Le blog de GameurZ
  
Signaler
Impressions (Jeu vidéo)

Article rédigé par Krystal Warrior 

Il y a une époque, quand j’étais plus jeune et insouciant (bon ok, c’était y’a pas si longtemps…), j’écrivais chaque semaine un billet d’impressions sur les films que j’avais vus, les jeux auxquels j’avais joués, bref je racontais ma life sur un skyblog (oui on fait tous des erreurs) comme un adolescent en quête de reconnaissance. Depuis, j’ai arrêté, notamment parce que cela me prenait beaucoup de temps à rédiger. Il y a quelques semaines, je me suis rendu compte que cela me manquait de parler en quelques lignes de ce qui m’a plu et de ce que j’ai détesté, de donner envie aux gens de découvrir des choses qui m’ont fait vibrer… Et je me dis qu’il faudrait peut être que je reprenne cette activité de temps à autre. Et peut être pas tout le temps sous forme écrite.

Tout ça pour dire que Broken Age, le dernier bébé de Tim Schafer et de Double Fine, est sorti il y a peu et qu’il fallait absolument que je vous dise deux-trois mots dessus. Avant même sa sortie, c’était pour moi un jeu un peu cher à mon c½ur (d’une valeur de 30$ pour être exact) puisqu’avec l’ami Tétris, nous avions participé à son financement sur Kickstarter en 2012. Presque deux ans après, le voilà enfin sorti et ce fut donc pour moi l’occasion de découvrir ce pourquoi j’ai donné de l’argent. Bon en même temps, je ne faisais pas trop de soucis, c’était au final comme parier plus de 10 millions de $ sur Denver lors du dernier Superb… oh wait !

 

AGE CASSÉ, ÉCRAN SCINDÉ

Le jeu commence sur deux personnages, une fille et un garçon, se faisant face et se regardant, le tout sur fond noir. Ils s’avancent l’un vers l’autre, se mettent dos à dos et s’allongent. On découvre alors le décor. Enfin plutôt les décors puisque l’écran se retrouve soudain divisé en deux. A gauche, la jeune fille est adossé à un arbre, au milieu de l'herbe et des fleurs, le soleil se levant au loin. Le garçon à droite, dort dans son lit. On observe à travers sa "fenêtre", l’espace et les étoiles. Tout semble opposer ces deux personnages, la nature d’un côté, l’artificiel de l’autre. Couleurs chaudes, couleurs froides. Femme, homme. Et tout de suite, on se demande quels sont les liens entre ces deux personnages. Soudain, on clique sur l’un d'eux, et l’autre écran disparaît peu à peu pour laisser place à leur histoire respective. Ainsi commence l’aventure. Je ne veux pas trop en dire sur l’histoire car l’acte I est relativement court (je l’ai fini en un tout petit plus de 4h) et je veux surtout vous laisser le plaisir de découvrir ces deux personnages par vous-même (astuce n°69 du branleur pour ne pas à avoir à rédiger de synopsis).

LA SUITE DES IMPRESSIONS DE K.W, C'EST PAR ICI !

Voir aussi

Jeux : 
Broken Age Act 1
Sociétés : 
Double Fine Productions
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Critique (Jeu vidéo)

Depuis peu, je me suis mis enfin mis à la grande mode du générateur de cookies, le bien nommé Cookie Clicker ! A la base, il s’agissait d’un bête site en Javascript apparu sur le net en Août 2013 sur lequel il fallait cliquer sur un cookie géant pendant un certain nombre de fois afin d’acheter des aides permettant de produire automatiquement des cookies et de débloquer des upgrades. Le jeu fonctionnait tant que l’ordi était allumé (certains d’entre nous ont même laissé l’ordinateur allumé toute la nuit, n’est ce pas Tétris ?). Et quand on quittait, on perdait tout. Pour vous, j’ai testé la dernière version en date, la 1.0403 sur laquelle il y a eu moults updates. Et pour votre plus grand plaisir, j’ai recommencé une partie (oui je suis un peu maso… ou accro aux cookies, je ne sais plus).

 

 LE COOKIE, CAY LA VIE !

Lorsque vous débarquez pour la première fois sur le site, vous avez 0 cookie. Là, vous ressentez, si vous êtes un humain normalement constitué, de la tristitude car une vie sans cookie, c’est comme passer une journée à écouter Ecchi parler des armes à feu dans les FPS, c’est pas la joie ! D’instinct, vous vous décidez donc à cliquer sur ce cookie géant.

*clic*

Là, soudain, vous vous retrouvez avec un cookie et c’est alors que la magie opère. Après ce premier clic, vous savez que vous êtes perdus, que votre vie en ait changé à jamais, que vous êtes pris désormais un rouage de cet engrenage terrible... Vous êtes devenu un producteur de cookies.

