à mon sens, est une des choses qui ont conquis le grand public, car les gens sont rebutés par la manette "classique".

Dis-moi si je me trompe sur ta conclusion, hein. ;)
ekinpx
Signaler
ekinpx
Je rejoins l'avis de minoru, pour moi la wiimote apporte énormément a la série des primes, et est vraiment bien exploitée, de même pour okami ou encore pour madworld ou no more heroes, pour ces 2 derniers les mouvements de finish imposés apportent beaucoup au rythme de ces jeux et défoule vraiment.

Après il y a des jeux comme SSBB ou MK, pour lesquels la manette GC est primordiale pour moi, surement car j'avais une manette GC sur les anciens opus, et car selon moi le pad GC est le meilleur existant ^^

A sa sortie j'etait a fond sur ma wii, et j'ai vraiment beaucoup déliré sur des mario et sonic aux jo par exemple, avec mes potes, a 4 c'est juste ultime.
S'en est suivi une période vraiment morne de jeux, assez longue il est vrai, surement cette période qui a fait fuir nombre de joueurs.
Mais ce sont ces mêmes joueurs qui rachètent des wii aujourd'hui depuis le plan marketing "gamer" bcp plus agressif de tendo depuis ce début d'année (MHtri et Sin & punishement en tête).
Et au vu des gros hits qui arrivent ils ne seront surement pas déçus (The last story et tout ce qu'on a pu voir a l'e3)

De tout ca j'en conclu que je ne suis pas amoureux de la wii, je suis juste amoureux des licences nintendo depuis ma nes en étant tout gamin, que j'ai évolué avec, et que j'ai besoin qu'on me fasse rêver, et pas jouer a des simu de course auto ou des jeux de sport ou encore des jeux réalistes/FPS, car si j'ai besoin de ça, j'allume mon PC et il fait tout cela bien mieux que n'importe quelle plateforme.
TinTouneT
Signaler
TinTouneT
Ce qui me frappe avec le casual-gaming, c'est le discours « ouvrons nous à un large public, donc développons des jeux niais et immatures» (oui, je caricature un peu). C'est considérer que tous les gens qui n'éprouvait pas un intérêt pour le JV avant sont, d'une certaine manière, tous des gros neuneu handicapés (excuse moi l'expression mais c'est vraiment ça dans l'idée). Mais bon ça s'inscrit dans la logique du nivellement par le bas qu'engendre la mondialisation, le libéralisme et tous ça. Enfin bref, il y a un jeu que je trouve intéressant c'est Heavy Rain sur PS3 car il propose vraiment un gameplay « accessible » et une ambiance mature.

Pour en venir à ta conclusion, franchement, ça m'est apparu comme une évidence dés la sortie de la machine. Du coup, je joue à la wii chez les amis mais je n'en ai pas chez moi :-D. Je suis aussi assez d'accord avec Cyril Drevet quand il dit « la console de gamer c'est la PS3 » (même si c'est, là encore de la caricature mais bon on parle dans la globalité ici)
K-Mi
Signaler
K-Mi
C'est argumenté et plaisant à lire. Cependant,je ne peux m'empécher de penser que tu reproches à la Wii ce qui t'as rendu la NES si sympathique.
"La nouveauté de la mort apportée par la Wii : le jeu en famille". Sauf que ça je le faisais déjà dans les années 1980/90 avec mes consoles 8 et 16 bits. Oui, sauf que ça a été en trés grande partie oublié par les constructeurs et autres dévelopeurs au cours de l'ère 32/64/128 bits. Qu'on le veuille ou non, le marché global du JV n'est pas en forme et ce car il s'est carricaturé. Mon père au début des années 80 était super exité par ces "systèmes de jeu" au gameplay arcade (donc simple et accessible, bien que souvent trés dur à maitriser completement). Petit à petit l'industrie s'est fermée aux "débutants" pour ne devenir le loisir exclusif ou pratiquement que de notre génération, et même plus précisément des garçons de notre générations.

