DANS TON U - le journal participatif de la Wii U

DANS TON U - le journal participatif de la Wii U

Par danstonUWiiU Blog créé le 20/09/13 Mis à jour le 16/10/17 à 20h28

Ajouter aux favoris
  
Signaler
Act'U (Jeu vidéo)

 Mojang, racheté en septembre dernier par Microsoft, n'a jamais eu le temps de porter Minecraft sur la dernière console de salon de Nintendo. C'est donc le studio slovaque Cypronia qui se charge de développer un titre similaire mais qui sera, lui, exclusif au service eShop de la Wii U.

Très similaire à son aîné dans son concept comme dans son interface, Cube Life : Island Survivor disposera néanmoins de deux modes principaux. Le Mode Créations, qui laissera libre cours à l'imagination des joueurs et qui leur permettra de partager leurs créations via le service Miiverse, et le Mode Survie dans lequel ils devront apprendre à survivre et explorer une île aux mystères mystérieux.

C'est de ce dernier que sont tirés les dernières images du titre prévu pour le second trimestre en occident. Oui, la Wii U aura bien son Minecraft et l'on pourra très bientôt poser les mains dessus.

Affichage de CL-Survival-03.jpg en cours...

Affichage de CL-Survival-10.jpg en cours...

Affichage de CL-Survival-11.jpg en cours...

Affichage de CL-Survival-02.jpg en cours...

Affichage de CL-Survival-04.jpg en cours...

Affichage de CL-Survival-05.jpg en cours...

Affichage de CL-Survival-06.jpg en cours...

Affichage de CL-Survival-07.jpg en cours...

Affichage de CL-Survival-08.jpg en cours...

Affichage de CL-Survival-09.jpg en cours...

Affichage de CL-Survival-12.jpg en cours...

 Par Damien5011

Voir aussi

Plateformes : 
Wii U
Sociétés : 
Cypronia
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

     
Signaler
Act'U (Jeu vidéo)

 L'histoire a montré que les adaptations vidéo-ludiques des grands noms du cinéma n'étaient pas forcément synonyme de qualité. Pourtant, il est un studio qui a su se donner les moyens de ses ambitions dans un domaine pour le moins surprenant. En effet, le studio TT Games s'est rapidement spécialisé dans l'adaptation de grandes productions cinématographiques en jeux vidéo LEGO. Mais c'est après son rachat par Warner Bros en 2007 que la société a pu enchaîner les sorties et les succès.

Warner Bros Games ne pouvait pas louper le coche avec la sortie de Jurassic World en juin prochain. L'éditeur américain s'est donc engager à fournir l'expérience la plus fun et volumineuse que possible avec non pas un mais quatre films dans une seule aventure LEGO. De Jurassic Park à Jurassic World, LEGO Jurassic World devrait être le parfait compagnon du fan de la première heure puisque le soft de TT Games nous offrira la possibilité d'incarner plus d'une centaine de personnages, avec pour chacun, ses propres aptitudes. Ainsi, Ellie Sattler possédera l'utile capacité de ramasser les fientes de dinosaures tandis que Lex Murphy pourra briser les vitres de son cri strident. Les dinosaures seront également de la partie avec la possibilité de les customiser et de les incarner lors des séquences de poursuites.

Prévu en juin prochain sur Wii U comme sur la plupart des autres supports actuels, LEGO Jurassic World ne devrait donc pas révolutionner la formule des titres TT Games mais devrait tout de même fournir de nombreuses heures de fun et de références.

Par Damien5011

Voir aussi

Jeux : 
LEGO Jurassic World
Plateformes : 
Wii U
Sociétés : 
Warner Bros. Games, TT Games
Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
ReWiiU (Jeu vidéo)


 

 

Bonjour à vous toutes et à vous tous !

Vous connaissez Wayforward ? Ce studio californien est connu pour ses séries Mighty ! ou Adventure Time, qui ont donné des jeux sympathiques mais pas inoubliables, et pour le fait qu’ils font assez souvent des jeux de commandes de qualité variable, dont les quelques succès critiques ont tendance à se faire oublier en un temps record. Bref pas un studio majeur à première vue. Sauf que dans leur catalogue se cache un joker, une série qui prouve que chez Wayforward il y a du talent, du vrai, et qui mérite qu’on se penche dessus, au lieu de la renvoyer dans les abîmes de l’oubli où elle stagne depuis sa création, alors que sa place n’est ni ici, ni dans un musée, mais dans vos consoles. Ce joker, c’est la série des Shantae.

