Premium
Le Gameblog de Cyril Drevet

Le Gameblog de Cyril Drevet

Par Cyril Drevet Blog créé le 22/01/10 Mis à jour le 24/05/13 à 14h37

Ajouter aux favoris
Signaler

 

... Sous forme d'un livre hommage !

Player One était né il y a 20 ans (p'tain déjà !), et Pika Edition sort un livre consacrée à l'épopée du premier magazine spécialisé sur les consoles de jeu, dont vous êtes nombreux à avoir été d'anciens lecteurs.

Les auteurs (Olivier Richard, ancien de Player One, et Alain Khan, le créateur et directeur de la maison d'édition de Player One et aujourd'hui de Pika), viennent de m'envoyer l'un des tout premiers exemplaires que je me suis empressé de parcourir... Voici mes premières impressions :

Beaucoup d'émotions, de souvenirs et une tranche de vie de ce qui restera certainement comme la rédac la plus déjantée du Jeux vidéo. Beaucoup d'entre vous le savent j'ai eu la chance de participer à cette aventure qui à profondément marqué à vie ses protagonistes principaux... Je pense pouvoir parler au nom de Matt, Chris, Pierre Valls (c'était notre rédac'chef et l'homme orchestre de Player), Iggy, Wonder, Stonehedge (Wolfen), Robby, Janffir, Ino... et tout les autres pour dire à quel point Player One a totalement bouleversé nos vies à jamais. D'ailleurs pour la plupart nous sommes restés super potes et on se voit toujours régulièrement.

Grâce à Player on a vécu les grandes heures du jeux vidéo, de la presse spécialisée, les débuts du manga en France, et ce livre raconte en détails les coulisses de ce succès (un peu trop éphémère hélas...). C'est bourré d'anecdotes (dont certaines que j'avais oublié !). Vous y découvrirez comment est né le magazine, comment on vivais à l'époque, nos relations (je me prend quelques "SCUD", mais c'est de bonne guerre ! d'autant que je ne m'attendais pas à ce que mon rôle dans le mag soit autant mis en avant... Je suis super touché), et même l'histoire de mes émissions de TV de l'époque,sur France 2 et MCM (c'est vrais qu'elles étaient intîmement liées à l'histoire de Player One).

Je pense que Gameblog en parlera dans les news quand ils en recevront un, mais je voulais partager avec vous mes premiers sentiments sur ce livre surprenant... Je pense que ceux qui nous ont lu à l'époque vont s'éclater à le lire, et les autres découvrir un univers impossible à reproduire aujourd'hui... Bien que si je suis sur Gameblog,c'est en grande partie parce que c'est le média jeux vidéo actuel qui est le plus proche de l'esprit "Player One"...

Bon A+, je vais sécher mes larmes d'émotions...

 

Ajouter à mes favoris Commenter (66)

Commentaires

glz92
Signaler
glz92
Sans vouloir faire le vieux con, le problème de la culture d'aujourd'hui c'est que tout est basé sur "l'éphémère".
Les jeux deviennent de plus en plus dématérialisé, les belles boites que l'on pose sur une étagère vont disparaitre et donc finit les belles collections.
Les magazines de jeux video ne sont plus que l'ombre d'eux même. Il est vrai qu'à l'époque c'était la seule source d'information sur les jeux vidéo, ce qui manquait c'était évidemment des vidéos de Jeux. Ce qu'internet à régler de meilleure façon qu'il soit, grâce à gameblog par exemple. Malgrè cet avantage les articles sur le net ne font pas long feu et se succède de jours en jours. Donc la nostalgie du vieux papier n'existera plus.
Enfin, comme tout devient immatérielle "cloud computing", l'esprit de propriété n'existe plus également. Et comme beaucoup de chose sont sur disque dur le jour où il tombe en panne (ou tombe tout court !) tout un pan de loisir disparait. De la même façon quand internet ne marche pas comment fait-on pour consulter game blog ? alors qu'avec un magazine ou un vrai jeu en boite...
La révolution numérique à facilité beaucoup de chose mais quand un problème survient tout disparait, un peu comme un rêve où tout est magnifique mais lorsque l'on se réveil, généralement la réalité fait mal.
darklinux
Signaler
darklinux
C 'est vraiment tout une époque ..heuresemnt qu ' il y a IG qui passe pour un néo joystick pour les trenta ...quand ont lis la concurence on se demande ou est l ' humour et l ' acide des tests .
Guillaume Gete
Signaler
Guillaume Gete
Salut Cyril,

