Le modeste blog de Fstyle

Catégorie : Coté football

Signaler
Coté football

Hier dans le cadre de la 12ième journée de L1, l'ACA recevait le Stade Malherbe de Caen.

Les caennais étaient déjà venus au Parc des Sports d'Avignon cette saison, fin septembre en coupe de la Ligue avec une équipe plutôt bis, et étaient repartis avec la qualif' en poche au terme d'un triste match (0-1, but de Kandia Traoré). Et c'est en fait leur dernière victoire en compétition officielle, car, après un joli départ en championnat après avoir battu entre autres l'OM et l'OL, les caennais accusent un peu le coup.

Coté ACA, l'équipe ayant glané ses deux premiers points contre Brest et Lyon, on sent que ça va mieux, même si le bilan « comptable » peut faire sourire, l'équipe semble maintenant un peu décomplexée.

Première bonne surprise, Meriem annoncé dans la presse comme absent, est finalement dans le groupe et est même titulaire. Les absents sont par contre nombreux, Ben Idir s'étant ajouté à la liste des indisponibles suite à sa blessure à Lorient. Le coach Hadzibegic mitonnait donc une compo assez étonnante, avec le défenseur Erbate positionné en milieu défensif axial.

Coté Caennais, Franck Dumas titularisait Traoré dans l'axe, et positionnait son meilleur buteur El-Arabi à un poste de milieu offensif droit.

Le match débutait de façon équilibrée, et se sont les joueurs de l'ACA qui se sont crée la première situation. Sur corner, Meriem alertait Erbate, mais sa tête n'inquiétait pas outre mesure le gardien caennais.

On sentait l'ACA tout de même un peu fébrile en ce début de match, surtout coté droit, et dès la 10ième minute, Caen ouvrait le score suite à un joli mouvement : talonnade de Mollo, passe de Nivet que laisse passer Traoré pour El-Arabi, qui dans un angle pourtant assez compliqué et malgré le tacle désespéré de Pavon, se démenait pour envoyer le ballon au fond d'une jolie frappe. 0-1, dur. J'y croyais avant le match, mais là je me dis que le match va être long, sachant que pour l'instant l'équipe n'a marqué qu'un seul but à domicile.

Mais finalement, c'était peut-être un mal pour un bien, ce but tôt dans le match laissait le temps à l'équipe de réagir. Ce fut d'abord sur corner. Sur l'un d'eux, Pavon dos au but contrôlait le ballon de la cuisse, puis enchainait sur un retourné magnifique, qui filait en lucarne mais était détourné de belle manière par un Thébaux vigilant.

L'égalisation viendra finalement suite à un corner  en faveur des caennais, dégagé dans un premier temps par Erbate, puis par Germany. Le ballon atterrissait alors dans les pieds de Bouazza qui filait à toute allure sur son coté gauche, et délivrait un centre idéal pour Germany qui contrôlait du gauche puis trompait Thébaux d'un petit tir du droit. 1-1, un contre parfait, les caennais jouaient étonnement haut sur le coup, et comme le coach Dumas l'a souligné ensuite, ont fait preuve de pas mal de naïveté sur cette action.

A la 33ième Meriem, un brin moins rayonnant hier mais toujours précieux, trouvait la tête du « papy » Kaba Diawara sur un coup de pied arrêté lointain, 2-1. Je croyais rêver...

Coté caennais on sentait venir un léger vent de révolte, et avant la pause l'équipe du Stade Malherbe se montrait bien plus pressante, passant par des failles dans le milieu de terrain de l'ACA qui commençait à s'effriter, mais cela ne donnera finalement rien, 2-1 à la mi-temps.

 

En début de seconde mi-temps, Dja Djedjé bien lancé par Piocelle (auteur d'une très belle prestation), se retrouvait face à Thébaux, et avec une possibilité de centre pour Diawara... mais il manquait de lucidité sur le coup et n'obtenait qu'un corner, en tentant d'adresser une balle à son compère. Une grosse occase de break manquée, là on se dit que c'est le genre de trucs qui peut couter cher.

Et en effet, même si le match restait équilibré et la pression caennaise finalement assez modérée, l'ACA reculait un peu trop, et allait encaisser un second but suite à un coup franc, sur une reprise superbe et étonnante de Traoré, laissé bien trop seul par la défense. 2-2.

Entre temps Meriem avait été remplacé par Fanchone, qui prenait place en tant que milieu gauche, ce qui replaçait Bouazza, qui fait vraiment du très bon boulot depuis son retour de blessure, dans l'axe.

Coté ACA, les joueurs ne renonçaient pas, même si la fatigue se faisait cruellement sentir. Dja Djedjé notamment, sembler accuser le coup, mais continuait à se démener de belle manière, comme à son habitude.

Et c'est d'ailleurs lui qui allait obtenir un pénalty, bien servi par Diawara, il se faisait faucher par un tacle un peu hasardeux du gardien Thébaux. Diawara se chargeait de la besogne, en frappant en force au milieu, 3-2, 75ième minute, doublé pour l'attaquant baroudeur, auteur d'un joli match et précieux dans ses remises notamment.

