Le Blog de Donald87

Le Blog de Donald87

Par Donald87 Blog créé le 26/07/12 Mis à jour le 01/12/20 à 19h43

"Vieux" joueur passionné d'insolite et d'artistes étonnants, j'aime bien l'humour. Je suis multi-collectionneur et j'accumule jeux, objets divers, Bandes Dessinées pour le plaisir de mes 3 enfants et le désarroi de mon épouse.
Un blog qui n'a pour "prétention" que faire passer un bon moment.

Ajouter aux favoris
Signaler
Cinéma - TV (Cinéma)

Dédié à Chadwick Boseman

 

Cet article devait montrer un aperçu des "acteurs Marvel" dans un rôle avant leurs rôles supers héroïques et "en Marvel". La triste actualité l’a transformé en un hommage à Chadwick Boseman dont nous avons appris avec consternation le décès ce week-end.

 


 

Son premier grand rôle au cinéma est dans le film "The Kill Hole" (2012) mais c’est "42"  qui le révèle vraiment où il interprète la légende du baseball Jackie Robinson des Dodgers de Brooklyn. En 2014, dans "Get On Up", un film biographique, il incarne le chanteur James Brown. Dans "Marshall" (2017), il joue le rôle d’un jeune avocat afro-américain.

 


 

Il atteint la consécration en jouant le rôle de Black Panther dans plusieurs films des Studios Marvel dont Black Panther.

 


 

La "famille Marvel" a perdu un des siens et quelques uns de ses membres rendent, à ma manière, un hommage au roi Tchalla.

Sans commentaires particuliers les images étant légendées.

 


 


 


 


 

Et une dernière … Représentation non exhaustive …

 


 

Wakanda forever …

 


 

Quelques photos "sourcées" ICI

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

Pour en découdre avec la Game Boy Color

 

Nintendo nous a habitués à des périphériques plus ou moins insolites comme avec le sonar de la Game Boy évoqué ICI.

Mais celui qui va suivre est, sans doute, le plus curieux jamais vu.

 


 

Début 2000, l’entreprise de couture japonaise Jaguar a sorti une machine des plus insolites nommée "Jaguar JN-100" (alias "Nu Yell").

 


 

Elle a une caractéristique très curieuse. Plutôt que d'avoir des dessins intégrés à la machine à coudre, elle se connecte à un Game Boy Color via un câble Link et reçoit des instructions de couture.

 


 

La société américaine Singer a trouvé l’idée bonne et a sorti une copie presque exacte aux USA sous leur marque, la Singer IZEK 1500.

 


 

La Jaguar JN-100 et la Singer IZEK-1500 se ressemblent parfaitement à presque tous les égards. Seules différences notables, les cordons d'alimentation (rétractables sur le JN-100 par rapport à celui qui se branche sur l'IZEK-1500) et les nuances de couleurs.

 


 

Bien que Jaguar ait connu un succès évident au Japon avec ses produits, Singer a eu moins de succès avec l'IZEK-1500 aux USA.

 


 

Le premier logiciel, appelé "Raku x Raku Mishin", permet de transférer des données vers la machine à coudre. Les utilisateurs peuvent programmer la machine pour coudre divers motifs, boutonnières, kana, kanji, lettrage et autres motifs personnalisés.

 


 

Ces machines à coudre et leurs logiciels ne peuvent être considérés comme des jeux vidéo. Néanmoins, ils sont suffisamment curieux et importants pour ne pas être ignorés.

 


 

En 2001, Jaguar a fabriqué un deuxième modèle appelé JN-2000 (alias "Nuotto") qui offrait une vitesse de couture améliorée.

 


 

Le jeu "Mario Family" ne peut être joué qu’avec la JN 2000.

 


 

En effet, le bras de broderie dédié appelé EM-2000 est compatible seulement avec la JN-2000 et 3 nouveaux logiciels ont été créés exclusivement pour les nouvelles fonctions de broderie du JN-2000.

 


 

Au total, il ya 5 logiciels compatibles pour ces machines. Le JN-2000 est vraiment rare, car il s'est vendu en plus petites quantités.