Peut-etre te souviens-tu de moi, j'étais à l'époque le lecteur dont le nom est le plus paru dans Player One, dans la rubrique Trucs et Astuces... Nous avions parlé quelquefois au tel, et nous étions même rencontrés au salon des JV à Paris, en 92 (j'ai une photo pour le prouver !!!)

Juste un p'tit message pour vous remercier, toi et l'équipe de Player One, pour tous ces grands moments passés avec vous. Lecteur depuis le premier numéro, j'ai conservé encore ma collec, qui dort encore dans le garage de mes parents... J'ai adoré Player One dès le premier numéro, j'ai lu et relu tous mes exemplaires sans trop les user, et c'était un vrai bonheur de lire ces tests, ces reportages, qui dégoulinaient la passion et l'envie de la partager. J'ai jamais pu postuler dans l'équipe (trop jeune, pas à Paris), mais Dieu sait que l'envie n'a pas manqué... Player One, c'était aussi des moments d'attente intense chez mon libraire harcelé matin et soir lorsque le jour de sortie approchait, c'était mon nom qui apparaissait parfois dans le mag, c'était des tests mythiques (non mais sérieux, 10 pages pour Mario Bros 3, quoi !), l'envol de la Super Nintendo, et je crois que j'ai continué jusqu'à l'arrivée des consoles 32 bits, après ça je suis passé à autre chose...

Aujourd'hui, je ne travaille pas dans les JV, mais je suis auteur quand même (sur Mac ;-) ), et c'est peut-être grâce à des gens comme vous que c'est arrivé. J'ai acheté le bouquin, je l'ai dévoré, j'ai failli parfois pleurer, j'ai beaucoup rigolé, et je le recommande à tous les fans de jeux vidéo pour comprendre un pan entier de la culture vidéoludique francophone.

Encore merci à toi et à toute l'équipe de Player pour tous ces fous rires, et ces moments d'intense émotion. C'est aussi ça, le jeu vidéo. Et surtout, ne minimise pas ton rôle, oui, Player One a eu un impact énorme sur des milliers de jeunes gens comme moi :-)

Bien à toi,

Guillaume Gete (et non, on ne dit pas "Jeté" ;-) )
Valgar
Signaler
Valgar
Argh, sacrilège, je me rends compte que je me suis trompé dans mon post : ce n'est pas Kamui qui est venu remplacé Chris (Kamui a dû apparaitre chez Joypad ou Gaming, je ne sais plus trop), mais Reyda Seddiki.

Autre chose, j'ai acheté le livre (j'ai été étonné de voir un vrai bouquin comme format). Je n'ai pas eu le temps de le lire en entier mais plutot de lire qq pages ici ou là et je dois dire que pr le moment, ça me donne envie de le dévorer! C'est très bien écrit, c'est bourré d'anecdotes des anciens rédacteurs eux meme et des constructeurs de consoles et c'est passionnant de retourner dans ce passé sacré, cet age d'or du jv. Pourtant, avec le net, on a tout pr retrouver les images et commentaires de cette période (les forums nostalgie, les sites de tests de jeux 8/16bits, etc.) mais ce livre possède qqch en plus, certainement le fait d'être raconté par des rédacteurs d'un mag dont j'étais fan dans ma prime jeunesse et dont les rédacteurs étaient tout aussi passionnés de jv.

ça fait du bien ce retour dans le passé par des rédacteurs mythiques à présent. Pourtant pas trop fan de mangas, la partie leur étant consacrée reste dans le meme ton que le reste du mag, c'est à dire pouvant etre facilement et rapidement parcourue et tjs reliée à Player One et aux jv.