 

La fin de match et notamment les arrêts de jeu allaient me paraître interminables, mais les joueurs allaient tenir bon et remporter leur premier match de la saison, 3-2 score final. Bizarrement ce n'était peut-être pas leur meilleur match, mais le soupçon de réussite qui manquait parfois, était cette fois de la partie.

 

Il faut aussi dire que les caennais sont quelque peu passés à coté, le niveau des deux équipes semblait sur ce match relativement similaire. Seuls Marcq et El-Arabi m'ont semblé légèrement se démarquer de leurs coéquipiers. Mais celui-ci ayant joué la quasi-totalité du match sur les cotés, n'a finalement été que peu influant, dépensant une bonne partie de son énergie à défendre avec sérieux.

 

Bref, peu-importe, première victoire de la saison, bravo les gars, ça fait bien plaisir !

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Coté football

Ah... ça faisait un petit moment que je n'avais pas posté un petit billet footballistique traitant d'Arles-Avignon...

...bon c'est pas que ça ait manqué à grand monde, mais mince, je me fais un peu plaisir ;)

En effet, il faut dire que les remous extra sportifs assez pathétiques, tout comme le dernier match à domicile (une leçon donnée par l'AJ Auxerre, 0-4) ne m'en donnaient guère l'envie. Bon, c'était le premier match du coach Hadzibegic arrivé la veille dans cette galère (courageux, le bougre), mais l'équipe avait alors sombré à tous les niveaux.

Mais les joueurs ont finalement relevé la tête en allant chercher un point, un peu heureux, sur la pelouse de Brest, promu qui réalise un superbe début de championnat.

Les lyonnais à l'échauffement devant leurs supporters, venus en nombre, et qui ont mis une sacrée ambiance, surtout avant match

Hier l'ACA recevait donc l'Olympique Lyonnais. J'avoue que je me rendais au stade guère confiant, en effet je sentais les lyonnais en net regain de forme, que ce soit au niveau du jeu mais aussi des résultats, étant dans la semaine venus à bout de Lille et Benfica. Contre Benfica le coach lyonnais avait d'ailleurs sorti en cours de match Gourcuff, Lisandro et Bastos, avec certainement en tête l'idée de les préserver pour le match de championnat.

En effet ils étaient tous trois titulaires, Claude Puel alignait donc une équipe quasi « type », à l'exception du peu utilisé cette saison Jean II Makoun qui prenait la place de milieu défensif.

  

Les compos des 2 équipes ressemblaient fortement à ceci en début de match (powered by la démo de Football Manager 2011)

Coté ACA, une compo sensiblement la même qu'à Brest, mis à part que Charisteas prenait place sur le banc, Dja Djedjé étant replacé en pointe, et Bouazza titularisé sur le coté gauche.

Le match a ma foi été plaisant, et si la prestation lyonnaise a été globalement mauvaise (une première mi temps bien ratée) les joueurs de l'ACA ont eux réalisé un bon match, avec beaucoup d'envie, de solidarité, d'esprit d'équipe et de concentration, et sont allé chercher ce résultat.

L'échauffement plutôt relax des joueurs de l'OL

Ils ont d'ailleurs bien entamé le match, notamment emmenés par un Meriem toujours affuté, mobile et disponible, placé en soutien de Dja Djedjé. Aux alentours de la dixième minute, sur une amorce de contre, il était lourdement taclé par Diakhaté. Dommage car son dribble était réussi, et Dja Djedjé était remarquablement bien parti dans la profondeur... L'arbitre n'avertissait pourtant pas le lyonnais, qui a quand même anéanti ce qui aurait pu être une belle situation (mais je n'ai hélas pas revu les images).

A la 16ieme minute, Meriem était cette fois victime d'un très gros choc avec Cris, et devait sortir sur civière, nez en vrac et 8 points de suture à la clé. Le défenseur lyonnais profitait de la clémence de l'arbitre et n'était pas non plus averti. Une regrettable erreur je pense, car non seulement, à revoir les images, le coup est très violent, mais en plus Meriem sort sérieusement blessé... L'arbitre aurait peut-être pu mettre un jaune après coup en constatant cela, bref...

Un gros coup dur pour l'ACA, qui perdait là un de ses meilleurs éléments, et après de longues minutes d'arrêt de jeu et quelques minutes jouées à 10, Psaume faisait sa rentrée.

Le match était, pour moi, plaisant  (accrocher Lyon, quand même !) mais n'était pas d'un grand niveau, coté lyonnais beaucoup d'approximations se faisaient sentir, avec beaucoup d'erreurs dans les transmissions, la pluie n'aidant pas vraiment, et aucun joueur ne parvenait à réellement se mettre en évidence.

De son coté l'ACA en profitait et jouait crânement sa chance. Sur une récupération de balle assez basse, Bouazza, auteur d'une très belle partie, jouait admirablement bien le coup en dribblant Reveillere, jouant en relai sur Psaume puis lançait Dja Djedjé vers le but ! Hélas celui-ci en arrivant à pleine vitesse aux abords de la surface, se prenait un peu les pieds dans le tapis et manquait complètement son contrôle... dommage.