000

PAS DE BRAS, PAS DE CHOCOLAT !

En général, la première heure de jeu est en général la plus chiante (mais comme il s’agit de votre première partie, vous ne vous en rendez pas compte, trop fasciné par ce cookie géant et tous ces +1 qui vole au dessus de lui à chaque clic). Une force mystique vous empêche de changer d’onglet, vos yeux sont rivés sur ce cookie, votre doigt a trouvé un rythme régulier et clique sans cesse et sans faiblir sur votre souris pour pouvoir débloquer les premières améliorations. Les premières sont très simples à débloquer car quelques dizaines de clics suffisent. Mais vous vous rendrez compte rapidement du piège qui s’est refermé sur vous… Tout cela à cause du charisme mystérieux de ce p*t**n de cookie géant de l’enfer. 

 

LA SUITE DE LA CRITIQUE, C'EST PAR ICI !

 

 

 

signature_krystal_warrior

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Trip Vidéoludique

Article réalisé par Peter

tv1Après un épisode pilote, le Jeu de la Semaine arrive sous un autre nom : Trip Vidéoludique  !

Pour ce premier épisode, le jeu indé allemand Beatbuddy est mis à la douce disposition de Menestroll, le poète autrement !

Appréciez. Commentez. Partagez. Sainte Trinité du internet 2.0.

 Cliquez ci-dessus pour visionner l'émission.

BeatBuddy est disponible sur Steam pour une quinzaine de soussous. De même que la B.O. pour 2,99€ que je vous conseille (pas comme le jeu...).

Peter

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Interview

Article réalisé par Tétris

Galhmac_PGW_2013Je ne sais plus si on vous l'a dit ces derniers temps, mais la Paris Games Week cette année c'était surtout l'occasion de faire de belles rencontres avec des studios et développeurs français. C'est au détour des stands des écoles, chezCreajeux, que nous avons découvert Galhmac Game Studio qui présentait son dernier bébé : Exodus. Euh, non - je vous arrête de suite amis métalleux - ici il est plus question de nature et de cité perdue que d'amplificateur réglé sur 11 !

Exodus c'est donc un action-platformer aux composantes RPG (coucou Samus et Alucard) qui vous plonge dans un univers mystérieux où se mêlent nature et technologies vestiges du passé. Le jeu est sorti en mai dernier sur PC et vous pouvez l'essayer via sa démo. Mais avant toute chose commençons par voir comment tout ça a démarré en compagnie d'Éric Bonnet, directeur de Galhmac Game Studio :

Cliquez ci-dessus pour visionner l'interview.
 

Vous en voulez plus ? Pas de problème, tout se trouve sur le site officiel, ou par ici pour la démo ou l'achat du jeu à 11€.

Du côté des liens qui vont bien je vous invite également à soutenir la page Greenlight du jeu ou à aller écouter son OST de ce côté.

 

Voilà qui conclu notre couverture de la Paris Games Week. On espère que le parti pris d'occulter les géants du marché pour se concentrer sur des productions plus libres vous aura plus. Nous en tout cas on aura pris du plaisir - et notre temps - pour le faire !

Tétris

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Critique

Article réalisé par Tétris

Cosmografik_TypeRider

« Type:Rider : un atypique jeu dont vous avez peut-être déjà entendu parlé si vous regardez Arte ou passez sur l'AppStore... Type:Rider ce n'est ni un serious game ni un hommage à Tomb Raider, mais c'est pourtant plus qu'un simple jeu de plateformes. Le pari de Cosmografik, le studio derrière le jeu, c'est de proposer aux joueurs de revivre l'histoire de la typographie en traversant des niveaux parsemés des plus grandes polices d'écriture. »

Vous avez déjà lu ça quelque part ? Normal, nous avons donné la parole à Charles Ayats, le level designer de l'équipe, il y a quelques semaines. Le procédé que je viens d'utiliser pour introduire le jeu s'appelle le « copier-coller » ; même si d'aucuns qualifieraient ça de fainéantise. Mais aujourd'hui pour vous communiquer ma critique de Type:Rider j'ai choisi de mettre les caractères d'Expletus Sans de côté pendant quelques minutes, le temps de discuter oralement du jeu :

Cliquez sur l'image pour écouter ou par là pour télécharger le fichier.

Alors oui Type:Rider est évidemment perfectible et on regrette que Cosmografik n'ait pas réussi à mêler plus étroitement jeu et apprentissage (comme on peut le voir avec certains exercices ici ou ). Pour autant je ne peux que saluer l'initiative et vous inciter à vous y essayer à petit prix.

