Signaler
Pensées moins profondes

On continue le combo...

... car j'en ai encore sous le pied. Tant mieux, car apparemment le mardi faut accélérer un peu.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Pensées profondes

Pour ceux qui l'ignorent, on a failli tous y passer vendredi dernier.

Tir de missile nucléaire iranien ? Nan.

Confusion ricaine entre l'emplacement du Botswana et Montcuq ? Nan.

Mauvais restes orbitaux russes en décrépitude ? Nan.

Juste un astéroïde (2012 BX34) de la taille d'un bus (entre 6 et 19 mètres de diamètre selon les différents observateurs), qui nous a frôlé à 15h00 GMT ce vendredi 27 Janvier. Je dis "frôlé", parce qu'on sera tous d'accord pour dire que c'est l'euphémisme rassurant le plus exact quand on parle de seulement 60 000 km à l'échelle spatiale...

Pour ceux qui diront "oué mé 6 à 19m de dimaitre, c pa bokou", je leur répondrai E=(1/2).m.V² ...d'autres leur expliqueront, je n'en doute pas.

Pour la blague, cet objet stellaire n'a été repéré que quelques jours plus tôt, à cause de sa taille justement. Comique quand on pense que malgré la dite taille, l'impact suffirait à raser l'Europe et un bon bout de la Russie.

Dormez tranquille braves gens, des élites qui veulent votre bien veillent sur vous...

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
Utilitaires

Attention, utilitaire d'enfer !

Le but des développeurs : faire de votre iphone une clé USB à part entière. Dans l'ensemble vis-à-vis de cet objectif c'est réussi, mais bizarrement ce sont les "plus" de l'appli qui la rendent excellente. Voyons cela...

ATTENTION : c'est la version "pro" dont je parle ici, sachant que la version gratuite est tout simplement amputée des "plus" dont on va parler ; à bon entendeur !

 

FONCTION PRIMAIRE : STOCKAGE ET CONSULTATION

Car c'est bien là l'objectif initial de l'appli.

Le transfert de document peut se faire déjà de plusieurs manières :

  • via itunes : onglet "app", sélectionnez-la et (comme d'autres) vous pourrez y ajouter / en extraire des fichiers ; opérationnel mais forcément ergonomique
  • en wifi, sans iTunes, via un webfolder : là ça devient sympathique, car il suffit de connecter un lecteur réseaux virtuel (un webfolder, disponible depuis les dernières MàJ de windows XP et intégrés totalement depuis Vista) dont l'adresse (statique) est donnée par l'appli, et pouf c'est prêt ; là je pense que tout le monde voit le bond en avant en terme d'ergonomie : connecter le dit lecteur réseau ne prenant que quelques secondes, la fonction "clé USB" devient une réalité
  • en wifi, via un webdav : attention là une autentification est requise ; cela dit les identifiants étant statiques, ils sont mémorisés une fois pour toutes ; on en revient au système du webfolder

L'autre intérêt étant que tout document placé dans l'appli est consultable, pour peu qu'il soit d'un format reconnu ; à ce jour, qu'il s'agisse de .doc (ou .docx), .xls (ou .xlsx), de format d'images (.jpg/jpeg, .png, .gif, ...) je n'ai jamais eu aucun souci pour consulter les fichiers ainsi transférés.

 

LES "PLUS" : SYMBIOSE AVEC L'ENVIRONNEMENT

Oui je sais c'est pompeux comme intitulé, mais j'assume : car c'est vraiment le principe de l'appli.

En effet, une fois que vous y avez collé un fichier, vous pourrez constater (par un appui long sur le dit fichier dans la liste de ceux disponibles) les options qui vous sont offertes, en plus de sa consultation : si le transfert par mail est un classique, la possibilité par exemple de balancer ce pdf vers l'appli "ibooks", ce .doc vers "pages" (et ce .xls vers "numbers" bien sûr) ou encore d'expédier n'importe quel fichier vers votre dropbox est un bon exemple de l'intelligence de développement de cette appli.

