DigitalGames

Par StephaneC Blog créé le 06/04/10 Mis à jour le 27/07/11 à 18h54

Attention, du nouveau à venir.

Ajouter aux favoris
Signaler

Nintendo Canada avait réuni du beau monde autour de la table (voir les photos) pour nous présenter, en ce mercredi 10 février, sa Nintendo 3DS. Présentation privée des nombreuses fonctionnalités de la machine suivie d'une session console en main, rien de mieux pour se familiariser avec la nouvelle plateforme de la firme du plombier moustachu. Avant d'exposer nos impressions sur les jeux, la prise en main et divers éléments techniques, un petit tour détaillé de la machine est nécessaire. Dotée d'un écran 3D, d'où son nom 3DS, la console permet de visionner des images (films, photos et jeux) en 3D sans lunettes adaptées. Afin de ne pas forcer l'utilisation de la 3D, principalement pour les jeunes enfants et les personnes souffrants de troubles de la vue, la console dispose sur la droite de l'écran supérieur d'un curseur permettant de diminuer le niveau de 3D, jusqu'à offrir des graphismes sans effet de profondeur, le terme 2D étant, à notre humble avis, mal choisi. Appareil photo permettant de prendre des photos en 3D, capteur de mouvements, gyroscope, microphone et écran tactile, la Nintendo 3DS est un véritable concentré de technologie et profite, pour la première fois sur une portable Nintendo, d'un stick analogique.

En plus d'une rétro-compatibilité avec les jeux Nintendo DS, la 3DS dispose d'un eShop, sorte de plateforme de téléchargement accessible en ligne permettant de découvrir des bandes annonces, de télécharger des logiciels, d'acheter de nouveaux programmes et, espérons-le, d'obtenir des démos jouables en avant-première. Avec le StreetPass, il suffit de se balader avec la console dans sa poche en mode veille pour automatiquement échanger des données avec d'autres joueurs à portée et découvrir les performances des personnes que nous avons croisé tout au long de la journée. Ce système associé aux codes amis offre la possibilité de savoir qui dans notre entourage, dans notre rame de métro ou dans notre bus possède, par exemple, un exemplaire de Super Street Figther IV 3D Edition, d'échanger des données et, pourquoi pas, d'amorcer une partie. Imaginez alors les nombreuses choses rendues possibles sur un Dragon Quest ou tout autre type de jeu de rôles. Le SpotPass quant à lui se présente comme le véritable système de navigation en ligne de la Nintendo 3DS, il est indispensable pour profiter du eShop et détecte automatiquement les points d'accès à internet si le bouton Wireless de notre console est allumé. Les mises à jour et données se téléchargeront alors automatiquement, le fait de sortir d'une zone couverte ne coupant pas le téléchargement, lequel pourra être repris au même endroit une fois un nouveau point d'accès détecté.

nintendo 3ds blue

Bien moins imposante que la DSi XL, le Nintendo 3DS ne se démarque à première vue en rien de sa grande soeur, malgré la présence d'un stick analogique positionné à gauche de l'écran tactile et d'un stylet télescopique. De plus près, on aperçoit une sorte de pavé situé en dessous de l'écran du bas comprenant les habituels Start et Select, mais aussi une toute nouvelle option : Home. À l'image de ce que l'on retrouve sur la Xbox 360 par exemple, ce bouton permet d'accéder à un nouveau menu, cela même en pleine partie, de naviguer sur internet, de vérifier sa liste d'amis et tout un tas d'autres choses. Du côté des applications intégrées, le système de création de Miis innove enfin en permettant de modeler un personnage virtuel à partir de son propre visage. Après avoir sélectionné quelques indications basiques, notamment concernant la coupe de cheveux, et enregistré dans la console une photo du visage désiré, le programme de création prend en compte divers points du visage pour confectionner un Mii à notre image. Par forcément toujours ressemblant, le Mii peut par la suite être remodelé légèrement, par exemple en ce qui concerne la forme du visage, surnommé et validé. Quelques mini-jeux sont également proposés, histoire d'exhiber les possibilités technologiques de la Nintendo 3DS. Petit soft sans prétention, Face Raiders est l'un d'entre-eux et met à l'honneur deux points forts de la nomade de Nintendo, la réalité augmentée et l'accéléromètre. Le concept de Face Raiders consiste avant tout à prendre une photo de son propre visage et à positionner la console devant soi, peu importe l'endroit où l'on se situe. Il suffit ensuite de déplacer la console dans toutes les directions afin de détruire les projectiles, qui sont en réalité notre visage, à l'aide de petites boules jaunes, tout cela dans un décor qui s'avère au final être celui dans lequel on se trouve actuellement. Le fait de mal viser pourra également engendrer, de façon virtuelle, des dégâts sur les murs ou les personnes présentes aux alentours. Une sorte de boss viendra finalement conclure la partie, bien plus coriace, et représentant une nouvelle fois le visage capturé plus tôt.

Également incluses avec la consoles, les cartes AR nous offrent une expérience de jeu totalement nouvelle, toujours en rapport avec la réalité augmentée. Devant être positionnée sur une surface plate, la AR card se présente comme une simple carte cartonnée illustrée, associée à un programme pré-installé dans la console. Une fois en position debout, la console scan tout simplement la carte et lance immédiatement le jeu qui lui est lié. Apparait alors sur notre table un véritable décor, des arbres et d'autres éléments, mais surtout des cibles qu'il faut atteindre en déplaçant une nouvelle fois la Nintendo 3DS autour du centre. Après chaque niveau, la table se retourne pour laisser apparaitre un nouveau décor, mais aussi parfois des créatures, dont un magnifique dragon qu'il faut rapidement éliminer en visant parfaitement les différentes parties de son armature. Précisons cependant que dans l'avenir, il suffira soit de télécharger un programme ou d'acheter un jeu pour pouvoir faire fonctionner les AR d'éditeurs tiers, chaque carte ne pouvant fonctionner seule et devant être liée à un jeu vidéo. Terminons en ajoutant qu'un podomètre est intégré à la console, les pas effectués au cours d'une journée étant comptabilisés et rapportant des pièces pouvant être échangées contre des objets in-game, cela afin de pousser les possesseurs de la 3DS à ne jamais la quitter.

Pour profiter de la Nintendo 3DS, il faudra patienter jusqu'au 25 mars en Europe, jusqu'au 27 en Amérique du Nord, et débourser la coquette somme de 249.99 euros, ou 249.99 dollars. Dans la boite vous trouverez un exemplaire de la console (Aqua Blue ou Cosmo Black), une station de recharge, un bloc d'alimentation, un stylet 3DS, une carte SD de 2Go, six cartes AR, ainsi que de la paperasse. Une fois cette petite merveille en main, l'autonomie sera de 3 à 5 heures en pleine partie d'un jeu Nintendo 3DS, de 5 à 8 heures avec un jeu Nintendo DS et bien plus en mode veille. Alors, bon jeu !

Voir aussi

Plateformes : 
Nintendo 3DS
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Archives