Les curieux peuvent essayer les premiers niveaux du jeu à cette adresse et le titre complet est téléchargeable sur iOS, Android ou PC.

Un éditeur de niveau est accessible sur Facebook et vous pouvez aussi bien créer des niveaux que les jouer. Malheureusement la création est très sommaire et nous n'avons pas les outils pour réaliser des niveaux de l'ampleur de ceux du jeu (puis il aurait été bienvenu d'inclure cette application au jeu). Enfin, la troisième branche des travaux sur la typo de Cosmografik se déroule via des installations situées dans des lieux publics. Rendez-vous sur la page du jeu pour les détails qui vont bien.

@Type_Rider

@Cosmografik

Crédits critique audio : voix de Zalla, Tétris et Sombre Plume ; extraits de Typographie de David Rault.

Tétris

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Interview

Article réalisé par Tétris

CrazyMagnets_PGW_2013Incarner MagnoBot, petit robot qui contrôle les objets métalliques, c'est ce que vous propose le jeu Crazy Magnets. Projet estudiantin d'une équipe d'élèves en deuxième année à Isart Digital, l'école du jeu vidéo et de l'animation 3D, ce jeu pensé pour tablette tactile était présenté à la Paris Games Week.

Pauline Gosselin s'est occupée de la création artistique sur le projet et elle nous présente ci-dessous son jeu et son école :

Cliquez ci-dessus pour visionner l'interview.

Pour avoir des infos sur le jeu et son équipe, rendez-vous sur http://crazymagnets.fr/

Restez connectés sur gameurz.fr : notre dernière interview de la Paris Games Week sera consacrée à Exodus et elle arrive très bientôt !

Tétris

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Interview

Article réalisé par Tétris

Peoleo_PGW_2013Drakerz Confrontation n'a rien à voir avec le moyen de navigation viking mais il partage la soif de conquête de ces derniers. Le Free to Play de Péoléo Entertainment mêle à la fois cartes à collectionner et jeu de cartes virtuel. Successeur de The Eye of Judgment, celui-ci est bien plus accessible - puisque jouable sur PC gratuitement - mais surtout plus poussé avec un concept et des cartes bien plus travaillés.

Nous avons rencontré Benoit Coupez,  le producteur de Drakerz. On revient avec lui en interview sur la bêta disponible depuis 8 mois et les particularités du jeu :

Cliquez ci-dessus pour visionner l'interview.

Vous pouvez essayez gratuitement le jeu à cette adresse.

Pour suivre toutes les infos du jeu, rendez-vous sur ses pages Twitter et Facebook.

Restez connectés sur gameurz.fr : nos dernières interview de la Paris Games Week arrivent incessamment !

Tétris

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Critique

Pokémon est définitivement ce que l'on pourrait appeler une super franchise. Depuis son lancement en 1996, ce sont des millions de jeux vidéo, mangas, objets dérivés et dessins animés qui ont passionné les petits comme les grands. Malgré le temps qui passe, le succès n'a jamais diminué, bien au contraire. Moi-même, après avoir résisté à la tentation d'acheter Pokémon Noir et Blanc, j'ai fini par craquer et me procurer une version Y. Je n'avais pas lancé un Pokémon depuis l'époque Or et Argent (et encore j'en ai peu de souvenir) et je dois bien avouer que j'ai totalement redécouvert l'univers des monstres de poche. Moi qui adorais vraiment beaucoup les premières versions (Rouge, Bleu, Jaune), je dois bien avouer que les derniers épisodes sur 3DS m'ont fait vraiment peur... Ceci n'est pas une critique, ceci est un appel désespéré à Nintendo, à Game Freak et à tous les joueurs.

 

Pokémon, c'est toute ma jeunesse. Ca représente des dizaines, des centaines d'heures passées sur GBA, à vouloir devenir le meilleur dresseur, à me battre sans répits, à tout faire pour être vainqueur, et gagner les défis. A ce moment là, rien de tout ce que je vais évoquer ne m'avait choqué. Cela est sans doute du au fait que depuis, j'ai grandi et mûri. Mais il faut bien avouer qu'avec cette licence Nintendo a entre ses mains une franchise quand même carrément malsaine.