Ca n'a l'air de rien dit comme ça, mais (et c'est assez étonnant), c'est une des rares applis qui va contre le fonctionnement très cloisonné de l'univers Apple (hormis les couloirs spécifiquement autorisés, cf iCloud). Et c'est un  soulagement d'avoir sous la main enfin des passerelles intelligentes lorsque votre activité vous amène à émettre / recevoir / consulter / modifier / transférer des documents "usuels" mais de formats distincts (.doc, .xls, .pdf, images, ...) toutes la journée (c'est mon cas).

 

ET DONC... ?

Rien d'absolument indispensable, je vous l'accorde ; mais la souplesse de fonctionnement gagnée est conséquente. Vu la mémoire dont je dipose (64Go), j'ai tout simplement abandonné l'usage des clés USB. Rien de moins. Alors oui, si je paume mon iphone, je suis marron. Mais qui ne le serait pas s'il paumait son iphone 4S, hein.

Au final, c'est l'un des utilitaires dont je ne me passerai plus à l'avenir. Oui c'est payant, mais bon sang ce que c'est pratique !

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Pensées moins profondes

Allez, on continue la joyeuse série.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Utilitaires

On le sait, l'iphone 4S est une bête. Une bête féroce, élégante, agile... mais avec de tous petits poumons.

Jouant et bidouillant toute la journée avec, j'ai forcément (comme tout le monde) ressenti assez sévèrement son problème de batterie, largement amplifié par l'iOS 5.0.1 (fouillez sur le net, vous verrez qu'il est attesté que le problème logiciel est réel ; à titre d'exemple j'ai testé alternativement sur mon iphone 4 -pas 4S- un iOS 4.x.x puis le 5.0.1, le constat est sévère).

Qu'à cela ne tienne (et vue la taille de mes paumes), avoir un téléphone -un peu- plus épais ne me dérange pas du tout, donc en avant pour une coque batterie. Et là, c'est le drame.

Car voilà ce à quoi vous allez être confronté en cherchant laquelle acheter :

  • beaucoup de capacités différentes (de 900 mAh à 2300 mAh)
  • beaucoup de voltages/ampérages de sortie (pour charger l'iphone donc) différents
  • beaucoup de dimensions différentes (l'épaisseur étant la clé)
  • beaucoup de marques et de non-marques
  • ... et peu d'informations disponibles en règle générale, notamment sur la compatibilité

Quelques infos (vu qu'en bon geek, j'en ai acheté un certain nombre de ces coques) pour ne pas vous faire avoir...

 

LES POINTS-CLES :

  • Capacité : souvenez-vous que l'iphone 4 et le 4S ont une batterie de 1420 mAh ; de base le 4S la consomme plus rapidement (SIRI, iOS 5.0.1, etc, etc) ; la capacité de votre coque ne représente donc pas un rapport direct de charge pour le 4S (si une coque de 1600 mAh rechargera à plus de 100% votre iphone 4, il n'en sera pas de même pour votre 4S)
  • Ampérage et voltage : une seule combinaison possible pour que ce soit compatible en entrée (input), le 5V/500mA ; en sortie, usuellement on a du 5V/500mA, des valeurs supérieures indiquent une rapidité de charge de l'iphone par la batterie plus importante (donc également une chauffe plus importante, à ne pas négliger)
  • Dimensions : on va se focaliser sur l'épaisseur ; faites-vous une raison : si vous prenez une coque à plus de 1500 mAh votre iphone va prendre cher côté épaisseur, trop pour certains (aspect parpaing pas très cool) ; en gros jusqu'à une épaisseur (totale) de 14 mm, je trouve que ça reste acceptable (tant visuellement qu'en main), au-delà (de nombreuses coques font 16 à 20 mm d'épaisseur) c'est franchement trop à mon goût
  • Masse : pas plus de 70g, sinon là aussi vous aurez l'impression de manipuler un parpaing ce qui n'est pas franchement le but de l'iphone ; encore une fois, c'est une appréciation personnelle évidemment
  • Marques : on va faire simple, s'il n'y a pas de marque annoncée, n'achetez pas ; vous n'obtiendrez qu'un produit mal fini, mal gaulé, qui ne marchera parfois tout simplement pas
  • Compatibilité : vérifiez soigneusement que la compatibilité "iphone 4S" soit affichée par le constructeur (et non par le vendeur) ; dans le doute, demandez une photo de la boîte où cela apparaît clairement ; ATTENTION : "iphone 4G" ne veut pas dire "iphone 4S"... je me suis déjà fait avoir (j'y reviens dans la liste à la fin de l'article), il en a résulté une mort de la coque en une seule journée (et je m'estime heureux que ce ne soit pas l'iphone qui ait claqué...)

