Le Blog de Donald87

Le Blog de Donald87

Par Donald87 Blog créé le 26/07/12 Mis à jour le 15/12/17 à 20h20

"Vieux" joueur passionné d'insolite et d'artistes étonnants, j'aime bien l'humour. Je suis multi-collectionneur et j'accumule jeux, objets divers, Bandes Dessinées pour le plaisir de mes 3 enfants et le désarroi de mon épouse.
Un blog qui n'a pour "prétention" que faire passer un bon moment.

Ajouter aux favoris

Catégorie : Music Archives

Signaler
Music Archives (Musique)

~¯~¯~¯~¯~

TEN YEARS AFTER

~¯~¯~¯~¯~

 

Ce n’est pas dix ans après mais quelques mois après le dernier article de cette rubrique que j’aborde dans ce nouvel opus ce groupe nommé "Ten Years After". Ce nom est adopté par le groupe en 1967, pour ce qu’ils considèrent être le dixième anniversaire de la naissance du rock 'n' roll

 


 

Ten Years After est né de la rencontre entre Alvin Lee et Leo Lyons. Ils forment, en 1964, avec Ric Lee (aucun lien de parenté avec Ric) un trio nommé "The Jaybirds".

 


 

Rejoints par Chick Churchill, le quatuor adopte donc le nom de "Ten Years After", une légende est née.

 


 

Le groupe se fera connaître en août 1969 lors du fameux Festival de Woodstock où le groupe y participera mémorablement.

 


 

Immortalisée par le film du même nom, Ric Lee accomplit une prestation remarquée avec, entre autres, le titre "I’m going home". Le groupe va gagner en notoriété et être reconnu.

 


 

Les tournées et concerts vont s’enchaîner.

 


 

Ten Years After devient alors l'un des groupes de blues-rock les plus populaires de sa génération.

 


 

Ten Years After se sépare en 1975 et se reforme ponctuellement en 1983 puis en 1988. Certains membres changent.

 


SOURCE

 

Le groupe continue actuellement.

Sa discographie recèle quelques perles incontournables.

 


 


 

Maintenant, et avant de laisser place à la musique, vous pouvez aller sur CET ARTICLE en souvenir de Malcom …

 

 

 

I'm Going Home (Live)

Woodstock (August 17th 1969)

(C’est long)

 

 

 

I'd Love to Change the World

 

 

 

Rock and roll music to the world

 

 

 

Sweet Little Sixteen - Germany 1978

 

 

 

Once There Was A Time

 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Music Archives (Musique)

~¯~¯~¯~¯~

Couvertures LP de hard rock

~¯~¯~¯~¯~

 

En attendant de continuer cette rubrique avec un nouveau groupe à vous faire (sans doute) connaître, l’article d’aujourd’hui se propose de vous montrer quelques-unes des pires couvertures d’albums de hard rock (en majorité) … Let’s go …

PS : Certains noms de groupes ont un lien.

 


 

Cela reste très subjectif comme ci-dessous, des pochettes que je trouve un peu ridicules à cause du dessin ou du sujet.

 


Riot est pourtant un bon groupe.

 

Manowar est un groupe à la musique "musclée" mais …

 


 

Je vous l’ai dit, cela reste subjectif.

 


 

Certaines peuvent plaire mais là, moi pas vraiment.

 


 

Des pochettes au goût un peu douteux.

Poison, Scorpions et Ted Nugent ont été des sujets d’article.

 


Kiss et Manowar, il y a comme une ressemblance.

Kiss album de 1977, Manowar titre sorti en 1987.

 

La suite est d’aussi mauvais goût voire plus.

La dernière image (après celle qui suit) est la pire.

 


 

ATTENTION !!! Ce sont les pires (à mon avis).

 

 

Article non exhaustif …

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Music Archives (Musique)

~¯~¯~¯~¯~

Poison

~¯~¯~¯~¯~

 


 

Poison est un groupe de glam métal originaire de la ville de Harrisburg au centre de la Pennsylvanie (U.S.A.).