Au rayon des défauts (pr le moment), à part qq oublis ou fautes de frappe, rien à signaler, c'est vraiment bien écrit et bien fait.

Par contre, j'ai lu un truc où j'ai failli m'étrangler : une des anciennes pontes de Sega déclare que l'échec de la Saturn est dû au fait que la différence de puissance entre la MD et la Saturn s'est moins ressentie qu'entre la SMS et la MD. Euh...sans etre vexant, faudrait peut etre dire à cette personne de rebrancher ces 3 consoles en étant sobre. Comment peut on sortir un truc pareil? Rien que VF1 met une branlée à tous les jeux MD (bien qu'avec le SVP présent ds Virtua Racing sur MD, je pense qu'l aurait peut etre été possible d'avoir une réplique légère de VF1 sur MD). Allez, un autre des 1ers jeux de la machine : Daytona USA. Pourtant dans une conversion moyenne, le jeu explose graphiquement TOUS les jeux MD. Il est bcp plus impressionnant que le passage Mickey SMS et Mickey MD ou Sonic 1. On avait enfin de la belle 3D, c'était impressionnant (Panzer Dragoon, Bug, puis Sega Rally, VF2...), bref l'arcade à la maison ou presque.

Ce qui a manqué à la Saturn, c'était une facilité de programmation, de la 3D de meilleure qualité (et pas basée sur des sprites), des effets de lumière, de transparence et un éclairage de qualité (ce ne sont pas les beaux effets de lumière de Burning Rangers qui vont me contredire, c'est plutot l'exception sur Saturn celui là), bcp plus d'éditeurs tiers pr soutenir la machine et sutout une force marketing plus grande (ou alors plus créative, comme à l'époque de la MD/SNES. C'est d'ailleurs précisé ds les ITW du bouquin --> déjà à lépoque des 8 et 16 bits, Sega avait une puissance financière bien moindre que celle de Nintendo). Bref, il fallait proposer la meme chose qu'une Playstation et posséder son discours marketing très branché pr l'époque et ouvrant la cible à la première génération de casuals gamers (la fameuse "génération Playstation").

J'ai vu aussi qu'il n'y a pas d'ITW de Ness bien qu'elle soit mentionnée, de façon furtive, dans le mag (elle renie son passé ou elle n'était pas dispo?). Je me demande ce qu'elle fait à présent après être passé sur TF1...

Je ne crois pas avoir vu de partie sur le fameux CD de Player One. J'espère u'il y a au moins une anecdote à ce sujet qq part ds le bouquin.

Voilà pr les 1ères impressions, très positives dans l'ensemble.
NeoGeoMan
Signaler
NeoGeoMan
Tiens Cyril en parlant des membres de Player One,
Sais tu ce qu'est devenu Chris?
Il me semble que Ness avait aussi bossé avec vous sur le mag non?
Mortipoil
Signaler
Mortipoil
Ce book sur Player One, ça remue plein d'excellents souvenirs.

Combien de vacances d'été, à l'ile d'Oléron, je suis resté vautré sur mon lit alors qu'il faisait un temps magnifique dehors, que la piscine, la plage, le vélo et mes copains (les copines c'est venu après) me tendaient les bras? Tout ça parce que dévorais mes Player One, Console +, Joypad et Super Power jusqu'à les connaître par coeur, en rêvant devant les tests et previews import.

Et j'avais hâte de retrouver le grandiose Télévisator 2 le Mecredi matin, pour savoir comment enchaîner les perfects à Street Fighter 2 et regarder Cyril humilier ses concurrents sur ses grosses voitures composées de 12 polygones à peine texturés?

Cyril, ça fait quoi d'avoir entre les mains un magazine PAPIER "revival" qui parle de toi?

En tout cas continue les versus avec ton génial compère AHL, c'est super enrichissant cette confrontation de points de vue de 2 "vieux" (lire entre les lignes, hein) du jeu vidéo, que plusieurs années séparent.

