The Cat's Blog

Par fabthecat Blog créé le 28/12/09 Mis à jour le 01/11/10 à 12h25

Le blog le moins lu à l'est du Pecos, et à l'ouest aussi.

Ajouter aux favoris
Signaler
Arishaimase

Pour cette deuxième édition du concours Arishaimaseeeeeee !, un lot de tout premier ordre: l'énorme jeu BANGAI O SPIRIT sur Nintendo DS.

Le  principe du concours est toujours le même. Le 1er à répondre correctement à la question dans les commentaires du post a GAGNÉ! Il recevra son cadeau comme il se doit. Ce concours est ouvert à TOUS les membres de la communauté (PREMIUM ou NON, modérateur, membres de la rédaction, pas de jaloux). Il n'y a pas de limite d'âge, de lieu de résidence (même si je ne garantis pas la bonne réception du cadeau pour les membres habitant à hors de notre belle contrée). On a le droit de poster plusieurs fois, tout ce qui importe c'est d'être le premier à poster la bonne réponse.

Félicitations à Iron-Tom qui a remporté haut la main la première édition.

Voici la QUESTION du mois:



Dans Goldorak , les noms des personnages ci-dessous sont inspirés de noms d'étoiles.

A quelles constellations appartiennent ces étoiles ? (il faut donner le nom du personnage-étoile et la constellation correspondante).
Au boulot !

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
La Gamelle de Pantagruel

 

 

Bong est, pour moi, LE restaurant coréen du 15ème (rien que ça). On n'y vient pas pour son cadre (décor très simple avec horloger suisse en prime ???) mais pour ses plats finement épicés et son patron toujours disponible et sympathique.

 

 

Au menu, une grande variété d'entrée : des classiques gyozas, aux fameuses crèpes de kimchi en passant pas les salades de sèches à la sauce (bien) piquante.

 

Côté plat, on est servi entre le bibimbap, les différents ragout et soupe, le barbecue de boeuf, de canard ou de poissons, le tout accompagné de différents condiments (liseron, kimchi, soja) et de riz. Le choix de son repas devient cornélien.

 

 

 

On a le droit (et le devoir), d'arroser le tout de saké coréen (aux racines médicinales ou aux abricots du japon), de bière coréenne, d'un bon rouge (la carte est bien fournie), ou encore d'un bon thé.

 

Si d'aventure, il vous restait un peu de place après votre festin, il est toujours possible de prendre un dessert: passé les très dispensables coco et orange givrés, il reste toujours litchis, gâteaux de riz ou aux haricots rouges.

 

Budget: 

Une trentaine d'euros pour un repas (entrée/plat/bière)

Menu midi à 12,90 (entrée plus plat)

 

Restaurant coréen BONG

42, rue Blomet 75015 PARIS
Métro Volontaire (12) ou Sèvres-Lecourbe (6)
Tél: 01.47.34.73.62

Ouvert du lundi au samedi de 12h à 14h30 et de 19h à 22h30. 


Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Arishaimase

Pour débuter ce mois d'octobre dans la joie et la bonne humeur, voici que déboule la première édition du concours Arishaimaseeeeeee !

Le  principe du concours est simple. Le 1er à répondre correctement à la question dans les commentaires du post a GAGNÉ! Il recevra son cadeau comme il se doit. Ce concours est ouvert à TOUS les membres de la communauté (PREMIUM ou NON, modérateur, membres de la rédaction, pas de jaloux). Il n'y a pas de limite d'âge, de lieu de résidence (même si je ne garantis pas la bonne réception du cadeau pour les membres habitant à Zeguedeguen). On a le droit de poster plusieurs fois, tout ce qui importe c'est d'être le premier à poster la bonne réponse.

Il y aura un à deux lots par mois à gagner, et probablement une édition spéciale à Noël (ça c'est la classe).
Pour les prochaines éditions, j'informerai de la date et de l'horaire du post relatif au concours à l'avance. Restez donc à l'affut.

Pour cette première édition, le lot à remporter est cette superbe clé USB " chien qui court". Un grand must d'inutilité, donc complètement indispensable.


Et voici la question à laquelle vous devez répondre afin de remporter ce superbe cadeau:

Qui a remporté le September Basho qui s'est déroulé au Ryogoku Kokugikan de Tokyo du 12 au 26  septembre 2010?

Voici la vidéo d'un des matchs du vainqueur.

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
La Gamelle de Pantagruel

Kunitoraya est un restaurant japonais (un vrai) spécialisé dans les Udons: des nouilles japonaises traditionnelles de gros calibre, fabriquee a base de farine de blé, d' eau et de sel. Plus répandu dans les regions du sud-ouest du Japon, le Udon est habituellement servi dans des bouillons chauds (de légumes, de porcs, de volailles ou de poissons) mais peut être également servi froid.

Le restaurant est assez petit. Le rez de chaussé ne compte que quelques tables et un comptoir derrière lequel, on voit les cuisiniers composer les soupes commandées. Il existe une petite salle au sous-sol (sympathique cave voutée) où la température peut vite monter en été.