 


 

Ce groupe très populaire dans les années 1980 est né sur l’initiative de Bret Michaels (chant et guitare rythmique) et de Rikki Rockett (batterie). Ils sont rejoints par Bobby Dall à la basse et Matt Smith à la guitare solo (seul poste à évoluer).

 


Avec Matt Smith en 1984

 

Le guitariste C.C. DeVille remplace Matt Smith rapidement. Il aura 2 successeurs mais reprendra sa place pour ne plus la quitter. Ci-dessous, le groupe avec C.C. DeVille.

 


 

Ci-dessous l’évolution du poste de guitariste au cours des ans.

 


 

Le groupe connait de beaux succès dans les années 1980. La suite est composée de hauts et de bas mais les vieilles gloires ne se laissent pas faire et en bons baroudeurs continuent à tourner.

 


 

Ci-dessous, la discographie des albums studio.

 


 

Et maintenant, place à la musique.

 

 

Talk Dirty To Me

 

 

 

I Won't Forget you (pour la partie guitar)

 

 

 

Fallen Angel

 

 

 

Unskinny Bop

 

 

 

Rockstar

 

 

 

Nothin' But A Good Time

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Music Archives (Musique)

~¯~¯~¯~¯

KISS

~¯~¯~¯~¯

 

Toujours pas d'Internet ... Chez moi ...

Je ne vais pas refaire un article sur KISS, voir CET ARTICLE.

Je vais montrer l’arrière du décor, avant l’entrée en scène.

 


 

Bien sûr, je privilégie le groupe d’origine.

 


 

Le maquillage des membres de KISS avant d’aller sur scène.

 


 

Le maquillage demandait beaucoup de temps.

 


 

Ces moments ont longtemps fait rêver les fans.

 


 

Sans et avec maquillages.

 


C’était le "Kissin’ Time"

 

  

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Music Archives (Musique)

~¯~¯~¯~¯~

Et même plus

~¯~¯~¯~¯~

 

J’ai pensé que pour revenir sur quelques groupes déjà évoqués dans cette rubrique que cette façon de faire était la bonne.

 


Cliquez sur l’image

 

Après AC- DC, quelques tickets d’Aerosmith.

 


Cliquez sur l’image

 

Puis un groupe que j’adore, Black Sabbath.

 


Cliquez sur l’image

 

Les talentueux musiciens de Blue Oyster Cult.

 


Cliquez sur l’image

 

Le regretté David Bowie.

 


Cliquez sur l’image

 

Ci-dessous des tickets "perso" ... Lesquels ?

 

6

Cliquez sur l’image

 

Les filles du hard rock.

 


Cliquez sur l’image

 

Toujours et encore des tickets.

 


Cliquez sur l’image

 

Des baroudeurs du hard rock.

 


Cliquez sur l’image

 

Un groupe hors normes.

 


Cliquez sur l’image

 

Un groupe mythique.

 


Cliquez sur l’image

 

L’immense Lemmy.

 


Cliquez sur l’image

 

Un groupe roi.

 


Cliquez sur l’image

 

Inoubliables Ramones.

 


Cliquez sur l’image

 

Groupe zodiacal.

 


Cliquez sur l’image

 

Tellement fun et bon.

 


Cliquez sur l’image

 

Guitariste de folie.

 


Cliquez sur l’image

 

Loin d’être un OVNI.

 


Cliquez sur l’image

 

You really got me.

 


Cliquez sur l’image

 

Loin d’être barbant.

 


Cliquez sur l’image

 

Du choix, encore du choix.

 


Cliquez sur: New York DollsMC5Alice CooperMotley Crue

 Cheap Trick - Reo Speed WagonTygers Of Pan TangDef Leppard

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Music Archives (Musique)

~¯~¯~¯~¯~

Montrose

~¯~¯~¯~¯~

 


 

Montrose est un groupe de hard rock californien formé début 1973 par Ronnie Montrose (guitare).

