Le Blog de Clement

Par Clement Blog créé le 21/06/11 Mis à jour le 26/07/16 à 17h54

Si tu veux te faire une bonne dose de retro avec des openings d'anciennes gloires des années 90, que tu as regardé la chaîne gameone à son lancement et bien ce gameblog est fait pour toi.

Ajouter aux favoris

Édito

Passionné depuis l'âge de 5 ans après avoir jouer à Mario , je n'ai cessé d'arpenter les mondes virtuels. Cotoyant Solid Snake, Lara Croft et autre Duke Nukem qui resteront à jamais mes amours de jeunesse, je m'apprête à rentrer définitivement dans le virtuel via ce blog

 

Compte twitter: @Clemendoux

Gamertag: clemclem86

PSN: clemendoux

 

Archives

Favoris

Signaler
Joypad


Nous sommes Dimanche, comme tous les 2/3 mois, je décide de quitter la ferveur parisienne pour revenir me ressourcer dans le bastion familiale en pleine compagne poitevine. Et comme j'ai un peu de temps libre entre deux apéros et deux séances de bronzages, j'en profite pour me replonger dans mes vieux numéros de "feu" Joypad.

Le plus vieux des numéros que j'ai en ma possession est el n°93, celui du mois de Janvier 2000. Date symbolique pour tous les prophétisés, car on peut le dire en Janvier 2000, on avait échappé à deux fins du monde. La première fin 1999 avec l'avénément du Diable (heureusement que Gouvernator était là) et enfin au 01 Janvier 2000 avec le fameux bug de l'an 2000 et son crash de toutes les stations informatiques dans le monde.

Bref le numéro 93 de Joypad est un numéro de survivants. Survivant mais économe car à l'époque Joypad ne coûte que 35 FF (soit 5 euros environ) pour 159 pages (dont une trentaine de pub). on est loin des tarifs aujourd'hui et des magazines affichant des mensurations à faire pâlir Kate Moss.

Dès la couverture, on annonce la couleur, l'année 2000 sera l'année du RPG. En effet, à cette époque-là, les productions japonaises trustent les ventes de jeux vidéo sur console et pour les férus de JDR japonais, cela va être une année vaste en annonce et en sortie. On nous promet un mélange d'horreur et de RPG à l'instar des Parasite Eve avec Koudelka, un Chrono Cross (avec une note de 9/10) qui se fait le digne successeur du déjà culte Chrono Trigger et deux jeux, Legend of Dragoon et Dragon Valor, qui feront office d'amuses bouches en attendant un éventuel Final Fantasy IX.

Les premiers dossiers "évènements" nous présentent deux hits en puissance et en plus deux jeux de caisses aux antipodes l'un de l'autre. 

A ma gauche nous avons Gran Turismo 2, graphismes déjà vieillissant mais gameplay ultra pointu et contenu atteignant les 600 voitures. De plus selon la légende, en frottant le CD avec ses doigts, une odeur de pneu devait se dégager. 

En face, on a un challenger pour le titre de meilleur jeu d'arcade, Crazy Taxi. L'arcade à la maison, sur dreamcast, la console qui monte, monde ouvert, une maniabilité immédiate et plaisir de jeu équivalent à celui de GT2.

Deux futurs hits en puissance pour les amateurs de belles voitures.

Dans les news de l'époque, on nous présentait aussi trois futurs grands jeux d'action / aventure, car oui en 2000, il n'y en avait pas que pour les amateurs de RPG et de courses. Il y avait donc du Medievil 2 sur PSX, du Fear effect et le mésestimé Metal Gear Solid Ghost Babel sur Game Boy Color. Dans ses mêmes pages, on peut croiser les premières images de la future meilleure simulation de rally encore à ce jour, le très bon Colin Mc Rae 2 sur PSX et ISS Pro Evolution (futur PES)  commence à faire saliver tous les fans de foot.

Dans la rubrique NET PAD, on nous promet un Ridge Racer V sur PS2 sublime et magnifique avec de très belles photos retouchées et une image d'un prototype du Game Boy Advance pas si éloigné de la version finale et surtout encore très actuel d'un point de vue design.