Cette fois ci dans Pokémon X et Y, l'histoire de déroule à Kalos, un pays qui ressemble étrangement à la France (je vous renvoie d'ailleurs à cet excellent article de l'ami El-Koala). Comme d'habitude, le joueur incarne malgré lui la jeunesse désabusée et abandonnée du pays. Je dis ça pour la simple et bonne raison que la seule figure représentant l'autorité est notre mère et qu'il faut bien l'admettre, elle n'en a rien à carrer de notre éducation. Elle est même totalement pour qu'on se barre si jeune de la maison pour aller chasser des animaux et gagner notre vie ainsi. C'est ainsi que l'on part de Bourg Croquis presque sans le sou, sans repère et sans aucun sens moral. Question éducation, on a vu mieux. Et forcément, on va mal tourner (pas sur nous-mêmes hein... ).

 

LA SUITE DU COUP DE GUEULE ICi !

 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Interview

Article réalisé par Tétris

ForgeReply_PGW_2013Dans les années 80, Joe Dever donnait naissance à la saga Loup Solitaire. De nombreux joueurs ont découvert leur passion pour le jeu de rôle et la fiction fantastique grâce à ces livres-jeux, les livres non linéaires dont « vous êtes le héros ». Avec Joe Dever's Lone Wolf, fraîchement sorti sur iOS et Android, le studio de développement italien Forge Reply a décidé de donner un nouveau départ à la licence.

Dans ce jeu épisodique vous pourrez découvrir une histoire inédite du Loup Solitaire en créant votre héros et choisissant sa destiné. Oui oui je sors les grand mots, mais aujourd'hui il est question d'épopée et de combats épiques alors n'ayons pas peur de nous y lancer à pieds joints pour découvrir tout ça. Alessandro Mazzega est attaché de presse pour Forge Reply et il vous présente le titre en vidéo :

Cliquez ci-dessus pour visionner l'interview.

Vous pouvez les sites officiel du jeu et des développeurs respectivement à cette adresse et à celle-ci.

Vous pouvez également les suivre sur leurs pages Twitter et Facebook.

Restez connectés sur gameurz.fr : nos dernières interview de la Paris Games Week arrivent incessamment !

Tétris

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Interview

Article réalisé par Tétris

Amplitude_PGW_2013Il a quelques temps les joueurs PC ont entendus parlé d'un petit studio qui désirait lancer une nouvelle licence de jeu de stratégie spatial...  Ce studio c'est Amplitude et cette licence c'est Endless Space. Quant aux raisons du succès, elles sont nombreuses : un développement en collaboration avec la base de fans, un jeu original en constante évolution, etc.

Endless Space grandit toujours aujourd'hui et à côté de cela Amplitude s'est décidé à développer son univers à travers deux autres jeux. Avec Endless Legend on reste dans la stratégie 4X mais cette fois ci dans un univers médiéval fantastique tandis que Dungeon of the Endless reste lui futuriste mais avec une approche mi rogue-like mi Tower Defense très originale. Nous avons rencontré Maxence Voleau, game designer chez Amplitude depuis un an, et ce dernier sur en dit plus sur leurs deux prochains titres :

Cliquez ci-dessus pour visionner l'interview.

 Pour le site officiel d'Amplitude, en anglais dans le texte, c'est par ici.

Vous pouvez également les suivre sur leurs pages Twitter et Facebook (voir  pour les plus aventureux).

Restez connectés sur gameurz.fr : d'autres interviews de la Paris Games Week sont en route !

Tétris

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Le blog de GameurZ

Par GameurZ Blog créé le 06/03/10 Mis à jour le 11/02/14 à 13h59

Association de joueurs pleins de fougue, d'amour et de folie, www.gameurz.fr vous fait découvrir les jeux vidéo sous un angle un peu particulier.

Ajouter aux favoris

Édito


Salut à tous,

GameurZ est une association qui a pour but de diffuser de l’amour et de la bonne humeur dans le monde entier. Mais c’est également plusieurs joueurs qui se sont rendu compte un jour qu’ils avaient une passion commune : le jeu vidéo. Ils ont donc décidé de se réunir pour parler de leurs plaisirs vidéoludiques  à leur manière, sans aucune prétention, et de proposer des articles originaux et un peu barrés (personne n’est sain chez GameurZ).

Beaucoup de sites vous parlent d’actualité, et ils le font très bien. Ca tombe bien car ici vous en trouverez très peu. A la place, vous pourrez retrouver sur ce blog des critiques, des articles de fond, des vidéos alacons, et plein de bêtises made in GameurZ. Il paraît même qu’il y aurait des strips de temps à autre.

L'équipe de GameurZ

 

Retrouvez-nous sur www.gameurz.fr et n'hésitez pas à venir faire un tour sur nos Facebook et notre Twitter :

 

Membres de l'association

TétrisGarrettEcchiPeterBruceK.WLuckyNumberSLVNZallaSombre PlumeSir-Kyrou et Vicporc

 

Archives

Favoris