Premium
Parallaxe : Humeurs et réflexions

Parallaxe : Humeurs et réflexions

Par Dopamine Blog créé le 28/12/09 Mis à jour le 20/02/17 à 22h24

Ajouter aux favoris
Signaler

Oui, c'est une blague. Cela fait presque une semaine qu'Aurélie Filippetti a considéré que le courrier reçu par Google était une menace lancée par le référenceur. « Menace » consécutive au magnifique projet de taxer Google sur les référencements d'articles de certains médias français.


Vous avez bien lu, cela revient à reverser des commissions à chaque lecture d'article référencé par Google. C'est un peu comme si vous demandiez à la poste de payer à chaque fois que vous trouvez le numéro de téléphone d'une entreprise dans l'annuaire.

La ministre estime que Google se sert de la notoriété des sites de presse pour attirer des lecteurs et ainsi se financer grâce à des revenus publicitaires. Si je trouve que ces groupes doivent payer des impôts comme les autres, il faut tout de même être sacrément gonflée pour pouvoir penser que c'est Google qui profite des titres de presse et non l'inverse. J'aurais été à la place de Mr Google, j'aurais de suite arrêté tout référencement des titres de presse français pendant une semaine. Juste comme ça pour voir et leur faire comprendre qui est gagnant dans l'affaire.

Parce qu'évidement les dits sites de presse survivent également grâce à la pub. L'argent ne tombe pas du ciel. Il serait peut être temps que ces éditeurs versent de l'argent à Google pour être mieux référencés. Après tout c'est ce qui se fait pour le botin (des encarts plus grands et mieux visibles). Je sais que c'est déjà possible, mais puisqu'on aime forcer les gens en France, pourquoi ne pas sortir aussi une loi en ce sens ?

Les politiques ne vivent décidément pas dans le même monde que nous... Vous croyez ça vous ?

 

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Commentaires

Oncle Ben's
Signaler
Oncle Ben's
Une rétribution des médias par google serait normal ?!

Même si Google génère de l'argent avec la publicité de son fil d'actu, Il me paraît inconcevable de leur demander une part du gâteau pour la simple raison qu'ils référencent GRATUITEMENT les journaux et que la redirection vers les sites en question est obligatoire pour consulter l'intégralité de la news ! Les sites des quotidiens fonctionnent également, je le rappelle, avec de la publicité, et le simple fait que l'actualité ne soit pas consultable SUR la page google en question ne brise en aucune manière le business plan des dit sites.

C'est un peu comme si un artisan demandait aux pages jaunes de le rémunérer pour qu'il apparaisse ! Ça n'a aucun sens et ça s'apparente, pour moi, à de l'extorsion de fond !
Emmanuel Keller
Signaler
Emmanuel Keller
Le mécanisme est simple, Google génère du revenu grâce aux contenus réalisés par les organes de presse. Il n'est pas anormal qu'il y ait une rétribution. Evidemment, en France on appelle ça une taxe, un impôt, donc ça crispe...

L'économie est un écosystème avec des acteurs qui se partagent une chaine de valeur. Et là, on est dans la cas typique des positions de monopole qui, on le sait, ont amené la mère-patrie du capitalisme à inventer la loi anti-trust.

Si Google ne veut pas de la presse française, moi, ma petite start-up et son moteur de recherche, on s'engage à monter un portail de recherche de news et à partager les revenus avec les sites de presse indexés.

Non seulement le modèle est équitable, mais en plus il contribue à financer l'innovation!
Oncle Ben's
Signaler
Oncle Ben's
Tout ça me paraît tellement gros que j'ai l'impression de louper un élément... Pourquoi demander de l'argent à google alors qu'il ne fait que renvoyer vers les dits sites ? Si la société copiait le contenu pour le mettre sur une page de leur cru, ça aurait du sens, mais force est de constater qu'actuellement il n'y a qu'un aperçu des articles ainsi que le titre renvoyant vers la news du quotidien en question.

Avec les éléments en ma possession, j'ai juste l'impression qu'ils essayent de taper de l'argent là où ils peuvent et ce, en dépit du bon sens...
Dopamine
Signaler
Dopamine
C'est par rapport à cette dernière news que j'ai réagi aujourd'hui. Ça fait déjà un moment que cette histoire m'agace.
Vithia
Signaler
Vithia
Contrairement aux Belges l'année dernière
http://www.lepoint.f...-1354166_47.php

les Brésiliens sont allés au bout de leur pensée...
http://www.numerama....oogle-news.html

Les Français, conscients qu'ils ne font pas le poids seuls face à Google ont changé de stratégie.
http://www.numerama....tre-google.html

Édito

La parallaxe est l'’incidence du changement de position de l'’observateur sur l’'observation d'’un objet. En d'autres termes, la parallaxe est l'impact (ou l'effet) de changement de position de l'observateur sur un objet observé. 

 

Quoi de plus approprié pour vous parler de jeux vidéo que de titrer ce Blog Parallaxe ?

 

Pour ceux qui commencent à être des vieux clous du jeu vidéo (je ne suis pas aussi décrépi qu'AHL tout de même), la parallaxe c'était aussi le fait d'afficher plusieurs scrollings à des vitesses différentes dans le décor de fond d'un jeu. Cela donnait une impression de mouvement, de vitesse et surtout de profondeur. On s'extasiait devant le nombre de scrollings parallaxes qu'il pouvait y avoir (vive Thunderforce et autres shootings mythiques).

 

En ce moment


Silence Episode 1
Silence Episode 2
Silence Episode 3

Le Test de la GEM Box



 

  

Mes vidéos sur Dailymotion

 

Mes vidéos sur Youtube

 Sur Twitter

Archives

Favoris