En Janvier 2000, le top de la rédaction se décline de la façon suivante:

1- Metal Gear Solid 

2- Bio Hazard 3

3- Zelda Ocarina of time

4- Soul Calibur

5- Tenchu

6- S League 2000 / Driver

7- Chrono Cross / Medal of Honor / Crash team racing

8-Rayman 2 / Pokemon Silver & Gold / Street Fighter Alpha 3 / Soul Reaver

9- Virtual On

10- Ready 2 Rumble.

Julien C (aka Gollum à l'époque) attends Shenmue, un jeu qui allait enflammer le coeur d'un autre Julien. Rahan toujours dans cette même rubrique, énonce son envie de se couper les cheveux (ça c'est fait) et d'arrêter la cigarette. Dans le tableau "on en rêve déjà", Rahan énonce son envie de jouer à "Soul Reaver Version longue (scandale sur PS)", quel est dont ce jeu? Quand à Zomtra, ses colères légendaires ont encore fait des victimes, 4 porte manteaux, 1 chaise, un Willow et des murs en placoplâtres.

Dans la partie test, 8 jeux se voient affublés de la note de 7/10 (ce qui est bien mais pas top). Les gros hits étant déjà sortie lors de la période estivale précèdente. Il faut bien l'avouer que le mois Janvier fait souvent office de calme après la tempête.

La dernière rubrique faisant toujours office de fan service pour les lecteurs de Joypad en décrivant le quotidien de la rédaction. Je dois avouer qu'elle faisait partie de mes rubriques favorites quand j'étais jeune (et oui ce numéro est sortie y a presque 12 ans...).

Ce qui fallait donc retenir dans ce numéro de Janvier 2000,c'est que sur une dreamcast ou sur une PSX, on allait bouffer de l'asfalt, que les RPG japonais avant c'était quand même mieux et qu'il ne faut pas faire chier Trazom.

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Signaler
Sujet libre

Régulièrement critiqué pour son manque d'innovation, les FPS se sont embourbés au fil des années dans une simplification de leur campagne solo (d'un point de vue gameplay et level design) au profit d'une expérience multi de plus en plus complète. Il suffit de regarder l'exemple le plus flagrant, la saga des Call of Duty.

Destruction du cerveau des joueurs au profit du grand spectacle

Celle- ci s'est affublée d'une campagne solo ultra limitée et peu intéressante complétement dénuée de challenge allant de plus en plus dans la grandiloquence des situations installant ainsi avec le temps un sentiment de lassitude. Mais le succès aidant ( http://www.gamalive.com/actus/4438-avatar-call-duty-cinema-jeu.htm ), les éditeurs ont penché tous vers la cash machine d'Activision et on ne peut leur donner tort tant le développement d'un jeu coûte cher aujourd'hui. Les clones ont dès lors commencer à fleurir dans nos rayons avec plus ou moins de succès. ils s'appelent Medal of Honor, Bad company et Homefront. D'une qualité bien en deçà de leur modèle (mis à part les Bad company), ces jeux réussiront tout de même à rencontrer un certain score au box office mondial poussant les créateurs de jeux vidéos à mettre des suites en chantier.

 

La période du célèbre BUILD ENGINE (Duke nukem 3D, Blood, Shadow Warrior et Redneck Rampage) semble loin.

Humour plus niveau gigantesque, la recette miracle sera t'elle remise au goût du jour?

Mais on peut citer d'autres grands noms de FPS, les Jedi Knight, Heretic, Hexen etc... 

 

Ce qui est d'autant plus dommage c'est que le début des années 2000 avaient apportés de nouvelles idées de gameplay mixant allégrement FPS et infiltration avec les Thief, le FPS et le RPG avec Deus Ex premier du nom mais aussi plus tard avec Vampire Bloodlines et enfin avec le tactical qui donna naissance aux épisodes des saga rainbow six, operation flashpoint (sur pc) et autres Delta force.

 

Mais cette triste tendance ne serait elle pas en train de disparaître? Au vu de cet E3 2011 et des futurs sorties FPS, on est en droit de se poser la question. Voici donc une petite selection de ce qui me semble être le plus alléchant pour nos petits doigts boudinés (ou longs et gracieux si vous êtes une fille off course). J'espère que cette petite bouriche de nouveautés me donneront raison.

 

Commençons par le plus proche dans le temps le petit Deus Ex Human Revolution. Le retour de la série tant attendu, l'alliance parfaite entre le FPS, l'infiltration et le RPG saupoudré le tout d'un peu de Kojima et de Blade Runner (ce qui n'est pas pour de déplaire). On rajoute un scénario qui a l'air en béton armé, bien loin de toute propagande pro américaine comme il en est question dans COD et ses confrères et on laisse mijoter encore quelques semaines.

