GAMEGOGUES : du Pron et des Meuporg

Catégorie : In My Opinion

Signaler
In My Opinion

 

Une news racoleuse de Gameblog titre "Cour Européenne : droit à la revente de jeux dématérialisés reconnu" : le contenu du titre est terriblement inexact !

Reprenons les éléments du titre :

"Cour européenne" . Laquelle ? Il s'agit évidemment de la  Cour de Justice de l'UE (CJUE). Mais il existe d'autres juridictions dont les mots sont "cour européenne". Je pense à la Cour Européenne des Droits de l'Homme (CEDH). Pourquoi râler sur ce point ? Pour une question de motivation. Les fondements (comprenez les texte) peuvent être radicalement différents. Le fondement retenu ici est celui du droit d'auteur et de son épuisement mais il aurait pu être autre. Au hasard, la limitation de la restriction des droits (article 18 de la Convention EDH)*.

L'arrêt ne mentionne pas les mots "jeux vidéo" mais "logiciels" : si les jeux vidéo ont revêtu la qualification de logiciels (même si c'est un peu plus que ça avec la jurisprudence Cryo), on peut y imaginer que des juridictions suivent un plaideur audacieux et appliquent un autre régime dérogatoire aux jeux vidéo. Je tiens à rappeler que il s'agit d'une décision européenne et il faudra voir si il s'agit d'une jurisprudence constante et si les juges européens sont suivis en la matière.

J'en profite pour vous faire part de mon opinion avant lecture intégrale de la décision.Reprenons la citation de la news :

Par son arrêt de ce jour, la Cour précise que le principe d'épuisement du droit de distribution s'applique non seulement lorsque le titulaire du droit d'auteur commercialise les copies de ses logiciels sur un support matériel (CD-ROM ou DVD), mais également lorsqu'il les distribue par téléchargement à partir de son site Internet. En effet, lorsque le titulaire du droit d'auteur met à la disposition de son client une copie - qu'elle soit matérielle ou immatérielle - et conclut en même temps, contre paiement d'un prix, un contrat de licence accordant au client le droit d'utiliser cette copie pour une durée illimitée, ce titulaire vend cette copie au client et épuise ainsi son droit exclusif de distribution. En effet, une telle transaction implique le transfert du droit de propriété de cette copie. Dès lors, même si le contrat de licence interdit une cession ultérieure, le titulaire du droit ne peut plus s'opposer à la revente de cette copie.

La décision rendue semble pencher pour la qualification de contrat de vente et de propriété plutôt que de contrat d'entreprise (alias la prestation de services) mais les mentions du "contrat de licence" rendent cette qualification incertaine : la licence n'a d'intérêt que si on n'est pas propriétaire de l'objet de la licence. Le point positif est que quelque soit la qualification retenue pour les opérations visées, la licence est accordée pour une durée illimitée.
Se pose alors la question de la réalité de cette "durée illimtée" quand la société n'existe plus. Idem pour la revente de licences. Les promesses et les efforts de Steam en la matière n'engagent pas toute une industrie.
Bref, pour plus de détails, il faut lire la décision en intégralité et attendre les prochaines salves des juridictions européennes.

En attendant mon analyse, je vous renvoie à celle de Dopamine qui livre quelques éléments.

*! Oui, je sais que c'est impossible que la décision concernée soit rendue par la CEDH qui ne peut être saisie qu'après épuisement des voies de recours nationales.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
In My Opinion

Tout le monde le sait : la 3DS XL sera commercialisée sans chargeur de batterie. Stéphan Bole (DG de Nintendo France) ne veut « pas pénaliser les millions de possesseurs de la DS".

Nintendo exclut les moins de 7ans, les gens qui perçoivent (10% de la population) ou ne supportent pas le relief , les gauchers, les gens qui ont revendu leur DS avec chargeur, les gens qui n'ont pas eu de DS,... Arrêtons de troller car en France, même si selon le directeur général adjoint Philippe Lavoué, il y aurait ainsi pas moins de 4 millions de chargeurs compatibles avec la 3DS XL, on est là pour analyser la légalité de la pratique

L'information du consommateur.