Shantae est une série de type plate forme action dont le premier épisode est sorti sur un Gameboy Color en fin de vie, et est donc passé inaperçu, malgré un bon accueil critique (cet opus est d’ailleurs disponible sur la console virtuelle). Le second épisode est sorti sur DSiware ; vous me direz que c’était un peu chercher l’échec, et vous n’aurez pas totalement tort, sauf que si ce jeu était assez court, il n’en était pas moins très bon, et j’en garde d’excellents souvenirs. Quand Wayforward a annoncé un troisième épisode sur WiiU et 3DS je ne pouvais pas louper ça, surtout après les bonnes impressions que je voyais à droite et à gauche. En plus on est sur un blog 100% Ninty, donc quand un développeur sort depuis 3 épisodes sa meilleure série en exclusivité sur console Nintendo, le minimum c’est de s’y intéresser. Et on ne s’en plaindra pas, car cette fois encore ça en valait vraiment la peine.

Tu as un Génie comme chargé d'affaires

L’héroïne Shantae est un demi-génie, capable de fouetter les ennemis devant elle avec ses cheveux, et de danser pour utiliser ses pouvoirs magiques. Sauf que ça c’était avant, car dans l’épisode DSiware sa némésis, la pirate Risky Boots, lui a volé ses pouvoirs de génie à l’aide d’une lampe magique, entrainant la perte définitive de ces derniers. Au début de Pirate Curse, Shantae tente de s’habituer à sa nouvelle condition d’humaine à 100%, bien qu’elle soit encore capable de frapper avec sa chevelure (ce qui soulève quelques questions sur l’anatomie de son crâne, mais passons), quand Risky Boots la capture et l’accuse de lui avoir volé son équipage. Très vite les deux femmes découvrent qu’en fait ceci est l’½uvre du Pirate Master, l’ancien maître de Risky, qui fut autrefois scellé par une coalition de génies, et est en train de corrompre la région pour regagner ses pouvoirs. Comme personne ne veut voir ceci arriver, les deux ennemies vont s’allier pour régler ce problème.

L’histoire se suit avec plaisir. En plus de la trame principale, vous avez de petites histoires annexes qui font vivre ce monde arabisant de toute beauté, avec un casting de personnages très attachants, entre l’ammo baron, merveilleuse caricature de « dictateur conquête du monde », Rottytops la zombie, Bolo l’inutile, Sky l’éternelle célibataire, et pas mal d’autres, certains récurrents d’autre non. Les dialogues et les situations font preuves de pas mal d’humour, avec des clins d’½il à Star Wars ou à Musclor, un hommage aux boss recyclés des jeux vidéo, etc. Et toujours une Shantae naïve comme pas permis. Si on fait l’impasse sur la traduction française pas toujours au top (certains passages sont quand même scandaleux d’amateurisme), le tout se suit sans problème et avec beaucoup de plaisir. J’aurai beaucoup de plaisir à retrouver ce monde par la suite.

Je ne sais pas combien le traducteur a été payé, mais c’était forcément trop

Ce rêve bleuuuuuuuu

Avant d’aborder le gameplay, parlons un peu technique. Ce test a été réalisé sur la version WiiU, qui est en fait la version 3DS étirée sur grand écran, donc forcément on voit davantage les pixels. Les modèles 2D des personnages lors des dialogues sont impeccables et très bien représentés, ce qui créé un certain décalage. Si vous aimez les gros pixels vous serez ravis, pour les autres privilégiez la version 3DS si vous pouvez, bien que ce soit la seule différence entre les deux versions. Et puis il faut reconnaître que même si la 2D n’est pas une performance artistique, elle reste très propre et très belle. Les décors sont variés et très bien modélisés, les animations sont bien rendues et le tout reste fluide en toute circonstance. Le jeu réussi à avoir une identité propre et rend toujours très bien l’ambiance du lieu où l’on se trouve, aidé en plus par des compositions musicales de type 8 bits de toute beauté. En même temps c’est Jake Kaufman qui s’en est chargé, donc bon normal quoi…

Jake Kaufman… Non ça ne vous dit rien ? Mais si vous savez, le mec derrière les OST de Duck Tales remastered, de Shovel Knight, de Retro city rampage ? Si ça ne vous dit toujours rien allez écouter leurs OST sur youtube, vous verrez qu’en terme de musique 8 bits c’est dans ce qui se fait de mieux.