"Devant Kunitoraya, il y a toujours un peu la queue, ce n'est pas une légende."

Côté mets, vous avez le choix entre les fameux udons en soupe froide ou chaude (Ah, les Kamaten Udons.....) et des spécialités de riz (au choix: porc pané, canard, boeuf sur bol de riz).
La cuisine est succulente et souvent assez copieuse (les affamés pourront toujours tenter un combo udon/katsudon).

"Un bon petit Kamaten Udon et ses excellents Tempuras. Où est mon oeuf de caille ???"

Pour les prix, c'est très abordable avec des plats entre 9 et 16 euros et un menu midi aux alentours de 15-20 euros. Je vous conseille de venir avec du liquide, le restaurant n'acceptant pas les CB.
Le service est sympathique, par contre n'ayez pas peur de faire un peu la queue (ça vaut le coup)...
Une très bonne adresse!

Kunitoraya
39, rue Sainte Anne 75001 Paris
01 47 03 33 65
Métro  Pyramides (7,14)
Tous les jours de 11h30 à 22h.

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
La Gamelle de Pantagruel

Godjo est un petit restaurant Ethiopien situé tout près du Panthéon. Il dispose d'un sous-sol à l'ambiance sympathique et chaleureuse: canapés recouvert de peaux, tables basses et décoration africaine.

Comme à la maison, on mange avec les doigts dans un plat commun (messob) en utilisant des galettes d'Ingera (crêpe acide fermentée et levée constituant le pain éthiopien).Mélange des épices, des saveurs et des parfums, la cuisine éthiopienne est vraiment succulente. Si c'est votre première fois, vous pouvez commencer par prendre une des deux formules d'assortiments de plats traditionnels (végétariens YE-TSOM ou boeuf-poulet YE-FESEG). Sinon, il est toujours possible de tenter une des différentes spécialités avec possibilité d'adapter le relevé du plat (doux ou épicé) en fonction de ses goûts. Les desserts sont sommaires: mangue, sorbet ou gâteau aux épices traditionnels (mais on ne vient pas chez Godjo pour celà). Côté boisson, du vin plutôt bon, des liqueurs de banane, de bons thés et cafés du terroir, et le fameux digestif Godjo aux épices pour bien faire passer toute la tambouille ingérée.

Une bonne petite adresse pas chère et sympathique pour aller manger entre potes (propres si possible) ou avec une copine un peu coincée juste pour rigoler (Où sont les couverts ?)

"Ça donne pas envie ces canapés?"

Les plus:
- la convivialité, l'ambiance, la cuisine.
- avec les mains, tout les gens sont égaux (plus besoin de faire d'effort).
- c'est pas cher et c'est bon.

Les moins:

- à éviter pendant les épidémies de rotavirus.
- peu de places, le Week-End, il faut mieux réserver.

GODJO

8 Rue de l'Ecole Polytechnique
75005 Paris
Tel: 01 40 46 82 21

Horaires :
Lundi - Jeudi : de 19:00 à 23:30 
Mardi - Dimanche : de 12:00 à 14:00 
Vendredi - Samedi : de 19:00 à 23:45 
Dimanche - Lundi : de 19:00 à 23:30

Budget: un peu moins 30 € avec du vin
Formule midi à 12 €

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
La Gamelle de Pantagruel

El Palenque est le premier restaurant argentin de Paris (fondé en 1965). Ici, la spécialité est la viande de boeuf (argentin bien entendu) importée directement du pays. Amis végétarien, passez donc votre chemin (ou contentez vous de succulentes aubergines, du maïs en épi ou purée). Dans un décor simple et sympathique (quelques photos de la pampa, des selles de cheval et des portraits de vache), vous pourrez déguster de la bonne barbaque comme on en fait peu. Après des entrées composées de spécialités du Nord de l'Argentine (empanadas,  pastel de choclo, Chorizos),  il faut évidemment commander une bonne viande grillée, seul en gros perso ou à plusieurs (plus convivial et avantageux pour vous si vous mangez vite ....). Il existe un grand choix de vins argentins (de Mendoza notamment) et de vins chiliens tout à fait honorables. Je ne me souviens pas avoir jamais pris de dessert dans ce restaurant, par contre un bon digestif ne se refuse jamais: je vous conseil de prendre un bon mezcal (alcool d'agave = cactus) qui vous permettra de repartir chez vous en T-shirt par -15°C.

Les seuls bémols de ce restaurant sont la nécessité de réserver quasi-systématiquement (sauf si vous venez à 2 en semaine), la manque de place (40 tables dans un petit espace ...), le bruit (Coop', do you hear me?), la nécessité de payer en cash (pas de CB).