 

LES COQUES BATTERIES TESTEES :

MUVIT 1400 mAH :

Celle que j'utilise actuellement. Pas la meilleure capacité, clairement, mais (on s'en doute) c'est la plus fine et la plus légère donc celle qui "déforme" le moins mon iphone. Aucun souci de compatibilité (notamment pour la synchro de l'iphone en usb avec mon pc), chargement relativement rapide. Les 1400 mAh de la coque restituent un peu plus de 80% de la batterie du téléphone s'il est en veille. C'est amplement suffisant pendant une journée de bureau avec quelques déplacements (pendant lesquels j'utilise le GPS + le lecteur audio en bluetooth). Qui plus est, la coque inclut un trépied rabattable, très sympa en avion pour mater un film.

La coque est en plastique-gomme noir mat ; l'ensemble donne une bonne impression de solidité, notamment parce que les deux éléments de la coque (corps et tête) s'encliquent et sont bien ajustés aux dimensions de l'iphone. Câble micro-USB vers USB, fourni.

Un produit très fiable, clair et bien fini. D'ailleurs plusieurs marques le proposent (c'est objectivement le même objet) : swiss charger et QYG. A moins d'avoir besoin à tout prix d'une capacité énorme, je vous recommande sans hésiter cette coque-là.

 

MOPHIE JUICE PACK PLUS 2000 mAh :

On passe à la gamme au-dessus en terme de capacité, donc logiquement on monte aussi d'un cran en terme d'épaisseur et de masse. Cela dit de ces points de vue-là ce produit très bien réalisé reste raisonnable. La capacité importante permet de garantir plus de 100% de charge, même sur un iphone 4S.

A l'instar de la MUVIT, la coque est elle aussi en deux parties en plastique-gomme noir mat. La finition est nickel, une fois le téléphone enclenché on sent le tout solide et fiable. Mais plus gros, cela va de soit...

Personnellement je ne considère pas l'apport en terme de capacité comme valant le surcoût de masse et d'épaisseur, mais la MOPHIE reste une excellente coque batterie, fiable et bien conçue. A noter qu'un "Juice Pack Air" (1600 mAh) est également dispo ; comme vous l'imaginez, il est plus léger et moins épais, et vue la qualité du "Plus", j'ai toute confiance en celle du "Air".

 

 

A-SOLAR 1600 mAh :

Brisons le mystère tout de suite : cette coque est la plus épaisse de toutes (bien qu'elle n'ait pas la meilleur capacité). Cela dit elle a un plus marrant : un panneau solaire à l'arrière, ce qui fait que vous pouvez charger la batterie soit via le câble (microUSB / USB, comme d'hab') soit... ben ouais, au soleil.

En gros, l'objet est bien fini et ne présente aucun souci de compatibilité, mais il y a bien ce souci de taille (épaisseur) et de masse. Cela dit, si votre truc ce sont les ballades dans la nature tous les week-ends en prenant des centaines de photos avec votre iphone, ou que vous êtes explorateur en antarctique, alors ma foi...

Blague à part, c'est un objet original, qui fonctionne (le panneau solaire est parfaitement opérationnel, même si c'est -forcément- un peu lent), mais pas nécessairement adapté à ceux passant leur vie entre chez eux, leur bureau et les transports.

Mais je tire quand même mon chapeau pour le concept qui fonctionne.

