Premium
Signaler
Articles

A quelques jours de la grande messe annuelle du jeu vidéo, l'excitation monte en flèche. Pourtant, même s'il reste encore quelques jeux ou détails de futures machines tenus secret, on peut regretter la multiplication d'évènements qui, jour après jour, nous font perdre toute sensation de surprise.

Au premier rang de ces désamorceurs d'euphorie, on peut citer aisément les diverses fuites, provenant de sources anonymes bien informées. Après le « worst kept secret ever » de la PSPgo, puis les fuites qui avaient obligé Nintendo a annoncé - via un simple communiqué de presse laconique - l'existence de la 3DS et de son écran 3D auto-stéréoscopique, voilà que c'est le fameux Project Café qui subit de plein fouet ces désagréments. Alors certes, on ne peut reprocher à certains journalistes d'exercer leur métier pour nous dégotter les derniers scoops à la mode. De même, lorsque ces infos sont annoncées, l'effet de surprise est évidemment présent. Pourtant, qui n'aurez pas rêvé apprendre tout ça de la bouche de Nintendo, lors de la traditionnelle conférence pre-E3, avec la mise en scène qui va bien ?

Dans un deuxième temps, on constate que si l'E3 semble avoir retrouvé toute sa splendeur passée, les mêmes problèmes qui avaient conduit à sa modification ressurgissent : comment réussir à communiquer sur ses produits au sein d'un tel marasme, où des centaines de nouvelles informations se télescopent en quelques heures ? Si on se met à la place d'un éditeur, l'intérêt n'est pas forcément évident. C'est pour cela que nous voyons fleurir les salons privés, pre-E3, où chacun organise son petit rendez-vous, histoire de communiquer sur ses produits, de manière claire et limpide. Et le jour de l'E3 alors ? Aurons-nous réellement des surprises à nous mettre sous la dent ? Car hormis les rédactions chanceuses qui se rendent sur place pour tester toutes ses nouveautés, le capharnaum de l'E3 ne risque-t-il pas de perdre de sa splendeur, pour nous pauvres auditeurs bloqués en France ?

Il y a de cela peu de temps, nous découvrions toutes les nouveautés de l'E3 dans nos magazines de jeux vidéo, avec parfois 1 mois et demi de décalage. Aujourd'hui, on suit les évènements en direct, tout comme les conférences, et les grosses surprises - marques de fabrique de l'évènement - sont désamorcées en amont, par une communication plus centrée des éditeurs, ou par les nombreuses fuites que l'on découvre sur le net. On pourra bien sûr me rétorquer qu'il est tout à fait possible de faire un black-out pre-E3 pour se réserver, mais d'une part, c'est assez difficile lorsqu'on travaille dans le milieu, et d'autre part, avec la multiplication des medias et des réseaux sociaux, le moindre titre de news ou post de blog peut dévoiler le pot-aux-roses.

Par CouCou

 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

_Rod_
Signaler
_Rod_
Assez d'accord avec cet article. J'ai bien aimé également la remarque sur le fait qu'à l'époque on découvrait les infos en décalé via nos magasines. Espérons qu'il restera tout de même quelques surprises pour cet E3 :)
Le blog de Console Syndrome Editions

Le blog de Console Syndrome Editions

Par Console Syndrome Blog créé le 23/12/09 Mis à jour le 09/02/12 à 18h52

Le blog des éditions Console Syndrome ! Vous retrouverez également quelques articles du site ConsoleSyndrome.com.

Ajouter aux favoris

Édito

C’est avec beaucoup de fierté que nous vous annonçons la sortie de notre dernier livre, consacré à la saga Metal Gear. Pour fêter l’arrivée de la compilation HD de MGS 2MGS 3 et Peace Walker, et en attendant la sortie de MGS 3D sur 3DS, nous vous proposons ce nouvel ouvrage qui décrypte et retrace l’intégralité de la série. Le livre est d’ailleurs disponible dès maintenant. De quoi fêter dignement les 25 ans de la franchise phare de Konami !

Caractéristiques de l’ouvrage :
Format : 160 x 240 mm
Couverture : cartonnée, vernis UV sélectif
Nombre de pages : 200
Impression : noir et blanc
Auteurs : Nicolas Courcier, Mehdi El Kanafi et Damien Mecheri
Prix : 18 €

Du premier Metal Gear paru en 1987 au récent Peace Walker, parcourez les étapes de création de ces jeux, avec moult anecdotes historiques. Découvrez également un portrait de Hideo Kojima, le créateur indissociable de son œuvre. Revivez ensuite l’intégralité de la chronologie du scénario, relaté dans tous ses détails et sa complexité, et couvrant près de 114 ans d’histoire, de la naissance des Philosophes à la vieillesse de Solid Snake ! Enfin, laissez-vous tenter par de nombreux décryptages et des analyses, s’intéressant autant au gameplay, à la mise en scène, aux idées folles de Kojima ou encore aux divers messages véhiculés.

Au niveau de la forme, nous vous proposons un livre dans la droite lignée de ce que nous vous avions offert avec Zelda, chronique d’une saga légendaire. Un façonnage de haute qualité donc, une couverture cartonnée, un vernis sélectif et un tranche-fil. De quoi démarrer une jolie collection !

Commandez dès maintenant ce livre sur le site des éditions Pix’n Love !

Il sera également disponible très rapidement dans le circuit de distribution classique (Fnac, Virgin, Cultura, Amazon, centres culturels Leclerc, etc.).

Archives

Favoris