Et bien cet homme est le compositeur de la série Shantae depuis le premier épisode, et non seulement ses musiques accompagnent parfaitement l’identité visuelle des lieux que vous visiterez, mais elles sont aussi très agréables à l’oreille. Je l’avais dit pour Shovel Knight et je le redis ici, jouer en coupant le son tient plus de la punition qu’autre chose.

Tu as le pouvoir, enfiles tes gants

Musique, histoire, graphismes, jusque là on a un sans faute, mais il faut maintenant parler du gameplay, car c’est là dessus qu’on va passer la grande majorité de notre temps. Et pour faire simple là encore c’est une réussite. De l’épisode précédent Shantae n’a gardé que ses attaques avec sa chevelure. Tous ses pouvoirs ayant disparu, il va falloir trouver un autre moyen de progresser dans les niveaux, et ça tombe bien car Risky Boot s’est fait dérober son équipement, et acceptera de nous le prêter si on arrive à mettre la main dessus. Chaque pièce d’équipement nous apportera une capacité supplémentaire. Par exemple le pistolet permettra de tirer à distance, et la coiffe de pirate permettra de planer ; que du classique. Un peu d’originalité aurait fait plaisir, mais en l’état la palette de mouvement est assez large et simple à prendre en main, donc au moins c’est efficace et bien fait. En abattant des ennemis ou en détruisant des éléments du décor vous trouverez de la monnaie que vous pourrez ensuite dépenser dans un magasin de Scuffle Town, l’île de départ, pour acheter des objets de soins ou améliorer les capacités de Shantae (plus de dégâts, quelques mouvements en plus, etc).

Le jeu suit une structure simple. Il est séparé en 6 îles (plus une qui ne sert qu’à l’histoire) : Scuffle Town et les cinq autres qui ont été contaminées par le Pirate Master, et sur lesquelles vous devrez aller pour battre la source du mal. L’ordre est déterminé et vous devrez d’abord purger une île avant d’avoir le droit d’aller sur l’île suivante. On ne choisit pas par laquelle commencer comme dans un Mega man. C’est dommage, d’autant que sur chaque île il faut d’abord explorer les lieux pour trouver le moyen d’accéder au donjon dans lequel nous attend le boss du niveau, et parfois il nous faudra retourner dans une île précédente. Au moins cette structure prend en compte l’évolution progressive des capacités de Shantae, donc bon ça va, ce n’est pas la mort. Le jeu ne nous guide pas à tout moment et il faudra parfois chercher, ce qui est susceptible d'entraîner des allers et retours inutiles, et donc pas très agréables. Heureusement que le jeu n’est pas trop compliqué et qu’on débloque la solution assez vite. Une fois le donjon accessible il va falloir traverser ce lieu un peu labyrinthique mais pas trop : si vous allez du mauvais côté vous serez vite arrêté par une salle infranchissable sans l’objet du donjon ou par une porte verrouillée. Pour le coup ça ressemble pas mal au principe qui régit les donjons d’un zelda moderne, mais en 2D, et ça marche bien. Comme je l’ai dit, à chaque donjon vous gagnez une pièce d’équipement de Risky Boot, indispensable pour arriver jusqu’au boss et le battre. Sachez au passage que les combats de boss sont bien faits, et ne nécessite pas uniquement de se servir de l’objet trouvé quelques salles plus tôt. Il va aussi falloir éviter les attaques et frapper au bon moment, et ça, ça implique un minimum d’adresse.