Mais peu après, à la 36ieme, il profitait d'une remise de la tête un peu foireuse de Cris vers Diakhaté pour lui chiper le ballon, leur fausser compagnie, dribbler Lloris et mettre le ballon au fond, malgré le retour des deux centraux lyonnais. 1-0. Le premier but de l'ACA à domicile depuis le début de la saison... enfin ! Je vous raconte pas l'euphorie... un grand moment :p

La photo collector :p , à cet instant, l'ACA mène à domicile

Le score restera le même à la mi-temps, 1-0, malgré un semblant de révolte lyonnais n'ayant rien donné.

Gourcuff, entres autres, n'a guère brillé, et fut remplacé à la mi temps

Claude Puel effectuait alors 2 changements pour passer en 4-4-2, Kallstrom sortait pour Gomis, et Gourcuff sortait pour Pjanic. Celui-ci faisait une bonne rentrée, et dès la 46ieme délivrait une assist pour Briand, sur un corner, 1-1.

Le pire des scenarios pour les locaux. Merville se trouait un peu pour le coup, pas aidé par la pluie battante il est vrai.

Mais il allait sortir le grand jeu face à Gomis, qui, bénéficiant d'une interception manquée par Soro, se présentait seul face à lui.

Entre temps le coach lyonnais avait fait son dernier changement, remplaçant Cissokho par le jeune Lacazette, auteur d'une rentrée très intéressante. Bastos passait donc arrière gauche. Les lyonnais ont réalisé une deuxième période bien plus convaincante, mettant une grosse pression, mais au final ne se procurant pas tant d'occasions franches que ça.

De son coté l'ACA jouait de plus en plus bas, et tentait d'exploiter quelques contres. Charisteas avait remplacé Bouazza, Dja Djedjé repassant sur le coté gauche. Mais il avait beaucoup donné... et sortait finalement sur blessure, remplacé par N'Diaye.

N'Diaye d'ailleurs allait avoir une balle de match à un quart d'heure de la fin. Bien lancé sur son coté gauche par Psaume, il allait frapper à coté du but de Lloris, oubliant un Charisteas pourtant bien positionné dans la surface. Le score en restera à 1-1, un point qui fait grandement plaisir.

 

On pourra certes dire que l'OL est passé à coté de son match, mais les joueurs de l'ACA ont quand même réalisé une fort belle prestation, ils n'ont pas volé ce point, et même s'ils n'en ont engrangé que 2 en 10 matchs, retrouvé de la fierté, et sont sortis sous une ovation bien méritée.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Coté football

Arg je ne pouvais pas ne pas le mettre après avoir vu ça sur sofoot (vous pourrez y voir la chose en mouvement via une vidéo d'ailleurs), regardez moi ça :

Un Mario qui semble bien furax et tout droit sorti de Super Paper Mario, qui balance une boule de feu sur un pauvre Koopa supporter de Seattle, ah la violence dans les stades... Je surkiffe le "Old School" à la façon du logo Nintendo.

La scène se passe à Chicago lors d'un match de Major League Soccer, opposant les Fire aux Sounders de Seattle.

Bon, c'est Seattle qui a finalement remporté le match 1-0, mais peu importe, en tribunes c'était la super classe.

Le sponsor maillot de Seattle est d'ailleurs Microsoft comme j'ai pu le lire ici, amusant :p

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Coté football

 

Bon zut ça date un peu, et désolé si ça n'interesse personne, mais je poste quand même mes quelques impressions sur le match de samedi dernier (edit : et sur le match de coupe de la ligue de mercredi) hop :


C'était déjà la 6ieme journée de Ligue 1 en ce samedi 18 septembre, et l'ACA recevait l'Olympique de Marseille au Parc des Sports d'Avignon.

Un ACA bien mal en point avec 0 point au compteur, une raclée prise au Parc des Princes, un coach viré ou presque et un président qui semble sérieusement à coté de la plaque, contre un OM au début de championnat assez moyen, et sortant d'un match de C1 contre Moscou plutôt décevant, et où la réussite n'était en plus pas au rendez-vous.

Arriver tôt m'a au moins permis d'assister à l'échauffement

Le coach intérimaire (ou pas) Saez avait concocté une équipe de l'ACA sur le papier plutôt défensive, avec une défense à 5 Laurenti, Pavon, Meijia, Erbate et Fanchone, un milieu Piocelle Ben Idir et Meriem, Kermorgant et Dja Djedjé se partageant le poste d'attaquant.

Coté marseillais, Lucho étant blessé, Didier Deschamps sortait enfin Abriel du placard pour le remplacer. Devant Gignac était aligné en pointe, Ayew à gauche, Valbuena à droite, Brandao prenait lui place sur le banc. Kaboré remplaçait lui Azpilicueta à droite de la défense, compo « classique » pour le reste.

Une bonne affluence, mais contre Marseille, le contraire aurait été étonnant :p

 

Les joueurs de l'ACA rentraient assez bien dans le match, mais ce sont les marseillais qui se procuraient la première grosse occase, mais Planté détournait de façon superbe la tête d'Hilton.

Malgré une composition d'équipe résolument défensive, l'ACA jouait de l'avant et allait se procurer bien plus de situations que ces derniers temps, notamment par le biais de nombreux corner, tirés par le très bon Meriem. Par exemple, Pavon voyait sa reprise du droit repoussée par un Gignac posté à un mètre de ses buts. Toujours sur corner, une tête de Kermorgant était malicieusement déviée par Dja Djedjé et filait au but, mais Abriel qui tenait bien son poteau sauvait un Mandanda battu.

