Retrogaming Marmotte

Retrogaming Marmotte

Par Evilmarmotte Blog créé le 03/04/14 Mis à jour le 10/02/20 à 16h22

Un blog retrogaming garanti 100% sans DLC!

Ajouter aux favoris
Signaler
Playstation (Jeu vidéo)

Akira Toriyama et le jeu vidéo, c’est une série de collaborations fructueuses, tantôt avec Enix (Dragon Quest), tantôt avec Squaresoft (Chrono Trigger). Ces projets ont permis au mangaka d'avoir une vie artistique à côté de Dragon Ball. En plus de ces JRPG à succès, Toriyama a apporté sa patte visuelle à des projets vidéoludiques plus confidentiels, comme le jeu de combat Tobal N°1.

Pourquoi c'est culte?
Paru en 1996, au début de l’ère Playstation, ce titre doit beaucoup à la folie créative qui animait alors Squaresoft. On y retrouve les ingrédients de base du genre : une dizaine de personnages hauts en couleurs, un système de combat fun et accessible, les incontournables modes “Tournament” et “Versus”... et un petit bonus qui fait tout le sel du titre : Le mode “Quest”.

Véritable jeu dans le jeu, ce mode est un Dungeon Crawler où s'enchaînent phases d'exploration, de plate forme et de combat. À la manière d’un RPG, on peut améliorer ses points de vie, d'attaque et de défense, mais il n’y a pas d’XP. La montée en puissance dépend uniquement de potions qu'on trouve au hasard dans le dédale de pièces. Heureusement, des boutiques permettent de vendre tout le bric-à-brac qu'on amasse, pour ensuite acheter d’autres objets… eux aussi générés aléatoirement. Vous l’aurez compris, le facteur chance joue beaucoup dans la progression.

Visuellement, c’est assez austère. Il faut aimer les couloirs sombres et les gros polygones non texturés. Mais la possibilité de pouvoir utiliser toute la palette de coups d'un vrai jeu de baston pour se frayer un chemin dans un donjon peuplé de monstres reste une expérience assez unique. Cerise sur le gâteau : Ce mode permet de débloquer de nouveaux personnages jouables dans l’ensemble du jeu, pour ça il faut terrasser les différents boss du donjon. Une bonne motivation pour retenter sa chance, encore et encore.

Pour en revenir au système de combat de Tobal N°1, celui-ci se situe dans la lignée de Virtua Fighter, très orienté arts martiaux avec des animations superbes qui donnent aux affrontements des allures de ballets finement chorégraphiés. À cette époque, tout le monde n’avait d’yeux que pour Tekken 2, mais je trouve que les combattants de Tobal N°1 “bougent” de façon bien plus convaincante, fluide et réaliste que dans le jeu de Namco. La modélisation sommaire des personnages donne l’impression de contrôler des jouets en caoutchouc, mais des jouets très bien animés!

Au-delà du jeu de combat à proprement parler, c’est bien le mode Quest qui marquera les esprits. Squaresoft y reviendra plusieurs fois, d'abord dans l’excellent Tobal N°2 (hélas inédit en France), puis dans le médiocre Ehrgeiz, sorte de jeu de baston "All Stars" très brouillon où s'affrontent Cloud, Sephiroth… Un Dissidia avant l'heure !

Potentiel de rejouabilité : 7/10
Tobal N°1 n’a hélas pas eu le succès commercial attendu à sa sortie. Trop avant-gardiste, trop japonais peut-être… Il reste un ovni dans le paysage du jeu de combat des 90’s. Y rejouer aujourd’hui demande quelques efforts pour apprendre la jouabilité “particulière” du mode quest, mais le jeu en vaut la chandelle.

Voir aussi

Jeux : 
Tobal N°1
Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Commentaires

franckiflowers
Signaler
franckiflowers
Je l'avais acheté par hasard, je voulais tekken 2 ( que je ne trouvais pas ) et je voulais absolument un jeu de combat. Je suis tombé sur tobal , un collègue m'en avait dit du bien donc je l'ai acheté.
Un régal des le début, très technique sur les parades et les contres avec un environnement complètement en 3D.
Même mes collègues qui ne le connaissait pas avaient adoré !
J'ai jamais pu jouer au 2 qui etait apparement encore meilleur !
GangBangTheory
Signaler
GangBangTheory
J'avais adoré à l'époque ! En effet dans l'esprit c'était le Virtua Fighter de la PSX. Mon perso préféré c'était Gren : quelle classe !

J'avais fini le mode Quest au souvenir, avec Tori comme récompense. Ce fut dur cela dit...


A noter que ce jeu avait des graphismes en "haute résolution" comme on disait à l'époque, plus fluide que la moyenne. Hélas le 50 hz ne lui a pas rendu justice.


Dommage que le succès ne fut pas au rdv car le jeu était vraiment bon à jouer ; j'ai pu tâter le 2 sur le tard et c'était honnêtement un des meilleurs jeux de baston 3D sur Playstation.

Un Tobal 3 je dirais pas non !
Evilmarmotte
Signaler
Evilmarmotte
C'est vrai que le mode quest était impitoyable. Le nombre de "ring out" involontaires que j'ai pu faire dans certains niveaux... :D
Perso je trouvais ce bonus beaucoup plus profond que (dans le même genre) le Edge Master Mode de Soul Blade ou encore (bon, celui là il est reconnu comme bof bof) le Tekken Force de Tekken 3.
Indianagilles
Signaler
Indianagilles
J'avais acheté le premier à l'époque, mais je n'en ai pas gardé de grands souvenirs. J'avais vraiment pas accroché, et le mode Quest m'avait fait suer comme jamais. Il me semble que le jeu était assez difficile et je ne le trouvais pas très fun. Mais je n'ai jamais été un grand adepte des versus fighting en 3D, Soul Edge et Calibur mis à part (et encore).
koforever
Signaler
koforever
J avais bien aimé les deux épisodes .
Yaeck
Signaler
Yaeck
L'une de mes connaissances est un grand fan de ces jeux, et il alla assez loin dans le mode Quest, d'une difficulté redoutable! Le nombre de personnage jouable était hallucinant et il y avait même moyen de créer son pers de A à Z (mais c'était trop technique)

Édito

Bonjour et bienvenue!


Retrogaming Marmotte, c’est l'amour du gros pixel! Le plaisir d’exhumer les antiquités vidéoludiques d'une époque garantie 100% sans DLC, quand le pokédex s'arrêtait à 150 et que les seins de Lara Croft étaient encore d'authentiques triangles. L’âge d’or du jeu vidéo!


Vous pouvez également suivre ce blog à l'adresse suivante :
www.retrogamingmarmotte.fr

Archives

Favoris