L'extraordinaire et Intemporel Blog de Cronos

L'extraordinaire et Intemporel Blog de Cronos

Par Cronos Blog créé le 12/12/09 Mis à jour le 22/09/13 à 19h33

"Vers l'infini et l'au-delà!"

Ajouter aux favoris

Édito

Un peu de tout, souvent de rien, quelques billets selon l'humeur. Jeux vidéos, cinéma, comics, animation (surtout), et chaque dimanche, une petite sélection de travaux pointés ici et là. Accompagné de critiques de films ou de billets sur les mouvances vidéoludiques du moment. Sans mauvaise langue, foie de canard.

 Gamertag: Cronosff04
IDSteam: Cronosff04
PSN: Cronosff04 

Disney, le Grand Dossier

- Mulan
- Le Bossu de Notre Dame
- Kuzco
-
Bernard et Bianca au pays des Kangourous
- Pinocchio
- Merlin l'Enchanteur
Le Livre de la Jungle

 

Archives

Favoris

Signaler
Cinoche

Après un B.A.T pas exceptionnel, je continue sur ma lancée avec le cinquième opus de la série des Fast and Furious. Je ne suis pas à la base un grand admirateur de la saga, ayant vu les deux premiers seulement, qui n'étaient déja pas à la base de grands films. Mais l'intérêt des critiques pour cet épisodes a attiré ma curiosité. Je me suis donc décidé à suivre les nouvelles aventures de Dominic Toretto et Brian O'Conner. Et aussi surprenant que ça soit (surtout pour moi), c'est une réussite.

La bande-annonce prédisait un vrai film d'action, s'éloignant des courses tunées des premiers épisodes pour se concentrer sur une aventure à Rio rempli de cascades en bagnoles et de scènes de baston bien costaudes. Et bien au final, c'est tout simplement ça. Et on peut dire qu'il ne font pas dans la demi-mesure. C'est bien simple: ça faisait longtemps que je n'avais pas vu un film d'action qui m'avait autant foutu sur le derrière. C'est peut-être bourré de testostérone et d'action régressive, mais c'est exactement le but recherché du film, ni plus ni moins. Les séquences de poursuites sont réellement spectaculaires (notamment la dernière qui en plus de ça est plutôt longue et joliment chorégraphiés) et les cascades vraiment impressionnantes. On en prend plein les yeux pendant les deux heures du film.

A côté de ça, le casting rentre un outsider de choix, en la personne de Dwayen Johnson alias The Rock, qui en impose vraiment dans le film et rend les scènes de baston vraiment bourrines, surtout confronté à un Vin Diesel qui ne fait décidemment pas dans la dentelle. Celui-ci vole évidemment la vedette à un Paul Walker qui ne se détachera probablement jamais de cette saga. Le reste des personnages de la petite équipe des gentils-méchants est essentiellement composé d'anciens de la série (vu ma culture de la saga, j'étais un peu à l'ouest de ce côté-là) et on tous leur petite personnalité qui, même si ce n'est pas folichon, apporte son petit lot de piques comiques au film, entre deux grosses scènes de cascades. L'histoire, quand à elle, n'est évidemment pas spécialement recherché, même si elle remplit parfaitement son office avec son lot de rebondissements que l'on voit à des kilomètres mais qui font toujours sourire.

Fast Five a le mérite de ne pas péter plus haut que son cul, comparé à certains (qui a dit Transformers?). Et pour ça, je l'en remercie, parce que j'ai passé un excellent moment, un divertissement de réelle qualité qui a su évoluer par rapport aux épisodes précédents et gagner un peu en maturité (pour preuve, les courses tunées ont pratiquement disparu). La saga a changé de direction quand on regarde le premier volet, et c'est franchement pas plus mal.

Verdict: probablement un des meilleurs films d'action de l'année. Sérieusement.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Cronos
Signaler
Cronos
Ben j'en attendais pas autant, surtout, et ça faisait longtemps que je n'en avais pas vu d'aussi bon
Skywilly
Signaler
Skywilly
Même si on est pas d'accord sur une potentielle note, il n'empêche que je suis totalement d'accord avec toi pour la "non-prétention" de Fas & Furious et de la péteusité (ça existe comme mot ?) de Transformers :)