Budget: comptez environ 30 euros
Fermeture le dimanche et le lundi

El Palenque
5, rue de la Montagne Ste Geneviève
75005 Paris
Tél. : 01 43 54 08 99

 

"Un petit Baby Beef a savourer à deux aux Grilades de Buenos Aires, merci padre"

 

Un autre bonne adresse argentine, Les grillades de Buenos Aires, à Montparnasse. Un restaurant encore plus petit que el Palenque, au cadre plus chaleureux à mon avis. Ici, également des entrées typiques (chaussons fourrés au boeuf ou fromages, chorizos, ensaladas). Les viandes sont également des tueries, fondantes et succulentes, servies le plus souvent avec des frites maisons (ça change du MacDo) ou des salades. Les vins argentins proposés agrémenteront également de très belle façon vos plats. Il peut être utile de réserver (le Week End) mais j'avoue avoir toujours déboulé à l'arrache sans m'être fait refouler.

Le budget set un peu plus élevé que pour El Palenque : 30- 40 euros par personne si vous prenez du vin, mais mieux vaut un bon repas qu'un mauvais jeu DS.

Ce restaurant est une petite surprise dans ce quartier plus connu pour ses mauvais japonais tenu par des chinois et ses brasseries scandaleuses.

Les Grillades de Buenos Aires
54 rue du Montparnasse / 75014 Paris
Edgar Quinet / Montparnasse
01 43 21 56 74
Fermé samedi midi, dimanche et lundi midi

 

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
La Gamelle de Pantagruel

La paella est le plus ancien restaurant espagnol de Paris. Dans le 11ème arrondissement, pas très loin du canal Saint Martin (métro Jacques Bonsergent), cet établissement comporte 2 étages: un RDC qui fait office de bar à tapas et un étage qui est le "vrai" restaurant (paella et autres spécialités espagnoles dont je tairais le nom).

Je vous conseille vivement de vous arrêter au RDC car vous pourrez y déguster d'excellentes tapas: patatas bravas, de succulentes croquetas de polo, des chipirones à vous repeindre les dents en noir, et pour les fous furieux des callos en sauce. Arrosez cela d'un bon pichet de sangria et vous serez assuré de passer une excellente soirée.

C'est le restaurant idéal pour aller manger entre potes bons vivants sans avoir à réserver 10 ans auparavant. L'été vous pouvez manger tranquillement en terrasse, ce qui n'a rien de déplaisant.

Comptez 5 à 8 euros par Tapa, si vous venez à plusieurs (au moins 2 ;-) ) vous en aurez pour 20 à 30 euros avec un bon pichet de sangria.

Une expérience à tenter: allez à la paella c'est un ordre, olé !!

 

LA PAELLA
50, rue des Vinaigriers
75010 - Paris
Tél : 01 46 07 28 89
Ouvert tous les jours sauf Lundi de 12H à 14H30 et de 19H à 23H
Le Samedi jusqu'à 00H

 

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
La Gamelle de Pantagruel

Croccante est un petit restaurant-traiteur sicilien situé dans le 15ème arrondissement (métro Falguière)

Le service est excellent (du chef - le fameux Massimo -  au serveur). Côté carte, que du classico : antipasti, pâtes, pizzas et desserts.  Cependant en comparaison des autres restaurants italiens parisiens, ici, place à l'originalité ! (avec entre autres: pâtes à la fleur de courgettes, à la boutargue de thon ...)
Côté vin, on est rarement déçu avec un bon Nero d'Avola ou des Syrah italiens.
En dessert, on peut rester classique avec d'excellents cannoli siciliani ou un tiramisu, ou s'aventurer avec le "Prototipo" (devenu ex-prototipo très récemment), une crème à base de mascarpone avec pistaches, amandes, orange confite et un peu de liqueur.
Attention, tout est très copieux alors, souvent (sauf pour les affamés), il faut mieux choisir: entrée-plat ou plat-dessert.
Enfin si vous ne voulez que passer prendre un encas, il ne faut pas hésiter à commander d'excellents panini qui sont sans conteste parmi les meilleurs de Paris: réalisés à la demande avec un grand choix de légumes (aubergines, tomates, poivrons ...), de fromages et de jambon.
Le tout pour 7 euros, peut-être un peu cher mais au vu de la qualité et de la taille du panino, ça les vaut largement.

Prix par personne: 25- 30 euros, et tout ça pour s'éclater la panse avec de succulents plats


Les plus:
- la convivialité de l'équipe de cette trattoria
- Massimo est multo simpatico.
- la qualité et l'inventivité de la cuisine
- les panini qui comblent agréablement l'estomac du pylore au cardia (il est déconseillé de boire après)
- les vins

Les moins
: j'en vois pas
- petit restaurant donc pas beaucoup de place, mais on peut commander ‡ emporter.

Massimo: "Prrrrreego"

CROCCANTE
138, rue de Vaugirard 75015 PARIS
Tél: 01 47 83 37 28
métro Falguière
Horaires: De midi à 14h30 et de 19h30 à 22h30. Fermé le dimanche.

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Édito

Soyez polis! Lavez vous les mains et retirez vos chaussures.

Archives

Favoris