Merci et surtout reste présent dans le milieu du jeu vidéo (et des voitures, bien évidemment) ;)
Gemini
Signaler
Gemini
Merci pour ta réponse! Faudra lui dire de passer faire son blog VIP^^ Sinon je viens de terminer le livre, il est extra! Que de souvenirs en lisant ces pages. On a pû enfin connaitre les coulisses de ce mag' extra qu'etait player ainsi que son équipe! Merci!
Cyril Drevet
Signaler
Cyril Drevet
Woaaaouuuhhh, trop top vos comments...:

- Slaanesh : le ClubDo ça a été une expérience incroyable, Dorothée est une personne fabuleuse et la plus grande pro de la TV que j'ai jamais rencontré, et l'univers d'AB un truc de dingue. Et effectivement un jour Jean-Luc Azoulay m'a demandé de me déguiser en crétin... Ca a duré 1 jour, le soir même j'ai rendu mon tablier et je me suis concentré sur Récrékid's (TMC) qui était aussi produit par AB et que je co-animais avec Isis (je m'y suis éclaté pendant quelques années à passer du jeu vidéo, des jouets et des mangas sans limite....).
- Valgar : c'est bon tu as le records... ;-) Et non, encore une fois, nous n'étions pas pro-Nintendo, juste lucides : qui aujourd'hui conteste que la Super NES était la meilleure de sa génération et l'une des meilleures de l'histoire ? Et que des jeux comme SuperMarioWorld, Zelda 3, F-Zero, SF2 SNES sont devenus des classiques incontournables... Lit le livre et tu comprendras mieux notre état d'esprit de l'époque...
- Gemini : Je crois qu'El Didou bosse avec Matt (dans sa boîte, GameProd) je n'en suis pas sûr à 100% mais on en a parlé avec Matt récemment et il me semble qu'il m'a dit ça...
Big up à tous !
Filss
Signaler
Filss
Player One c'était mon préféré.
Je me rapelle tout particulièrement des premiers test playstation, WipeOut, toshinden, destruction derby etc.. Je me rapelle du test de ffVII avec sa mise en page verte, du teasing de la N64, de baromètre pour la notation des tests et tout plein de petits détails ds ce genre. :)
PatAMUFFIN
Signaler
PatAMUFFIN
Comme les réactions des gameblogueurs ci dessus, j'ai moi aussi été un fidèle lecteur
de player one, et ce à partir du numéro 1... je me souviens encore du papier très fin utilisé pour les premiers numéros! Ce mag reflète toute une époque : les 8 bits, l'arrivée du game boy ("et vous, vous jouez où avec le votre?"), la grande bataille des 16 bits etc. Et finalement pour disparaitre au moment où la dreamcast apparaissait... Le destin de cette bécane était scellé et Player one était out. Ce fut triste... Une page de l'histoire de la presse etait tournée... En tout cas cette Bible Player One qui est (ou ne va pas tarder) sortit sera mienne. Quand une nostalgie rappelle de bons souvenirs elle mérite que l'on s'en souvienne sans retenue!
Gemini
Signaler
Gemini
Petite question, que devient EL DIDOU (Guillaume Lassalle) ?
Freytaw
Signaler
Freytaw
Je vais pas faire aussi long que nos amis plus haut, mais voilà un bouquin qui va faire pleurer beaucoup de gens !!
Bon sang, élevé à Player One (et accessoirement Nintendo Player/Ultra Player), je peux dire que mon parcours vidéo-ludique a été clairement marqué par cette presse là !
Je ne serais pas l'homme que je suis aujourd'hui et bla bla bla...

Bref, cet ouvrage de Pika est juste une superbe idée ! Surtout aujourd'hui avec le "rétro" qui a le vent en poupe !

Maidencloud : on peut voir quelques extraits de télévisator 2 sur youtube, en cherchant un peu :P
Maidencloud
Signaler
Maidencloud
Ouah , génial je le veux ^^ Player one, televisator 2 , je suis pas vieux mais "c'est toutes ma jeunesse" XD .

Qu'est ce que j'ai pu être désemparé, quand je n'ai plus vu le magasine en kiosque. Pendant, les mois qui suivirent, je me suis demandé ce qu'il se passé. J'ai gardé aussi bien que j'ai pu tout les numéro que j'ai acheté, et m'y suis replongé, lors de mes différend déménagements.