L’acquérir complet, en boîte, avec tous les logiciels, la documentation peut coûter assez cher … encore faut il en voir en vente …

 

Bonus vidéo :

 

 

 

Sources : 1234 - 5

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

La Handy

 

Nous sommes en 1987. Epyx est un célèbre éditeur de jeux vidéo, auteur de jeux de qualité, avec Summer Games, Winter Games, Impossible Mission … jeux mythiques sur Commodore 64.

 


 

Après les difficultés rencontrées par les jeux vidéo, Epyx est considéré comme le grand "survivant" de l'industrie américaine du jeu vidéo. Jon Freeman (co-fondateur d’Epyx avec John Connelly) ramène au conseil d’administration David Shannon Morse (co-fondateur d'Amiga) en janvier 1987.

 


 

Dans les mois précédant son arrivée chez Epyx, David Shannon Morse avait beaucoup parlé avec Robert J. Mical et Dave Needle, deux de ses ingénieurs vedettes d'Amiga Incorporated.

Immédiatement après la nomination de David Shannon Morse au poste de PDG, ils sont tous les deux embauchés.

 


À gauche Dave Needle et à droite Robert J. Mical

 

En ayant déjà parlé auparavant, David Shannon Morse convainc ses deux comparses d’envisager la création d’une console portable, elle portera le nom de "Handy".

Contrairement à la plupart des éditeurs de jeux, Epyx n'est pas totalement inexpérimenté en matière de fabrication de matériel à savoir des joysticks (assez connus à l’époque).

 


 

Avec Morse, ces deux excentriques (doués) se mettent au travail.

 


En haut, RJ Mical avec une version en cours de développement du Handy

On appelait Dave Needle et Robert J. Mical les Laurel et Hardy de la Silicon Valley

 

L a Handy est présentée au CES d'hiver de janvier 1989 à Las Vegas et elle impressionne les foules.

 


 

Sa palette est composée de 4096 couleurs, dont 16 affichables simultanément. Elle est couplée à une définition de 160 x 102 pixels et profite d’un écran rétro-éclairé. La Handy d’Epyx écrase techniquement la Game Boy de Nintendo en cours de développement et semble lui promettre un échec cuisant.

 


La Handy vue de l’intérieur.

 

Malheureusement, les finances d’Epyx sont au plus mal et ne peut assurer la production de sa console de jeu.

Une réunion à Kyoto avec Nintendo tourne court.

Intervient alors Atari Corp (de Jack Tramiel) qui se montre très intéressé. Mais une incompétence flagrante en matière de management va montrer leur incapacité à prendre les bonnes décisions au bon moment. La production prend du retard.

La Lynx (nouveau de l’Handy) sort trop tard le 11 octobre 1989 en Amérique du Nord (en 1990 en Europe et au Japon)

La Game Boy est sortie le 21 avril 1989 au Japon et le 31 juillet 1989 en Amérique du Nord ... Une période estivale, ça aide …

La bataille du temps est gagnée par Nintendo et elle est décisive. La Handy serait sortie avant la Game Boy aurait-elle gagné la partie ? Difficile à dire car elle souffrait de quelques inconvénients : trop grande, pas assez d'autonomie (6 piles AA pour 3 heures !), et trop chère … On ne le saura jamais.

 


 

Malgré les sourires affichés ci-dessous, Dave Morse, RJ Mical et Dave Needle dégoûtés (leur "bébé" a plus ou moins été "kidnappé" par Tramiel) se sont éloignés de toute l'affaire.

 


 

Pour la petite histoire, ajoutons qu’Atari avait envisagé d'entrer sur le marché des portables en 1981 avec une console portable appelée Atari 2200, version plus petite de l'Atari 2600 avec un écran interne. Jugé peu rentable, cela ne s'est pas concrétisé.

 


 

Pour conclure, on pourrait presque en faire une histoire à la manière des comics Marvel et leur série "Et si …"

Avec du financement …

"Et si la Handy d’Epyx était sortie avant la Game Boy de Nintendo"

 

Bonus vidéo :

 

 

Sources : 123

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
Collections (Geekerie)

N° 14, 15, 16 et 17

 

J’avais laissé cette collection à la 13ème figurine dans CET ARTICLE, voici la suite de la collection "Mickey, Donald et Cie".

 


 

Suite de cette collection avec les 4 numéros suivants.