Mais ce qui devait arriver arriva, avoir nombre d'occases sans marquer n'est jamais bien bon signe, et c'est l'OM qui allait se charger d'ouvrir le score aux alentours de la trentième minute. Un coup franc lointain de Ben' Cheyrou bien déposé dans la zone des 6 mètres de l'ACA, Heinze manquait sa tête mais distrayait suffisamment Planté pour permettre au ballon d'aller au fond... 1-0 pour l'OM. Les fans marseillais, garnissant copieusement le stade, exultaient. Dur car la perf des joueurs de l'ACA était jusqu'alors convaincante.

Mandanda allait ensuite sortir le grand jeu sur une tête de Kermorgant, et l'OM doubler la mise dans la foulée ou presque. Gignac légèrement excentré profitait d'une belle passe dans le dos de la défense adressée par Valbuena, et jouait, contrairement aux derniers matchs, de façon très collective avec une jolie passe pour Ayew, légèrement hors jeu au départ de l'action, qui marquait dans le but vide. Dur, again ! L'OM retrouvait le réalisme qui avait tant manqué contre Moscou.

Peu avant la mi-temps, sur un nouveau corner, Ben Idir plaçait une tête magnifique en direction de la lucarne, Mandanda était battu, mais pas Gignac qui sauvait le ballon sur sa ligne.

 

Peu après le retour des vestiaires, Marseille allait aggraver le score, profitant d'une passe archi foireuse d'Erbate, Valbuena alertait Gignac qui voyait sa frappe déviée par Planté, mais Ayew était bien placé et mettait la balle au fond pour inscrire son doublé. 0-3. Là on se dit que la seconde mi temps va être longue, très longue pour les joueurs de l'ACA... mais le score ne bougera finalement pas, Ayew manquait de peu le triplé, son frère Jordan faisait une bonne rentrée mais ne cadrait pas ses frappes, et Mandanda sortait une nouvelle jolie parade devant Dja Djedjé.

 

Un score au final assez sévère, la prestation des locaux n'a rien eu à voir avec le match pourri livré à Paris, l'ACA aurait mérité mieux, au moins de mettre un premier but à domicile... celui-ci se faisant toujours attendre. L'OM sans être génial a été réaliste et fait respecter son statut.

 

Au final, j'ai bien aimé l'accueil réservé à Ayew, auteur l'an dernier d'une fin de saison magnifique sous les couleurs de l'ACA, et qui, même si le stade était majoritairement « marseillais », est sorti sous une ovation bien méritée de la part de l'ensemble du public.

Les supporters marseillais étaient très nombreux, présents un peu partout dans le stade

J'ai par contre moins aimé les sifflets et moqueries à l'égard de Brandao lors de son entrée. Bon c'est pas un génie footballistique mais zut quoi ... Assez d'accord avec Didier Roustan, dont je surkiffe assez les chroniques vidéo.

Coté ambiance c'était assez étrange, les supporters marseillais mettaient une sacrée ambiance dans la modeste tribune visiteur, mais étaient en fait présents un peu partout dans le stade. Coté ACA l'ambiance était morose, les supporters faisant visiblement grève, dégoutés de l'éviction du coach Estevan et réclamant la démission du président actuel.

Bref, un match quand même agréable et riche en occasions.

 

Au moins il y a un classement ou l'ACA n'est pas dernier, le classement du fair play, c'est déjà ça de pris... :p

____________________________________

Edit, Coupe de la ligue, 16ieme, ACA Caen

 

Hop ça mérite clairement pas un nouveau post, donc j'édite pour parler brièvement du match de 16ieme de finale de coupe de la ligue, l'ACA recevait Caen.

A la base je ne comptais pas vraiment m'y rendre, mais le club invitant ses abonnés au match, autant en profiter.

J'ai pu cette fois voir le match en virage, on y a ma foi une bonne vision du terrain.

Coté ACA on avait droit à une équipe relativement classique mais néanmoins quelques changements, Merville remplaçait Planté dans les buts, la défense repassait à 4 joueurs, exit Erbate, Basinas remplaçait Ben Idir au milieu, Psaume était enfin titulaire coté droit, N'Diaye sur le coté gauche et Kermorgant seul devant.

On pouvait imaginer que la coupe n'était clairement pas la priorité, mais pouvait être un excellent moyen de se remettre en confiance.

Car coté Caennais l'équipe était largement remaniée, visiblement 7 changements par rapport à l'équipe ayant triomphé de Lorient, El-Arabi, Marcq et Seube entre autres n'étaient pas là, et Sorbon sur le banc. Mollo et Nivet étaient eux présents mais sont sortis à la mi temps.

L'affluence était dans l'ensemble vraiment mince, mais les plus fervents ont repondu présent

Chaque équipe a plus ou moins eu sa mi-temps. En première les joueurs de l'ACA ont livré une prestation assez convaincante, se procurant pas mal de situations via des frappes lointaines et des coups de pieds arrêtés, avec une nouvelle fois un Meriem qui m'a clairement semblé surnager. La mi-temps s'achevait sur un score de 0-0 laissant des regrets, l'ACA faisait un bon match mais manquait clairement de tranchant, avec peut-être trop de retenue.