 

MiPOW MACA 2200 mAh :

 Design, originale, vendue avec un support vertical de bureau, et pourtant c'est de la merde.

 Incompatible avec l'iphone 4S déjà : testé, grillée en une journée. Véridique (remboursé par le site où je l'avais acheté, qui a depuis mis en évidence l'incompatibilité). Mal finie ensuite : que ce soit la tête de la coque, qui n'a pas de système d'emboîtement (en gros elle est juste posée) ou le bouton d'allumage très... flottant, on a typiquement là un produit fabriqué à l'arrache, malgré son prix élevé.

 Pleine de promesses, cette coque batterie est à oublier : même compatible avec un iphone 4 et disposant d'une super capacité, elle est trop mal conçue pour mériter nos bécanes.

 

 

 TOUTES LES AUTRES BATTERIES SANS MARQUE CONNUE OU REPERABLE :

O.U.B.L.I.E.Z.

Ce sera toujours à pile ou face : épaisseur annoncée invérifiable et souvent (je me suis fait avoir, je vous dispense donc de cela) supérieure en réalité, mauvaise finition, incompatibilité, chargement chaotique, impossibilité de sync l'iphone quand il est dans la coque, etc, etc...

Les incertitudes sont trop nombreuses, les déceptions fréquentes, donc oubliez. Faites confiance à ceux qui répondront à vos questions et n'auront pas honte de ce qu'ils vendent, c'est généralement un meilleur indicateur.

 

NB : je suis loin d'avoir fait ici le tour de ce qui est disponible à l'achat, évidemment... mais vous verrez que nombre de produits se ressemblent (seule la marque change, cf la coque que j'utilise actuellement) et qu'un nombre encore plus grand ne présente aucune garantie, par manque d'infos. Libre à vous de tester et de venir dire ici ce que vous en pensez !!

Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Signaler
Pensées moins profondes

Et toujours dans la série "my f**king corporate life"...

Note pour plus tard : trouver le mec qui a eu l'idée de "l'open space" puis lui faire part avec application de l'ampleur de mon ressentiment.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Jeux vidéo

Un TPS type "call of mini" (la série de Triniti Interactive), qu'on pourrait presque appeler "Call of mini : Halo", avec pour cibles des aliens dignes de Starship Troopers, ça vous tente ? J'ai essayé. J'ai aimé.

 

SYNOPSIS

Vous êtes un genre de soldat à la Masterchef, tranquille sur votre petite planète. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, en tout cas jusqu'à ce que les aliens attaquent. Vous noterez la profondeur du synopsis. En même temps on s'en fout : l'objectif c'est de défourrailler à mort pour se débarrasser des aliens qui vous tombe sur le rable, et pour ça personnellement j'ai pas besoin d'une excuse scénaristique foireuse.

 

TECHNIQUE

Quand je disais "Call of mini : Halo" (en référence aux "Call of mini"), c'était pour une raison : c'est vraiment l'impression qu'on a. Techniquement le jeu se tient très bien : les maps (fermées) sur lesquelles on évolue sont bien fournies en batiments, les textures sont tout à fait correctes, le jeu est parfaitement fluide (aucun drop de framerate à ce jour), bref c'est du bon boulot.

Votre personnage réagit bien (un stick gauche pour le déplacer, un stick droit pour viser en tirant et des swipes sur l'écran pour bouger la caméra sans tirer), tout juste pourrait-on reprocher une espèce d'effet "moonwalk" lorsqu'on recule en diagonale, mais il n'y a là rien de bien méchant.

Le design de votre perso (genre mini-Masterchef) est correct aussi, mais ce sont bien les aliens qui emporte la palme du design : bien animés, bien conçus, arrivant tantôt depuis des galeries, tantôt en émergeant du sol, on se croirait vraiment simple trouffion dans Starship Troopers.

 

GAMEPLAY

Vous allez évoluer dans 5 zones différentes, à difficulté croissante, sachant que chaque zone est divisée en 6 niveaux (difficulté croissante là aussi) : 5 niveaux où vous devrez survivre à un nombre donné d'aliens vous tombant dessus au fur et à mesure et un 6ème niveau "infini", qui lui ne se termine que par votre mort inéluctable. Cela donne un contenu correct, mais jusqu'ici rien d'épatant.