 


 

Les fascicules qui accompagnent les figurines contiennent toujours les renseignements sur les figurines correspondantes.

 

 

 

Clarabelle qui s’est appelée auparavant Yvette et Bellecorne est la meilleure amie de Minnie. Elle est la "petite amie" d'Horace (le cheval) mais n'hésite pas à flirter avec Dingo.

 


 

Avec le numéro 16, on découvre un 2ème Rapetou.

 


 

Vedette du numéro 17 , Gus Glouton ( Gus Goose) a (comme son nom l’indique) toujours faim. C’est aussi un fieffé fainéant.

 


 

Passons aux figurines laissées sagement sous emballage.

 


 

Evidemment, sous emballage, le rendu laisse à désirer.

 


 

Cette collection a le mérite de pouvoir avoir en figurine des personnages qui n’ont jamais eu "cet honneur".

 


 

Enfin, il est annoncé un numéro (Miss Tick) dont la sortie sera, je pense, surveillée de près par Yaeck (à toi de jouer)

 


 

La suite avec les prochains envois …

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

À fond les manettes

 

Certaines manettes sortent de l’ordinaire et proposent soit un look inhabituel, soit une manière de jouer différente.

 


 

Pour "ouvrir" cette (petite) liste de manettes, voici la manette tronçonneuse qui est sortie pour accompagner le jeu Resident Evil 4. Elle proposait deux couleurs, jaune pour la (le) Game Cube et rouge pour la Play Station 2. Un objet de collection.

 


 

Continuons avec le Power Glove, cet accessoire de la NES permettait au joueur d'enfiler le gant de la main droite, puis de faire des actions avec les boutons sur le gant de la main gauche.

 


 

Comme il faut une guitare (non évoquée dans cet article) pour jouer à Guitar Hero, quoi de plus évident qu’un skate pour jouer au jeu de skate. Ce fut chose faite avec la Tony Hawk Ride, sorti sur Xbox 360, PS3 et Wii en 2009.

 


 

Mais quel est donc l’étrange insecte ci-dessous ? Plus qu’une manette, l'Avenger N-Control (c’est son nom) est plutôt un "exosquelette d'insecte" à greffer sur une manette Xbox.

Cela permet de faciliter l'accès aux boutons et aux gâchettes et apporte ainsi un gain ergonomique à la manette en proposant un accès inédit aux commandes les plus courantes d'un FPS.

 


 

La manette ci-dessous était une manette pour promouvoir le jeu Wu-Tang: Shaolin Style sorti en 1999 sur Play Station One.

Peu pratique à prendre en main, elle n’en demeure pas moins un objet assez prisé par les collectionneurs.

 


 

Trop de boutons nuit. C’est le principal et même reproche que l’on peut faire aux deux manettes suivantes.

Fonctionnant sur la même idée, à savoir des fonctions supplémentaires suivant les jeux grâce à certaines des touches, ce principe s’est révélé assez compliqué pour les joueurs.

La jouabilité de l’Intellivision de Mattel (1979) et de la Jaguar d’Atari (1993) fut contestée. Je dois dire que pour avoir joué à l’Intellivision, cette réputation n’est pas usurpée.

 


 

Les trois manières les plus courantes pour jouer sont, bien souvent  la manette, le clavier ou  la souris. Un jour, des constructeurs ont décidé de mélanger les deux premières.

Cela a donné la manette/clavier ASCII, que l'on pouvait utiliser sur la (le) Gamecube, une manette utilisable que pour Phantasy Star Online Episode I & II … Une manette peu exploitée.

 


 

Le U-Force (1989) est  une manette futuriste avec laquelle on peut jouer avec ou sans la poignée ... Tout un programme.

 


 

Bonus vidéo U-Force :

 

 

Source principale : MELTY

Ajouter à mes favoris Commenter (15)

Signaler
Bandes dessinées (BD-Manga-Comics)

Anecdotes BD 11

 

Après les anecdotes BD 01020304,

050607 08, 09 et 10 la suite.