 

A la sortie des vestiaires, les caennais qui jusque là n'avaient pas montré grand-chose revenaient avec de bien meilleures intentions, et allaient se montrer rapidement dangereux. Cette deuxième mi temps était vraiment tristounette pour l'ACA, et après plusieurs chaudes alertes, ce que tout le monde ou presque pressentait est arrivé, Traoré trompait un Merville trop avancé d'une jolie frappe du gauche sous la barre, 0-1, score final.

 

De quoi avoir des regrets, car c'est surtout la manière qui a déçu en seconde mi-temps, l'équipe sortant pour la première fois de la saison sous les sifflets. Caen n'en demandait probablement pas tant et repart finalement avec une qualif assez tranquille, tout en ayant laissé au repos certains bons éléments, tout bénéf pour cette équipe qui constitue une bonne surprise du début de championnat.

Vu que dailymotion a les droits pour la coupe de la ligue, j'en profite pour caser le résumé légal, même si il faut avouer qu'il n'y a pas grand-chose de grandiose à y voir :p

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Coté football

Dans la série ça n'interesse personne à part moi mais tant pis :p Voici mes impressions sur le match :

Hier soir débutait la 4ième journée de Ligue 1. Pour Arles-Avignon, lanterne rouge du classement avec 3 défaites en 3 matchs, la réception du Stade Rennais était au programme, un match qui s'annonçait encore plus compliqué que d'habitude contre un équipe classée troisième du championnat avec 5 points avant le coup d'envoi.

L'armada rennaise à l'échauffement

J'avoue que je ne me rendais pas au stade très confiant... Gyan, Montano, alimentés par Leroy et Dalmat, M'Vila à la récup, entres autres, il y avait de quoi avoir peur, le talentueux Marveaux était lui absent (ouf...).

Coté ACA, pas mal de changements par rapport aux derniers matchs, encore. Abenzoar remis de sa blessure reprenait sa place à droite de la défense, Laurenti remplaçait Erbate, dans l'axe. Ayasse retournait au milieu, associé à Piocelle. Camel Meriem était titulaire, positionné assez haut en soutien de l'attaquant axial, Dja Djedjé ou Kermorgant, selon les permutations.

Les grecs Charisteas et Basinas, titulaires contre Toulouse, prenaient eux place sur le banc.

Du point de vue des conditions de jeu,  le mistral était de la partie, soufflant énormément, ce qui aura son importance, les rennais jouait vent dans le dos en première mi-temps, et face au vent en seconde.

Une affluence d'environ 9000 personnes, et un vent de folie...

 

Le match débutait bien pour les joueurs de l'ACA, visiblement plus libérés que dernierement, davantage d'automatismes, moins d'affolement, et dès la neuvième minute Dja Djedjé superbement servi dans la profondeur par Meriem inquiétait la défense rennaise mais ne cadrait pas sa frappe, encourageant.

Coté rennais, ce n'était pas folichon dans la circulation de balle. L'opportuniste Montano profitait d'un dégagement un peu foireux de Planté (pas aidé par le vent il faut dire, Douchez en seconde mi-temps ne fera pas mieux) pour se procurer une situation, mais était superbement repris par Fanchone

Montano, assurément l'homme du match coté rennais, allait ensuite envoyer au fond des filets une magnifique frappe tendue d'une trentaine de mètres sur laquelle Planté ne pouvait rien (~30ieme minute). Dire qu'avant le début du match je me lamentais avec un pote du manque de tirs de loin dans le championnat de France, j'aurais peut-être mieux fait de me taire.

En début de seconde mi-temps, Dja Djedjé, une nouvelle fois performant, sortait visiblement victime d'une blessure à l'épaule, et était remplacé par Charisteas.

 

La réussite n'a vraiment pas été avec les joueurs de l'ACA hier soir, Ayasse suite à une action un brin confuse trouvait le poteau d'un bel extérieur du pied, Kermorgant lui trouvait Douchez sur le chemin de sa reprise de volée, puis l'extérieur du poteau sur un coup franc bien travaillé. Charisteas lui allait manquer de quelques centimètres la potentielle balle d'égalisation en fin de match, dur. Rennes l'emportait 1-0.

J'ai quand même été déçu de la prestation rennaise, assez terne, Montano ayant été le seul joueur à se mettre réellement en évidence, très bon sur son coté droit. Gyan lui a eu du mal, et a loupé en première mi-temps une belle d'occase d'une frappe du gauche mal maitrisée. Une victoire avec de la réussite, un seul tir cadré, un petit hold-up.

Par contre la prestation de l'ACA a été de qualité, enfin quelques belles phases de jeu, une meilleure circulation, quelques occases. J'ai trouvé Meriem vraiment très bon, que ce soit en soutien de l'attaquant ou positionné plus bas en seconde mi-temps lorsque Piocelle est sorti,  prometteur. Mejia en défense m'a semblé plus serein et fait un bon match aux cotés de Laurenti. Psaume a lui une nouvelle fois apporté beaucoup d'envie à son entrée en jeu.