Ce profane qu'est le consommateur (comprenez un être naïf et candide) doit être suffisamment informé pour faire un achat de façon éclairé. Nintendo France y est obligé. La difficulté est de dire de façon claire et légale qu'il n'y a pas de chargeur dans la boîte et quels chargeurs  sont compatibles. Imaginez : vous avez une DS Tank. Votre papy vous achète une 3DS XL sans chargeur car il sait que vous avez une DS mais laquelle. Joyeux Noël 2012 !

Vente forcée et pratique commerciale illicite

J'ai lu que cette pratique constituait une vente forcée. Ce n'est pas de la vente forcée (art.R.122-1 du Code de la Consommation : envoi du produit et si pas de renvoi= achat) mais subordonner l'achat d'un produit à un autre est une pratique commerciale illicite (art.L.122-1 du Code de la Consommation). Mais je vous rassure dans l'index du code, c'est sous vente forcée.
Donc Nintendo risque de violer la loi française et de le payer cher.
Cas pratique : je n'ai aucune console portable, j'achète une 3DS XL. Je la recharge comment ?

Un fanboy apparaît et lance « pas de refus de vente ou de subordination » 

Breathless lance explications.

Je vais t'expliquer : seul l'alinéa 1er de l'article L.122-1 du Code de la Consommation nous intéresse :

Il est interdit de refuser à un consommateur la vente d'un produit ou la prestation d'un service, sauf motif légitime, et de subordonner la vente d'un produit à l'achat d'une quantité imposée ou à l'achat concomitant d'un autre produit ou d'un autre service ainsi que de subordonner la prestation d'un service à celle d'un autre service ou à l'achat d'un produit.

On s'en fout du refus de vente. Le texte vise le refus de vente et la vente subordonnée. Voilà comment tu dois lire le texte :

Il est interdit de subordonner la vente d'un produit à l'achat d'une quantité imposée ou à l'achat concomitant d'un autre produit ou d'un autre service ainsi que de subordonner la prestation d'un service à celle d'un autre service ou à l'achat d'un produit.

Attends ce n'est pas assez simple pour toi, la version du texte qui nous intéresse en l'espèce:

Il est interdit de subordonner la vente d'un produit à l'achat concomitant d'un autre produit.

On reformule l'énoncé : tu n'as aucune console portable (donc pas de chargeur), si tu arrives à allumer une 3DS XL sans rien acheter de plus; tu m'appelles.

Quid des prétendues économies de Nintendo ?

Faire un package coûte moins cher que de devoir "offrir" des chargeurs après une condamnation (avec des frais de justice bien lourds) et éventuellement de relancer la chaîne de production parce que on avait prévu une faible quantité.

Que risque Nintendo ?

 Sur ce qui est sûr : sur le plan pénal; une amende de 5è classe et des peines complémentaires. Après, sur le plan civil des dommages-intérêts. Sur la commercialisation comme pour les sanctions, tout dépend de ce qui est plaidé.
Mais des procédures dans plusieurs pays, ça peut faire changer Nintendo d'avis. Je pense aux class actions qui ont permis aux acheteurs américains d'Iphone 4, d'avoir la housse ou son montant je crois La peur de perdre vaut plus qu'une petite victoire. . A ce sujet, certaines sources  affirment que le chargeur ne serait peut être pas fournis aux Etats-Unis. N'oublions pas le  coût en termes d'image qui peut être lourd à terme. Tout ça pour économiser deux ou trois euros.

