L'extraordinaire et Intemporel Blog de Cronos

L'extraordinaire et Intemporel Blog de Cronos

Par Cronos Blog créé le 12/12/09 Mis à jour le 22/09/13 à 19h33

"Vers l'infini et l'au-delà!"

Ajouter aux favoris

Édito

Un peu de tout, souvent de rien, quelques billets selon l'humeur. Jeux vidéos, cinéma, comics, animation (surtout), et chaque dimanche, une petite sélection de travaux pointés ici et là. Accompagné de critiques de films ou de billets sur les mouvances vidéoludiques du moment. Sans mauvaise langue, foie de canard.

 Gamertag: Cronosff04
IDSteam: Cronosff04
PSN: Cronosff04 

Disney, le Grand Dossier

- Mulan
- Le Bossu de Notre Dame
- Kuzco
-
Bernard et Bianca au pays des Kangourous
- Pinocchio
- Merlin l'Enchanteur
Le Livre de la Jungle

 

Archives

Favoris

Signaler
Carnets de route

Pour être honnête, j'avais un peu zappé ce petit évènement organisé par Nintendo sur Paris où l'on pouvait tâter leur prochaine machine. Mais aujourd'hui au boulot, pendant que je m'affairais tranquillement devant ma petite scène 3dsMax (un signe!), un collègue s'approche et me dit: "Eh, j'ai une place en plus pour aller voir la 3DS tout à l'heure, ça te tente?". Damned, mais bien sûr! Toujours partant pour tester de nouvelles choses!

Direction ligne 1, arrêt Palais Royal jusqu'au Carroussel du Louvre où se déroulait l'évènement privé, destiné surtout aux membres du Club Nintendo. Je crois me souvenir avoir vu l'ombre d'un mail affirmant la chose mais j'ai dû passer outre. Première chose en arrivant: béni soit Nintendo pour avoir rendu cet évènement privé. C'est peut-être égoïste de ma part, mais après avoir tâté du Paris Games Week et ses marées humaines, cet évènement faisait figure de musée: ambiance calme, grand espace, peu de files d'attentes et cerise sur le gâteau, rafraîchissement et en-cas gratuits! Sur toutes les machines présentes, un peu moins de la moitié diffusaient seulement une vidéo. Les autres donnaient la possibilité de tester les jeux, avec présentateur attitré et casque pour se fondre dans l'ambiance. Evidemment, les "stewarts Nintendo" connaissaient leur discours par coeur mais au moins, on avait pas l'impression qu'ils faisaient ça à contrecoeur.

Passons maintenant à la machine. A peu près de la taille d'une DS Lite, elle ne change pas significativement, mais l'ajout d'un stick est clairement le gros plus de cette évolution. Précis, bien en main, c'est un vrai bonheur d'avoir un stick de cette qualité, surtout quand on compare avec celle de la PSP et de sa bosse. Là, le léger creux permet de l'avoir bien en main. Même la croix directionnelle avait l'air de moins bonne qualité que la DS normale, n'ayant pas une grosse profondeur d'appui. Les boutons Start, Select et Home sont par contre assez étranges, sur la tranche de l'écran.

En ce qui concerne le relief, j'avoue être bluffés par l'immédiateté de l'effet. Ça marche vraiment bien, et c'est un bonheur de pouvoir regarder du relief sans lunettes. Par contre, l'effet disparaît assez facilement si on ne se trouve plus en face de la console. C'est surtout vrai quand on lève trop la tête. Il faut remonter de temps en temps le clapet du haut pour avoir la caméra en face et récupérer du relief. Pour ce qui est des jeux, le relief est assez mitigé. En fait, l'effet est perturbant sur les jeux où l'élément que l'on dirige se trouve au premier plan, comme les jeux de courses ou Kid Icarus par exemple. L'écart entre l'élément principal et le décor qui dispose d'une grosse profondeur de champ est assez grande, ce qui fait que l'oeil a du mal à faire le point entre le proche et le loin. On est obligés de se fixer sur le décor, et dès l'instant où le regard bascule sur son avatar ou sa voiture, la sensation est étrange.

