Premium
Le Gameblog de Cyril Drevet

Le Gameblog de Cyril Drevet

Par Cyril Drevet Blog créé le 22/01/10 Mis à jour le 24/05/13 à 14h37

Ajouter aux favoris
Signaler

Parjures, infos lâchées sur le bout des lèvres, volte-face, imprécisions volontairement entretenues, l'atmosphère qui règne autour de la XBOX One, trois jours après son reveal, est des plus délétère...

Avec un seul sentiment qui domine : Microsoft noie le poisson devant le tollé général qu'ils ont déclenchés - ils ne s'y attendais certainement pas - chez les gamers (la presse généraliste, elle, se contente de s'extasier devant le dossier de presse en papier glacé preuve que les chroniqueurs mondains de ces médias grand public  n'y connaissent rien).

Mais plus on creuse, plus les déclarations sortent, et plus on en découvre des vertes et des pas mûres pour une machine qui, si elle reste en l'état, va concentrer les pires de nos cauchemars pour l'avenir du jeu vidéo...

Dernier coup de Trafalgar en date : Les graphismes de certains jeux (on imagine les AAA) seraient plus fouillés si la console est connecté au Net ! C'est Numerama qui a obtenu cet aveu de l'un des responsables de Microsoft :

Lire ici

En cause : ce satané Cloud (le truc hype à la con qui me donne déjà des boutons depuis que cela a remplacé le Web2.0 dans la branchitude high tech) que met en place MS en back office du XBOX Live.

Se lançant sur le terrain glissant du Cloud Gaming (Raaaaaaahhhhhh !) les développeurs pourront précalculer une partie des effets visuels (lighting, texturing, ray tracing... Les trucs gourmands en puissance de calcul sur un GPU) sur le cloud pour offrir de meilleurs graphismes aux jeux... Il faudra donc être connecté pendant la partie (et prier pour que la bande passante tienne le choc sous peine de jolis lags ;-) ou sous peine d'avoir des graphismes dégradés ! Il m'avait bien semblé comprendre ça lors du live, mais au milieu des polémiques qui ont suivies, je l'avais zappé !!!

 

Sans surprise, donc, mais avec dégoût, on comprend mieux la stratégie (tellement facile) de Microsoft sur la XBOX One : faire avaler rapidement la pilule de la dématérialisation (pour mieux « taper » dans le porte-monnaie des joueurs), et accélérer l'arrivée du Cloud Gaming (pour tuer toute forme de piratage et surtout le marché de l'occasion).

Deuxième pan de la stratégie pour des personnes en manque d'imagination et de talent : partir à la chasse des "casuals" clients d'Apple et de Google en rendant Kinect obligatoire afin de contrôler la XBOX One par la voix (on avait pas assez l'air con à faire des grands gestes dans le vide devant sa TV, maintenant il va falloir parler tout seul !) à la mode SIRI (beuuuuuurrkkkkk !).

Alors je sais, vous allez dire que je rejette toute forme d'évolution, mais réfléchissez : où sont les jeux là-dedans ? Ce ne sont que des mesures pour gagner toujours plus d'argent (et va falloir en ramener à la maison-mère vu que Windows 8 est un échec, et que les PC avec Windows se vendent moins que les tablettes iOS/Android, même Office est en déclin) ou tenter de capter un public de non joueur (et ben, ils ont pas besoin d'une console, alors !?! Pensez à nous plutôt !).

Imaginez les ressources que tous ces délires marketing vont absorber sur la XBOX One : bande passante avec le Cloud, ressources bouffées par l'OS devenu multimédia ( et même « les » OS puisqu'il y a aussi une couche Windows 8*), les temps de calculs absorbés par la gestion de Kinect pour la reconnaissance vocale et du mouvement, les DSP et ressources pour gérer la TV... Et j'en passe et des meilleures (les accès pour contrôler les DRM des jeux via le XBL...)... Imaginez si toute cette puissance qui va être gâchée par ces parasites absolument inutiles était, à la place, dévouée au seul service des jeux...