 

Bref, malgré la défaite, je suis reparti du stade avec le sourire, c'était un bon match, l'ensemble du public semblait du même avis et a applaudi les joueurs en fin de partie, sans l'ombre d'un sifflet. J'ai apprécié.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Coté football

Samedi soir débutait la deuxième journée de L1, avec à 21h le match ACA - Rc Lens au Parc des Sports d'Avignon, premier match de l'année à « domicile » pour le promu.

 

L'an dernier, l'équipe a engrangé la majeure partie de ses points à domicile, n'y concédant qu'une seule défaite en championnat, contre Tours, cette saison les points seront probablement rares, et les matchs à la maison forcement capitaux.

Bref, voici mes quelques impressions sur la rencontre.

Première bonne surprise, le public a répondu présent, j'avais un peu peur que le stade sonne creux, mais environ 11000 personnes avaient fait le déplacement (pour une capacité d'environ 17000). Les supporters lensois étaient présents en grand nombre, garnissant largement la tribune visiteurs, et plus encore.

Pour l'ACA, Piocelle ayant purgé sa suspension faisait son retour au milieu, Najih remplaçait N'Diaye rentré trop tardivement de sélection, Abenzoar prêté par l'OL et au club depuis 2 jours prenait le poste d'arrière droit, Jean-Alain Fanchone remplaçait lui Germany au poste d'arrière gauche, Planté prenait également la place de Merville dans les buts. Beaucoup de changements donc par rapport au match à Sochaux, ainsi que par rapport à la saison dernière, 9 recrues étant titularisées.

Coté Lensois, Maoulida en pointe avec Roudet en soutien, Eduardo à droite, Monnet-Paquet à gauche. Demont lui était positionné au milieu de terrain.

Avouons le de suite, le match ne fut pas hautement spectaculaire, assez pauvre en occasions et en situations de but, et s'il fut plutôt agréable à suivre au stade, j'imagine que bon nombre de téléspectateurs d'Orange Sport se sont ennuyés ferme devant leur écran.

Les joueurs de l'ACA ont eu du mal à enchainer les passes, et pas mal subi face à des lensois davantage à l'aise et qui sont bien rentrés dans le match. Demont (d'habitude déf ou milieu droit) paraissait très à l'aise dans son rôle de milieu axial, Roudet lui était très mobile, jouant souvent entre les lignes, déstabilisant fréquemment la défense de l'ACA. Monnet-Paquet impressionnait lui par sa vitesse et sa vivacité, mais Abenzoar bien pourvu lui aussi de ce coté là a fait un bon match et globalement réussi à le neutraliser.

Les joueurs de l'ACA ont eu un mal fou à se rapprocher des buts de Runje, malgré un Dja Djedjé très remuant et prometteur, et n'ont cadré leur premier tir que peu avant la mi-temps. Les lensois eux étaient plus dangereux, notamment sur une frappe croisée de Maoulida bien arrêtée du pied par Planté.

En début de seconde mi-temps, suite à un gros cafouillage de la défense, Eduardo, visiblement peu en confiance et moyennement à l'aise exilé sur un coté, croisait trop  son tir et voyait s'envoler une énorme occasion d'ouvrir le score. Il sera remplacé à la 69ieme minute par Pollet, qui à peine rentré depuis 10 secondes échappait au marquage d'Erbate et donnait l'avantage à son équipe d'une tête suite à un coup de pied arrêté. Malgré l'entrée de Psaume, le coup était trop dur pour l'ACA qui se serait bien contenté du point du match nul, ce sera le score final 1-0.

Une affluence plus que correcte, les tribunes latérales étaient bien garnies, les virages un peu moins.

 

Coté ACA j'ai entre autres apprécié les prestations de Planté, Abenzoar m'a semblé très prometteur, Kermorgant m'a fait belle impression, costaud dans le jeu aérien, élégant et jouant souvent en une touche, Dja Djedjé lui a fait preuve d'une belle envie. Par contre, le capitaine Piocelle n'a pas eu son rayonnement habituel, Erbate lui n'a pas fait un bon match, souvent en difficulté et prenant des risques semblant inutiles. Bref l'équipe manque de repères et ça n'aide pas, il faudra du temps, et j'espère que ce temps sera laissé au coach et aux joueurs.

Coté Lensois, j'ai été séduit par le match de Demont au milieu, Roudet a été très bon, derrière Yahia a été très costaud, impérial dans les airs, et  a parfaitement neutralisé les offensives adverses avec son compère de l'axe Chelle.

 

Au rayon des déceptions extra sportives, j'ai moyennement apprécié l'ambiance au stade. L'an dernier celle-ci était peu être plus feutrée mais plus relax, là elle était plus virulente vis-à-vis des adversaires, dommage.

Un peu déçu aussi des déclarations du coach Estevan en mode victime de l'arbitrage. J'apprécie ce coach mais jouer les victimes dès la 2ieme journée me semble malvenu, d'autant plus que l'arbitrage n'a pas paru choquant outre mesure. Lens a de toute façon été bien plus entreprenant et mérité sa victoire. Enfin c'était une réaction à chaud, le coach en a bavé avec l'intersaison agitée au club, on peut comprendre qu'il soit un peu sur les nerfs.

