Retrogaming Marmotte

Retrogaming Marmotte

Par Evilmarmotte Blog créé le 03/04/14 Mis à jour le 24/03/20 à 10h31

Un blog retrogaming garanti 100% sans DLC!

Ajouter aux favoris
Signaler
Android (Jeu vidéo)

Sans crier gare, voilà que le cultissime Castlevania Symphony Of The Night débarque sur Android et iOS. Un portage mobile qui s’inscrit dans la loooooongue tradition de recyclage de Konami, qui décidément ne sait plus trop quoi faire de sa série culte. Depuis quelques années, on voit bien que le studio japonais tente de remettre Castlevania sur le devant de la scène avec la série Netflix et les compilations Requiem / Anniversary Collection, mais rien de concret ne semble se profiler concernant un épisode inédit. 

À défaut de mieux, jetons donc un oeil sur ce Castlevania mobile. Première bonne surprise : le jeu ne coûte que 3,49¤. Un prix juste pour un classique intemporel qui traverse bien les époques. On est loin du racket organisé par Square Enix avec ses FF à 15¤. L’application pèse près de 600Mo, et tourne de façon fluide sur mon téléphone vieillissant (P8 Lite de 2017).

Tactile oblige, la prise en main est épouvantable. On ne va pas se mentir, il faut VRAIMENT être motivé pour se faire une jeu comme Symphony Of The Night sur un smartphone. Les boutons virtuels sont intelligemment placés et de bonne taille, mais rien n’y fait : les déplacements sont tellement imprécis que le moindre combat devient une épreuve de force à la Dark Souls. Un comble pour un jeu réputé facile.

Du côté des menus, c’est bien mieux. Tout a été refait pour tirer profit du tactile et faciliter la gestion de l’inventaire. Visuellement, ça jure un peu avec l’esthétique pixel art du jeu à proprement parler, mais on y gagne en ergonomie.

Pour le reste, c’est un portage assez classique basé sur la version PSP de 2007, avec quelques petits bugs graphiques en "bonus". Cette version est donc loin d’être la meilleure, mais Konami semble s’en satisfaire puisqu'elle servait déjà de base au remaster paru sur PS4 il y a 2 ans.

Dans ces conditions, qu’est ce qui peut bien pousser quelqu’un à refaire Symphony Of The Night sur smartphone? Le prix est attractif, c’est sur. Et ça fait toujours quelque chose de retrouver un grand classique du jeu vidéo au creux de sa main. Reste que la maniabilité catastrophique nuit beaucoup à l’expérience de jeu. Un titre au gameplay millimétré comme Symphony Of The Night ne se joue qu’avec une bonne manette, et pas en bataillant contre une saloperie d’interface tactile.

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Commentaires

nikolah
Signaler
nikolah

@nikolah : Même pas :( Sur android j'ai toujours un énorme lag avec les manettes blutooth. C'est fou qu'après toutes ces années la technologie soit aussi peu au point. Pour jouer correctement il faut brancher une manette en filaire avec un câble USB OTG. L'usine à gaz :D

 

J'ai le meme souci avec une tablette gametab que j'utilise comme machine d'émulation mame portable. Avec la manette intégrée, ca fonctionne bien, mais des que j'utilise une manette blutooth (pour jouer sur écran), j'ai un lag de dingue. 

Pour les utilisateurs d'ios apparement la manette xbox one est nickel.

Donald87
Signaler
Donald87
S'il ne ressemble pas à celui de la Nintendo 64, pourquoi pas ....
En fait, non :D
Evilmarmotte
Signaler
Evilmarmotte
@nikolah : Même pas :( Sur android j'ai toujours un énorme lag avec les manettes blutooth. C'est fou qu'après toutes ces années la technologie soit aussi peu au point. Pour jouer correctement il faut brancher une manette en filaire avec un câble USB OTG. L'usine à gaz :D
Arukado
Signaler
Arukado
Autant je suis indéniablement le pigeon idéal pour ce jeu, et que je joue aussi sur mobile, autant parfois faut pas déconner... Puis bon, SotN on-the-go, j'ai déjà une PSP et une Vita pour y jouer. Donc non merci ^^'
nikolah
Signaler
nikolah
Peut-être en collant son téléphone dans un support manette blue-tooth? Je penser rester sur ma psp go...

Édito

Bonjour et bienvenue!


Retrogaming Marmotte, c’est l'amour du gros pixel! Le plaisir d’exhumer les antiquités vidéoludiques d'une époque garantie 100% sans DLC, quand le pokédex s'arrêtait à 150 et que les seins de Lara Croft étaient encore d'authentiques triangles. L’âge d’or du jeu vidéo!


Vous pouvez également suivre ce blog à l'adresse suivante :
www.retrogamingmarmotte.fr

Archives

Favoris