Player one, c'était mon mag préféré, et ma plus grande resources au sujet des jeux vidéo. Une grande partie de ma culture vidéoludique vient en fait des test, preview et dossier de ce mag, plus que le jeu lui même, n'ayant jamais pu avoir tout les jeux qui pouvait sortir, je me passionnait, pour chaque test, chaque page et même le courrier des lecteurs.

On ressentait a chaque ligne, la passion des "journalistes", ça n'avait rien avoir avec les contrôles technique de certain test d'aujourd'hui sur le web.

J'aimerai énormément "re"voir les émission televisator 2, ça aussi , c'était classe et rock n roll, avec ton style a la wayne's wolrd. "excellent" et la voix off de je sais plus qui, pour les tests.
Valgar
Signaler
Valgar
Ah là là, Player One, toute ma jeunesse (vidéoludique) ou presque. Pourtant, il n'a pas été mon 1er mag (c'était Consoles + n°0, celui qui prenait le relais de Tilt avec Sonic en couv', puis ça a été Megaforce que je trouvais trop consensuel envers Sega et trop limité car ne parlant pas des autres machines).

Désolé pr ce qui suit, ça va etre un 3615 my life, mais c'était tellement bon Player One! Me souviens l'avoir découvert chez un voisin. J'avais trouvé le mag vraiment "cool, jeune et branché" à l'époque (qd on a 8 ou 9 ans, ça claque tout de suite plus que Megaforce). Ne pouvant pas me payer de mag, je découvrais qq numéro, la bave aux coin des lèvres, chez ce voisin. Les jeux jap me faisaient rever, je trouvais le concept du Player Fun absolument génial et découvrait un univers de passion qui allait devenir la mienne au meme moment.

Le jour où j'ai pu "me payer" (merci papa maman) PO chaque mois, c'était le nirvana vidéoludique. Encore une fois, les jeunes d'aujourd'hui ne peuvent pas comprendre l'attente incroyable que provoquait la sortie du mag chaque mois. C'était la bible pr nous joueurs (que ce soit PO, C+ ou Joypad, chaque joueur ayant ses préférences, mais l'attente et l'excitation étaient les memes).

Chris(fighter) aura réussi à me transmettre sa passion pr la baston (ou plutot à la décupler et à l'enraciner). Je me souviens encore d'un Sega Player où Street Fighter 2' CE était testé sur MD et Chris disait qqch comme ça dans son test : "marquez d'une pierre blanche le jour où vous découvrirez SF2. Vous n'oublierez jamais ce moment magique de la découverte du meilleur jeu du monde. Et c'est avec une larme à l'oeil que vous parlerez, des années plus tard au coin du feu, de ce moment magique et de l'histoire de SF2 à vos petits enfants" J'étais naïf à l'époque et je l'avais cru, mais le pire...c'est que c'est VRAI ! Avec Super Mario Bros 1, c'est le jeu que je considère comme m'ayant le plus marqué dans ma vie de joueur (sa découverte en arcade en 1991 ayant été LE choc vidéoludique de ma vie et ses versions SNES et MD des miracles d'adaptation). Un monument de la baston et une révolution à lui tout seul, tout simplement. Une magie qui vie encore, 19 ans après la sortie de SF2 en arcade avec des teasings dans tous les sens de Capcom pr SSF4. Me souviens aussi du test de SSF2 sur 16 bits où Chris disait qu'un japonais était déjà à 15 ou 16 hits combos. ça faisait rever à l'époque. Malheureusement, je n'ai jamais trouvé le guide de Chris sur SF2 où il expliquait toutes les techniques du jeu. C'était un peu le Graal, mais je ne l'ai jamais vu près de chez moi (et le net, à l'époque, ça n'existait pas).

J'avais vécu comme une véritable trahison son départ pr Joypad. J'étais tellement déçu que j'avais envoyé, pr la première et dernière fois de ma vie, 2 longues lettres à PO (ah Sam Player). Mais Kamui qui est venu le remplacer l'a fait avec maestria. Il était tout aussi fou de baston et de culture japonaise.