 

Bref, ce sera difficile et éprouvant toute la saison, c'est pas un scoop. Espérons que l'équipe arrive rapidement à prendre un point qui pourrait les booster moralement et les décomplexer, peut-être à Toulouse, le leader, le week-end prochain ? On peut rêver :p

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Coté football

Le championnat de France de foot L1 a donc repris hier soir. Le championnat est encore long, les effectifs encore susceptibles d'être modifiés, mais voilà mon petit ressenti sur quelques matchs de cette 1ère journée.

Tout d'abord, les équipes qui me tiennent le plus à coeur, Arles-Avignon et Marseille.

L'ACA se rendait à Sochaux pour le premier match de son histoire en première division. Le match semblait ouvert, Sochaux n'était pas au mieux, 4 défaites en 6 matchs amicaux, Richert, Perquis et Sverkos absents, Dalmat parti à Rennes... Du coté ACA une équipe largement remaniée, 7 nouveaux venus alignés d'entrée, dont 3 défenseurs, pas évident pour la cohésion d'ensemble, le capitaine Piocelle était lui suspendu. Dja Djedjé ouvre le score d'un joli coup de tête sur un centre ave-maria de Germany, mais 8 minutes plus tard Sochaux égalise par Butin, suite à une petite erreur du gardien Merville, ma foi très bon l'an dernier en Ligue 2. Faty donnera l'avantage aux sochaliens d'un coup de tête sur corner en début de seconde mi-temps. Dommage pour l'ACA mais le résultat semble logique, le coach Michel Estevan semblait déçu et peu loquace devant les micros de canal, courage Mitch', la saison débute à peine !

 

Du coté du stade Vélodrome, l'OM recevait Caen, promu et champion de Ligue 2, seule équipe m'ayant réellement impressionné "au stade" la saison dernière. Une défaite embarrassante pour les marseillais, dans la lignée de leur match bien foireux du Trophée des Champions. Si Mandanda est impliqué sur les 2 buts, il ne faut pas oublier que les caennais se sont procuré de belles occases, ont également touché le poteau, et clairement mérité leur victoire.  Niang veut partir, Ben Arfa va probablement être prêté, Cheyrou semble complètement mis au placard... On ne peut pas dire que l'OM débute sereinement sa saison, d'autant plus que Deschamps s'est ouvertement plaint devant les caméras du manque de moyens financiers mis à sa disposition, bonne ambiance.

 

Les bons débuts du PSG sont à noter. Paris me semble avoir fait  un recrutement très pertinent, avec Néné et Bodmer. Si ce dernier est enfin épargné par les blessures, tout comme Hoarau et Erding, Paris pourrait faire une belle saison. D'autant plus que globalement l'effectif me parait de qualité avec un banc tout à fait correct, Clément en sub au milieu, Chantome, Jallet et Céara qui se partagent le poste d'arrière droit... c'est pas dég'.

 

A Lyon, un beau 0-0 avec des gardiens on-fire. Coté monégasque, Park et l'arrivant en provenance d'Auxerre Niculae semblent déjà bien s'entendre avec quelques beaux mouvements à leur actif. Coté lyonnais, l'intersaison  a vu un certain nombre de joueurs faire leurs valises (Govou, Boumsong, Bodmer, Clerc) pour une arrivée de qualité, Jimmy Briand, visiblement recruté pour jouer dans le couloir droit, ce qui me parait tout de même dommage. Toulalan lui semble définitivement passé dans la rubrique « défenseur »  pour son coach Claude Puel. Une entame de saison plutôt mitigée pour les lyonnais, malgré quelques belles occases, ce sont les monégasques qui se sont montré les plus dangereux. Puel souhaite apparemment cette année une équipe qui produit plus de jeu, je demande à voir, car ce n'était pas folichon de ce coté là les 2 dernières saisons.  


Du coté des autres matchs je n'ai pas retenu énormement de choses, la confusion ambiante du multiplex n'aidant pas vraiment, si ce n'est que mes favoris pour le titre lillois se sortent plutôt pas mal de leur premier match à l'extérieur, que les niçois auront peut-être du mal cette saison s'ils vendent Remy et Modeste, que le nancéen Ferret à décidement la classe, que Montpellier s'est bien repris de son élimination européenne en disposant de bordelais dont j'attendais un peu mieux, ...

 

Bref la saison s'annonce longue et indécise !

 

Edit : En bonus les highlights du Community Shield qui a eu lieu dimanche aprem, Manchester United vs Chelsea, je recommande particulierement le second but de Man U, aux alentours de la 3ieme minute de la video, assez cocasse :p

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Coté football

Vous le savez peut-être si vous suivez un tant soi peu l'actu sportive, le championnat de France de foot reprend ce week-end (yeah).

Cette année est promue en Ligue 1 l'équipe d'Arles-Avignon (en gros, l'équipe d'Arles vient jouer ses matchs au Parc des Sports d'Avignon), qui fait clairement figure de petit poucet de la compet, et promise à une relégation quasi certaine.

J'habite Avignon, et c'est pour moi une sacrée aubaine de pouvoir voir des matchs à quelques minutes de chez moi. Et après avoir assisté à une dizaine de matchs de L2 l'an dernier et passé de bons moments, j'ai décidé de m'abonner pour cette saison, qui s'annonce très compliquée, mais en tant que doux rêveur, j'y crois.