1- on aurait une console de jeu surpuissante, et 2- qui coûterait beaucoup moins cher (car ne rêvez pas, le Kinect de série, ce sera pas un cadeau - vous allez le payer dans le prix !). De même, les 300 000 serveurs pour faire tourner le Cloud ils vont vous les faire payer d'une façon ou d'une autre (abo Live Gold, abo au Cloud, prix des jeux, services normalement gratuits qui seront payants, RAM qui serait qu'en GDDR3 quand la PS4 a du GDDR5 plus rapide....).

Alors, à tous ceux qui vont me traiter de vieux con rétrograde que je ne vous entende pas vous plaindre après quand le patron de Microsoft fanfaronne que la rétro compatibilité avec les jeux XBOX 360... coûterais trop chère (gasp !).

 

* Certains observateurs estiment que l'OS de la XBOX One occupe plus de place dans les 8 Go de RAM que celui de la PS4 (c'est autant de RAM que la PS4 aurai en plus pour les jeux !)

Ajouter à mes favoris Commenter (87)

Signaler

Je n'ai jamais fais mystère que la Super Nintendo reste l'une de mes trois machines fétiches. Et aujourd'hui est un grand jour car je viens de recevoir le nouveau bébé de Pix 'n Love que j'attendais avec impatience :

La Bible de la Super NES !

Cinquième numéro de la série magique des Bible de Pix'N Love (La Bible PC Engine vol.1 et vol.2, La Bible Amiga, et La Bible NES ), La Bible Super NES retrace l'histoire et liste méticuleusement tous les jeux de cette console fabuleuse, pour moi la meilleure jamais conçue par Nintendo.

 

Comme d'hab avec Pix, La Bible Super NES est édité en version collector ou classique. Voici les photos de ma version collector, outre son packaging fantastique avec sa couverture magnétisée...

 

On y trouve aussi de belles illustrations des jeux qui ont marqué la vie de la Nintendo 16 bit (SuperMarioWorld, Street Fighter II, Super Metroïd...)

En plus, bonne surprise et honneur suprême, ils ont glissé quelques lignes sur moi... En fan absolu de cette machine je suis touché !

 

Donc je vous conseille fortement si, vous aussi, vous avez été marqué à vie par la SNES - ou si simplement vous souhaitez en appprendre plus sur cette console mémorable - de vous ruer sur cette bible miraculeuse !

Ajouter à mes favoris Commenter (32)

Signaler

Vous l'avez constaté, j'ai été choqué (même si je m'y attendais un peu) par les annonces des features anti prêt/donation/occasion de la XBOX ONE, et visiblement nous sommes TRES nombreux dans ce cas (sur la planète entière !).

Mais au lendemain du reveal, les détails émergent et ils sont encore pires que ce que l'on avait déjà compris :

- Le prix du pass pour jouer à votre jeu sur une autre console sera le prix fort du jeu !!!!

- La console devra être connectée au moins une fois tout les 24h (pour empêcher les jailbreaks ?) !!!!!

- Kinect 2 serai en permanence actif (même en veille !) et analyserai en permanence vos mouvement / paroles (!) et il sera obligatoire d'avoir Kinect connecté pour utiliser la console !!!!

Et cerise sur le gâteau le HDD de 500go ne sera pas interchangeable comme sur la 360 ou la PS3 (et croyez-moi, avec l'install obligée sur le dur et des séries TV spéciales pour la X1, les DLC et les services online, 500go ça se remplit...). Quand il sera plein, il faudra en connecter un deuxième sur le port USB 3.0 (et je vous rappelle qu'un HDD externe coûte plus cher qu'un interne - checkez sur Grosbill.com ou LDLC, vous verrez !!!).