Il vous faudra revenir avec le bon objet

Tu veux du rab’, toi grand nabab

J’ai finis le jeu en 7 heures en prenant le temps de chercher les calamars qui font office de quart de c½ur, et les tinkerbats maudits, des membres de l’équipage de Risky qu’il faut chercher dans les décors pour les battre et récupérer la magie noire qui les a possédés. Cette collecte de calamars et de tinkerbats est la seule quête annexe du jeu, sachant que pour avoir la bonne fin il faut retrouver les 20 tinkerbats, et donc retourner dans les îles déjà visitées avec ses nouveaux objets pour accéder à des endroits inaccessibles avant. En 7 heures j’ai donc eu la mauvaise fin, puis j’ai passé une heure de plus à chercher ce qui me manquait, et j’ai fini le jeu à 100% après 8 heures de jeu. On débloque ainsi deux fonds d’écran pour l’écran titre, et le troisième est réservé à ceux qui finiront le jeu en moins de deux heures. A mon avis ceux qui aiment le speedrun s’amuseront comme des fous avec Shantae and The Pirate Curse. Quant aux autres, eux aussi prendront du plaisir. L’expérience est assez courte mais elle est vraiment réussie, on s’amuse de bout en bout, la difficulté est croissante et progressive, toujours calibrée pour suivre la progression du joueur, sans aucun pic injuste, ou chute incompréhensible. Le jeu n’est ni trop dur, ni trop facile, mais notons qu’à la fin le sixième (et dernier) donjon vous offrira un défi assez corsé, avec de la plate forme assez relevée, et un boss de fin qui se défend bien.

Je suis ton meilleur ami !

Shantae and The Pirate Curse n’invente rien et ne fait que reprendre des recettes déjà éprouvées, mais ce qu’il fait il le fait bien, peu importe l’aspect considéré. Que ce soit sur wiiU ou 3DS, Nintendo se pare encore d’une exclusivité de qualité. Si vous aimez la plateforme je vous recommande vivement de lui donner sa chance. Pour ma part après y avoir joué, j’attends avec impatience Half-Genie Hero qui devrait arriver en fin d’année sur toutes les consoles de salon et signera le passage de la série à la HD. Comme quoi un studio qui cesse de faire des jeux de commande, et réalise un jeu qui lui est propre et met tout le monde d’accord par ses qualités, ça existe encore et ça promet de belles choses. Dommage que seul le cas inverse fasse le buzz de nos jours.

Vous aimerez si :

- Vous préférez les jeux courts et intenses, mais avec 100% de jeu et de fun

- Vous aimez quand la difficulté commence doucement et monte progressivement pour finir corsée, mais sans jamais faire d’abus

- Vous aimez jouer avec le son

- Un mélange entre de la plate forme à la mega man et une structure de jeu à la zelda vous intéresse

- Vous êtes un speedrunner

Vous pouvez réfléchir si :

- Vous ne jurez que par la HD bien lissée (surtout pour la version wiiU)

- Pour 17 euros, vous trouvez que 8 heures de jeu environ pour le 100%, c’est un peu limite

- Vous n’aimez pas avoir à fouiller le jeu pour progresser, car les gros points jaunes qui indiquent où aller c’est quand même plus pratique

Shantae and the pirate curse coûte 16,99 euros sur l’e-shop et prend 322 mo sur votre disque dur (ou 2315 blocs)

 Luciole

Ajouter à mes favoris Commenter (7)

     
Signaler
Act'U (Jeu vidéo)

 Personnage étonnamment apprécié au Japon pour son côté kawaï, Kirby s'est pour le moment montré bien discret sur Wii U. Plutôt habitué aux consoles nomades, la petite boule rose va maintenant tenter l'aventure sur la console de salon de Nintendo avec une jouabilité qui devrait largement mettre en avant le Wii U GamePad.

En effet, si Kirby et le pinceau arc-en-ciel est déjà disponible au Pays du Soleil Levant depuis janvier et depuis février outre-Atlantique, c'est bien le 08 mai prochain que sortira le titre en Europe.

Par Damien5011

Voir aussi

Jeux : 
Kirby et le pinceau Arc-en-Ciel
Plateformes : 
Wii U
Sociétés : 
Nintendo
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

     
Signaler
ReWiiU (Jeu vidéo)

 Tombé un peu en désuétude depuis la fin des séries Skate et Tony Hawk, les jeux de skateboard ne courent plus tellement les rues sur les consoles actuelles. Fort heureusement, le studio Roll7 s'est lancé dans le développement de OlliOlli. Dans un premier temps prévu sur iOS, le titre a finalement vu le jour sur les consoles de Sony avant d'être porté sur les autres supports. Et c'est à Curve Digital que l'on doit le portage du soft sur la console de salon de Big N, le talentueux studio de développement britannique à l'origine de titres comme Lone Survivor, Thomas Was Alone, The Swapper ou encore Stealth. 2 : A Game of Clones.

