Retrogaming Marmotte

Retrogaming Marmotte

Par Evilmarmotte Blog créé le 03/04/14 Mis à jour le 06/04/18 à 14h53

Un blog retrogaming garanti 100% sans DLC!

Ajouter aux favoris
Signaler
(Jeu vidéo)

Assumer sa passion pour le jeu vidéo, ce n’est pas toujours évident! Rares sont ceux qui osent s’en vanter auprès des collègues de bureau, voire même de leurs proches... vous savez, lors du classique repas de famille où il est bien vu d’étaler sa réussite pour montrer qu'on a la plus grosse.

Aborder le sujet en public revient souvent à tendre le bâton pour se faire battre. Avec à la clé une escalade de remarques moralisatrices à la : "Mais tu n’as rien d’autre à faire de ta vie?", "Tu n’es pas un peu vieux pour ça?", sans oublier l’incontournable : "J’aimerais bien avoir autant de temps à perdre" (particulièrement comique quand l’intervenant a lui même un smartphone greffé à la main).


"Ce n'est pas de l'art, c'est juste un jeu vidéo" (The Witness)

Il faut dire qu’en France, nous ne sommes pas les derniers quand il s'agit du culte de la performance. On a tous au moins un collègue irritant qui court dans tous les sens comme le lapin blanc de Carroll Lewis, répétant à qui veut bien l’entendre qu’il "n’a pas le temps"? Triste caricature de notre société où chaque seconde se doit d’être rentabilisée... OU PAS! Après tout, chacun ses priorités. Juger l’autre sur ses loisirs, ce n’est qu’une façon maladroite de se rassurer sur sa propre valeur, avec tout ce qu’on peut en déduire de mal-être et de complexe d’infériorité.

Le plus amusant, lorsqu’on écoute un allergique au jeux vidéos, c’est la façon dont il perçoit le média comme un ensemble homogène, intégralement bon à jeter à la poubelle. Qui oserait avoir le même raisonnement vis à vis par exemple du cinéma ou de la littérature? 


"Ce n'est pas de l'art, c'est juste un jeu vidéo" (Ori And The Blind Forest)

Alors oui, il y a du déchet dans le jeu vidéo. Bien sur, on aimerait avoir un peu moins de Call Of Duty ou de FIFA… tout comme on se passerait largement de voir le dernier Kev Adams cartonner au box office français. Pas de quoi snober les innombrables titres qui apportent des expériences uniques et marquantes (Minecraft, Portal, Stardew Valley…), ni même les grosses productions qui parviennent souvent à nous emporter dans de nouveaux univers passionnants (Bioshock, Final Fantasy, The Witcher…).

Considérer le jeu vidéo comme un simple passe temps pour ado, c’est aussi renier le travail colossal accompli par les artistes derrière ces projets. Pour une seule oeuvre, combien de diplômés d’écoles d’art, de compositeurs, de scénaristes, de programmeurs…? Un simple coup d’oeil dans les coulisses suffit à réaliser que ce n’est jamais bassement mercantile, même pour les titres les moins originaux.

"Ce n'est pas de l'art, c'est juste un jeu vidéo" (Bioshock Infinite)

C’est peut être ça qui fait défaut aujourd’hui : la fameuse caution "artistique" qui fait qu’on va se vanter d’avoir lu le dernier Stephen King, mais passer sous silence un Resident Evil qui nous aura pourtant procuré tout autant d’émotions. Dans notre petit monde superficiel, il faut présenter les choses sous un angle acceptable, et tant pis si ça ne fait qu’entretenir le snobisme ambiant.

Ou alors… on assume un peu et on explique aux gens que :
- Non, le jeu vidéo ce n’est pas sale, il parait même que plus de 55% des français y trouvent leur compte.
- On peut y vivre de belles aventures, exactement comme dans un roman ou dans un film… INCROYABLE!
- C’est un formidable outil pour rencontrer des gens de tout âge tout en s’amusant, avec des communautés souvent très impliquées.
- Les "serious games" comme Minecraft, Civilization, The Witness… sont de plus en plus populaires et ont un véritable potentiel éducatif.

"Ce n'est pas de l'art, c'est juste un jeu vidéo" (Journey)

Ajouter à mes favoris Commenter (36)

Commentaires

Evilmarmotte
Signaler
Evilmarmotte
@KanyeEast : Je pense que tu extrapoles concernant Fifa est Call Of. D'un "on aimerait avoir un peu moins de Call Of Duty ou de FIFA" à "Les personnes s'y adonnant sont-elles des déchets ?"... il y a un monde ;)

Quant à la mise en opposition des loisirs... j'ai relu à l'instant et j'avoue que je ne vois pas. Mon propos est justement qu'il y a un large éventail de productions bonnes, moins bonnes, opportunistes, inspirées... et ce dans chaque domaine.

