Premium
Parallaxe : Humeurs et réflexions

Parallaxe : Humeurs et réflexions

Par Dopamine Blog créé le 28/12/09 Mis à jour le 06/05/17 à 10h22

Ajouter aux favoris
  
Signaler
Le coin du bricolo (Geekerie)

Quand on est passionné, on aime faire les choses bien. A fond. Et quand on est passionné de Street Fighter, je pense que posséder un tel objet ou au moins l'admirer en vrai c'est juste un honneur.

MakoMod est un modeur comme il en existe peu. Habiller des consoles, c'est déjà un art qui peut vite mener à des horreurs, modifier des manettes on connaît. Mais arriver à un tel niveau en élaborant carrément un diorama qui peut prendre place sur la console frise la perfection. C'est un véritable travail d'artiste qui est exposé ici, sans compter les compétences techniques qu'il faut pour accomplir un tel travail. Les boules de feu sont carrément illuminées !!!

Trêve de bavardages, je vous laisse admirer cela en vidéo.

 

Vous achèteriez vous ? Moi oui, juste pour la pièce !

Et je suis certain que Julo aussi ! :-)

 

Voir aussi

Jeux : 
Street Fighter II
Plateformes : 
PlayStation 2
Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Actu (Geekerie)

Régulièrement, le Pixel Museum modifie son espace thématique pour aborder divers sujets. Tout d'abord consacré à la saga Zelda et à Mario Kart en l'honneur de la sortie de la Switch, c'est toujours Nintendo qui est mis à l'honneur mais sous un tout autre angle.

Beaucoup connaissent Nintendo pour sa première console populaire sous nos latitudes ; la NES. Ils sont beaucoup moins nombreux à savoir que la société a en fait été fondée en 1889 pour fabriquer des cartes à jouer. Pour le savoir, il faut creuser ou lire les bouquins de Florent Gorge (notamment le volume 1 de l'histoire de Nintendo) ou encore « Before Mario » d'Erik Voskul, le plus grand collectionneur mondial d'objets historiques Nintendo.

Mais le français possédant la plus grande collection et faisant justement partie de ceux qui se comptent sur les doigts d'une main, dès lors qu'il s'agit d'objet de collection Nintendo, s'appelle Fabrice Heilig. Et c'est une petite partie de sa magnifique collection qui est exposée pendant deux mois au Pixel Museum.

Une soixantaine d'objets amassés au fil des ans, des enchères et des recherches avec ses compères collectionneurs. Car ces spécialistes de Nintendo se connaissent bien et sont plus animés par l'amour de l'histoire que par l’appât du gain. Fabrice Heilig m'expliquait cela pendant le vernissage qui se tenait ce mardi.

Nous nous tenons au courant lorsqu'un objet nous intéresse pour ne pas nous faire de concurrence, éviter de faire monter les enchères et ainsi de gonfler les prix artificiellement. Il nous est même arrivé de mettre nos ressources en commun pour remporter des enchères et ensuite décider qui récupérera l'objet. C'est à tour de rôle.

Les objets qui sont exposés au musée, sont emblématiques de la société de Kyoto. Cartes à jouer bien sur, mais également jeux de montage façon Lego, jeux de société, la si importante « Ultra Hand » capitale pour l'avenir de Gunpei Yokoi, des fusils optiques avec un magnifique Duck Hunt ! Il y a de quoi s'extasier également devant des coffrets de cartes en soie et des boîtes aux magnifiques décorations.

L'ultra Hand, un jouet capital dans l'histoire de Nintendo

C'est seulement la seconde fois que Fabrice Heilig expose une partie de sa collection, c'est donc une opportunité très rare de pouvoir contempler réellement tous ces objets Nintendo. Il est très rare non seulement de pouvoir les contempler, mais également de les voir déballés ! La première exposition avait été réalisée en l'honneur du Japon et s'était attirée les louanges du consul. Celle-ci, bien nomée NintendOrigines, se tiendra jusqu'au 2 juillet 2017 au Pixel Museum.

 

 

Alors, quand est ce que vous passez ?

Voir aussi

Sociétés : 
Nintendo
Ajouter à mes favoris Commenter (1)

     
Signaler
Actu (Jeu vidéo)

Comme on pouvait s'y attendre, le projet de fan a été annulé sous la contrainte juridique de Nintendo. Il devrait néanmoins continuer sous une autre forme.

 

Déjà présenté sur Gameblog, le projet Breath of the Wild 2D était inspiré de la démo qui avait servi de chemin de fer aux équipes de Nintendo pour développer le dernier épisode de la saga Zelda. « WinterDrake » son auteur, avait utilisé Game Maker pour implémenter un maximum d'éléments du jeu contemporain dans un style 8 bits très années 80.