Sauf que SW:AI apporte un gros truc en plus : un multijoueur coopératif déjà, où vous pourrez défourrailler en groupe mais surtout affronter pour chaque zone un boss particulièrement retors. Boss en multi uniquement ? Pas vraiment, puisqu'il vous est permis de créer une partie multi avec 1 seul joueur et donc de vous soloter les boss. Les seules conditions pour les affronter sont donc d'avoir atteint le niveau "infini" d'une zone et d'avoir une connexion wifi (indispensable pour créer une partie multijoueurs).

Autant vous prévenir, n'imaginez pas une seconde pouvoir vous soloter les boss rapidement : ils sont définitivement teigneux et violents (en plus d'être particulièrement bien foutus) donc si vous jouez seul (comme moi), 'va falloir grinder un bon coup pour aller leur chercher des crosses.

En jeu c'est du TPS basique, bourrin et tout-à-fait efficace. Comme je l'ai dit, 1 stick déplacement, 1 stick pour tirer en visant et des swipes pour la caméra. Une barre de vie, des raccourcis vers votre sac-à-dos (items de soin / boost, on y revient après) et une barre d'énergie. D'énergie ? Oui, sauf qu'on a un peu de mal à comprendre à quoi elle sert. Et qu'il n'y a pas de barre de munitions, on verra plus tard le problème que cela pose.

A noter que là où d'autres jeux posent des soucis lorsqu'on active plusieurs boutons à la fois (genre déplacement + tir + activation d'un bonus), ici aucun souci : tout est parfaitement réactif.

Je parlais de grinder (en vue d'aller chatouiller les boss), et il y une raison à cela : finir un niveau, c'est gagner du pognon, qui vous servira (on s'en serait douté) à acheter du matos pour vous améliorer. Du matos... et des munitions. Car celles-ci sont des consommables, et elles sont pas données. Rien d'excessif cela dit (sauf si vous ne faites que le niveau 1 de la 1ère zone en boucle bien sûr : on y gagne trop peu de pognon), mais quand même ça douille.

Côté matos à acheter, le choix est assez énorme : casques, gants, bottes, plastrons, sac-à-dos, items bonus et armes, chaque partie ayant une belle sélection. Les achats se débloquent au fil de votre progression (niveau fini > expérience+ > rang+, vous voyez le schéma) et coûtent soit l'argent gagné en jeu soit la monnaie spéciale (le "mithril"), à acheter en IAP. Je le répèterai, mais les IAP n'ont rien d'indispensable : achetez-vous les pièces "usuelles" et ça suffira (sauf si vous avez envie de faire autrement bien sûr). A noter qu'au début, le coût des pièces vous paraîtra (comme ça a été mon cas) prohibitf vu ce qu'on gagne dans les tous premiers niveaux. Optez donc rapidement pour un farming des niveaux "infinis" (ne serait-ce qu'avec celui de la première zone, on peut facilement faire dans les 120 000 par combat, ce qui permet d'acheter une nouvelle pièce rapidement à ce stade du jeu) si vous voulez avancer sans trop galérer.

Au final, on a quoi ? Gameplay nerveux, progression normale (à mon sens) requérant un peu de grinding, des ennemis qu'on truffe de plomb et qui explosent dans une gerbe de sang et de morceaux (sans sombrant dans le gore excessif hein), bref du très bon pour se défouler.

 

REJOUABILITE / DUREE DE VIE

Perso je me suis acheté ce jeu à cause des boss. En sachant que je joue rarement en multi (MC3 est mon exception). Donc je sais que je vais devoir grinder à mort pour m'équiper et pouvoir espérer les soloter. En conséquence ce jeu a une super durée de vie pour moi. Mais je ne garantis pas qu'il en soit de même pour tout le monde. A vous donc de voir ce que vous attendez de ce jeu. A noter que les maps sont suffisamment différentes les unes des autres pour ne pas se lasser trop vite et que la masse de matos à acheter est importante, donc on a toujours plaisir à y revenir.