 

 

Un des tout premiers capitaines du Titanic fut le capitaine Haddock ! Et plus précisément, Herbert James Haddock (ci-dessous à gauche). Il participa aux essais techniques avant la livraison du navire à la White Star Line. Il a ensuite commandé l'un des sisterships du Titanic (le RMS Olympic). Il manqua de l'échouer contre des rochers peu de temps après le naufrage du Titanic. A-t-il inspiré Hergé ?

 


Des sister-ships (ou navires-jumeaux) sont des bâtiments identiques.

Mêmes caractéristiques, même taille, même classe.

Le terme anglais est sister car en langue anglaise, ship est féminin.

 

Pour répondre à la demande d'un éditeur américain qui refusait la mixité raciale jusque dans les pages de ses publications, la case du "Crabe aux pinces d'or" ci-dessous fut redessinée.

 


On retrouve l’image "corrigée" dans les éditions actuelles.

 

La suite fut redessinée pour les mêmes raisons.

Notez bien les dialogues modifiés (en deux étapes) pour des raisons, là, bien compréhensibles et justifiées.

 


 

Shōchan est un personnage de manga créé au Japon par Nobutsune Oda (scénario) et Katsuichi Kabashima (dessin).

Il met en scène les aventures d’un jeune garçon (Shōchan), un jeune journaliste travaillant pour le journal Asahi.

Il a un écureuil comme animal de compagnie.

Bref, c’est une parfaite  synthèse entre Spirou et Tintin sauf que Shōchan a été créé en 1924 alors que Tintin débute ses aventures en 1929 et Spirou en 1938 seulement … 

Il est le premier manga à utiliser des bulles pour les dialogues.

 


 

D’autres anecdotes plus tard.

Trois sources : 12 - 3

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

Le Game Boy Pocket Sonar

 

Le Game Boy Pocket Sonar est un périphérique pour Game Boy fabriqué par Bandai et sorti uniquement au Japon en 1998.

 


 

Il se vendait, à sa sortie, 14 800 yens.

 


 

Quand on ouvre la boîte, on découvre un matériel étrange et intriguant de par son contenu et peu habituel pour la console.

 


 

On trouve donc du matériel avec un sonar intégré, un transducteur connecté via un long câble …

 


 

Gyogun Tanchiki : Pocket Sonar sort donc en été 1998.

 


 

Il se branche dans le port cartouche et permet de localiser des poissons jusqu’à 20 mètres sous l’eau. La présence de poissons peut être visualisée sur l’écran de la Game Boy.

 

 

L’accessoire comporte même un mini-jeu de pêche pour s'occuper quand les poissons ne mordent pas à l'hameçon.

 


 

Ci-dessous, voici le manuel complet … en japonais …

 



 

Pour les plus curieux, le Pocket Sonar ouvert qui découvre, en fait, deux PCB séparés reliés entre eux par un câblage.

 


 

Quant au prix, la fourchette est large et la rareté constante.

 


 

Bonus vidéo :

 

 

Sources : 123 - 4

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Bandes dessinées (BD-Manga-Comics)

Hommage gaulois aux péplums

 

Astérix s'est plusieurs fois retrouvé dans des planches rendant hommage aux plus grands péplums de l'histoire du cinéma.

 

 

On trouve la première référence à ce genre cinématographique dans "Astérix gladiateur". Astérix et Obélix se sont rendus à Rome afin de délivrer leur barde Assurancetourix. Pour ce faire, ils se font "embaucher" comme gladiateurs et participent même à une course de chars au cirque Maxime. Cette séquence de l’album fait clairement référence au film de William Wyler "Ben-Hur".

 


 

Après avoir vu au cinéma le film "Cléopâtre", René Goscinny et Albert Uderzo décident d’envoyer nos gaulois en Egypte.

La couverture de l’album qui est un énorme clin d’½il à l’affiche du film annonce tout ce qu’il a fallu employer pour faire l’album comme pour les grandes productions cinématographiques hollywoodiennes. Les 67 litres de bière m’ont toujours amusé.

 


 

Dans "Astérix chez les helvètes", la scène d’orgie au palais du gouverneur de Condate (Rennes) est la, presque, copie conforme du festin chez Trimalcon dans le film "Satyricon".

 


 

On trouve dans "La galère d’Obélix" un hommage au film de Stanley Kubrick "Spartacus". Hommage appuyé par le personnage de Spartakis où on reconnait l’acteur Kirk Douglas.