J’ai dans mon entourage des passionnés de litttérature qui hurlent que je leur explique que j’ai mis tel ou tel bouquin truffé de fautes dans le bac de recyclage papier. Avec un argumentaire type : oui mais c’est sacré, blasphème détruire un livre = nazisme… mais la démarche saine c’est à mon sens justement de reconnaitre qu’il y a du bon et du moins bon partout. Musique, jeu vidéo, cinéma... ce ne sont que des outils pour exprimer quelque chose.

Quand je colle Stephen King à Resident Evil, c’est bien pour illustrer ce double standard, dans les deux cas on est dans la pure oeuvre d’exploitation, avec les qualités et les défauts que ça implique (c’est quand même pas super bien écrit dans les deux cas :o).

Il n’y a pas de raison objective à ce que l’histoire d’un Clown tueur extra-terrestre soit plus noble qu’une chasse aux zombis sur fond d’armes biologiques, juste parce que dans un cas c’est couché sur papier alors que dans l’autre ça se passe manette en main.
air-dex
Signaler
air-dex
Nous vivons dans une société où les gens sont définis par les stéréotypes correspondant à leur catégorie. Les joueurs de JV ont longtemps été majoritairement des enfants et les jeunes ados. Du coup on se retrouve avec le stéréotype du joueur qui est un enfant/ado attardé, avec la partie de critique de la jeunesse par les vieux (cons) qui va avec. Et ce n'est jamais plaisant.

Après il y a aussi les genres de jeux auxquels ont joue. Là c'est une autre histoire et c'est au joueur d'assumer qu'il joue à des jeux enfantins malgré son âge pouvant être élevé. Les équivalents audiovisuels d'Animal Crossing ne sont pas tellement prisés par les trentenaires et au delà. ;) On n'est plus dans "la faute à la société".
KanyeEast
Signaler
KanyeEast
@Evilmarmotte :Mon problème avec ce genre de pensée, c'est de montrer la "valeur" d'une chose que l'on défend par rapport à une autre, soutenue par son détracteur.
Ce n'est pas en se mettant en opposition que le point de vue changera.

Deuxième problème, la hiérarchisation de la valeur de sujets au sein d'un groupe.
Un FIFA ou un CoD vaut moins qu'un Journey ? Les personnes s'y adonnant sont-elles des déchets ?

Tu es entré, avec ton texte de l'époque (peut-être as-tu changé d'avis en un an), dans une pyramide du dénigrement : ton loisir, et par extension ton mode de vie, est critiqué, tu critiques ce que tu estimes être pire.

@Classy_Dudley : Certains pourraient dire que j'ai une passion débordante pour le tabac et l'alcool. Ça veut dire que tu m'es supérieur ?

C'est avec ce genre de raisonnement que la "communauté" des joueurs ne peut pas être prise au sérieux. Heureusement que je préfère mon individualité au groupe, ce qui m'évite d'avoir honte, et de pouvoir initier les personnes hermétiques au jeu vidéo, en abordant des angles de vue qui peuvent nuancer leur avis.
HagiLunacy
Signaler
HagiLunacy
Le problème est que ce genre d'article très intelligent ne devrait pas ce retrouver sur un forum de JV la où tout le monde est plus ou moins conscient de ça mais dans les autres journaux où les lecteurs ne sont as tous forcément des joueurs et pourront réellement apprendre quelques chose.
Classy_Dudley
Signaler
Classy_Dudley
Aucune honte. Au contraire j me sens meme superieur a tous c est idiot qui se mettent minable en soirée et ou qui balancent leur argent dans les cigarettes. Donc non, aucune honte. Apres faut savoir se moderer et jouer de maniere honnete sans tomber dans l addiction, mais ça vaut pour toute passion.
Baz Grey Cat
Signaler
Baz Grey Cat
Il y a 10 000 cinémas différents. 10 000 Littératures différentes. Et 10 000 jeux vidéos distincts.
Il faut savoir assumer.
Moi perso je ne pars pas, avec les gens, dans une défense du jeu en exprimant ou en expliquant quoi que ce soit. Le mieux c'est encore d'y jouer.
Et les jeux à dimension artistique ne font pas oublier à l'opinion publique les jeux de flingues qui ont si mauvaise réputation..... Pas forcément à tort.