 


Montrose 1973

 

Ce groupe très influent est complété par Sammy Hagar (chant), Bill Church (basse) et Denny Carmassi (batterie).

 


 

Le premier album au nom éponyme, sorti en 1973, est considéré par les amateurs du genre comme un album culte des années 1970. En 1974, Bill Church est remplacé à la basse par Alan Fitzgerald et c’est lui que l’on retrouve sur le deuxième album nommé "Paper Money".

 


Avec Alan Fitzgerald

 

L’année 1975 voit le départ de Sammy Hagar (chant) remplacé par Bob James, celui d’Alan Fitzgerald (basse) remplacé par Randy Jo Hobbs. Arrive, en 1975, Jim Alcivar aux claviers.

 


 

Après la sortie, respectivement en 1975 et 1976, des 3ème et 4ème albums, le groupe se sépare en 1976. Ronnie Montrose se consacre alors à une carrière solo, chose qu’avait déjà entreprise Sammy Hagar qui, pour info, rejoint Van Halen en 1985.

 


 

En 1987, Ronnie Montrose reforme le groupe avec Johnny Edwards (chant), James Kottak (batterie) et Glenn Letsch (basse). Onze ans après le 4ème album sort le 5ème "Mean".

 


 

Le line up original s’est même reformé quelques temps.

Maintenant, place à la musique.

 

Rock The Nation

 

 

 

Rock Candy

 

 

 

Bad Motor Scooter

 

 

 

I Got The Fire

 

 

 

Twenty Flight Rock

 

 

 

Black train

 

 

 

Jump On It

 

 

 

Don’t DamageThe Rock

 

  

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Music Archives (Musique)

~¯~¯~¯~¯~

The Saints

~¯~¯~¯~¯~

 

Retour de cette rubrique.

Le trio fondateur du groupe "The saints" (groupe australien de Brisbane formé en 1974), est composé de Chris Bailey (chant),

Ed Kuepper (guitare) et Ivor Hay (basse).

Le poste de batteur est tenu par Jeffrey Wegener.

 


Le trio fondateur en 1974

 

Avec l’arrivée de Kym Bradshaw à la basse, Ivor Hay reprend la place de batteur qu’il affectionne.

 


The Saints en 1976

 

Contemporains des Ramones, The Saints produit, à cette époque, une musique de même tenue aux guitares saturées et rythme soutenu … La meilleure période pour ma part.

En juin 1977, Alasdair Ward remplace Bradshaw à la basse.

 


The Saints en 1978.

 

The Saints, version 1978, a encore tout pour séduire.

 


 

Puis Kuepper et Ward s’en vont pour ne laisser, en fait, que le seul Bailey aux commandes de The Saints avec des membres de groupe qui changent au fil d’albums d’ailleurs anecdotiques.

 


 

Question discographie, on ne retiendra, de mon point de vue, guère que les 3 premiers albums Studio et le Live de 1977.

 


 

Et maintenant, place à la musique …

 

I’m Stranded

 

 

 

This Perfect day

 

 

 

No Time

 

 

 

Know your product

 

 

 

Run Down

 

 

 

Take This Hearth Of Mine

 

 

 

Dizzy Miss Lizzy

 

  

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Music Archives (Musique)

~¯~¯~¯~¯~

David BOWIE (1947-2016)

~¯~¯~¯~¯~

 

Il est des articles que l’on se passerait bien de faire. Cet article en fait partie et vous aurez compris qu’avec David Bowie, je vais vous parler d’un artiste, d’une légende, d’un pur génie.

 


David Robert Jones jeune, futur David Bowie.

 

David Robert Jones est né à Londres le 08 janvier 1947. Il débute en 1964 en jouant avec différents groupes Comme "The Konrads", "The Hooker Brothers", "The King Bees", The Lower", The Buzz", "The Riot Squad" ou encore "Feathers". (Voir ci-dessous).