 


 

Pour finir, on peut aussi évoquer le dessin animé "Astérix et la surprise de César" (1985) repris en album. Outre les chars qui font, là encore, référence à Ben-Hur, Les Gaulois attachés en arrière-plan et livrés aux fauves font penser aux chrétiens martyrisés dans le film  "Le signe de la croix "de Cecil B. DeMille.

 


 

Si vous avez d’autres références, c’est à vous …

 

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
Bandes dessinées (BD-Manga-Comics)

Pour "maintenir en haleine" le lecteur

 

Le cliffhanger, technique narrative bien connue dans le milieu des séries TV, consiste à faire terminer un épisode à un moment particulièrement angoissant ou évoquant un suspense.

C’est un mot anglais composé de cliff (falaise) et hang (suspendre). Tout viendrait d’un épisode de "The adventure of Kathlyn", en 1913, où le héros se trouve accroché au bord d’une falaise pour créer l’intérêt à l’épisode suivant.

 


 

C’est aussi le cas pour les BD quand les aventures se déclinent en plusieurs albums comme dans l’exemple qui suit.

 


Exemple type dans "Objectif lune" qui laisse le lecteur dans l’attente.

 

Le cliffhanger est aussi appelé "suspense de bas de page" et peut se trouver en plein c½ur de l’album comme ci-dessous.

 


Ci-dessus à gauche, cliffhanger dans "L’oreille cassée"

Cette présence s’explique notamment par le fait

que les aventures étaient prépubliées dans Le Petit Vingtième.

Il fallait maintenir le suspense pour le lecteur.

 

Cette technique narrative est apparue tôt dans la bande dessinée.

 


Ci-dessus, notez les mentions "à suivre"

 

Les journaux de BD périodiques étaient (et sont encore) friands de cliffhanger comme ci-dessous avec le Journal de Mickey.

 


 

D’autres exemples notables comme avec XIII, Tarzan …

 


 

Aucun genre BD n’échappe à la règle.

 


 

Le Journal de Mickey est à l’honneur avec "Mickey à travers les siècles" et Guy l’Eclair (Flash Gordon).

 


 

Un joli cliffhanger dans cet album de "De cape et de crocs".

 


 

Les comics sont coutumiers du fait. Trois exemples avec Spider-Man dans des situations différentes mais incertaines.

 


 

Les exemples sont nombreux et impossible à recenser (ce n’était pas le but) mais en avez vous qui vous ont marqué ?

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

Slam dunk dream match shueisha limited

 

Slam dunk dream match shueisha limited est un jeu de basket.

 


 

Ce jeu est dérivé du manga de Takehiko Inoue qui est un dessinateur de manga japonais. Ce manga traitant du basket-ball est l'une des bandes dessinées les plus vendues au monde.

 


 

Il a été pré-publié dans le magazine "Weekly Shōnen Jump" de l'éditeur Shueisha entre 1990 et 1996.

 


 

Il a été adapté en série télévisée d'animation de 101 épisodes  et compte également quatre films d'animation.

 


 

400 lecteurs privilégiés se sont vus offert, en 1994, un jeu Slam Dunk par Shueisha, éditeur du manga cité plus haut.

 


 

Le nombre limité d’exemplaires lui vaut donc le nom de "Slam dunk dream match shueisha limited".

 


 

Plutôt que de proposer le jeu classique (sur Super Nintendo et Mégadrive), Shueisha offre aux fans de la série un match d’anthologie mettant face à face deux équipes composées des meilleurs basketteurs  du manga.

 


 

Cette édition spéciale de From TV Animation Slam Dunk offre donc deux équipes "all-star" mais sans mode "histoire".

 


 

Acquérir un exemplaire de ce jeu est peu aisé. Si la chance est avec vous, comptez entre 800 et 1 200 ¤ pour son achat.

 

Bonus vidéo :

 

 

Sources : Vidéo Games MuseumSNES NOW

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Édito


Hormis la découverte de mes collections, vous divertir, vous étonner, vous faire découvrir des personnages originaux, des artistes hors du commun, des endroits insolites et bien d'autres choses ... voilà le but de ce blog.


 

Archives

Favoris