Alors, véritable jeu de ride ou simple arnaque vendue au rabais, Djotaro notre spécialiste maison s'est penché sur la question et nous donne son avis et ses bons conseils pour prendre en main la bête. OlliOlli, c'est parti !

Par Damien5011

Voir aussi

Jeux : 
OlliOlli
Plateformes : 
Wii U
Sociétés : 
Curve Studios
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Act'U (Jeu vidéo)

 Véritable icône du jeu vidéo dans les années quatre-vingt dix, le véloce Sonic de SEGA maintenait une farouche opposition au Mario bedonnant de Nintendo. Il faut dire que la compétition était très féroce entre les deux sociétés rivales qui n'étaient pas à un ou deux croche-pieds près pour faire chuter l'autre. Face au Monde Champignon coloré, le jeu proposait un level design pêchu et des mécaniques de jeu mettant largement en avant la célérité de la nouvelle mascotte de SEGA. Les années ont passé et le hérisson bleu a quelque peu perdu de sa superbe, mais c'était sans compter sur le travail de Galaxy Trail, un groupement de développeurs indépendants travaillant sur Freedom Planet, un jeu d'action/plates-formes qui a tout de l'héritier du hérisson super saïen.

Développé dans un premier temps sur Mac et PC, Freedom Planet ne va pas seulement chercher ses références dans l'univers de Sonic mais va également piocher dans les mécaniques de jeux qui ont fait la légende de la Mega Drive comme Gunstar Heroes pour ne citer que lui. Le titre nous propose d'incarner Sash, Carol ou Milla pour autant de gameplay différents nous servant à arpenter des niveaux à l'architecture simple mais efficace, défier des boss et découvrir un scénario servi par des cinématiques entièrement doublées.

Sans date précise pour le moment, Freedom Planet arrivera dans l'année sur le service eShop de la Wii U. Cependant, les plus curieux pourront toujours se tourner vers la démo disponible sur le site du jeu pour patienter.

View image on Twitter

Par Damien5011

Voir aussi

Plateformes : 
Wii U
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Act'U (Jeu vidéo)

 Véritable phénomène de ces dernières années, la licence Just Dance a su réunir nombre de joueurs devant l'écran de télé lors de soirées bien arrosées. Il s'agit d'ailleurs de l'une des rares franchises d'Ubisoft à encore voir le jour sur Wii U. C'est face à ce monstre bien implanté dans la mémoire collective des joueurs, que O2 Games va tenter de faire son trou.

Déjà à l'origine de Fit Music for Wii U et de Luv Me Buddies Wonderland, le studio brésilien récidive et annonce la sortie prochaine de Baila Latino sur le continent américain comme en Europe. Le jeu de danse nous proposera de reproduire les chorégraphies d'une vingtaine de titres d'origine latine, seul ou jusqu'à quatre joueurs.

Disponible en Europe le 15 avril prochain sur Wii U, Baila Latino aura certainement beaucoup de mal à s'imposer face à la concurrence ainsi qu'à l'arrivée de titres majeurs qui risquent bien, eux, de rythmer notre été.

Par Damien5011

Voir aussi

Plateformes : 
Wii U
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
ReWiiU (Jeu vidéo)

Pier Solar est un jeu qui aura fait parler de lui, aussi bien par le choix de son support d'origine (Megadrive) que par son développement soutenu par les joueurs, qui sont remerciés dans les crédits de fin du jeu.

 

Suite à la popularité grandissante du jeu, d'autres supports sont ainsi ajoutés et c'est sur la version WiiU que nous allons nous intéresser au jeu.

Ce qu'il y a à savoir avant de démarrer, c'est que le jeu propose plusieurs options visuelles. On peut choisir d’avoir l’affichage lissé, plus brut sur les sprites, tout en gardant des décors en HD dans les deux cas, ou encore tel qu’on l’avait sur une Megadrive d’époque avec la fête aux pixels.

Côté musiques et sons il est possible d'avoir une qualité proche ou meilleure que celle disponible pour le cd disponible pour le Mega CD (combinaison possible cartouche Megadrive + Mega CD) ou alors d'avoir le son existant sur Megadrive.

S'ajoute à cela la possibilité d’ajouter un filtre qui apporte l’effet visuel d'une télé cathodique.

L'histoire commence chez Hoston qui découvre que son père, bien que malade, veut continuer ses activités, tandis que sa mère s'interpose pour qu'il retourne se coucher.