Certains aux US imaginent déjà le but de cette inepsie : vous obliger à stocker un max sur le cloud (et bien évidemment, seul un stockage limité sera gratuit, il faudra certainement payer pour avoir plus d'espace).

Vous souhaitiez jouer, jouer, jouer, jouer ? Vous allez payer, payer, payer, payer....

En clair, la nouvelle XBOX n'est pas une machine de jeu, mais une machine à sous... Pour Microsoft !

Ajouter à mes favoris Commenter (39)

Signaler

Voilà, ce que je redoutais le plus est arrivé : Microsoft n'a pas pu résister à l'appat du gain en trop...

Comme on le craignait pour lutter contre l'occasion (un combat étrange puisque l'occasion par définition permet à ceux qui ne le pourrait pas autrement de s'acheter des jeux neufs !) la XBOX One imposera d'installer tout les jeux sur le HDD (bonsoir le temps d'install à chaque fois) et ils seront lié à votre compte Live. Impossible de les prêter à un pote sans que ce dernier soit obligé de payer lui aussi (!!!). Impossible de débarquer jouer chez des potes avec quelques jeux (où, là aussi, il faudra repayer !!!). Impossible de revendre le jeu en occase (où alors l'acheteur devra payer à Micromania - par exemple - puis payer à Microsoft pour installer le jeu... Surréaliste). Et la cerise sur le gâteau, à la fin de la vie de la console quand Microsoft coupera les serveurs (il ne se gènerons pas de le faire !) ceux qui aurons gardé leurs jeux se verrons dans l'impossibilité de les lire sur leur console devenue un simple bout de plastique... Donc adieu le retrogaming.

Ces pratiques sont inacceptables, injustifiables, dégueulasses pour les joueurs fidèles que nous sommes et nous rabaissent au simple rôle de consommateurs décérébrés qui payent pour des jeux dont nous n'aurons plus la liberté d'utilisation.

Il nous appartient à tous de ne pas accepter ça, et de faire reculer Microsoft sur cette décision inique. Et même si, par ailleurs, cette console me parait plutôt sympathique, ne soyons pas les dindons de la farce.

Ajouter à mes favoris Commenter (103)

Signaler

Voilà un tweet qui va secouer sévèrement le monde du jeu vidéo et amplifier le malaise qui entoure la sortie de la "nextgen" de Nintendo :

Il s'appelle Bob Summerwill, c'est l'un des responsables du développement chez Electronic Arts et dans l'un de ses derniers tweets, qui faisait suite à l'annonce d'EA qu'ils n'avaient aucun développement en cours sur Wii U, il a écrit cette phrase sans appel : " The Wii U is crap" (la Wii U est une daube) !!!!

 Il poursuit même en affirmant "elle est moins puissante qu'une XBOX 360", que "ses applications/services online sont pauvres" et que "la tablette - le Nintendo Game Pad - est bizarre" (ah? Y en a enfin quelqu'un qui ose le dire !).

Il finit en assomant que "pour l'instant Nintendo sont des mort-vivants" !!!!!!!!

Soyons honnêtes, il ne fait que dire tout haut ce qu'il se chuchote régulièrement dans les couloirs du milieu, néanmoins (et même si je partage pour l'instant une partie de ce qu'il dit) il enterre un peu vite Nintendo.

Si les débuts sont catastrophiques pour la dernière (?) console de Nintendo, rien ne dit que lorsque les gros titres comme Zelda vont sortir et que mécaniquement le prix de la machine va baisser, les ventes ne vont pas décoller... La 3DS est passée par là, et au final elle ne s'en tire pas trop mal ces derniers temps. La PS3 avait très mal commencé et au final en est à plus de 50 millions worldwide aujourd'hui et à été profitable ces deux dernières années.