Le jeu vidéo n'a pas à être traité autrement que tout le reste. Dans la balance avec le pour et aussi le contre.
niknikko
Signaler
niknikko
Je vois tout à fait ce que tu veux dire. Après, le terme 'art' est utilisé souvent de manière abusive. Par exemple, le cinéma a gagné le statut de 7ème art, mais ça ne signifie pas que tous les films qui sortent sont de l'art. Bien au contraire. Peut être 5% de la production en est réellement, le reste est du divertissement. Et je ne dis pas que c'est mal.
Mais on va parler facilement d'art en littérature et au cinéma, là où il n'y en a pas forcément. Et dans le même temps, il faudra chercher très loin dans le JV pour avoir la même reconnaissance, en tout cas d'un public plus large.
Je me permets de mettre en lien direct avec ton article ma petite vidéo où je parle justement de ce statut d'art pour Death stranding en parallèle à la série Twin peaks: https://youtu.be/a3EHon9v0cI
cyberFUTUR3
Signaler
cyberFUTUR3
Je me disais bien que j'avais déjà lu ce texte quelque part... Au moment de liker je me suis aperçu que je l'avais déjà fait (l'année dernière ?) ;-)
Skywers
Signaler
Skywers
Sebident Evil, moui, mais dans ce cas, la communauté gamer, tout comme la communauté cinéma, livres, ou ne sais quoi doit aussi être mal vu, il n'y a pas que des adultes rempli de gentillesse dans cette communauté, la preuve avec le bashing sur Batman Vs Superman, Star Wars 8, et d'autres films pourtant bon ou très bon...
Les gens jugent juste sur des préjugés sans rien connaître derrière et sans prendre la peine de se documenter, pour eux, souvent, les jeux se résume à des "pan pan sur des personnes" ou des sauts à la Mario. Aussi, il y en a pas mal qui enfoncent le clou, et qui, selon moi, est responsable de la communauté très défensive dans le domaine du jeu.
Sinon, très bon article, félicitations ^^
Skywers
Signaler
Skywers
Le jeu vidéo est, tout comme média naissant, méprisé. Ce sont souvent des personnes n'y connaissant strictement rien ou n'ayant jamais touché une manette qui méprise ce média ou la passion. C'est triste à dire tout de même que, en 2018, le jeu vidéo n'est toujours pas considéré comme un ART par beaucoup... Et que beaucoup ne s'en limitent qu'à leurs clichés ("On tue des policiers, les jeux vidéos rendent violents, on va devenir des terroristes avec, c'est la source de la radicalisation", rigolez pas, car j'en vraiment entendu pas mal dire que la cause de la radicalisation... est le jeu vidéo :clap clap:
Nosphor68
Signaler
Nosphor68
Et oui malheureusement Arukado , meme encore en 2018 (c'est mon vécu) on a encore le droit à des : " T'en a pas marre avec ces trucs pour débiles" " Tu joues encore à ces merdes " (des propos lancer par ma famille en général) etc....... Meme si le JV évolue plutôt bien , ils reste encore des clichés qui sont encore trop persistant au quotidien.
Arukado
Signaler
Arukado
C'est fou que ça reste un tabou pour certains en 2018...
KyklosGaming
Signaler
KyklosGaming
Très bon article ! On peut se voir dans ton texte et nous nous sentons moins seul :)
Sebident Evil
Signaler
Sebident Evil
Merci à toi pour cet article qui fait plaisir à lire, et qui fait se sentir moins seul face à la méprise ambiante.