C'est après cette introduction au jeu que l'on commence à prendre en main notre personnage, qui comme on s'en doute va chercher un moyen de soigner son père, ou à défaut de soin faire en sorte que sa situation s'améliore en attendant le retour du médecin, ce dernier étant parti faire les soldes en ne laissant bien sûr personne au village pour les urgences ( bravo la conscience professionnelle ).

C'est en sortant de chez lui que notre perso fera sa première rencontre, suivie d'une deuxième. Au fur et à mesure du jeu le nombre de personnages jouables augmentera, mais il faut savoir que c'est ce trio qui prendra de l’ampleur tout au long de l’histoire, via diverses révélations tel un Luke Skywalker.

Le jeu propose divers décors, villes et villages avec tout de même certains types de décors qui reviennent trop fréquemment, donnant une impression de tourner en rond. Il y a une impression d'exagération sur le nombre de niveaux et la longueur exagérée de certains d’antre eux. On notera aussi un manque flagrant d’ennemis qui sont la plupart du temps, soit oubliables, soit ridicules dans leur designs.

Les musiques accompagnant le jeu sont de qualité inégale, passant d’insupportables à force de tourner en boucle de façon insistante et obsessionnelle, à entraînantes, comme la musique qui accompagne les combats contre les boss que je trouve bien sympa.

En ce qui concerne la jouabilité du jeu, j'ai très vite désactivé l'aide à la direction automatique du personnage donnant des moments de n'importe quoi avec un perso partant très vite en liberté.

Le mécanisme principal du jeu, c'est la possibilité de stocker du Ki. Avec cette possibilité, il est possible d'avoir un multiplicateur de dégâts mais aussi de soins. Certaines attaques ne sont accessibles qu'en ayant le niveau de Ki adéquat. Il faut savoir que le dernier niveau de Ki est disponible via un don de Ki par un autre perso ou carrément en le prenant d’autorité, ce qui videra le personnage “volé” de tout son Ki mais aussi d'autres actions possibles. Les ennemis font perdre aussi du Ki lorsqu'un personnages subit des dégâts.

Il est aussi possible de découvrir des sorts via des livres ou d'avoir accès à certains coffres qui ne peuvent s’ouvrir que via un sort (opening). Mais je n'ai jamais eu d'explication et c'est souvent par curiosité que j'ai découvert l'utilité de sorts au bon moment et au bon moment.

Pendant les combats, faire la distinction entre les ennemis combattants au sol et ceux combattants dans les airs est très important, car les personnages n'ayant pas d'attaque à distance ne pourront pas toucher tooutes les cibles.

Un autre point important il ne faut pas hésiter à acheter par paquets de cinq les accessoires réduisant de moitié des dégâts d'un type d'élément. cela est très utile contre les boss.

Après avoir terminé le jeu en vingt neuf heures et un niveau global de vingt huit pour mes personnages, j'ai eu une grosse impression de redondance, de surplus inutile ainsi que d’un manque d'inspiration sur la tournure que prend l'histoire et ce sentiment de stagnation de cette dernière à cause d’un trop grand nombre de remplissages inutiles.

J'ai aussi en mémoire des passages absolument ignobles en terme de jouabilité, moi qui ne suit pas très bon pour ce qui est d'avoir une exécution de mouvements très rapide. Ces passages sont un véritable calvaire au point de m'avoir rendu fou plusieurs fois et je croise les doigts pour ne plus jamais avoir à en subir.

Pier Solar est un hommage aux jeux de rôle en 2D avec des bonnes idées ainsi que divers clins d’½il à SEGA mais aussi à diverses animes et films tel que Good Will Hunting.

Le revers est qu’à côté on a du remplissage, des combats que l'on zappe de plus en plus souvent tellement ils sont fréquents et ralentissent inutilement le rythme du jeu, et des zones d'explorations elles aussi souvent inutiles. Malgré cela il reste un jeu à jouer en prenant son temps par courtes sessions (pensez quand même à prendre des notes afin de ne pas vous perdre car le jeu est souvent avare en explications).

Plus du jeu :

Des passages drôles et amusants.

Des personnages utiles qui se complètent bien.

Une gestion des adversaires au sol ou dans les airs qui force à gérer qui fait quoi.