 

J'ACHETE OU PAS ?

S'il n'y avait pas eu les boss, je vois mal ce qui aurait distingué ce jeu d'un "Call of mini" (Triniti). Mais là, entre cet objectif et la customisation de l'équipement, je suis plus que satisfait. Donc oui, j'achète.

 

IAP

Seule chose achetable in-app : du "mithril", la monnaie spéciale. Certaines pièces d'équipement l'exigent et on peut par ailleurs le convertir en argent du jeu. Je n'ai pas encore tué de boss, mais il semblerait qu'y arriver permet d'en gagner, c'est à vérifier. Quoi qu'il en soit les IAP n'ont rien d'indispensable si vous acceptez de grinder un peu de temps à autre.

 

NOTE : j'ajouterai les photos plus tard !!

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Pensées moins profondes

... very demotivational, et malheureusement tellement vrai.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Jeux vidéo

Un jeu de vaisseau en free-roaming ? Miam. Basé sur un célèbre jeu de rôle papier (par ici) ? re-miam.

Vu d'ici ça a l'air bon : enfin un concurrent pour Galaxy on Fire 2 ? Ben non. En tout cas pas pour le moment : ce qui n'est pas dit sur l'appstore (d'après le développeur, Apple interdit cette mention dans les descriptions), c'est que le jeu est encore en Beta. Payante donc.

Quand j'achète, je suis suffisamment de mauvaise foi pour tenter de trouver tous les moyens d'apprécier mon achat. Mais là, non, je peux pas. Vous allez comprendre...

 

Le pitch

Y'en n'a pas. Création de perso (choix = sexe (2) / race (3) / profession (3)), et boum, vous êtes catapultés dans le "cockpit" (vous comprendrez le pourquoi du comment des guillemets). On ne sait rien de plus.

 

Technique

Graphiquement c'est hideux : espace totalement noir avec quelques pixels acnéiques au fond pour faire genre y'a des étoiles. Pas de retina, clipping (faut le faire !!), textures indigentes, collisions incompréhensibles, combats à moitié implémentés, pas de vue externe de votre vaisseau, HUD mal foutu, bref c'est pire que pas fini tout ça.

Pire que tout, le jeu justifie son appellation "AR" par la possibilité d'afficher le jeu avec la caméra allumée. Intérêt ? Aucun, sauf pomper la batterie. En parlant de cela, notez que le jeu active de surcroît le GPS en permanence. Autant dire qu'au bout d'une heure de jeu il ne vous restera (en sus de votre frustration) qu'à recharger votre iphone. Aussi incompréhensible que ridicule.

Ah, j'oubliais : le jeu nécessite une connexion internet pour jouer. C'est la cerise sur le gateau. Et vu le gateau, vous imaginez la tête (et l'odeur) de la cerise...

 

Gameplay

En l'état actuel des choses, y'en a pas non plus. En tout cas rien qui ressemble à un jeu spatial : ni aspect dogfight d'un GoF2, ni aspect stratégie d'un "Dangerous" ou d'un Phantasy. En gros, vu que vous êtes balancé d'office dans l'espace (sans savoir ce vous foutez là), vous ne pouvez que tenter d'atteindre une station pour vous y amarrer et faire un simulacre de commerce.

Mais même ça c'est imbuvable : pour piloter, il faut taper sur l'écran dans la direction où vous voulez aller, tandis que le gyro - ou plutôt le compas - (ou des swipes répétés) ne feront que... changer votre angle de vue. Vous passerez donc votre temps à réaligner l'un et l'autre. Avancer en ligne droite est un défi. En gros c'est une simulation d'automobiliste bourré. A noter que jouer au gyro, c'est en fait jouer au compas. En gros faut jouer debout. Megateuf Wayne. Ou pas.

