Le Monde du Captain Sparke

Par Captain Sparke Blog créé le 03/10/16 Mis à jour le 25/05/18 à 12h03

J'ai récemment ouvert mon site internet, le Monde du Captain Sparke, où vous trouverez des jeux vidéos, des animés, des films, des récits de partie multijoueur, des dossiers, des vidéos YouTube, un résumé de l'actualité vidéoludique. Si ça vous plaît, n'hésitez pas à entrer en contact avec moi.

Ajouter aux favoris
Signaler
Critique (Jeu vidéo)

Nous revenons aujourd'hui sur un jeu de la fin des années 80 inspiré de l'excellente BD des Tuniques Bleues, et qui est paru notamment sur Amiga et Atari ST : North vs South (désolé pour les nostalgiques. Ce jeu de stratégie se présente autour d'une carte simplifiée des Etats-Unis, avec des noeuds de chemin de fer pour rapporter de l'argent chaque tour et ainsi recruter de nouvelles armées, tandis que es mêmes armées, composées d'artillerie, de cavaliers et de soldats, peuvent se déplacer une fois par tour sur la carte. Vous pouvez capturer des provinces, attaquer l'armée locale, intercepter des cargaisons d'or en vous plaçant sur le chemin de fer, ou prendre des forts. Dans les trois derniers cas, cela lancera un mini-jeu.

 

 

Le plus intéressant est celui pour la bataille. En effet, vos trois composantes, à savoir l'infanterie, l'artillerie et la cavalerie, se retrouvent sur une carte, parfois une vaste plaine, parfois un terrain séparé par un fleuve ou un précipice. Vous pouvez contrôler chaque composante individuellement, mais il vous faudra jongler entre les unités pour répondre à la menace adverse grâce à shift droit, les flèches directionnelles, et la barre espace pour déclencher l'action de l'unité. L'artillerie se contrôle de haut en bas, et peut charger ses tirs pour attaquer l'adversaire de loin. L'infanterie peut se déplacer de tout côté, mais est lente et tire à courte portée. La cavalerie ne peut se déplacer que vers l'adversaire jusqu'au bout du terrain, et est redoutable au corps-à-corps avec ses sabres. Et c'est très difficile. L'IA ne vous laisse aucun répit, et contrôle souvent tout en même temps, et il faut réussir à gérer vos trois composantes pour éviter les boulets ennemis, contre-attaquer avec votre artillerie, faire charger votre cavalerie pour s'occuper de l'infanterie, et bouger cette même infanterie pour sniper l'adversaire à courte portée. Cela reste la partie la plus grisante du jeu, surtout quand vous prenez le coup de main.

 

 

N'oublions pas les deux autres mini-jeux, qui se présentent comme des niveaux de jeu de plateforme très accéléré. Je rappelle, c'est Infogrames qui a développé le jeu. J'y reviens d'ailleurs dans l'article complet. Ces deux mini-jeux vous font incarner le fameux sergent Chesterfield si vous jouez l'Union, un Confédéré sinon, afin de foncer au bout du niveau, en esquivant l'adversaire, et ce le plus vite possible pour prendre le fort, ou bien arrêter le train et voler l'argent qu'il contient. On rajoute à ce cocktail détonnant l'intervention de temps en temps des Indiens et des Mexicains à l'ouest, et l'arrivée impromptue d'une armée de renfort pour celui qui détient la Virginie occidentale à l'est. Un jeu très original, qui méritait de tomber sous mes griffes. Vous retrouverez l'article complet ici, qui contient plus d'informations sur les ordinateurs personnels Amiga et Ataris, sur la société Infogrames, et qui revient plus en détail sur les mécaniques.

 

Voir aussi

Plateformes : 
Amiga, Atari ST
Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Commentaires

bathcrew
Signaler
bathcrew
Un bon bol de nostalgie...!
Mathieu Ghorbani
Signaler
Mathieu Ghorbani
Oui, on pouvait chatouiller les fesses du photographe sur l'écran de départ x) Jeu culte pour ma part. Le récent Ultimate General : Civil War nous permet de retrouver certaines sensations, mais sans l'humour décapant !
Indianagilles
Signaler
Indianagilles
J'y joue encore régulièrement sur mon Amiga ou émulé sur PC. Mais faut avouer que seul, c'est moins sympa. L'I.A. peut bouger toutes ses unités en même temps, ça peut rendre un peu fou avec le canon au début ! Puis faut avouer qu'elle est globalement un peu stupide et que c'est le jeu à deux qui est vraiment très bon !
Le jeu m'a fait découvrir la bd, comme quoi ça ne servait pas à rien de faire des jeux tirés de films ou de bd, surtout quand ils étaient aussi réussis.
Gunhed
Signaler
Gunhed
Hahaha bien vu Donald87 ^^
Captain Sparke est assurément un homme de goût
Plume
Signaler
Plume
Quant aux fesses du photographe...
Donald87
Signaler
Donald87
Good job ... Tu dois pouvoir t'entendre avec Gunhed ;)

http://www.gameblog....peed-test-amiga
Le Monde du Captain Sparke

Édito

N'hésitez pas à faire un tour sur le Monde du Captain Sparke : vous y trouverez des animés, du cinéma, des critiques de jeux vidéos, des récits de partie, des dossiers et des vidéos YouTube. Sinon, vous pouvez toujours aller chercher mon blog d' histoire militaire et de géopolitique. J'ai aussi une chaîne YouTube (et d'accordéon), des pages Facebook et Twitter.

Si vous cherchez un rédacteur pour quoi que ce soit, je suis disponible un peu partout, de l'agora de Mundus Bellicus à ce blog-ci en passant par mon site. N'hésitez pas.

Archives