 

En parlant de troisième volet, on peut citer Bioshock Infinite qui nous autorise enfin une bonne bouffée d'air frais après de longues et passionnantes errances dans la moiteure de Rapture. L'univers complétement inédit et les nouvelles possibilités de gameplay devrait permettre aux futurs acquéreurs de biens longues heures de jeux passionnantes.

Le calme avant la tempête

 

Toujours dans la lancée des troisièmes volets (ce qui contredit un peu mon idée de renouveau), nous avons le Far Cry 3 où comment des développeurs ont donné naissance aux fantasmes qu'auraient pu avoir certain de mixer Lost avec vol au dessus d'un nid de coucou et John Rambo.

Fais ton malin, on se retrouve dans quelques mois...

 

Des décors paradisiaques il en est question dans Far Cry 3 mais aussi dans Dead Island mais cette fois ci aggrémenter d'un peu de zombies, de Mac Gyver et de beaucoup mais alors beaucoup d'hémoglobine. En mixant FPS et survival, les papas de Call of Juarez veut peut être réussir à créer un effet de surprise que j'espère équivalent à celui provoquer lors de la diffusion de leur premier teaser.

Un tyran de Resident Evil? Un tank de L4D? Dans tous les cas, il terminera de la même façon.

 

Ensuite nous avons Rage ou comment les Papa et créateur du genre vont donner une bonne leçon en terme de graphisme à tout le monde et ajouter une nouvelle pièce à leur Hall of Fame. Si au premier abord, le jeu avait l'air d'un Fallout 3 vidé de tous ses élèments de RPG dans un univers archi revu, les récentes vidéos présentant le jeu ont su redorer le blason de ce futur hit en puissance à cela vous rajouter un monde open space et des combats en voiture, moi je signe tout de suite.

un peu de tourisme entre deux boucheries, pourquoi pas

 

Et enfin nous termineront cette petite selection par PREY 2. Comment rendre captivante la suite d'un jeu moyen? Et bien il semble que ses créateurs aient trouver la solution, pour cela il faut ajouter un univers SF étendu comme chez Mass Effect et des possibilités de s'exercer au sport en vogue le parkour comme dans Mirror's Edge et vous aurez surement un bon jeu dans vos mains lors de sa sortie.

Ou se cache ce pourri de Bobba Fett?

 

Je tiens à préciser qu'il existe certains jeux qui ont quand même à chercher d'améliorer le genre du FPS et que celui ci n'est pas composé que de clones de COD comme je le sous entends dans le début de ce post. Il est d'ailleurs important de féliciter ces editeurs qui prennent des risques qui ne sont pas hélas suivi par la communauté des joueurs. Je viens sur parler de Mirror's Edge, des terrifiant Condemned et d'ailleurs je tiens à préciser que ces jeux sont trouvables à très bas prix aujourd'hui. Il ny'a pas si longtemps Mirror's edge était vendu à la Fnac de la Défense à 10 euros environ.

 

Mais il y aussi mes chouchoux les Left 4 Dead ou comment les gens derrières les Half Life ont su donner vie à l'un de mes premiers fantasmes de gamers (non concrétisés par le navrant Resident Evil Outbreak) soit le cassage de Zombie en coop. 

 

Mais je suis sure que j'en oublie plein d'autres d'ailleurs et vous quand pensez vous? le genre a t'il prit une mauvaise tournure? celle ci justement vous t elle peut être?

 

Merci d'avoir lu ce deuxième post et n'hésitez surtout pas à émettre des critiques constructives, je débute dans la blogosphère et tout avis n'en sera que positif. 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Sujet libre

Tout d'abord avant de commencer la lecture de ce post, je tiens d'abord à avertir les éventuels intéressés que cet article comprend de nombreux spoils concernant des jeux récents. Alors si vous n'avez pas encore fini Max Payne 2, Red dead redemption et Halo Reach, vous risqueriez de vous gacher de futurs twits scénaristiques pour les autres, bienvenue dans mon premier post.