 

 

 

David Robert Jones débute sa carrière solo en 1967.

Il a pris, entre temps, le pseudonyme de David Bowie. C’est un hommage à James Bowie, héros texan de la conquête de l’Ouest, et à son arme fétiche, le "Bowie’s knife ". David Bowie avoue sa fascination pour cet objet car "il coupe des deux côtés".

 


 

Il se révèle au grand public en 1969 "Space Oddity".

Il rencontre, à cette époque, Angela Barnett, une actrice américaine qu’il épouse le 19 mars 1970.

 

Ci-dessous, au milieu à gauche, David Bowie avec Angela Barnett.


 

Par ses extravagances physiques et vestimentaires, il contribue à l’avènement du Glam-Rock. En 1972, il devient Ziggy Stardust et joue avec les "Spiders" avec notamment Mick Ronson.

C’est le début d’un véritable succès.

 


Ci-dessus, en 1972, David Bowie avec Lou Reed et Iggy Pop.

 

En 1973, sort Aladdin Sane et a lieu une tournée américaine.

 


 

En 1974, l’album "Diamonds Dogs" sort dans la douleur. C’est à cette époque, en proie à multiples soucis, qu’il part à Berlin. Avec l’album "Young Americans", en  1975, il se métamorphose complètement avec un look radicalement différent.

 


Ci-dessus à gauche avec Art Garfunkel, Paul Simon, Yoko Ono, et John Lennon

A droite, toujours en 1975, avec Cher.

 

David Bowie, artiste aux multiples talents, s’exerce au cinéma. Ainsi, il tourne, en 1975, "L’homme qui venait d’ailleurs" sorti en 1976. Il y incarne Thomas Jérôme Newton, un extra-terrestre qui a échoué sur notre planète et qui veut rentrer chez lui. C’est, cependant, une période un peu trouble où le chanteur ne livre pas vraiment le meilleur de lui-même malgré le succès.

 

Ci-dessous, en 1976 Film "Man Who Fell to Earth"


 

En 1977, vient la "période berlinoise", qui permet à David Bowie de conquérir de nouveaux admirateurs.

Il continue sa carrière dans le cinéma.

En 1980, l’album "Scary Monters" est un succès mondial. En 1980, il participe au single de Queen "Under Pressure".

 

Ci-dessous, toujours le cinéma, ici avec Kim Novak


Ci-dessus, en 1981, avec Freddy Mercury

 

L’album "Let’s dance" symbolise une nouvelle phase de sa carrière en 1983. Il mène plusieurs carrières de front en multipliant les apparitions au cinéma et en continuant musicalement avec toujours du succès.

 

Ci-dessous, le cinéma avec Furyo en 1983.


Ci-dessus, en 1985 avec Mick Jagger et en 1986 dans Labyrinthe

 

Il fonde en 1988 le groupe "Tin Machine" et sort trois albums différents des précédents. En 1992, il se marie avec la top model Iman. Musicalement, le public "rock" semble oublié.

 

Ci-dessous, au milieu en 1992 avec Annie Lennox


Ci-dessus en 1994 avec Paul McCartney

 

Le chanteur continue ses tournées et proposera même à Placebo de faire sa première partie en 1996. David Bowie participe au développement du jeu vidéo "The Nomad Soul". Il reprend sur scène de vieilles chansons lors de la tournée 1999-2000. Chansons qui apparaissent en 2002 et 2003 en albums.

 

Ci-dessous à droite en 1997, ses 50 ans

Au milieu en 1997 il a son étoile à Hollywood Walk of Fame

Puis, avec Iman and Courtney Love


 

Alors qu’il semble prendre une semi retraite, au début de l’année 2013, sort l’album "The Next Day", le premier depuis 10 ans.

Le 8 janvier 2016, jour de son soixante-neuvième anniversaire, sort le vingt-sixième album de l’artiste, "Black Star".