Il y a eu aussi l'histoire du myhtique CD de PO (avec la mythique chason : "Ahh, c'est un appel à l'aide...Player One on a besoin de toi...On est dans un tourniquet...Il hurle comme mille frelons sur un champ de bataille!!!!!!!") grace auquel j'ai pu avoir ma propre radio K7 CD (vous savez les grosses radios carrées, puis de design plus arrondi, que certains emmenaient dehors sur leur épaule pr se la peter) parce que j'utilisais trop souvent le lecteur des parents.

Quel déception lorsque le PO avec nouveau design est sorti. Un peu comme si la passion s'était envolée en meme temps que ce changement de maquette bcp trop sobre pr un Player One. Mais je m'y étais tout de meme acclimaté malgré un changement de contenu rédactionnel (trop de retenu dans les tests comparé à avant).

Et le numéro 104 de janvier 2000, quelle amertume il m'a laissé dans la bouche. Avec son sticker "Player One 1999 Game Over, 2000 Play again" (ou qqch comme ça), j'ai lgtps cru que PO allait revenir avec les tests des meilleurs jeux qu'ils avaient loupés pendant leur absence (dont Shenmue). Mais il a fallu se faire une raison, ce sticker était bien un message d'adieu (ou en tout cas apparaissait comme tel) et aucun autre mag n'a réussi à le remplacer dans mon petit coeur, meme pas l'excellent Joypad (et ses rédacteurs tout aussi passionnés) qui l'avait remplacé dans mes achats.

Une lien si fort à un mag, c'est rare et je pense qu'on ne peut le connaitre que dans sa jeunesse (et sans internet). Aujourd'hui, comme certains l'ont dit, tout va trop vite, on s'est accoutumé à cela, mais les surprises ne durent plus qu'un petit instant (cf. les persos 3.3 de SSF4, on veut déjà la suite avec vidéo de gameplay, puis une fois ça montré, on voudra Hakan et, pourquoi pas, Shadow). On sait tout du jeu avant sa sortie, y compris son rééquilibrage. Alors qu'à l'époque, je savourais littéralement chaque page du mag, jusqu'à connaitre parfois par coeur un test, les gouts des rédacteurs ou encore le numéro où tel ou tel jeu apparaissait (y compris les dernières pages avec les mangas, mais pas pr les mangas auxquels je n'ai jamais accrochés - sauf DBZ peut etre - mais pr autre chose qui plait plus à un pré ado, les connaisseurs du mag comprendront... ;-) Et qd le jeu sortait, il restait des tonnes de surprises à découvrir.

Meme si l'amour, dit-on, rend aveugle, je connaissais les faiblesses du mag, comme des news moins importantes que chez les 2 mags concurrents par exemple, un ton parfois un peu trop pro-Nintendo (n'est ce pas Crevette? ;-) et des notes un peu trop élevées et des avis parfois trop dithyrambiques. Mais c'est aussi pr ça qu'on aimait le mag (les rédacteurs se lachaient littéralement qd ils aimaient un jeu) et ça n'enlevait rien à la qualité exceptionnelle au niveau de la passion qu'on retrouvait tout au long du mag (et les fameux dossiers étaient vraiment bons! Merci d'avoir imposé vos choix comme par exemple l'excellent dossier sur les Fatal Fury vs. le roi SF2 lorsque Fatal Fury Special sortait sur Mega CD et Game Gear ainsi que toute la passion pr les jeux SNK. Ah qu'est ce qu'elle a pu nous faire rever la Roll's des consoles! Et puis tous ces jeux jap, le Saint Graal à l'époque, qu'est ce qu'on a bavé dessus!)

Désolé pr ce 3615 my life, mais Player One c'était qd meme qqch et un grand moment de ma jeunesse vidéoludique (et jeunesse tout court parfois).