Plusieurs fins différentes dont une intéressante sur sa réflexion par rapport au jeu.

Certaines musiques entraînantes.

Graphiquement souvent agréable à l'½il.

Menu simple d'utilisation une fois le principe des sorts compris

Moins du jeu :

Un manque d'explications sur les mécaniques du jeu.

Il y a tellement de passages inutiles que le jeu en devient trop long à jouer et on finit par lutter contre l’ennui pour le finir

Il y a des passages totalement hors sujet demandant beaucoup trop de dextérité pour un jeu à qui on ne demande pas d'avoir des passages de Super Mario Lost Level.

Il y a les combats qui sont souvent trop sommaires dans leur déroulement, ainsi qu'un nombre d'ennemis très ridicules, que ce soit sur leur variétés ou leur design.

L'histoire qui singe tellement d'autres jeux, qu'il en est difficile d'avoir de l’empathie avec les protagonistes.

Les armes, armures et accessoires sont si chères qu’il est obligatoire de multiplier les combats pour pouvoir se les payer

Ferio

Voir aussi

Jeux : 
Pier Solar HD
Ajouter à mes favoris Commenter (6)

     
Signaler
Act'U (Jeu vidéo)

 Aujourd'hui disponible sur l'eShop de la Wii U, après avoir fait les beaux jours du WiiWare, Swords & Soldiers est un jeu de strétégie en 2D développé par Ronimo Games. Trois factions se faisaient alors face dans cette première itération. Les Vikings, les Aztèques et l'Empire chinois avec, comme objectif commun de s'emparer du pouvoir des dieux tout en détruisant les bastions de leurs adversaires.

Tout comme son prédécesseur, Swords & Soldiers II se présentera sous la forme d'un STR, comprenez un jeu de Stratégie en Temps Réel en vue de côté. Les joueurs prendront de nouveau le contrôle des puissants Vikings et de leur armée qui comprendra de nouvelles unités et des sortilèges encore plus dévastateurs. Ils devront faire face à l'invasion d'une horde démoniaque qui sème la désolation partout sur son passage et irait même jusqu'à sacrifier ses propres soldats en les bardant d'explosifs. Loin de s'en tenir là, Ronimo Games nous dévoile à l'occasion de la Game Developers Conference que les Perses prendront également part à la bataille dans un jeu qui devrait tout de même rester assez similaire à son prédécesseur mais avec un système de ressources plus complet ouvrant la voie vers de nouvelles stratégies.

Prévu en exclusivité sur l'eShop  de la Wii USwords & Soldiers II devrait être disponible dans le courant du mois de mai.

Par Damien5011

Voir aussi

Jeux : 
Swords & Soldiers II
Plateformes : 
Wii U
Sociétés : 
Ronimo Games
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

     
Signaler
Act'U (Jeu vidéo)

 Si l'exploration de planètes aux environnements hostiles n'a jamais fait peur à Samus Aran, c'est certainement car elle se sentait en sécurité bien emmitouflée au milieu de son équipement dernier cri. L'expérience que nous proposera Affordable Space Adventures sera toute autre et il faudra avoir le c½ur bien accroché pour se risquer dans certains passages, surtout qu'ici, le pilote ce sera vous.

Issu d'une étroite collaboration entre Nicklas "Nifflas" Nygren (Knytt Underground) et KnapNok Games(Spin the Bottle), Affordable Space Adventures est un jeu d'exploration spatiale en 2D mâtiné de puzzles et d'énigmes. Le joueur prendra les commandes d'un vieux rafiot de l'espace dont les seules armes mortelles visibles semblent être un moteur bruyant doublé d'un unique projecteur. Votre survie n'incombera donc pas à votre équipement dernier cri dans les environnements hostiles qui vous attendent, mais plutôt à la configuration de la console de bord de votre vaisseau. Si l'on imagine sans mal diriger notre poubelle atmosphérique au stick gauche et son faisseau lumineux au stick droit, l'écran tactile du Wii U Gamepad affichera le tableau de bord à manipuler avec soin, chaque paramètre pouvant se montrer décisif quant à votre survie ou non en environnement hostile. Un aspect de la jouabilité que Nicklas "Nifflas" Nygren tenait à souligner tout particulièrement.