 

Comme à chaque fois pour les projets de fan, Nintendo y a mis fin avec une injonction juridique. Une issue prévisible et prévue par l'auteur. Ce dernier n'avait de toute manière pas poussé plus loin ses travaux, mais il semble avoir judicieusement joué ses cartes car enfreindre les copyrights de Nintendo était un acte délibéré.

C'était planifié

Sa stratégie a fonctionné. Le buzz généré sur internet lui a permis de se faire connaître et de continuer le développement de son jeu sous une nouvelle identité graphique, cette fois en accord avec les marques déposées par Nintendo. Il compte d'ailleurs l'améliorer largement sur le plan esthétique et était justement à la recherche de talents pour l'épauler.

Interrogé sur la possibilité d'aller plus loin dans son idée initiale avant de révéler ses travaux pour proposer un jeu terminé « WinterDrake » a répondu

Il n'est pas très amusant de développer quelques chose en silence sans avoir de retours et de la publicité

Le bonhomme semble plutôt malin et s'est joué de Nintendo pour s'offrir de la publicité sans mettre la main à la poche. La vidéo de son projet avorté est toujours disponible sur Youtube.

Alors, roublardise maligne ou malhonnêteté déplacée ? A vous de juger.  

Voir aussi

Jeux : 
The Legend of Zelda : Breath of the Wild
Plateformes : 
Wii U, Nintendo Switch
Sociétés : 
Nintendo
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

     
Signaler
Actu (Jeu vidéo)

Il est l'heure pour les développeurs de The Coalition d'évoquer les nouveautés de la mise à jour de mai prévue pour Gears of War 4.

Vous pourrez notamment y découvrir Dawn (Aube), la toute nouvelle carte qui doit proposer des combats intenses aussi bien dans des espaces fermés que proposer des options stratégiques de déplacement à découvert sur les extérieurs.

La seconde carte évoquée, Security, est directement inspirée de Gears of Wars 2. Un challenge aux dires de Ryan Cleven (directeur du design sur le multijoueurs) puisqu'il fallait à la fois faire en sorte qu'elle soit facilement identifable pour les fans et jouable avec les mécaniques du GoW 4. Le jeu s'articulera en particulier sur la gestion des barrières laser que les deux équipes pourront activer ou non selon leurs options stratégiques quel que soit le mode de jeu choisi. 

Voir aussi

Jeux : 
Gears of War 4
Plateformes : 
PC, Xbox One
Sociétés : 
Microsoft Games, The Coalition
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

     
Signaler
Actu (Jeu vidéo)

Capcom vient de l'annoncer pour le plus grand bonheur des fans de versus fighting, la prochaine version du titre référence sera ouverte à tous… Même ceux qui n'ont pas le jeu.


Cette bêta s'étendra du 11 au 14 mai et concernera aussi bien les joueurs PS4 que PC qui pourront s'affronter en cross plateforme. Mais ce qui intéressera encore plus les joueurs assidus, c'est que les personnages de la seconde saison du DLC seront jouables.

Ce sera également l'occasion de tester les différents changements qui ont été effectuées pour équilibrer les personnages existants. Le dernier test d'avril avait déjà permis de faire quelques ajustements, cette nouvelle ouverture devrait affiner encore la prochaine mise à jour. Il faut rappeler que cette mise à jour ainsi que le DLC qui l'accompagne ont été retardés justement pour des raisons d'équilibrage.

Voici les changements qui sont prévus avec cette nouvelle bêta :

Les chargements des matchs classés et non classés
Ils seront optimisés et moins longs, les joueurs s'étant plaint de leur durée.

Les drapeaux du salon de combat
Ils seront maintenant chargés correctement afin de permettre de trouver plus facilement les compétitions de sa région.

Amélioration du matchmaking
Le temps pour trouver un adversaire sera réduit. Il y aura également moins de chances de tomber sur le même adversaire.

Profil du combattant
Les statistiques seront plus détaillées.

Classements de pays / ligues
Les joueurs pourront consulter un classement établi en fonction des pays ou des ligues.

Gestion des amis
En plus de pouvoir sélectionner des favoris, il sera possible d'ajouter des amis et de les suivre. Vous pourrez également ignorer des joueurs.

Historique interactif
Un fil d'info continu affichera les activités de vos amis de façon chronologique. En utilisant cette chronologie, vous pourrez ajouter des ralentis, visionner les profils des combattants, gérer vos amis et régler la fréquence de ces mises à jour d'informations. 

