Le Blog de GG-125

Par GG-125 Blog créé le 20/03/16 Mis à jour le 29/11/16 à 19h10

Assassin's Creed et Jeux Vidéo

Ajouter aux favoris

Archives

Signaler
Jeu (Jeu vidéo)

 

Qu'est-ce que c'est ?

Après 3 épisodes avec notre ami Ezio, il était temps de passer à autre chose. Je me souviens de l'attente insoutenable pour connaitre le nouvel assassin et surtout la nouvelle époque. Quelques fuites à s'abreuver puis le trailer d'annonce.

Ce nouvel épisode marque donc l'arrivée de Connor Kenway, de son vrai nom Ratonhnhaké:ton (merci copier/coller ;). Ce métisse anglais-mohawk va rejoindre la Confrérie des Assassins après l'incendie qui ravagea son village et tua sa mère. Il va nous faire découvrir un New York balbutiant et une nature toujours sauvage. Il essaiera de conclure une trêve avec les Templiers mais le combat millénaire qui oppose les deux factions fera voler en éclat la fragile alliance d'un père et d'un fils que tout sépare.

 

Qu'est ce qui est bien ?

- L'Exploration : avec un grand E. Cet épisode est pour moi le premier de la saga qui nous offre un véritable terrain de jeu à découvrir. Le fait de mettre un brouillard sur la carte de la frontière a eu un véritable impact sur ma façon de jouer. Je me suis amusé à enlever ce brouillard de toute la carte et cela m'a permis de découvrir de très beau paysage. La course dans les arbres, la chasse... Bref, je me suis plus éclaté dans la frontière que dans les villes ;)

- Le présent : Enfin une vrai histoire dans le présent. Même si les "missions" sont un peu expéditives, on pouvait incarner Desmond et ses messages téléphoniques ajoutaient une véritable profondeur au personnage. Dommage pour Daniel Cross, sacrifié sur l'autel de "la-boucle-est-bouclée-fin-de-l'arc-narratif". Mention spécial pour le passé, où Connor est véritablement impliqué dans l'Histoire (avec un grand H aussi).

- Un vrai combattant : Connor est un prédateur, à la fois félin et ours. j'ai vraiment adoré l’enchaînement des combats et les animations. On avait vraiment en main une machine de guerre, un assassin hors norme.

 

Qu'est ce qui est pas bien ?

- Le caractère de Connor : En jouant, je me suis souvent fait la réflexion : "mais t'es c*n, pourquoi tu fais çà..." Le caractère naïf de Connor m'a vraiment fait sortir de l'histoire. OK, c'est un partie pris pour raconter une histoire différente, mais là, c'est à la limite du crétin ;) Heureusement, les quelques passages culturo-sentimentaux arrivaient un peu à sauver la barque du naufrage.

- Les bugs : Inhérents au monde ouvert et dans l'inconscient collectif gamer, ça passe... Mais c'est le premier épisode d'Assassin's Creed qui m'a fait penser que finalement, il y a pas mal de bug dans Assassin's Creed (armes qui volent, ragdoll plutôt "intéressant".

- Le gameplay : Oui, les combats ont été améliorés, oui le freerun est plus fluide (quoique, j'ai l'impression d'avoir autant grimpé des murets que dans les précédents opus, voir plus). Mais, je me souviens de certaines missions qui ne se prêtaient pas au gameplay d'AC comme la Tea Party où le personnage était vraiment lourd.

 

"Je réalise aujourd'hui qu'il me faudra du temps, que la route qui m'attend est longue et obscure. Elle ne me mènera pas toujours là où je veux aller. Mais quoi qu'il arrive, je la suivrai !" - Connor Kenway

Article paru sur mon blog 'officiel'.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires