daubovore's place

daubovore's place

Par daubovore Blog créé le 14/04/14 Mis à jour le 01/06/15 à 22h36

Un peu de daube, associé a mes réflexions du moment, le tout noyé dans mes anecdotes sur mes clients du magasin, ainsi qu'un peu de master system, car on ne se refait pas !

Ajouter aux favoris

Édito

Salut ! 

Pour commmencer je vais faire le gros faignant, en rappatriant un ancien blog, qui me permettait de vous faire partager les moments marrants ou génants que je vis en magasin !

Archives

Favoris

Signaler
réflexion (Geekerie)

 

Une petite réflexion sur l'importance des exclues et des jeux maisons...

 

Sony vends des camions de ps4 grâce aux tiers et peut se permettre de boucher les trous du planning avec ces jeux maisons pendant les périodes creuses. Ms lui avec les mêmes jeux tiers n'y arrive pas, et en plus ils balancent leurs grosse cartouches pendant les fêtes, histoire de montrer qu'il existe en tant que console. Pour quels resultats ? Les tiers se vendent moins, les exclus (forza, sunset, halo) sont passés inaperçus. On peut donc en déduire que les tiers ne sont pas l'unique facteur d'achat ! 

Se sont donc les exclues qui font vendre une console ?

 

 Et quoi de mieux que le cas nintendo pour répondre a cette question ?  Nintendo se suffirait a lui même...oui mais non ! Sur 3ds, ils ont littéralement laissez le champ libre aux tiers sur un an, résultats aucun jeu valable et des ventes en baisse (ce qui illustre encore la relative importance des tiers) et cela donnerai du poids a la theorie de l'importance de l'exclu. Mais sur wiiu, a force d'être seul, il ne peuvent soutenir le rythme et sont forcer de sortir des jeux au contenu rachitique ! Splatoon et ces 5 maps, kirby et sa durée de vie de 4 heures, pareil pour captain toad ,  Mario Party qui reprend tous ces assets de 3dworld...et des ventes qui ne décollent toujours pas ! Les exclus seules ne sont donc pas un facteur d'achat et represente un petit xercice bien trop difficile, surtout sur nextgen ou les couts de devs sont bien plus elevees ! Tout comme l'illustre si bien les mauvaises ventes relatives de la one avec de grosse exclues sur noel (sunset, forza, halo), ou le choix de sony de placer ses productions maisons en périodes creuses comme the order ou bloodborn, respectivement en février ou mars.

Une exclues d'un nouveau genre : Tomb raider.

Bref ceci explique sûrement l'intérêt du deal sur tomb raider.  Sécurisé un tiers, important, sur une période forte et ainsi se libérer de la place pour étaler ses jeux forts, et exclues, sur des périodes creuses pour en maximiser l'exposition. Sunset est mort a cause de sa date de sortie, the order a profité a fond de sa période ( et de la clémence des médias, mais c'est un autre débat ).

 Ma conclusion ? Les tiers sont indispensables preuves en ai le succès de la ps4, ou l'echec de la U mais pas gage de réussite (cf Xbox one). Les exclu ne sont pas forcément vecteur de vente comme le montre si bien la U et la one, et le pari de sony de ne pas les sortir en periodes fortes ! La bonne solution semble donc être celle de Sony, une com' d'enfer associé aux tiers et un étalement des exclus pour boucher les trous...nous verrons bien si le pari de Microsoft, a savoir sécurisé des tiers sera une bonne idée. A suivre...


Rise of the Tomb Raider survit en vidéo Preview E3 par Gameblog

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
réflexion (Geekerie)

Et oui, il parait que l'on vote avec son portefeuille !

Je lis souvent cette réflexion sur gameblog et ailleurs, mais quand est il réellement ? Je me pose cette question suite à la sortie de the order. Si le jeu cartonne, que va en déduire Sony ?

Réponse A : Qu'on aime les jeux courts ? Au rapport qualité prix scandaleusement bas ?

Réponse B : Qu'on aime les films vaguement interactifs ?

Réponse C : Qu'on aime tout simplement ce jeu, et qu'on espère une suite gommant toutes ses imperfections ?

Réponse D : La réponse D !

 

Même si je chambre beaucoup ce "non" jeu, ma question n'en reste pas moins serieuse ! Vote t'on réellement avec son argent ? Et comment notre vote peut il être interprété ? Dans un cas comme the order, les interprétations peuvent être multiples !

Alors oui, il y a bien des jeux qui amènent a une réponse simple, comme par exemple bayonetta 2. Acheter ce dernier, c'est cautionner la production de BTA de qualité au gameplay profond et a l'univers complètement barré. Mais pour the order, acheter ce jeu plein pot, n'envoit'il pas un signal dangereux pour nous joueurs aux editeurs ?

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
réflexion (Geekerie)

Cela fait longtemps que j'ai envie de raconter mon parcours suite a l'arrivé des succes, et autres trophées dans notre joyeux univers ! Et l'article récent de kamui sur gamekult m'a enfin donné la motivation de m'y mettre, alors let's go !

Decade of aggression,

En guise de préambule, il faut que je vous fasse un petit topo sur mon parcours vidéo ludique, car a presque 40 ans, dont 30 passé a jouer, on peut dire qu'un certains ennuis a commencé a poindre le bout de son nez. Le petit monde du jeu vidéo tourne en rond, et ce n'est pas la vague de remake accompagnant le lancement de la newgen qui va me faire mentir ! De plus je suis de ces joueurs qui ont l'arcade dans les gènes, pour qui le plaisir ludique vient d'un savant mélange de scoring, de challenge et d'innovations techniques ! D'un temps ou il fallait battre, littéralement, le jeu ! Notion, qu'il faut bien l'admettre a presque disparu des jeux de maintenant. Mais, de toute façon, est ce que j'aurais le temps de m'investir dans des jeux comme pendant ma jeunesse ? Et bien non, vous vous en doutez, mais a mon age et avec une grande famille, impossible de se dégager assez de temps pour profiter de tous les jeux qui sortent, a un rythme bien plus rapide qu'avant !  A tout cela, il faut rajouter, que je travail dans le jeu vidéo (responsable magasin) depuis plus de 15 ans, et que j'ai donc accès a tous les jeux "boites", que j'en parle toute la journée...bref j'en suis gavé jusqu'a l'écoeurement. Je deviens plus testeurs, un nouveau jeu poussant l'autre, que joueur au fil des années, et puisqu'il est rare qu'un jeu m'accroche, cela me convient très bien, même si j'aimerais retrouvé la flamme de la passion ! Pourquoi je vous raconte tout ça ? Vous allez comprendre par la suite.

South of heaven,

Donc la 360 arrive avec son systeme d'achievement, nouveauté qui me passe completement au dessus de la tête , et lorsque j'ai débloqué mon premier succes cela m'en a fait bouger une sans toucher l'autre ! Je n'ai même pas eu la curiosité d'aller voir ce que c'était que ce petit pop up en bas de mon écran. Bref, j'ai continué a jouer en me disant que décidement les premiers jeux était loin de m'arracher la rétine, et surtout que la lassitude lié a jouer n'allait pas passer avec cette génération. Après je trouve surtout mon compte dans le live arcade, qui est justement, a ces débuts tout du moins, centré sur des petits jeux au bon goût de l'époque 8/16 bits, parfait pour moi et mon temps de jeux réduits ! Mon gamerscore continu de grimper sans que je m'en soucis, et ma liste d'amis commence a bien s'aggrandir au fil de mes rencontres, aussi bien sur le live qu'en magasin (je prefere connaitre la personne en vrai avant de la rajouter, mon coté vieu con peut être ?).

Show no mercy,

Et c'est alors, suite a des moqueries de camarade de jeu, que je commence a rentrer dans le jeu de la comparaison des scores...mais a ma façon. Car, que va faire le mec, qui cherche le challenge, qui en a marre de parler et d'entendre parler des mêmes jeux (les fameux AAA) et qui a, il faut bien l'avouer, un esprit un peu pervers ? Il va s'amuser a battre ces potes, a faire plus qu'eux mais pas sur les mêmes jeux, oh que non ! Si je détournais le système pour me faire un gros score, en ne jouant qu'aux daubes ! Vous savez tous ces jeux qu'on ne regarde même pas dans les rayons car présumés nuls ou trop bizarres. Et je dois avouer, que voir mon score grimper, facilement, a coup de jeux improbables, reconnus comme mauvais, m'a redonner le gôut de jouer et de passer du temps sur ma console. Le challenge qui me manquait tant, je le retrouve, non pas dans la difficultés des jeux, non, mais dans la difficulté a tenir devant ! Combien de jeux j'ai joué pour ces raisons, alors que je ne les auraient même pas mis dans la console sans cela !  Et quelle joie que de voir tous ses potes sur le même jeu a la sortie du nouveau blockbuster, et moi l'intrus, au milieu de la liste en train de jouer a une "merde" ! Combien de messages d'incompréhensions j'ai reçu pendant mes sessions, voir mêmes de moqueries et autres vannes, je ne sais plus, mais au moins je me marrais bien ! Et voila, daubovore était né !

Reign in blood,

Et le challenge je le retrouvais aussi, tout du moins au début, car le système des succès permettait d'un simple coup d'oeil, de savoir si on avait été plus loin dans le jeu que ces potes...du coup je me suis, aussi, mis a jouer aux mêmes jeux afin de faire mieux qu'eux ! Avoir les mêmes jeux, et prendre de l'avance grace au daube, c'est vicieux mais jouisif ! Et voilà le coup de maître de ce systeme, me faire jouer, encore et toujours alors que l'envie me quittait, me faire redevenir joueur, plutôt que testeur ! Et quel plaisir d'obtenir le sacro saint 1000G, le 100%, de savoir qu'on a retourner le jeu. Un peu comme lorsque j'étais gosse, et que je n'avais pas beaucoup de jeux a ma disposition, alors il fallait bien prolonger le jeu en y rajoutant ses propres règles. Finir thunderforce avec une seule vie, faire le score max sur shinobi autant de challenge que j'ai accompli mais que personne ne saura jamais, alors que maintenant grace au succès, je peux le crier a la face du monde !

Seasons in the abyss,

Et oui, car a chercher a faire grimper son score le plus possible, j'ai commencé a ne m'intéresser qu'aux jeux qui payent le plus possible en un minimum de temps. Quitte a négliger de bon jeu, voir les mettre totalement de coté ! Et le pire est encore a venir, avec la fiche des succès que je consultais parfois avant même de lançer le jeu, le choix du jeu par ses succès plutôt que son intérêt, on touche le fond ! Docteur je crois que je suis malade, très malade !

Et maintenant, ou en suis je ? Et bien, je suis retombé dans mes travers, la lassitude est revenue. En partie a cause du système lui même. En effet, les premiers succès étaient en majorité, bassés sur la progression dans le jeu et sur la difficultés, et surtout ils n'étaient pas trop nombreux. Avec un peu d'organisation, on pouvait platinner un jeu rapidement. Alors que maintenant, les developpeurs ont corrompus le système en augmentant leurs nombres, en les rendant beaucoup trop chronophage. Parcourir un monde a la recherche de 500 objets cachés, ou en passant xxx heures en ligne, très peu pour moi ! Et les jeux de maintenant du faite de leurs structures ouvertes sont surtout beaucoup moins plaisant a parcourir a mon sens. Chaque écran d'un plateformer representait un challenge a lui tout seul, un concentré de fun...on ne peut en dire de même de chaque rue ou recoin d'un gta, watchdogs et compagnie. Un autre élément qui m'a fait décrocher, est lui beaucoup plus simple, le changement de gen, et donc le changement de support. En passant de la 360 a la ps4, j'ai perdu toute ma progression, et je me suis donc rendu compte de la vacuité de cette occupation, je n'avais tout simplement pas envie de repartir de zero...associé au faite qu'on ne bouffe quasiment que du remake depuis un an, et donc du déjà fait ou du jeu en monde ouvert, genre que je déteste, vous l'aurez compris. Et puis les vrais daubes ont tendances à disparaitre, remplaçées par des jeux fades et sans saveurs certes mais pas non plus horrible comme a la bonne époque !

Divine intervention,

Et bien a mon grand étonement je suis passé du coté de Nintendo, moi le segavore, le mec biberoné a l'arcade a la maison, aux prouesses techniques et aux challenges, le mec qui vénere la saturn et la dreamcast, qui ne jurait que par la master system et la mégadrive...Et oui, mais en fin de compte, ou trouve t'on le fun, les jeux finis et les univers colorés aujourd'hui ? Ou trouve t'on des jeux qui vous encourage a les finir a 100% pour débloquer du contenu plutot qu'une médaille inutile ? Et surtout ou trouve t'on le fun, le plaisir d'une partie rapide et a plusieurs ? Bref maintenant je joue, mais en famille, le jeu n'est plus un plaisir de geek solitaire et narcisique mais un plaisir tout court !

 

Et vous, ou en etes vous avec les succes et trophées, que pensez vous de ce systeme ?

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Signaler
réflexion (Geekerie)

Par où commencer ? Car mon histoire avec la xbox one est bien compliquée, du style : "je t'aime, moi non plus !".

Tout commence par cet horrible day one, et la découverte d'une machine pas si puissante que ça, avec d'énormes lacunes dans l'interface,  pour un habitué de la 360 que je suis, et des installations de jeux tout simplement horribles de part leur lenteur ! Mais comment, Microsoft avait il pu a se point chier dans la colle ? Une conséquence malheureuse du 180° forcé par la vindict populaire...surement. Et aussi une confiance aveugle donnée par le marketing a l'intérèt du kinect. De grosses erreurs qui ont plombées la sortie de la machine et ma découverte de celle ci !

Et puis même si je suis un grand garçon, le bashing médiatique dont fait preuve la machine depuis sa sortie, avec tout le foin fait sur "les infériors versions", a un peu piqué au vif le joueur que je suis, biberonné aux "superiors versions" depuis deux générations de xbox !

Et puis les mauvaises nouvelles arrivent toujours relayées (avec plaisirs ?) par la presse, sans jamais de bonnes nouvelles pour contre balancer cet état de fait. Les inferiors donc d'un coté, les jeux absents ou en retard pour diverses raisons (bound by flame, spiderman...), la deuxieme vague d'exclues qui déçoit (titan fall en 792p, kinectsports rivals...),le retrait de kinect, certes un bon choix marketing, mais qui signifie l'abandon de celui ci...

Bref, a priori je me suis trompé de crémerie et l'achat d'une ps4 s'impose plus tôt que prévue...

Et la ce n'est que du bonheur, la découverte de son interface simpliste mais fonctionnelle, les installations ultra rapides,  le psn généreux (outlast, contrast, resogun) j'ai de quoi faire ! Un bémol ? Cette manette qui semble bien fragile (clic clic font les sticks), et une finition de la console bien en retrait de celle de la one (plastique, bruit, fragilité apparente).

Mais il y a quand même quelque chose qui cloche, sans que j'arrive forcément a mettre le doigt dessus...Déjà les premieres exclues ne me convainquent pas, killzone est trop creux et surtout bien trop irrégulier dans son rythme (quand je me force a finir un jeu, c'est pas bon) et knack est fun mais absolument pas next gen ! Arrive infamous, absolument magnifique, mais je n'adhere pas non plus, trop répétitif et creux. Bref, je m'amuse beaucoup, mais avec les indés...qui tourneraient facilement, ou presque sur la génération precédente !

Ma ps4 serait elle une une ouya de luxe ? Mais comment fait elle pour avoir si bonne presse, avec si peu finalement ? Comment fait elle pour exploser les charts en proposant si peu aussi ? Tout ce barnum, en réaction a la déception relative que fut la xbox one ?

Entre temps, je rallume ma one pour efféctuer les mises a jours et profiter des games with gold, qui arrivent (enfin ) sur la one. Tiens il est pas mal ce max, marrant qu'on n'en parle pas plus que cela...et je découvre de bons jeux qui n'ont finalement aucune exposition dans la presse (super time force, sixty second shooter, peegle 2...). Je m'éclate aussi sur plants vs zombies qui arrivera bien plus tard sur la ps4. J'en profite pour finir mes jeux du lancement, et je dois avouer un peu honteux, que j'ai aimé Ryse et dead rising 3 !  Honteux car si on regarde l'opinion générale sur ces jeux, ils sont juste moyens...moyen peut être, mais bien plus fun que mes exclus ps4 pour l'instant...Comment tous ces jeux peuvent ils avoir aussi peu d'écho dans la presse et chez les gamers ?

Je rallume aussi ma ps4 pour watchdogs qui est un beau pétard mouillé finalement, et qui a bénéficié d'une surexposition médiatique bienveillante pour le coup. Je commence aussi a me rendre compte que ma dual shock commence a rendre l'âme (le stick gauche)...problème qui semble assez courant mais qui n'affole pas la presse...deux poids, deux mesures ? Bon watchdogs me déçoit, heureusement que trine 2 est offert...et cette interface qui s'allourdie a chaque jeu installé, elle devient aussi bordélique que le flux d'activités des potes...c'est moche en quelque sorte ! Ah oui, j'ai eu des sauvegardes corrompues aussi sur child of light, problème qui ne concerne que la version ps4 du jeu...encore une fois, cela n'affole pas les foules ! 

En juillet-aout on se fait chier sur nos consoles, d'un coté comme de l'autre ! Bon on a bien le droit a nos 50 news journalière sur the last of us pour nous occuper...traitement de faveur encore une fois. Pourtant il y a eu des trucs sympas comme le super dlc, fan service, pour dead rising...completement passé innaperçu. Me reste strider pour m'éclater avec ma ps4, un bon délire...encore une fois pas next gen !  Tiens un truc marrant aussi qui a eu lieu cet été, le barnum fait sur la beta de destiny, non pas sur la qualité (discutable) du jeu...non, non, le problème serait que cette derniere serait en 900P sur la one au lieu du sacro saint 1080P de la ps4. Bad buzz, bad buzz what you gona do ? Et l'EA access, un gros morceaux exclu chez xbox one, qui rapproche la one de sa premiere version (le tout démat a bon prix), il ne faudrait pas trop s'appesantir dessus, non plus.

Et la arrive le mois de septembre, le mois de la prise de consience qu'il y a un partie pris rédactionnelle gerbant dans les médias, et surtout sur gameblog...on nous gave de destiny, pour finaler nous avouer, 5 jours après la sortie, que c'est un jeu tres moyen. On ne revient quasi pas, par contre, sur le fait que le jeu tourne de manière identique sur ps4 et one...pourquoi faire, après tout ? Etre impartiale...bof, on s'en fout de ça, faut faire du clic coco ! Et que dire, de la derniere version de l'interface xbox one, qui gomme presque toutes les imperfections et rajoute le gros manque coté multimedia (divx, mkv, dlna) de cette next gen demoulé trop tôt. Bah rien, on en parle a peine...faudrait pas être positif sur la one faut croire. 

Mais surtout ce qui me fait raler, c'est le quasi silence radio sur cette fin d'année de folie sur la one coté exclue ! Forza horizon 2, sunset overdrive, ori et halo mcc arrivent sous peu, mais de quoi nous parle t'on ? Des bundles driveclub, morpheus  et surtout de bloodborn la prochaine grosse exclue de la ps4...hum comment dire que le jeu ne sort qu'en février 2015, et qu'il y a plus urgent, non ? Et pourquoi ces jeux n'ont pas le droit a leurs 200 news aussi ? Tiens, il y a D4 qui est sortie, une belle exclue encore, dans un genre qui devrait ravir la redac fan du taff "qtesque" de quantic dream...mais non, il faut aller ailleurs pour avoir des infos et un suivi correct de l'actu de ce jeu. Et project spark, on en parle un peu aussi ?

Attention, je ne suis pas la pour faire mon caliméro et oui je pourrai aller voir ailleurs aussi (je connais vos réponses), mais objectivement c'est incroyable de voir un traitement si peu partial de l'information. Pourquoi une telle surexposition sur l'actualité ps4, avec ce principe si cher a gameblog de partager les infos en le plus de news possible, et une actu xbox one , pourtant très chargées, traitée par dessus la jambe ? Pourquoi toujours chercher l'angle négatif pour cette dernière ?  Allez il doit bien rester un peu de place pour traiter l'actu, pour une fois intéressante, de la one, entre deux news iphone ou people ?

Bref la xbox one remonte dans mon estime (et elle est partie de loin la bougresse), elle remonte la pente niveau fonctionnalité et écart avec la ps4, elle propose même de jolie fonction de plus que cette derniere, son catalogue devient fort intéressant...mais rien ne semble y faire, la presse, les médias et le grand publique a fait son choix, je vais devoir m'y faire...

Alors si toi aussi tu as changé d'avis sur la one, ou tu trouves la ligne éditoriale de gameblog abusée fait le savoir !

edit : un petit sondage au passage pour les possésseurs des deux bécanes.

Ajouter à mes favoris Commenter (177)

Signaler
réflexion (Geekerie)

 

Mercredi 24 septembre 2014, ouverture de la clinique du Dr daubovore, a l'occasion de la sortie de fifa 15, les patients playstation 4 et xbox one ont une autorisation de sortie exceptionnelle.

 

Ma petite xbox one c'est même fait toute belle pour accueillir les visiteurs, et espérer partir en promenade avec l'un d'eux ! Pensez vous elle a même intégrer un exemplaire du jeu (a télécharger) dans son trousseau en espérant être plus choisie que sa rivale...

 

Mais c'était sans compter sans cette coquine de ps4 qui a eu le temps de se parer d'un exemplaire du jeu offert (version physique), a la dernière minute histoire de plaire, elle aussi au plus grand nombre !

 

Grand bien lui a pris, elle a fait un nombre de sortie absolument incroyable, de l'ordre de 16 fois plus souvent que sa concurrente !

 

Bref le docteur Daubovore n'a pu que constater le décès a l'heure de la fermeture de la clinique...

 

Heure du décès 20h00 le 24 septembre 2014, repose en paix ma petite chérie de t'aimais bien !

 

 

 Bref tout ça pour dire que, malgré son pack et la pub tv, la xbox one c'est fait laminer par la ps4 sur ce lancement de fifa 15...Quand on arrive a un ratio de une console vendue pour quatorze, ce n'est plus ni un k.o, ni un échec...c'est que vous n'existez tout simplement pas ! Surtout sortie du lancement de destiny, ou le ratio de console vendue a frisé le un pour sept en faveur de la ps4. Deux gros échecs de suite, un sans pack et l'autre avec, cela doit sérieusement suer du cul chez Microsoft !

 

Ajouter à mes favoris Commenter (21)

Signaler
Lecture (Jeu vidéo)

Une interview de TABATA, producteur de ff XV est dispo sur eurogamer, et le moins que l'on puisse dire, c'est que la direction prise par ce dernier va en surprendre plus d'un !

Morceaux choisis :

 

"With Final Fantasy 15, I do want to make it more casual,

 

Avec Final Fantasy 15, je veux faire un jeu plus casual,

 "Of course the depth of the game is going to be there, but I want to make it so players can easily experience the satisfaction of the depth of the game."

 

Bien sur le jeu sera riche, mais je veux que les joueurs arrivent facilement a accéder a la richesse du jeu

 It'll basically be a one-button action, and the AI intuitively outputs an action that kind of satisfies, gives you that instant gratification, and it connects with the simple touch of a button.

Le systeme de combat reposera sur un bouton, et l'ia interpretera une action satisfaisante, immédiatement gratifiante, et tout cela avec un seul bouton

There's an option to set that car to drive itself

Il y a une option de pilotage automatique pour la voiture

 

Hum, un jeu casu, conçu pour plaire au plus grand nombre, avec un système de combat misant tout sur un bouton et des actions contextuels : j'ai comme un peu peur du résultat !