Commentateur en jeu
Désormais l'annonce d'introduction du commentateur utilisera vos statistiques, ainsi que celles de l'adversaire en utilisant les données du serveur.

 

Voir aussi

Jeux : 
Street Fighter V
Plateformes : 
PC, PS4
Sociétés : 
Capcom
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

     
Signaler
Actu (Jeu vidéo)

Décidément, tout semble réussir à Nintendo pour le début de l'année 2017. Mario Kart 8 effectue un départ champignon !

Certes, il n'y a pas encore un catalogue d'une centaine de jeux pour la Switch, mais ses excellents résultats de vente semblent déjà suffire à atteindre ou dépasser des records. Nintendo a annoncé aujourd'hui avoir déjà écoulé plus de MK8D qu'il n'en avait jamais vendu dans cette franchise.

Il s'agit des résultats cumulés des ventes dématérialisées et physiques du titre, mais cette version revue et corrigée de la mouture Wii U dépasse déjà l'épisode qui faisait référence jusqu'ici. Car le précédent record était tenu par Mario Kart Wii (ce qui n'est pas rien quand on connaît le succès qu'a eu cette console) qui ne s'était écoulé « qu'à » un peu plus de 400 000 exemplaires. La version Switch a trouvé 459 000 preneurs.

Cela signifie que presque un possesseur (américain) de Switch sur deux a déjà craqué pour cet épisode remastérisé de la saga. Quand on sait que Zelda avait fait moins bien que cela sur sa première semaine de mise en vente, on peut facilement s'attendre à ce que le taux d'attachement de MK8D puisse lui aussi atteindre les 100 %. C'est le jackpot pour Nintendo qui était loin de partie de zéro pour sortir cet opus.

Et vous, avez vous déjà offert ce Mario Kart à votre Switch ?

Le taux d'attachement représente le ratio jeux/consoles vendues

Voir aussi

Jeux : 
Mario Kart 8 Deluxe
Plateformes : 
Nintendo Switch
Sociétés : 
Nintendo
Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Actu (Jeu vidéo)

Vous n'êtes pas sans savoir que j'apprécie les voitures et leurs belles mécaniques. Ce que vous savez peut être moins, c'est que j'aime aussi particulièrement la période seconde guerre mondiale.

J'ai donc été plutôt hypé par le fait que Sledgehammer Games annonce que le prochain CoD allait revenir aux sources. Alors que franchement, Cod a plutôt tendance à me laisser de marbre. J'y joue pour la "culture" surtout.

Pour mieux comprendre mon engouement, voici quelques clichés de ce qu'il m'arrive de faire certains Week-End. De la reconstitution ou de la représentation sur des manifestations. Cette fois il s'agissait de regrouper des véhicules anciens et de collection, d'autre fois, c'est encore plus sympa sur des aérodromes en montant de véritables camps à côté des avions. Des diorama grandeur nature en somme.

Il est toujours très sympa de passer des journées à discuter avec le public de détails historiques et de montrer un peu ce que pouvait être la vie à cette époque. Je vous laisse apprécier avec ces quelques images, n'héisstez pas à cliquer dessus pour agrandir.

          

Voir aussi

Jeux : 
Call of Duty WWII
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

  
Signaler
Actu (Jeu vidéo)

Et c'est grâce au talent de la cosplayeuse et maquilleuse professionnelle Ilona Bugaeva. 

La jeune Russe a partagé récemment une image troublante de ressemblance avec l’héroïne de Bioshock Infinite sur Instagram. Le maquillage est quasi parfait et l'habillage que l'on peut apprécier sur les autres clichés des réseaux sociaux qu'elle alimente est du même niveau.

Ainsi qu'une vidéo sur son compte Youtube ou elle reprend les expressions que l'on a pu découvir dans le jeu et s'amuse également avec quelques grimaces.

Voir aussi

Jeux : 
BioShock Infinite
Sociétés : 
2K Games, Irrational Games
Ajouter à mes favoris Commenter (8)

  
Signaler
Actu (Jeu vidéo)

Certains joueurs en rêvent, les développeurs aussi. Le PSN et le Xbox Live pourraient-ils un jour s'unifier pour permettre aux deux communautés de s'affronter ou de coopérer ? Rien n'est moins sûr.

C'est au cours d'un événement australien concernant Tekken 7, que le patron de son développement, Katsuhiro Harada, a remis le sujet sur le tapis. Lors d'une discussion avec les journalistes de Gamespot, il évoque son désir de pouvoir proposer à tous les joueurs de Tekken 7 de s'affronter quelle que soit la plateforme sur laquelle ils jouent.