Bref je suis allé récupérer le précieux sésame ce matin, et pu mieux constater l'avancement des travaux du stade. Car c'est pas tout ça d'être en Ligue 1, mais pour cela, il faut avoir un stade aux normes, ce qui n'était franchement pas le cas, la montée ayant été une sacrée surprise.

De gros travaux ont donc été entrepris, et après avoir été longs à démarrer, ils battent actuellement leur plein. Le stade devait entre autres passer de 7000 à 17000 places, et subir divers aménagements afin de se faire homologuer... Le premier match à domicile est dans 10 jours, la commission d'homologation passe le 12, c'est tendu, loin d'être fini, mais dans les temps si on en croit les communicants du club. Voici quelques clichés pris ce matin par mes soins :

La tribune Nord, finie d'être montée depuis peu

 

La tribune Sud, à 10 jours de la reprise

 

Courage les gars, vous pouvez le faire...


Bref, ça ne sera pas le Nou Camp :p mais pour le plus petit budget de L1, c'est pas si mal. En ce qui me concerne ça fait quand même bien plaisir de voir ce stade plutôt vétuste reprendre des couleurs, en espérant que tout ça ait été fait avec sérieux, et qu'il soit homologué pour le premier match à domicile contre Lens, le 14 aout.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Coté football

Celle là est travaillée avec beaucoup de sérieux à l'entrainement, c'est sur ... :p

 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Coté football

(Que retenir de ce mondial, à part les vuvuzelas et la superstar Paul le Poulpe ?)

Bon voilà, le mondial, c'est terminé... cette compétition est toujours un moment particulier pour les amateurs de ballon, mais là ça y est, c'est (déjà) fini.

J'avoue que j'attendais à mort cet évènement, j'adore cette ambiance et je trouve que regarder les matchs dans une chaleur à crever en sirotant une boisson fraiche, a un certain charme.

Et bien, comme beaucoup, j'ai quand même globalement été fort déçu du spectacle proposé, peu de buts, peu ou pas de retournements de situations incroyables, des arbitres laissés bien seuls pour décider  et faussant parfois les résultats, pas de matchs complètements fous... et surtout du peu d'émotions ressenties, à savoir le truc qui fait quand même plaisir quand l'on regarde en tant que simple spectateur amateur de football.

Bon ne jouons pas les sur-blasés, tout n'a pas été aussi naze qu'une certaine « équipe » au maillot bleu, et j'ai quand même passé quelques bons moments télévisuels, voici ce que j'ai retenu d'enthousiasmant, pour ma part :

-          l'envie des « petites » équipes (arg serais-je touché par le syndrome xav' gravelaine ?), on les annonçait limite ridicules et ont pourtant montré de belles choses, je pense par exemple à la Corée du Nord, récompensée de son bon match contre le Brésil par un but en fin de rencontre. Ils ont certes pris une correction 7-0 le match suivant contre le Portugal, néanmoins leur première mi temps était de bonne facture, bravo les gars. En fait, gros big up aux nations qui ont joué en équipe, ce qui aide quand même pas mal pour un sport collectif.

-          Le comeback des USA contre la Slovénie, menés 2-0 à la mi temps, les mecs ne se sont pas laissés abattre, égalisant à dix minutes de la fin, puis inscrivant le but vainqueur me faisant bondir de mon siège, hélas refusé !

-          Les minutes de folie lors du 8ieme Allemagne - Angleterre, menés 2-0 et moribonds depuis le début du tournoi, les anglais reviennent à 2-1, et égalisent sur un lob génial de Lampard, enfin auraient du égaliser, l'arbitre n'ayant pas vu le ballon rentrer.

-          Les minutes de folie lors du quart Espagne - Paraguay. Penalty pour les paraguayens, parade de Casillas,  puis pénalty pour l'Espagne, transformé, puis invalidé, retiré et manqué cette fois ci.

-          La dernière minute des prolongations du quart Uruguay - Ghana. Suarez, attaquant, repousse des deux mains une tête qui envoyait le Ghana en demi-finale. Carton rouge et penalty. Gyan le loupe et les deux équipes se départageront aux tirs au but.

-          Le match pour la troisième place, ou le match sensé ne servir à pas grand chose, débridé et indécis, qui a peut être été le match le plus cool du tournoi.

J'aurais pu rajouter la classe de Forlan et ses buts magiques, son tir sur la transversale à la dernière seconde du match pour la troisième place, la belle équipe d'Allemagne et l'impressionnant de justesse Muller, le lob superbe de Quagliarella contre la Slovénie redonnant un temps un espoir de qualif pour les huitièmes à l'Italie, le tir incroyable en lucarne de Van Bronckhorst  en demi-finale, l'altruisme d'Honda lors de Japon Danemark qui offre, quasiment, un but à Okazaki suite à un dribble de folie...

Bref, c'était quand même pas si mal au final...

Pour ma part, vivement la prochaine !

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Le modeste blog de Fstyle

Par Fstyle Blog créé le 09/07/10 Mis à jour le 16/08/12 à 13h24

Un blog peu mis à jour dernièrement... arg !

Ajouter aux favoris

Édito

Bienvenue cher visiteur ! Je suis Fstyle ou Fab pour les intimes, merci de votre visite.

Let's go !

Archives

Favoris