C'est essentiellement le Gamepad qui nous intéresse ici. Je pense qu'il y a très peu de jeux , même de Nintendo, qui l'utilisent à bon escient. Espérons que nous pourrons prouver que la Wii U est une bonne console, et qu'elle peut offrir des expériences qu'on ne peut trouver nulle part ailleurs du moins tant que les développeurs se donnent la peine de créer quelque chose d'exclusif à la machine. (...) Nous voulons concevoir des puzzles qui pourront être résolus en modifiant la configuration du vaisseau dans des endroits sûrs, sans être pressé par le temps. Dans les cas où les actions devront être réalisées tout en volant, le joueur n'aura pas à jongler entre deux sous-menus différents.

 On ne connaît pas encore les détails d'une telle prouesse technique, mais Affordable Space Adventures, qui devrait être disponible dés le 09 avril prochain, nous offrira la possibilité de partir en exploration seul ou accompagné de deux autres joueurs en local.

ASA -- Screenshot-04.png

ASA -- Screenshot-02.png

ASA -- Screenshot-03.png

ASA -- Screenshot-01.png

ASA -- Screenshot-05.png

ASA -- Screenshot-06.png

ASA -- Screenshot-08.png

ASA -- Screenshot-07.png

GamepadAndScreen.png

 WiiUGamepad.png

Par Damien5011

Voir aussi

Jeux : 
Affordable Space Adventures
Plateformes : 
Wii U
Sociétés : 
Nifflas, KnapNok Games
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Édito

Bienvenue ! Ici, on entre Dans ton U !

 

Et Dans ton U, il y a des membres! Ceux du Topic de la WiiU ! C'est avant tout un collectif, plusieurs  joueurs de tous âges et horizons qui ne se revendiquent ni critiques, ni journalistes, ni ménestrels, mais qui ont tous, de différentes manières, été bercés par Nintendo, son Univers et ses icônes.

 

Dans ton U, on crée du contenu fait qu'à la volonté! Nous avons décidé de monter ce Blog, pour ceux qui veulent s'intéresser un peu, beaucoup, voire pas du tout à cette nouvelle console (pour le troll de base qui exècre et ment). Plutôt que de critiquer et sachant que GameBlog ne peut traiter l'ensemble de l'actualité Vidéo ludique de la WiiU, les Nintendo Directs, les jeux indés parus ou à venir, etc...

 

Dans ton U, On prend notre temps pour aller au fond des choses afin d'élargir les sujets : De la nouvelle façon de jouer avec son Gameplay asymétrique à la politique du Nintendo Network, de l'avis de jeux existants aux annonces de ceux à venir, de l'absence des tiers à des ressentis sur l'avenir de la firme, nous essayerons tant que possible de traiter le plus d'informations possibles.

 

Dans ton U souffle un vent de nouveaux talents : Vous croiserez les artistes du Gamepad qui postent leurs œoeuvres sur le réseau social de Nintendo (le Miiverse), les champions mondiaux de NanoAssault (Pas moins que les médailles d’or et d’argent! y’a pas de bronze Dans Ton U!), des rédacteurs d'articles expérimentés ou pas, mais avant tout des joueurs, comme vous, qui auront un avis à exprimer et surtout à partager.

 

Dans ton U, ce n’est pas pour toi tout seul, comme devant un film de U! C’est une question de plaisir: un Blog et son contenu se nourrissent de la passion commune qui nous anime : l’'échange. Sans ce partage, il n'y a pas de dialogue, pas de communauté et donc plus d’'informations qui circulent. Dans ton U est avant tout né d'une communauté, celle où nous vous invitons pour découvrir et échanger avec ceux qui sont derrière ce projet.

 

Dans ton U, on y trouve toujours de la place ! Alors, si vous vous sentez l'envie de partager, d'écrire, d'exposer un point de vue, etc... Vous êtes les bienvenus ! Oui, on peut toujours élargir le cercle de nos ami(e)s ! N'oubliez pas qu'il s'agit d'un blog communautaire, alors venez donc faire un tour ici : le topic de la WiiU, ce n'est pas le trou sombre qu'on veut vous faire croire…

 

Dans ton U, un blog qui restera dans les annales.

 

Retrouvez également le blog :
- sur Facebook
- sur Twitter   

- sur Youtube

 

Les rUbriques:

(tu peux cliquer directement sur l'image, on a fait les choses bien !)

 

 

------------------------------------------------------

                        PARTENARIATS

Archives

Favoris