Mais bon, il faut reconnaitre aussi que le concept même de la Wii U est difficilement compréhensible. Perso j'aime bien ma U, mais plus comme un gadget sympa et surprenant que comme une console de jeu qui m'offre une expérience ludique intense. Pour le jeu, le 2ème écran offre plus de contraintes que d'intérêts.... Et c'est vrai qu'historiquement, quand EA annonce qu'ils ne suivent pas une console... Ca sent un peu le roussi pour cette dernière. Mais wait and see.

En tout cas, et même si ses tweets ont tous été effacés, il y a fort à parier que les propos de Bob n'ont pas été du goût de ses patrons, et je met ma main à couper qu'il sera rapidement éjecté de l'éditeur américain... Et dire qu'Internet se devait d'être un espace de liberté d'expression....

Ajouter à mes favoris Commenter (27)

Signaler

Avouons-le, nous avons tous cherché à imaginer ce que cela donnerai un FPS dans la réalité... Eh bien en voici un aperçu grâce à un groupe de cinéastes russes (!) qui - à priori - grâce aux miracle de la GoPro, nous servent nos rêves sur un plateau... Et ça déboîte !

[Attention : du coup évidemment c'est gore et c'est à réserver à un public averti...]

Biting Elbows - 'Bad Motherfucker' (Insane Office Escape 2) from Ilya Naishuller on Vimeo.

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Signaler

On ne reviendra pas sur le désert intersidérale des titres Wii U depuis noël, en revanche coté Virtual Console... Ca bouge !

Dans le cadre de l'opération "Wii U Virtual Console Trial Campaign" pour célébrer l'anniversaire des 30 ans de la Famicom, Nintendo propose chaque mois un de ses classiques pour 30 centimes seulement (enfin "seulement"... Vu comme ces jeux on été amortis dans le passé ils auraient pu les offrir gratos... Surtout qu'il ne sont pas en HD et sont au format 4/3 original donc avec de beaux bandeaux noir sur les cotés avec nos écrans modernes...).

Après un Balloon Fight sympa (mais bon ça n'a jamais été un de mes jeux fétiches), ce mois-ci - et jusqu'au 21 mars - c'est F-Zero qui rend la Wii U nettement plus désirable !!!

Le vrai F-Zero....!

Et que c'est bon de retrouver le vrai F-Zero, le premier, celui de la Super NES avec son mode 7 toujours aussi bluffant (mais cette fois émulé en software et non plus en hardware) et son gameplay near perfect !

Quel regret en revanche que Nintendo ne l'ai pas adapté au HD (16/9ème et résolution de la Wii U et non celle native de la SNES)... Mais au moins cela a le mérite de respecter le jeu original au pixel près...

Quand au GamePad, il se contente de doubler l'image de l'écran principal... Prouvant ainsi une nouvelle fois l'inutilité de ce concept (hormi pour ceux qui ne veulent pas allumer leur TV, mais dans ce cas-là qu'il achètent une 3DS ou une Vita..!).

En attendant précipitez-vous dessus car c'est, pour l'instant, l'un des meilleurs jeux disponibles sur la U !!!!


C'est PuchOut (Famicom/NES) qui sera le prochain sur la liste et d'autre merveilles suivrons comme Donkey Kong, Kirby's Adventure et Yoshi Puzzle Game (Famicom/NES), ou Super Metroid (SNES)...

Ajouter à mes favoris Commenter (21)

Signaler

Le 20 février, le monde entier va la découvrir pour la 1ère fois !

Elle sera plus puissante, plus belle, ses manettes vont changer... Son interface aussi.

Allez, vous pensez tous que c'est de la nouvelle console de Sony, la PS4, dont je parle ?

Eh bien non, c'est de la nouvelle Bentley Flying Spur dont il s'agit... Et croyez-moi celle là ne sera pas moins chère à son lancement que sa devancière ( 174 000 € !!!). Comme quoi, le 20 février va donner naissance à deux magnifiques machines !

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Signaler

Cadeau bonus : Backstage #08, quand il n'y en a plus il y en a encore !