Le 10 janvier 2016, David Bowie décède laissant ses admirateurs dans la stupeur et l’incrédulité.

 


 

Reste une discographie phénoménale.

 


 

Et maintenant, place à la musique, tout en précisant que j’ai une nette préférence pour la première partie des titres et que je vais même jusqu’à trouver insupportable la dernière chanson tout en symbole qui est, vraisemblablement, un dernier message.

 

Space Oddity

 

 

 

The Man Who Sold The World

 

 

 

Changes

 

 

 

Suffragette City

 

 

 

The Jean Genie

 

 

 

Diamond Dogs

 

 

 

Rebel Rebel

 

 

 

Young Americans

 

 

 

Heroes

 

 

 

Boys Keep Swinging

 

 

 

Ashes To Ashes

 

 

 

Let's Dance

 

 

 

Blue Jean

 

 

 

Jump They Say

 

 

 

I'm Afraid of Americans

 

 

 

Something in the air

 

 

 

Never Get Old

 

 

 

Where Are We Now ?

 

 

 

Lazarus

 

  

Ajouter à mes favoris Commenter (14)

Signaler
Music Archives (Musique)

~¯~¯~¯~¯~

Jerry Lee Lewis

~¯~¯~¯~¯~

 

Ce dimanche, place à une musique aux sons moins saturés que d’habitude mais l’énergie ; elle, est omniprésente.

 


 

En effet, place à ce rocker endiablé qu’est Jerry Lee lewis. Il est né le 29 septembre 1935 à Ferriday en Louisiane.

 


 

Chanteur et pianiste, il est un vrai pionnier du Rock’n Roll et impose un style rapide et énergique en malmenant son piano de façon extrême en allant même jusqu’à le bruler.

 


 

Avec un certain goût pour la provocation il est surnommé "killer" et on peut affirmer que c’est un des premiers "bad boy".

 


 

Il a côtoyé pas mal de beau monde comme Elvis Presley, Carl Perkins ou Johnny Cash (voir ci-dessous)

 


Ci-dessus, avec Keith Richard

 

Provocateur jusqu’au bout, il a longtemps affirmé que le Rock’n Roll n’était qu’un moyen de lui permettre de gagner de quoi enregistrer des disques de country. On lui doit malgré tout des morceaux qui sont devenus des classiques qu’il continue à jouer.

 


 

Et maintenant, place à la musique :

 

Whole Lotta Shakin Going On

 

 

 

Breathless

 

 

 

Great Balls of Fire

 

 

 

High School Confidential

 

 

 

What'd I Say

 

 

 

Boogie Woogie Country Man

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (9)

Signaler
Music Archives (Musique)

~¯~¯~¯~¯~

Lemmy (1945 – 2015)

~¯~¯~¯~¯~

 

Cette rubrique ne pouvait pas passer sous silence la disparition du grand Lemmy, le bassiste chanteur et leader charismatique du groupe Motorhead ce triste lundi 28 décembre 2015.

 


 

Motorhead bien que souvent (et par moi-même d’ailleurs) considéré comme un des grands du heavy métal, Lemmy affirmait haut et fort qu’il jouait du Rock ‘n’ Roll.

 


 

Ceux qui veulent peuvent cliquer sur l’image ci-dessous pour lire le "Music Archives n°97" qui parle de Motorhead.

 


Pour plus de Motorhead, cliquez sur l’image ci-dessus.

 

Il ne reste plus qu’à lever un verre en la mémoire de Lemmy.

 


 

Et finir en musique :

 

Thunder & Lightning (2015)

 

 

 

Bomber

 

 

 

40 ans de Motorhead en quelques minutes

  

 

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Édito

 

Voiture Donald

Hormis la découverte de mes collections, vous divertir, vous étonner, vous faire découvrir des personnages originaux, des artistes hors du commun, des endroits insolites et bien d'autres choses ... voilà le but de ce blog.


 

Archives

Favoris