Bréviaire des vaincus - Expérimentations littéraires

Bréviaire des vaincus - Expérimentations littéraires

Par maitrenanar Blog créé le 30/04/10 Mis à jour le 26/07/14 à 13h50

Le Bréviaire des vaincus vous proposent une plongée originale dans la littérature : science-fiction, romans noirs, fantastique ou oeuvres inclassables. Nous sommes ouverts à toutes les propositions, ceci est un terrain propice aux expérimentations littéraires !

Ajouter aux favoris
Signaler
Extrait

Parler d'Hitler, c'est toujours limiter sa parole à un déversement d'insultes. Il est de bon ton de parler du "monstre" et l'on a comme l'impression qu'une remarque d'un autre ordre serait forcément prise pour un antisémitisme latent, un racisme camouflé. Pourtant, Hitler fut un homme, il fut surtout le tenant d'une idéologie (le pangermanisme : grande union des germanophones, désir de retrouver la Germanie de l'antiquité, etc.), une idéologie de la défaite puisqu'Hitler a perdu la guerre.

 

 Le Testament politique d'Hitler (Fayard)


Désormais dans le camp, et dans l'époque, des vainqueurs il convient de ne garder qu'une vision caricaturale et insultante d'Hitler. Alors que la IIème Guerre Mondiale est terminée depuis quelques décennies, les esprits ne semblent pas s'apaiser. Au lieu d'avoir accès à toutes les paroles, de lire le perdant dans le texte, on en reste aux intermédiaires zélés.

Pourtant, dans les années 50, le milieu de l'édition française semblait beaucoup moins fermé sur la question hitlérienne. Fayard publia Le Testament politique d'Hitler, aujourd'hui introuvable et non publié. Si l'on prend la peine de lire Hitler dans le texte, on découvre des positions étonnantes sur l'Islam (vision amicale) mais également sur la colonisation. Le chancelier allemand livre un propos que l'on pourrait retrouver aisément chez quelques écrivains de la négritude en colère. Jugez plutôt :

« Les Blancs ont toutefois apporté quelque chose à ces peuples colonisés, le pire qu'ils pussent leur apporter, les plaies du monde qui sont les nôtres : le matérialisme, le fanatisme, l'alcoolisme et la syphilis. Pour le reste, ce que ces peuples possédaient en propre étant supérieur à ce que nous pouvions leur donner, ils sont demeurés eux-mêmes. Une seule réussite à l'actif des colonisateurs, ils ont partout suscité la haine, cette haine qui pousse tous ces peuples réveillés de leur sommeil à nous chasser. Il semble même qu'ils ne se soient réveillés que pour cela. »

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Commentaires

Yilduz
Signaler
Yilduz
@AdarJDN : au-delà du choix des mots et du ton général, c'est surtout le raisonnement qui est douteux, ou le manque de raisonnement, en fait.

Isoler une citation d'Hitler d'un bouquin à l'origine floue, c'est déjà un départ glissant.

Mais déplorer d'un coté qu'on n'entende pas la parole du vaincu, qu'on la caricature, pour de l'autre côté en isoler une assertion sans la mettre en contexte, c'est périlleux. Quand bien même Hitler serait l'auteur de la citation en gras, il serait tout de même intéressant de relier ce genre de conclusion à une pensée plus large, sur la supposée décadence de l'homme occidental, matérialiste, fanatique, alcoolique et syphilitique, et de la nécessité de le purifier. Une pensée réactionnaire sous des atours tolérants, un discours raciste au lexique humaniste.

Ce billet ne fait pas l'apologie du nazisme, ne comporte aucune incitation à la haine ; et d'un point de vue personnel je trouve important de lire et décortiquer les discours de ce genre de criminels. Mais je déplore la légèreté et le manque de perspective avec lesquels c'est fait ici.
maitrenanar
Signaler
maitrenanar
Sur le faux, on en discute. Mais rien ne permet vraiment de dire s'il s'agit d'un vrai ou d'un faux, je pense au vrai pour ma part. Surtout lorsque je parle de l'Islam, j'ai en mémoire les soutiens de certains religieux musulmans à Hitler (images d'archive).
AdarJDN
Signaler
AdarJDN
Article extrêmement douteux dans le choix de ses mots et le ton général.
Wentolyn
Signaler
Wentolyn
Je me souviens d'avoir lu quelque part son intérêt pour l'Islam, finalement la seul religion intéressante a ses yeux. Mais alors du peu que j'avais lu, justement j'ai trouvé ça quelques part "amusant", si on peut dire cela comme ça, que ce symbole de Haine qu'Hitler représente trouve en l'Islam des qualités très.... "guerrières". Il en deviendrais presque un argument (facile forcément...) contre l'Islam pour ceux qui n'aime pas cette religion, alors qu'il tentait d'en donner un image positive :lol: !

Moom > Trop tard, même si c'est du pur brodé, difficile de le savoir vraiment. Mais merci de le souligner ^_^ !
moom
Signaler
moom
Document décrié pour être un faux de "François Genoud", connu pour être passe de "banquier du 3eme reich" à "banquier des Frères musulmans". D'ou le " positions étonnantes sur l'Islam (vision amicale) ".

Édito

Oeuvrant sous le pseudonyme d'Alfoux, je vous propose ici de découvrir les talents d'hier (oubliés) et les talents d'aujourd'hui et de demain. Des personnes intelligentes et proposant des écrits sortant des sentiers battus.

Archives