 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
master system (Jeu vidéo)

Dites moi, qu’est ce qui fait qu’un jeu master system est bon? Un gameplay aux petit- oignons, avec un perso un peu raide mais que l’on peut placer au millimètre. Une musique entêtante, que l’on retient des les premières mesures. Des boss originaux aux points faibles difficiles à atteindrent. Je crois bien que l’on tient là un winner avec shinobi qui correspond en tout point à cette description.

Avant toute chose, il faut savoir que Shinobi est la conversion du jeu d’arcade de Sega, et bien que l’on s’éloigne grandement de l’originale (master system oblige), elle a su garder toutes les qualités de son aîné. On incarne Joe Mushashi, un maître ninja envoyé par le gouvernement afin d’exterminer un groupe de terroristes armés et adeptes d’arts martiaux (comme le dit si bien la notice). Dirigé par l’infâme Masked ninja, ils retiennent des enfants en otages qu’ils faudra également libérer (oui, c'est le même scénario que moonwalker...). Mais vous avez une arme secrète…la magie ninja !!!

 

Comme je le dis plus haut, Shinobi rassemble tous les éléments nécessaires à un grand jeu. Sa maniabilité ne vous fera pas défaut, et c’est avec plaisir que l’on dirige notre héros au travers des 19 missions qui constituent le jeu. Mis à part deux petits sauts à placer au millimètre dans le quatrième stage, et qui sont bien stressants je dois l’avouer. Mais shinobi n’en est pas pour autant un jeu facile, loin de là, et il vous faudra beaucoup de patience pour espérer passer la foret de bambou du cinquième niveau et ses ninjas volants (un petit coucou a nos amis galériens ;)). Heureusement les enfants une fois libérés vous donnent de nouvelles armes (nunkaku, grenades, chaines…) ou vous ouvrent les portes des niveaux bonus. Ces derniers vous permettant de gagner les magies ninja. Aux nombres de cinq, elles vont de la paralysie aux éclairs en passant par la lévitation, le multi clonage (copyright Naruto), ainsi que la tornade. En plus, participer aux phases bonus afin de les obtenir est un vrai régal. On doit dans celles-ci, lancer des shurikens sur des ninjas traversant l’écran de part en part, un peu a la manière d’un stand de tir de fête foraine. Je me suis déjà vu recommencer une partie juste pour refaire ces « niveaux ».

  

Pour la musique, mieux vaut un petit extrait que d'en parler pendant des heures…je l’adore… Entêtante, elle vous colle à la peau, des heures après que l’on ait éteint la console. Tout comme les bruitages du jeu d'ailleurs ^^.

Est-ce que Shinobi aurait au moins un défaut, au niveau des boss par exemple ? Et bien non, car dans quel autre jeu affronte t’on un colosse lanceur de flamme, un hélicoptère a coup de shurikens, ou bien encore Mandara qui ne vous offre aucun répit. Sans parler du Masked ninja et de ses quatre transformations qui vous donnera bien du fil à retordre. Seul Lobster du quatrième niveau fait un peu tâche dans cette sélection. Mais une superbe récompense vous attend a la fin du jeu...un écran de game over !

 

 

 

Si les ninjas sont aussi populaires dans les jeux aujourd’hui (Ninja gaiden, Tenchu ça vous dit quelque chose), on le doit à ce vénérable ancêtre, souvent copié, jamais égalé. Sa suite sur master system, Cyber shinobi est a éviter mais faites vous plaisir, enchaînez sur les épisodes megadrive.

 

Pour aller plus loin : 

-Un petit truc utile :

Stage select : A l'écran titre maintenez bas, et lorsque la tête du ninja apparaît, appuyez sur deux.

-Et une petit vidéo d'un walktrough ça vous dit ?

Ajouter à mes favoris Commenter (8)

Signaler
camera magasin (Humour)

Abordons le cas de la maman moralisatrice, et oui vous allez voir on fait mal notre boulot de vendeur "éducateur" :

Alors pour situer les choses, comme souvent quand il y a quelque chose de gratuit (ici des parties) sa entraîne des petites chamailleries entre les gamins. De plus on ne reste pas a coté d'eux (l'écran est au fond du magasin et la caisse a l'entrée).