 

Comme vous l'avez compris surement cet article va essayer de soulever un point sensible dans les jeux vidéos, l'utilisation des points de vie et leur pertinance parfois avec les scénarios de  certains jeux. Les avancées tecnhologies aidant les jeux vidéos ont permis aux développeurs de créer des univers de plus en plus réalistes et surtout des histoires de plus en poussées. L'arrivée de la 3D a aménée quand à elle des introductions profitant de cadrage de plus en plus poussés, permettant ainsi de mieux faire ressortir les enjeux dramatiques.

 

Trop longtemps cantoné à des créateurs d'univers pour enfants ou juste violents, vision realivement binaire distillée par les médias, les concepteurs pouvant amener plus émotions dans leurs créations. La mort d'un personnage ne se traduisant plus par un amas de pixel disparaissant mais à une intro et musique digne des plus grands films. et c'est sur ce point précis que je veux en venir, combien de fois sommes  nous esclafés face à notre écran après avoir perdu un personnage car le scénario l'exigeait alors que nous possèdions dans nos inventaires les éléments pour les faire revivre.

 

Prenons par exemple, cette sotte d'Aerith après s'être fait transpercée par Sephiroth, pourquoi cet imbécile de Cloud n'a pas saisi l'opportunité d'utilisé la queue de phénix que j'avais acheté dans une petite échoppe près des lieux du crime afin de réssuciter sa bien aimée au lieu de souffrir de la perte d'un être cher.

 

Parfois cela se traduit aussi par une incohérence entre la puissance du personnage et sa mort. Je prends l'exemple du jeu Halo Reach. Au cours de la quête de notre team, on voit les différents personnages de notre équipe mourir un par un. Mais les morts de ces personnages, pour moi sont de véritabless incohérences.

Kat B320 à visage découvert

Kat B320 par exemple meurt d'une balle en pleine tête talors que son armure est encore activée et on a pu le voir au cours des heures de jeu précèdant la partie qu'une balle ne suffit pas à abattre un spartan. Le leader de la noble team meurt suite au crash d'un vaisseau alors que notre personnage plus tôt s'était permis une entrée dans l'atmosphère  de Reach suivit d'un impact dans un immeuble sans subir d'autres affres qu'un simple mal au crâne. Pour moi toutes ses incohérences sont dus à la présence de point de vie tout au long du jeux.

 

Prenons l'exemple aussi de Red Dead redemption et de sa somptueuse fin se concluant par la mort de notre héros. Les développeurs voulaient que l'on assiste à la mort de notre personnage manette en main afin de renforcer l'impact émotionnelle. Mais pour moi cela c'est traduit par une déception, pourquoi à ce moment n'avions nous pas la possibilité de nous mettre à couvert afin de reprendre nos points de vie et de dessouder cette bande de vils marshalls.

John Marston

 

Les morts ne sont pas les seules à amener des incohérences, les blessures les font ressortir aussi. Dans le magnifique Max Payne 2, le jeu s'ouvrait sur un assault d'un hopital par un commando, le joueur se retrouvait à prendre en main un Max diminuait suite à une blessure subit lors d'un flashback que l'on découvrira dans le jeu. On se retrouvait donc avec un ersatz de Mel Gibson dans l'arme fatal avec un flic cabossé, blessé et vetu d'une chemise déchirée et tâchée de sang. Le personnage avançant difficilement souffrant de ses blessures mais suite à la découverte d'antalgique le voila guéri en quelques secondes !!!

Max Payne qui comme Bruce Willis dans tous les Die Hard, aurait préféré rester au lit ce jour là.

Attenuant d'un coup de baguette magique toute la tension de cette scène.

 

Alors voila, je ne dis pas avoir de solution magique, peut être faudrait il commencer à faire des jeux sans points de vie dans lequel une seule balle suffirait à tuer le personnage, permettant ainsi d'avoir une plus grande tension, équivalente à celle que l'on a dans les survival horror. Mais le problème viendrait dès lors d'une trop grande difficulté, fermant les portes à tous les joueurs qui arpente ces différents pour se détendre après une journée de travail et non pour se voir submerger d'un surplus de stress déjà accumulé au bureau.

 

Et vous qu'en pensez vous?

 

PS: Ceci est mon premier post, n'hesitez pas à emettre des critiques constructives afin que je puisse m'améliorer. Je m'excuse auprès à l'able pour les fautes de syntaxe, d'orthographes que j'aurais oublier de corriger et pour la mise en page de ce blog qui va nécessiter une mise à jour en premium pour arborer une meilleure mise en page.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (9)