Bref, merci à Player One et à ses rédacteurs pr avoir transmis leur passion à travers toutes ces années. J'ai hate de me procurer cette bible sur le mag.
Slaanesh
Signaler
Slaanesh
Alala... Player One que de souvenirs. C'est même toute la presse vidéo-ludique de l'époque dont il faudrait se souvenir. Je me souviens que je pouvais acheter jusqu'à 3~4 mags par mois à l'époque. Il y avait aussi ces espèces de petits magazines en papier dégueu qui coutaient 10Frs, je crois en plus qu'il m'en reste un ou 2 par là, il faudrait que je les retrouve.

Dans mes souvenirs la presse vidéo-ludique, à l'époque (entre 90 et 95), était assez déjantée, beaucoup moins froide et sérieuse qu'aujourd'hui. Les maquettes étaient explosées, avec des couleurs souvent vives et des rédacteurs complètement dingues. Ça collait bien d'ailleurs à l'univers 8~16bits de l'époque. Par la suite je me suis un peu éloigné de l'univers console (avec l'arrivée de la 3D toute carrée et toute moche) pour passer vers l'univers PC qui avait gardé un peu de ce coté "barré". Mais pour moi ça reste une période de dingue :D

Je me souviens aussi de Televisator 2. Je l'enregistrais tous les mercredi matin pour me la mater l'aprem. "Je la kiffais grave ma race cette émission" comme dirait la jeunesse urbaine de notre époque. Je trouve d'ailleurs que ça manque un peu aujourd'hui ce genre d'émission. Je m'en souviens d'une en particulier où vous présentiez Link's awakening sur GB. Ça commençait par un "Oyé Oyé brave gens, un nouveau Zelda est né !" et avec l'intro du jeu en image. J'étais scotché quand j'ai vu ça. J'ai du me la repasser 30 fois tellement il me tardait d'avoir le jeu !! xD

J'ai été dégouté quand l'émission c'est arrêté et que t'es parti au Club Do'. Au Club Do... C'est pas que j'aimais pas le Club Do' mais pour moi ils avaient pas trop vocation à présenter du jeu vidéo. D'ailleurs je me souviens d'une fois où t'avais débarqué déguisé en "héros" comme les 3 gusses de l'époque, avec cet espèce de costume blanc et rouge, vaguement basque avec le béret et les chaussettes qui remontaient jusqu'au genoux. Ce jour là ton charisme de mec "cool et djeuns" en a pris un coup. Tu m'as déçu. Déçu !!!

Bon bref, en tout cas ça fait plaisir de te revoir sur Gameblog, que ça soit sur le blog ou dans Versus avec AHL. J'espère qu'on te verra encore un moment dans les parages.

PS : Comment c'était le Club Do' d'ailleurs ? Ils étaient cool avec toi ? D'ailleurs il faudrait que je ratisse le net pour retrouver une photo de toi avec ce fameux costume pour bien te mettre la loose xD
Moggy Aspi Show
Signaler
Moggy Aspi Show
Retroblogueur >> Yeaaah ! Merci à toi. :)

Ah ouais tiens concernant Microkid's il y a pas si longtemps que ça, j'ai revu des émissions qui trainouillent sur le net et les coupes de cheveux font peur. ^^
Mais j'avais surtout completement oublié le mauvais virage qu'a effectué l'émission avec le Dr Clic: L'espère de nouveau présentateur en synthèse un peu foireux.

Moggy
vincenttttttt
Signaler
vincenttttttt
C'est clair que les magazines compilaient le best of des info des semaines précédentes et que chaque page ou presque etait par concequent une surprise ; ce qui me plaisait le plus dans les magazines de l'epoque c'est que c'etait du jeu video sans prise de tête, les tests et commentaires relevaient vraiment du ressenti de joueurs et ne ressemblaient pas à des memoires de fin d'etude comme beaucoup d'articles de nos jours, je trouve la presse jeu video (pix', IG et consorts) bien trop cérébrale à mon gout. J'apprécie de plus en plus la manière dont marcus , Ahl ou toi Crevette traitez le jeux vidéo et nous faites partager votre ressenti, vos gouts et votre plaisir de jeu, j'aime le ton des chez marcus, de tes CTL et des Versus ca fait du bien et il etait temps que vous repreniez du service :)