En guise de cerise sur le gâteau, voici une petite rigouuuulade que nous avions bricolé au tournage avec la complicité de nos camarades de Pix'n Love... Pour votre plus pur plaisir : L'intro alternative de Backstage #08 !!!


[BONUS] Backstage #08 BOOM par Gameblog

Ajouter à mes favoris Commenter (8)

Signaler

Je sais ce que vous allez me dire : "pas la même époque, pas les mêmes machines, pas la même logithèque, et surtout pas le même marché...." néanmoins je ne peux m'empêcher quand je met cote à cote les deux images qui suivent, et maintenant que l'on sait que le lancement de la Wii U est loins d'être une réussite, de ressentir au fond de moi-même comme une vague impression de "déjà vu"...

 C'est d'autant plus troublant que pile 15 ans séparent ces deux photos !

En 1998, Sega va mal. La Saturn est un échec complet, Sony est tout puissant avec la Playstation, Sega tente le tout pour le tout en lancant en avance la nextgen avec sa Dreamcast. La situation est tellement tendue que le marketing du constructeur pousse Hidekazu Yukawa, le n°2 de Sega, à donner de sa personne pour promouvoir la Dreamcast - un véritable viol médiatique pour des dirigeants  japonais abonnés à la discrétion la plus totale. Avec le recul, cela donne surtout une idée de la situation désespérée dans laquelle se trouvait Sega à cette époque.

Depuis la présentation de la 3DS et de la Wii U Satoru Iwata, jusque là aussi discret que son prédécesseur - le tyrannique mais visionnaire Yamauchi - ne ménage pas ses efforts pour apparaître, vous l'avez constaté, dans de nombreuses vidéos et mises en scène toutes aussi ridicules pour une personne de son rang que ne pouvaient l'être les pubs et photos (notamment sur les boîte des Dreamcast japonaises) de Yukawa voici quinze ans.

Alors oui, la situation de Nintendo est très éloignée de celle de Sega à l'époque (la firme de Kyoto à accumulé au fil du temps un trésor de guerre impressionnant), et il est encore trop tôt pour pronostiquer un échec de la Wii U. Rien ne dit par exemple que les baisses de prix qui ne manqueront pas d'arriver dans les prochaines semaines - je vous paris d'ailleurs que la première aura lieu le 20 février le jour où Sony va dévoiler la PS4 - ne pourraient inverser la tendance et finalement séduire les possesseurs de l'ancienne Wii. De même l'arrivée de l'artillerie lourde Nintendo (Zelda / Mariokart / Mario Party...) pourrait aussi créer la même étincelle qui à fait passer la 3DS de son lancement raté à un relatif succès aujourd'hui. Mais cela témoigne tout de même, comme Sega à l'époque, que chez Nintendo on est fébrile, plus aussi sûr de soi qu'auparavant. Et devant la bizarrerie du concept de la Wii U, et des Sony / Microsoft gonflés à bloc qui ont apparament choisi une évolution plus conventionnelle, ils ont raisons d'être inquiets.

Il ne reste plus qu'à espérer que ces deux images, si comparables, n'aboutissent pas au même résultat...

 

Ajouter à mes favoris Commenter (17)

Édito

De mes premières piges dès le n°1 de Joystick Hebdo (1989) jusqu'à "Versus" sur Gameblog (avec AHL), en passant par Player One et des émission TV comme "Televisator 2", je totalise 21 ans de journalisme dans le jeu vidéo. Et si je compte les années depuis ma première VCS 2600 puis mon premier ordinateur (un Sinclair ZX81 acheté en 1981...)  cela fait plus de 30 ans passé à jouer !

Même quand je bosse pour Turbo sur M6 (mon autre vie) le jeu vidéo occupe en permanence une partie de mon esprit... Ce blog est donc pour moi l'occasion de vous faire profiter de mon expérience et d'échanger nos idées sur cette passion qui nous unie.

Enjoy my blog...

Cyril.

Archives

Favoris