Nintendo je pense a voulu renverser cette tendance et j'en suis super heureux. Depuis la Wii, mes amis et collegues de taf possèdent tous une console de jeu, me parle de leur expérience et j'adore ça, bien que je ne me retrouve pas du tout dans leurs gouts.

Bon, je n'en fait pas des tartines mais en tout cas ça fait plaisir de lire un avis posé et argumenté sur cette machine appeau à Troll!
Minoru
Signaler
Minoru
Je suis à peu près d'accord avec la première partie de ta conclusion, sauf concernant Metroid Prime Corruption. L'ajout de la Wiimote apporte vraiment énormément à ce jeu. D'ailleurs Metroid Prime Trilogy apporte un confort aux deux premiers jeux (pas nécessaire, c'est vrai, étant donné qu'ils ont été pensés pour une manette classique, la visée à la Wiimote n'apporte rien d'autre que du confort)

Le problème de la Wiimote, c'est que Nintendo voulait en faire un pointeur à la base, et a ajouté la détection de mouvement en "supplément". Et malheureusement, beaucoup de jeux (même les jeux Nintendo je ne te le cache pas) utilisent la visée de façon anecdotique (pour naviguer dans les menus par exemple) et la détection de mouvement est sur-exploitée et assez foireuse, car la plupart du temps on la secoue dans tous les sens. Intérêt ludique = 0

Bref, je ne me lancerai pas dans le débat "les gamers sont déçus sur Wii, etc..." personnellement je m'amuse beaucoup avec ma Wii, et j'ai mon PC pour les jeux "HD". Du coup, à part quelques exceptions (MGS4 notamment) je pense que je me serais beaucoup moins amusé avec une PS360.
(Même si, soyons réaliste, The Last Guardian va sans doute me faire acheter une PS3 :P)
coco_adpist
Signaler
coco_adpist
Je suis assez d'accord avec toi. Même si comparer un clavier/souris a n'importe quelle manette de console est un peu difficile je trouve ( peu de manettes peuvent supporter la comparaison je pense ).

C'est sur que à partir du moment ou un mouvement est utilisé comme un bouton, c'est facilement remplacable. Par contre le pointeur de la manette est une très bonne idée ( contrairement a la reconnaissance des mouvements, qui laisse a désirer ), autant pour les FPS que par exemple Okami ( même si c'est un jeu ps2 a la base ). Le système du pinceau pointé par la manette rajoute quelque chose au titre, a mon avis.

Pour ce qui est de la maniabilité de la manette, c'est vrai que au début c'est très chiant et compliqué, voir frustrant ( pour l'avoir vécu ). Mais une fois que t'as pris le coup de main, c'est pas catastrophique non plus.

mais elle est bien décevante pour les gamers de nintendo, la Wii...
SebNiners
Signaler
SebNiners
Tout à fait d'accord avec ta conclusion. Pas besoin de Wiimote pour faire des meilleurs titres Wii de très bons jeux.
A la limite l'idée des motion controllers sur PS3 et 360 me séduit, pour l'instant, un peu plus dans la mesure où ces consoles sont nées sans et ne dépendent -à ce jour- pas de ces accessoires. Il faut que l'expérience de jeu avec de tels outils apporte un plus certain et non que cette expérience de jeu innovante soit une fin en soi.

Jeux, tu, il...

Par Gorgoth Blog créé le 02/03/10 Mis à jour le 02/04/17 à 12h31

Quand je parle de jeux, c'est toujours avec passion, parfois avec réflexion, mais jamais avec restriction !

Ajouter aux favoris

Édito

Ceci est le second blog que je consacre aux jeux vidéo.

Vous trouverez ici des remarques et billets personnels sur ce loisir en constante mutation, avec lequel j'ai grandi pendant les vingt-quatre dernières années.

Ce qui me plaît - et moins, ce que j'attends - ou pas, tout ça se retrouvera ici au gré de mes envies !

Archives

Favoris