La "communauté gamer" a sans doute quelque chose à voir avec la mauvaise image du jeu vidéo, mais je pense que beaucoup de gens ne la connaissent même pas de toute façon : ce sont juste des préjugés dus à une méconnaissance et à un désintérêt total pour ce divertissement.
Olff
Signaler
Olff
Quand la ligne de promotion du média, c'est ses passionnés qui pointent fallacieusement films/tv/foot/... on peut effectivement se demander qui est, se sent, honteux ;)
like an animal
Signaler
like an animal
c'est bien vrai tout ça!! Les personnes qui ne jouent pas ont en effet tendance à dévaloriser le jeu vidéo, ça reste un jouet pour eux et ils véhiculent bien fort cette idée. Comme on ne comprend pas ce monde, on le critique. Seulement faut-il encore rappeler qu'il est possible de jouer régulièrement sans y consacrer son existence. Voilà plus de 30 ans que je joue et le jeu est dans ma vie à la même place qu'un livre ou un film, c'est un divertissement. Parfois on y joue plus et parfois moins.
Dans quelques années toutes les générations vivantes (du moins dans nos pays) auront joué et la perception du jeu devrait changer en même temps. Déjà de grandes entreprises recrute des joueurs sur des postes clés car un joueur sait : travailler en équipe, gérer du stress, observer son environnement, rester concentrer, etc.
alphonse
Signaler
alphonse
Très bon article. Cela fait 27 ans que je joue, et je ne suis pas no life pour autant, j'ai un bon taf, des activités etc. Gamer n'est pas synonime d'ado enfermé ne foutant rien. Comme je l'explique souvent, je préfère être actif dans un jeu que passif devant un film. Et trop critique le jeu vidéo alors qu'ils sont eux même sur des jeux sur téléphones. Un jour la vision du jeu vidéo changera c'est inéluctable. Il suffit d'attendre une génération, quand nous même seront des vieux croûtons ^^
dgak
Signaler
dgak
Super Article ! Bonne idée, belle esprit. Pour moi le jeux video son déjà les films du futur. La popularité du JV et en croissance perpétuelle..
Evilmarmotte
Signaler
Evilmarmotte
Merci pour vos commentaires, ça fait du bien de voir des réactions sur ce sujet qui me tient à coeur :)
@burnferl : j'en connais aussi qui font ce genre de marathon, mais plutôt sur des jeux bien ciblés. Par exemple un grand fan de Final Fantasy qui a passé 350h pour retourner le XV dans tous les sens à sa sortie.... vu qu'il l'attendait depuis des lustres, je peux comprendre qu'il se lâche un peu. Moi aussi ça m'arrive d'ailleurs de boucler un jeu d'une dizaine d'heures sur une journée, mais après ça fait du bien de passer à autre chose ;)
sephir_lucrecia
Signaler
sephir_lucrecia
ça fait plaisir de lire cet article, et ça me rassure aussi et me donne des arguments pour défendre ma passion... merci!
Silon Kin
Signaler
Silon Kin
chouette article. Perso, j'ai toujours fait en sorte de préciser que les jeux vidéos sont une passion très très loin d'être un passe temps pour ado. Autant dans le milieu familial ça passe normalement, autant en milieux professionnel, c'est a double tranchant car très souvent ce n'est pas pris comme quelque chose de sérieux (ah oui le foot c'est tellement plus mature). Celà dit, j'ai le sentiment que ça évolue dans le bon sens, du fait que enormément d'adultes jouent sur smartphone. Donc on ne passe pas pour de gros adulescent qui refusent de grandir comme c'était le cas il y'a encore 5/6 ans. Chouette article en tout cas !
burnferl
Signaler
burnferl
Merci pour cet article! Les préjugés sur le jeu vidéo sont très forts en effet...et ce n'est pas prêt à changer de sitôt. Ça vient sans doute du manque de connaissance...ne serait-ce que parfois, ils n'ont pas tout à fait tort. Je me considère personnellement comme un gamer passionné, je passe en moyenne 10-15h/semaine, je passe d'un jeu à l'autre, je me tiens informé sur les sites de jeux et j'ai 2 consoles + 1 pc gamer. Mais quand j'en vois dire qu'ils ont passé 150h en 3sem sur un jeu...où est-ce qu'ils trouvent tout ce temps?! Ils n'ont pas d'autres passions? La musique, le sport, le cinéma? Ils ont une famille? Parce que même en combinant tout mes temps libre et passe temps, je ne vois pas comment je pourrais passer autant de temps sur les jeux vidéos...Maintenant quand le jeu a sa place, je ne vois pas où est le problème. Comme tu le mentionne dans ton article, les gens perdent tellement de temps sur les réseaux sociaux, d'autres sont accros au travail...on gaspille notre temps libre où on le veut bien, et nous gamers, c'est dans des aventures passionnantes et amusantes!
Pimousse_Fraise
Signaler
Pimousse_Fraise
Merci d'exprimer ce que je ressens quand je dis que j'aime jouer aux jeux vidéo. Cet article est dans mes favoris et je le ressortirai volontiers à quiconque osera me dire que le jeu vidéo n'est qu'une perte de temps. Un très bon article bien écrit.
Sora
Signaler
Sora
Analyse très intéressante ! ont a tous peur de l'inconnue, mais pour le JV y'a aucune raison de dire que ces sale ou alors ils vivent a une autre époque. je trouve que le jv stimule le cerveau plus que tout autre activité!
Classy_Dudley
Signaler
Classy_Dudley
Y a tellement d artistes et d ingenieures derrieres un jeux ou une console...et tellement de chef d oeuvre comme last guardian ou les zelda que non y a absolument rien d honteux d etre passionné de jv. Par contre etre passionné de tv comme nrj 12 et toutes ces merdes alors oui ca c est honteux.

Édito

Bonjour et bienvenue!


Retrogaming Marmotte, c’est l'amour du gros pixel! Le plaisir d’exhumer les antiquités vidéoludiques d'une époque garantie 100% sans DLC, quand le pokédex s'arrêtait à 150 et que les seins de Lara Croft étaient encore d'authentiques triangles. L’âge d’or du jeu vidéo!


Vous pouvez également suivre ce blog à l'adresse suivante :
www.retrogamingmarmotte.fr

Archives

Favoris