Pour ce faire, il révèle qu'il a entamé des discussions pour plaider sa cause auprès de Sony et Microsoft. Ces échanges ont permis de découvrir que les difficultés à surmonter n'étaient pas d'ordre technique, mais purement politiques. Ce sont en effet les protocoles mis en place par les deux sociétés qui empêchent les joueurs des deux « camps » de pouvoir se rencontrer.

Dans la mesure ou Tekken est décliné sur trois plateformes pour le cross play, cela rend les choses bien plus complexes parce que les jeux de combat fonctionnent en connexion directe de personne à personne (peer to peer).

Cela signifie que tous les protocoles de sécurité concernant le PSN, le Xbox Live ou des choses comme les identifiants des joueurs sont difficiles à faire coïncider. Mais pas d'un point de vue technologique.

Harada ajoute qu'il précise cela parce qu'un grand nombre d'utilisateurs pensent qu'il s'agit surtout de soucis purement techniques à résoudre pour les joueurs PSN et Xbox Live. Les équipes techniques sont prêtes a rendre les choses possibles, mais tant que les deux frères ennemis n'auront pas décidé de changer leur politique à ce sujet, elles ne pourront pas faire grand-chose. 

Cependant, il reste tout de mêmes quelques perspectives positives, puisque les discussions sont entammées depuis longtemps. Un appel du pied remarqué de Microsoft à Sony avait été fait l'année dernière à ce sujet. La firme japonaise s'était montrée attentive et ouverte à cette possibilité sans toutefois affirmer qu'elle y consentait. Pour le moment, rien n'a encore changé, mais les ouvertures vers le PC pour des jeux comme Rocket League montrent que les brèches existent pour le plus grand plaisir ludique des joueurs.

Et vous, souhaitez vous que les joueurs des deux communautées puissent se retrouver avec leurs jeux préférés ?

Voir aussi

Plateformes : 
PC, Xbox One, PS4
Sociétés : 
Sony Computer Entertainment, Microsoft
Ajouter à mes favoris Commenter (13)

  
Signaler
Actu (Jeu vidéo)

Bon nombre de joueurs ont pu constater que certains lieux étaient inaccessibles dans Final Fantasy XV. Grâce à un glitch bien exploité, il est maintenant possible d'en visiter une partie.

C'est parce que le développement de FF XV a été particulièrement chaotique qu'une partie de son contenu n'a pas été disponible de suite. Certains éléments continuent d'ailleurs d'arriver plusieurs mois après sa sortie officielle.

C'est grâce à l'exploitation de « l'Armiger glitch » que le Youtuber Caelum Rabanastre nous montre qu'il est possible d'accéder à ces lieux. Comme ces derniers n'ont pas bénéficié du développement prévu, les collisions n'existent pas et l'utilisateur passe littéralement à travers les parois. Un voyage intéressant pour découvrir la façon dont a été pensé le level design de ces zones. Intéressant également pour constater la somme de travail qui a été gâchée puisque non exploitée.

Ce glitch avait été initialement exploité pour arpenter des espaces normalement inaccessibles de la seconde moitié du jeu. Grâce à lui voici une visite exhaustive de Tenebrae !

Êtes vous prêts à faire du tourisme ?

Voir aussi

Jeux : 
A King's Tale : Final Fantasy XV
Sociétés : 
Square Enix
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Édito

La parallaxe est l'incidence du changement de position de l'observateur sur l'observation d'un objet. En d'autres termes, la parallaxe est l'impact (ou l'effet) de changement de position de l'observateur sur un objet observé. 

 

Quoi de plus approprié pour vous parler de jeux vidéo que de titrer ce Blog Parallaxe ?

 

Pour ceux qui commencent à être des vieux clous du jeu vidéo (je ne suis pas aussi décrépi qu'AHL tout de même), la parallaxe c'était aussi le fait d'afficher plusieurs scrollings à des vitesses différentes dans le décor de fond d'un jeu. Cela donnait une impression de mouvement, de vitesse et surtout de profondeur. On s'extasiait devant le nombre de scrollings parallaxes qu'il pouvait y avoir (vive Thunderforce et autres shootings mythiques).

 

En ce moment

High Score pour le Pixel Museum
Le premier musée du Jeu Vidéo
La Switch Hackée plusieurs fois


Mes vidéos sur Dailymotion

 

Mes vidéos sur Youtube

 Sur Twitter

Archives

Favoris