Et ce n'est pas tout ! Atteindre une station, soit, mais où et comment ? Admettons que vous l'ayez trouvée, foncez dessus et pouf, prompt "s'amarrer", "oui", et paf. Simulacre de commerce et d'achat de matos, c'est tout. Creux, comme le reste.

Je passe sur les combats, inexistants : le mode de sélection des cibles est aussi compréhensible qu'un texte kabbalistique écrit par un moujik sous amphétamines et lorsque j'ai enfin pu "attaquer" quelqu'un ça... n'a rien fait. Ni dégâts, ni rien, j'ai même cru voir l'autre se tordre de rire en continuant sa route comme si je n'existais pas. Je n'en rajouterai pas non plus une couche sur l'approche d'une planète : prompt pour savoir si on veut la scanner, "oui", scan, "réussi", youpi je sais pas à quoi ça sert, prompt "attention ne vous approchez pas", on la traverse, et... que dalle (et la fois suivante, on meurt).

Tout est à l'avenant. J'suis pas paperasse, mais pour le coup j'aurais aimé un bon vieux tutorial interminable. Au moins ça m'aurait donné un temps de jeu où j'aurais compris quoi faire...

Seule exception : la taille de la carte stellaire, comportant (véridique) plusieurs dizaines de milliers de système, un truc de fou. Super alléchant, à ceci près que la navigation sur cette carte est là aussi inepte : impossible de localiser rapidement où on se trouve, système de zoom / dezoom soumis à un temps de chargement (zomfg...), bref c'est inexploitable, et pourtant là au moins y'avait de la matière.

 

NB - Les images de la carte stellaire ne la présentent qu'en partie : impossible de l'afficher dans sa totalité sur un écran d'iPhone...

 

Rejouabilité / durée de vie

Aucune. Le jeu n'est clairement pas jouable en l'état.

 

J'achète ou pas ?

Non, cent fois non.

J'attends un éventuel update (promis rapidement par les devs qui ont l'air de bosser dessus), mais il y a tellement de choses à corriger que je ne crois pas que ce jeu devienne un jour un truc potable. C'est un vrai gâchis : vu le JdR papier sur lequel il se base, Traveller AR avait tout pour devenir un jeu culte (puisque le fond était fournis, il ne fallait que la forme). En beta, c'est une daube sans nom et je vois mal par quel update miraculeux cela pourrait vraiment changer. Je l'ai acheté à cause de sa généalogie, ne faites pas la même erreur.

 

IAP

Comble du mauvais goût, il y a des IAP. En vrac : achat de missiles, d'assurances (vaisseaux supplémentaires - pas de réparations à payer - si le votre se fait dézinguer), ... De ce côté-là pas de souci, c'est complet et disponible. Vexant.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Pensées moins profondes

... car il est aujourd'hui avéré que si l'apoptose reste une constante de notre biologie, elle est aujourd'hui concentrée sur les cellules cérébrales.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

6H32Y0N'5 M41NF24M3

Par gh3ry0n Blog créé le 15/10/10 Mis à jour le 31/01/12 à 08h35

Jeux vidéo iOS, humeurs, pensées profondes, pensées moins profondes & parpaings divers.

Tous les tests et essais sont réalisés sur un iPhone 4S 64Go, iOS à jour (aucun jailbreak).

Ajouter aux favoris

Édito

A NE PAS RATER

Star Warfare - Alien Invasion

EPOCH.

Dangerous

Z-Day

Desert Zombie - Last Stand

Darkness Rush

 

EN APPROCHE

Shadow Sun

Dark Legends (MMO)

rComplex

2013 Infected  Wars

Barbarian (remake commodore)

Ravensword 2

Raid Leader

 

LES JEUX INDISPENSABLES

Rage (HD)

Infinity Blade 2

Modern Combat 3

Space Invaders : Infinity Gene

Pix'n Rush

Pocket RPG

Super Crate Box

Dungeon Raid

Flight Control

Galaxy on Fire 2 (HD ou non)

 

LES AUTRES APPS INDISPENSABLES

Downloads

Dropbox

USB Disk Pro

MAPPY GPS (free)

Archives