Premium
Parallaxe : Humeurs et réflexions

Parallaxe : Humeurs et réflexions

Par Dopamine Blog créé le 28/12/09 Mis à jour le 04/12/16 à 10h04

Ajouter aux favoris
Signaler
Réflexions... ou pas


Blog Game Over

Une bafouille de plus sur le blog jeu vidéo de Rue89, avec cette fois un petit studio pas loin de chez moi qui nous concocte un jeu plutôt prometteur. "Ravensdale" titille mes souvenirs de gamer et fleure bon le run and gun des familles. Actuellement le jeu est en phase Kickstarter. Malgré l'expérience de ses géniteurs ce kikcstarter a du mal à décoller. Les vacances ? mauvais timing ? J'aurais plus tenté la chose avec des événements comme la Gamscom et là, on est juste avant. Quoi qu'il en soit vous pouvez les aider avec vos petites piécettes (découvrez le projet !) et toujours lire ce billet dans son contexte original.

 

Black Forest Games est un développeur qui est né des cendres de Spellbound. La société allemande a déjà sorti « Giana Sisters : Twisted Dreams » l'année dernière et en a fait un joli succès. Cette fois, elle est de retour avec un projet bien plus ambitieux, mais qui fleure toujours bon les racines du jeu vidéo : du fun et des principes ludiques simples avec "Ravensdale".

 

Un premier jeu chargé d'histoire

Pour cerner un peu mieux les gens derrière le projet « Ravensdale », il faut s'intéresser à l'histoire du premier jeu édité sous la bannière Black Forest Games. « Great Giana Sisters » était en son temps (1987) un clone de Mario. Les similitudes entre les deux titres étaient telles que le plagiat ne faisait aucun doute.

Evidemment, Time Warp Productions, le développeur de l'époque, a profité de la popularité du jeu du plombier, qui n'avait alors aucun équivalent sur micro-ordinateurs. On y retrouvait les mêmes mécanismes (une transformation dans un autre état en récupérant un bonus, des sauts sur les méchants, des coups de tête...) et même le titre s'amusait de son modèle. Great pour « Super », Giana pour « Mario » et Sisters pour « Brothers ».

"Great Giana Sisters" était un clone très (trop) proche de Mario Bros (Capture d'écran)

Time Warp fut cependant obligé de faire retirer tous les exemplaires de la vente après que Nintendo eut rapidement remporté son procès pour plagiat. Paradoxalement, cette décision de justice n'a fait qu'amplifier la communication autour du titre, pour l'élever au rang de mythe du jeu vidéo. Les copies originales sont extrêmement rares et très prisées des collectionneurs.

C'est donc d'un mythe que les gens de Black Forest Games sont partis pour proposer une version contemporaine sortie il y a un an. « Giana Sisters : Twisted Dreams » s'est même offert le luxe de débaucher le compositeur original, Chris Hülsbeck, très estimé pour la musique qu'il avait proposé au jeu. La version de Black Forest a remporté un grand succès critique et a atteint son objectif de financement participatif fixé à 150 000 dollars.

La version réactualisée de la licence a remporté un joli succès (Capture d'écran)

 

Un style original : la « garage fantasy »

Fort de ce succès, les développeurs se sont lancés dans un nouveau projet encore plus ambitieux. Il s'agit toujours d'un jeu avec vue de profil, au style très coloré et teinté d'un humour très référencé.

L'ambiance se définit comme un mélange de fantasy médiévale et d'une sorte de « steam punk » ou plus précisément du « diesel punk ». Quand l'époque médiévale rencontre celle de la révolution industrielle pour donner ce que l'équipe a défini comme de la « garage fantasy ». Equipe ne sera d'ailleurs pas un vain mot, puisque « Ravensdale » est prévu pour être désigné autour d'un concept multijoueur.

"Ravensdale" fait référence à des orcs et les associe à des éléments mécaniques industriels, du "garage fantasy" (Black Forest Games)

 

Il sera en effet possible de jouer jusqu'à quatre, que ce soit devant le même écran ou via un réseau local ou mondial. Les actions réalisables en équipe semblent cumulatives. En combinant les forces des personnages de nouvelles attaques et actions seront possibles. Une direction qui a déjà conquis nombre de joueurs avec des titres comme "Castle Crashers" par exemple. Les autres références classiques citées sont "Metal Slug" et "Contra". Des légendes qui montrent bien que les ambitions de Black Forest Games sont élevées.

 

Les joueurs impliqués

Tout comme pour la nouvelle version de « Giana Sisters », le financement de « Ravensdale » se fera via Kickstarter. Ce sont donc les joueurs qui, par leurs promesses de participation, apporteront les deniers nécessaires pour transformer ce qui reste encore un projet prometteur, en véritable jeu vidéo.

Comme d'habitude dans le modèle du financement participatif, plus la somme investie est importante, plus le joueur aura de contenu spécifique à la sortie du jeu. De plus, les joueurs sont réellement impliqués dans le développement du jeu avec des informations exclusives. Leurs retours sur leurs premières expériences de jeu (avec des pré-versions) seront aussi pris en compte.

La campagne Kickstarter a débuté le 15 juillet et prendra fin le 16 août. Contrairement au jeu précédent qui proposait des fonctions supplémentaires à hauteur de la somme totale atteinte, « Ravensdale » n'a pour le moment qu'un seul objectif : passer la barre des 500 000 dollars. Un financement sensiblement plus important et un pari risqué, même si les « backers » (ceux qui décident d'investir) savent que Black Forest Games est une équipe solide qui a fait ses preuves. La société basée à Offenbourg, tout près de la frontière française, est multiculturelle et compte d'ailleurs une dizaine de Français en son sein.

Jean-Marc Haessig est un Français faisant partie des membres fondateurs de Black Forest Games, il a notamment participé à des jeux comme "Airline Tycoon" ou "Desperados" (Black Forest Games)

Un demi-million, cela peut paraître une somme importante. Mais mis en perspective avec les 10 millions à 20 millions que coûtent généralement les gros projets, cette somme reste raisonnable dans la progression de la petite société.

Si tout va bien, « Ravensdale » est prévu pour le second trimestre 2014 uniquement sur PC. Mais il est très probable que des versions consoles soient également au programme dans un second temps, aussi bien sur les consoles de cette génération que sur les prochaines machines.

Personnellement, l'idée de retrouver les sensations d'un « Contra » ou d'un « Metal Slug » me séduit et je vais y aller de ma petite piécette.

 

Voir aussi

Sociétés : 
Black Forest Games
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

La parallaxe est l'’incidence du changement de position de l'’observateur sur l’'observation d'’un objet. En d'autres termes, la parallaxe est l'impact (ou l'effet) de changement de position de l'observateur sur un objet observé. 

 

Quoi de plus approprié pour vous parler de jeux vidéo que de titrer ce Blog Parallaxe ?

 

Pour ceux qui commencent à être des vieux clous du jeu vidéo (je ne suis pas aussi décrépi qu'AHL tout de même), la parallaxe c'était aussi le fait d'afficher plusieurs scrollings à des vitesses différentes dans le décor de fond d'un jeu. Cela donnait une impression de mouvement, de vitesse et surtout de profondeur. On s'extasiait devant le nombre de scrollings parallaxes qu'il pouvait y avoir (vive Thunderforce et autres shootings mythiques).

 

En ce moment


Silence Episode 1
Silence Episode 2
Silence Episode 3

Le Test de la GEM Box



 

  

Mes vidéos sur Dailymotion

 

Mes vidéos sur Youtube

 Sur Twitter

Archives

Favoris