La maman : Oui bonjour, alors c'est vous le responsable ? Oui, bon bah je tiens a vous dire que c'est inadmissible. Je vous laisse mon enfant le temps de faire une course, et il se fait insulter par un autre enfant !
Moi : Euh oui ? Comme vous pouvez le remarquer on est pas sur leur dos et d'ici on ne risque pas d'entendre ce qui se passe la bas...puis bon il est pas venu nous voir...
La maman : Vous laissez faire ! Des gros mots que j'interdis ! Comment voulez vous qu'ils grandissent si vous ne les reprenez pas !Vous pourriez faire attention a ce qu'il font quand même !
Moi :  je vous ferais remarquer qu'ici c'est un magasin, pas une garderie gratuite avec de l'encadrement...donc oui il y a un problème...ce problème c'est que comme vous le voyez, tous ces enfants (7-12 ans) ne sont pas accompagnés de leurs parents. Vous pensez vraiment que c'est a nous (petit vendeur occupé a notre tache) de palier a ce manque ?
La maman : Ah c'est comme ça ! Vous allez entendre parler de moi je vous le dis ! 


Bon je ne sais pas ce que vous en pensez, mais prendre un magasin pour une garderie passons, mais prendre les vendeurs pour des auxiliaires d'éducations...je trouve ça dingue.

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
master system (Jeu vidéo)

Attention, attention, ne lisez cet article que si vous êtes sensible à ce que l’on nomme nostalgie. En effet je doute que Kung Fu Kid soit doté d’un réel intérêt au jour d’aujourd’hui…

Activation de la séquence émotion.

Kung fu kid est l’archétype du beat them all à l’ancienne, où une seule loi prédomine, moi avance, moi frappe. Le héros dispose de la panoplie habituelle du genre, c'est-à-dire le coup de pied haut et bas ainsi que le coup de pied sauté. Chaque niveau se fini avec l’inévitable boss, où il faudra découvrir son point faible si on veux espérer le battre. Rien que du classique quoi.

  

Mais pourquoi j’accroche alors ?

En effet, à la manière d’un black belt, une fois la cartouche enfichée dans la power base, impossible de descotcher. Car bien que minimaliste le jeu propose un réel challenge, et si les quatre premiers niveaux s’enchaînent sans trop de difficultés, il n’en est pas de même à l’approche du cinquième niveau qui voit l’apparition des zombies, ainsi que le sixième qui est une succession de boss bien fourbes.

 

  Si je ne bouge plus faire actualiser!

 

 

De plus notre héros possède quelques atouts dans sa manche comme les parchemins à lancer, qui deviendront par la suite des parchemins de feu, indispensables contre les zombies. On peut également, à la manière de chun li de street fighters, effectuer un rebond le long des murs, utile pour la progression dans les niveaux tout comme contre les boss.

  

Et puis le bestiaire du jeu reste unique avec ses grenouilles et autres écrevisses qui, lorsqu’elles se prennent un coup, traversent l’écran en emportant tous les ennemis…du jamais revu, et c’est bien dommage non ?

 

D’ailleurs un petit détail marrant à propos des ennemis, est qu’il suffit d’en bloquer trois ou quatre le long du bord gauche de l’écran, pour qu il n’y en ai plus aucun pour vous embêter à condition d’avancer avec le bon rythme.

  

Enfin, reste la musique, magie de la master system oblige, qui vous fera siffloter tout le long de la partie. Faudra que je pense a réaliser une compile un de ces jours…

Autant d’éléments qui font que Kung Fu Kid, un petit jeu oui, mais un petit jeu que j’adore.

Pour aller plus loin , un petit super play peut être ?

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
(Humour)

Pour la fête des mamans je ne savais pas quoi offrir, heureusement castorama m'a donné des idées !

 

Alors kinenveux de ma brosse a chiotte ?

Ajouter à mes favoris Commenter (1)