PS: Juste un petit commentaire au sujet des Chroniques de Player j'aurais aimé qu'ils reprennent le format des player one ca m'aurait permis de le ranger apres lecture avec ma collection complete des Player One ;)
Cyril Drevet
Signaler
Cyril Drevet
Bon, alors là je suis un peu dépassé par tout ces comm. super cools, alors merci à tous pour tant d'amour et en vrac :
- Kuroro : re-HS, la GTR est dispo en France depuis qqs mois (80 000 ¤), une sélection de concessions Nissan sont homologués pour la vendre (déjà 180 français en ont achetés une...)
- Nazario : mon camarade Etienne à fait un essai de la F458 il y deux/trois mois... Mais on va en reparler bientôt.
- Tous : moi aussi je regardai DBZ chez la concurrence...!
- Melkiok : effectivement Olivier Richard qui a écrit le livre est bien Ino(shiro).
- Seishiro68 : je suis totalement d'accord, j'adore le Net mais son instantanéité et son universalité gâche le plaisir... Quand on t'offre des pot entier de bonbons, à la fin tu fais une indigestion et tu n'éprouve plus de plaisir....
sanduku
Signaler
sanduku
Ah la bonne époque de playerone , que de souvenirs :)
Crevette , me rappel d'un délir que tu avais fait avec François Tarin sur télévisator 2 ou il était déguisé en "bitos" ^^ c'était excellent .
Et ce bon vieux AHL ça fait plaisir de le revoir aussi.
Je vais m'acheter rapidement "les chroniques de playerone" , putain deja 20ans ! :)
j'avais 16ans moi... et tous mes cheveux ^^
Nazario
Signaler
Nazario
Player a guidé mes premiers pas de joueur quand on m'a offert une master system. Je me rappelle d'un de tes test assez farfelu de Star Wars Empire Strikes Back sur Snes :-) Et puis je me souviens aussi des dernières pages sur les autres médias (BD, manga et ciné) J'y suis resté fidèle jusqu'au dernier et je doit encore en avoir une cinquantaine chez moi , je suis obligé de me prendre ce bouquin.

En tout cas c'est sympa Cyril que tu soit bien actif sur ton blog, faudrait montrer à papy AHL comment poster ^^

Et puis j'ai une question, à quand le test de la 458 Italia dans Turbo au fait ?
Melkiok
Signaler
Melkiok
Allez hop commander avec un petit Pix N Love 9 sur amazon.fr

Vivement la réception !
Melkiok
Signaler
Melkiok
:)

http://www.amazon.fr...e...8730&sr=8-1
Melkiok
Signaler
Melkiok
Excellentissime ;)


J'avais lu une itw de Matt le Fou qui justement parlait de ce bouquin qui allait sortir en 2010 et écrit par msieur Inoshiro si je ne m'abuse ?

En tout cas pour un fan de mag comme moi (il me les fallait tous ahah pauvre maman qui devait tous me les payer) c'est un NO BRAINER
neocalimero
Signaler
neocalimero
Artishow> tu as raison, en débauchant je l'ai trouvé et acheté en espace culturel ;-)
Artishow
Signaler
Artishow
Petite info au sujet du bouquin :
Il sort officiellement demain ( le 17 ) mais pas mal de libraire l'ont déjà reçu.
N'hésitez pas à demander à votre vendeur préféré si vous passez aujourd'hui, si il n'est pas sur le chariot en back office !

Édito

De mes premières piges dès le n°1 de Joystick Hebdo (1989) jusqu'à "Versus" sur Gameblog (avec AHL), en passant par Player One et des émission TV comme "Televisator 2", je totalise 21 ans de journalisme dans le jeu vidéo. Et si je compte les années depuis ma première VCS 2600 puis mon premier ordinateur (un Sinclair ZX81 acheté en 1981...)  cela fait plus de 30 ans passé à jouer !

Même quand je bosse pour Turbo sur M6 (mon autre vie) le jeu vidéo occupe en permanence une partie de mon esprit... Ce blog est donc pour moi l'occasion de vous faire profiter de mon expérience et d'échanger nos idées sur cette passion qui nous unie.

Enjoy my blog...

Cyril.

Archives

Favoris