Par contre, force est de constater que les jeux à scrolling horizontal comme les Lapins Crétins ou Paper Mario marche du tonnerre. Et en particulier ce dernier. L'effet spécifique de Paper Mario est vraiment renforcé par le relief, où tout se joue par système de plaques, ce qui fait que le relief donne beaucoup de niveaux de profondeur. Le titre qui fonctionne le mieux en relief selon moi. Pour les autres fonctionnalités de la console, la gyroscopie, ou détection de mouvements, fonctionnent à merveille. J'ai testé l'espèce de jeu de sous-marin, Steel Driver il me semble, en mode périscope, et ça amrche du tonnerre: pour voir les ennemis, il faut tourner sur place pour regarder autour de soi, et le temps de réponse est vraiment appréciable. Même chose pour la réalité augmentée, que j'ai trouve juste génial, surtout comparé aux débuts de cette technologie, genre les codes barres sur les paquets de céréales pour voir un personnage avec sa webcam.

En ce qui concerne les jeux, Super Street IV est vraiment sympa dans sa version portable. Le gameplay à la croix est une horreur, privilégiez le stick, et les raccourcis des supers coups en bas sont appréciables pour les novices. La nouvelle caméra épaule est plutôt bien fichus. Mercenaries quand à lui ne justifie pas l'achat de jeu seul, encore un coup de l'équipe marketing de Capcom. Pilot Wing Resort est rigolo mais n'apporte pas de réel challenge. Ocarina of Time est un réel remake: les graphismes sont vraiment plus fins, et les multiples petits ajouts rendent le jeu encore plus agréable que l'original, un bonheur! Quand aux Lapins Crétins est un jeu de plate-forme classique, sympathique mais sans réel challenge non plus.

J'arrive maintenant à ce qui justifie l'appelation "haine" du titre, même si le terme est un peu fort. J'ai clairement eu l'impression dans cet évènement que tout était fait pour attaquer Apple. Ceux qui ont écouté le récent podcast concernant les consoles portables l'ont entendu, c'est clairement identifiable. En gros, Nintendo mise avant tout sur la 3D. Pas une seule fois j'ai entendu les mérites de la gyroscopie ou de la réalité augmentée. Et je suis persuadé que la moitié des familles qui achèteront la console quand elle sortira l'ignoreront aussi. Et Nintendo mise sur la 3D, simplement parce qu'Apple ne l'a pas encore fait. D'ailleurs, c'est amusant de constater sur les images promotionnelles que Nintendo mise sur les personnages qui jaillissent de la console, alors que tous les jeux fonctionnent en profondeur. Et de toute façon, le jaillissement ne marcherait pas sur la machine.

C'est d'autant plus dommage que Nintendo avait toujours misé jusque là sur des nouveautés qui profitent au gameplay, les meilleurs exemples étant la Wii et la DS. Ici, le relief de la 3DS n'apporte absolument rien. Certes, ça ajoute de la profondeur, tout ça. Mais aucun jeu ne s'en sert pour autre chose qu'en mettre plein la vue. Et c'est ce que je reproche à Nintendo pour sa console, vouloir en mettre plein la vue, là où il y a quelques années, il démocratisait les nouvelles façons de jouer. Et les nouvelles fonctionnalités dont il communique finalement peu sont bien plus intéressantes que le relief de la console. Sauf que comme Apple en bénéficie déja, Nintendo n'a pas l'air de vouloir en profiter...

Il faut dire que je ne suis pas objectif non plus, ayant toujours trouvé le relief comme étant gadget (je fuis comme la peste les séances 3D, mais des fois, je n'ai pas le choix), et je prie pour ce que ne soit qu'une mode qui disparaîtra dans quelques années et qu'on passera à autre chose de plus intéressant. Pour ce qui est de la 3DS, la console vaut uniquement pour le gros lifting graphique (SSFIV est vraiment impressionnant, tout comme MS3), la qualité de la console (stick, etc...) et ses nouvelles capacités qui pourront donner de nouvelles choses intéressantes en terme de gameplay. Le relief est certes convainquant, mais c'est surtout un coup d'esbroufe, LA nouveauté tendance du moment.

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

sburp
Signaler
sburp
merci