Voir aussi

Sociétés : 
Nintendo
Ajouter à mes favoris Commenter (9)

Signaler
In My Opinion

 

Au début, je ne comptais pas commenter l'actualité de l'E3 sur son blog, sauf shmup ou grosse annonce qui m'aurait bien plu. Mais, j'ai lâché un petit statut sur la conférence Konami, un mélange entre réaction à chaud et résumé de la taille d'un tweet. Puis, la lecture de plus d'infos m'apparait comme une précision intéressante.Alors, c'est parti pour un journal de bord sur les conférences de l'E3 dans un même article présenté de façon antichonologique :

Le jeu dont j'ai hâte de lire la preview : Ms. Splosion Man.J'aurais bien aimé une conférence Sega mais il y a bien des années que l'éditeur-ancien constructeur n'en fait plus. Dommage, le niveau des conférences n' était pas élevé cette année.Imaginez l''annonce des portages, des vidéos des 20 ansde  Sonic et Cap' avec l'annonce de la sortie immédiate de tous les Yakuzas (of the End et PSP) en Occident (fantasme personnel). Voilà ce qu'aurait pu être la conférence Sega pour l'E3 2011.Les actionnaires ne crieront pas à la dépense inutile.  En espérant une conférence en 2012 avec des jeux capables de raviver la flamme.

I.Nintendo.

A.Résumé à chaud: Un café ? Wii mais non ! L'addition SVP

B.En détails : 3DS=portages à outrance+"remakes" paresseux+suites sans imagination. Nintendo, ça recycle plus que toi.A propos de la Café/Wii U, je n'aime pas le nom même si il a un sens et qu'il s'inscrit dans la continuité de la Wii.Enfin, j'ai des grandes réserves sur l'ergonomie de la manette et le prix du package (ok hardware 360 en rumeur +pas de multitouch devraient diminuer le prix). Ah, j'ai encore une remarque, la bécane devrait accueillir des suites de jeux (Darksiders 2,...) de jeux PS3 et 360 (on dirait que la Wii 2 non HD non hifi non U est le fruit d'une nuit entre la Wii et la console de Microsoft). Pour un temps à cause d'une PS4/Xbox 720 ? Je ne pense car si un constructeur planche toujours sur une nouvelle console, le cycle de vie de 10 ans pourrait être vrai.

C.A lire : le résumé de CaféGaming

II.Sony

A.Résumé à chaud : Vita/Vista, même combat ?C'est quoi ce nom ?

B.Remarque : le prix d'appel de la NGP/Vita/PSP2  est enfin dévoilé (249$/299$ avec 3G) et est proche de celui de la 3DS.Côté jeu, Uncharted assure à nouveau le money shot pour encore me decevoir au final ? Sly confirme l'étape obligatoire du remake HD pour avoir une vraie suite...

C.A lire : Hasta la vita (barredevie.com)

 

III.E.A.

A.Résumé à chaud : osef des suites et du sport

B.Remarque : si j'ai suivi la conférence, c'est pour le jeu d'Insomniac Games qui est le Pixar du jeu grâce à Rachet. Over Strike n'aura montré qu'une vidéo sans gameplay. A suivre...

C.A lire : résumé sur barredevie

 

IV.Ubisoft

A.Résumé à chaud  : " ITS EU TOTALI NIOU EXPERIENCE"

B.Remarque : Beaucoup de suites mais la présentation détaillée de Rayman Origins a bien marché. C'est moi ou From Dust a été zappé de la conférence alors qu'il sort cet été (20/7/2011).

C.A lire : " la continuité dans la continuité" : le résumé de barredevie.com

V.Microsoft

A.Résumé à chaud : Kinect is everywhere

B.Remarque : Bing enfin sur 360.Ce moteur de recherche existe depuis combien de temps ?  On comprend facilement pourquoi Microsoft n'a pas aidé à imposer le HD-DVD. Deplus, faire une conférence pour les hardcore gamers aurait été facile : il suffisait d'annoncer en PAL tous les shoots nippons et autres trucs d'otak' dont on est privé...

C.A Voir : le trailer du Summer of Arcade (sorties XBLA de l'été)

 

VI.Konami

A.Résumé à chaud : Monsieur Kojima, vous pouvez vous sortir les doigts du cul et arrêter de nous pondre des remakes sans grand apport de jeux de la génération précédente (MGS, ZOE, Silent Hill,...) ? On attend toujours Z.O.E.3.

B.Précisions : les remakes éclipsent complètement les annonces de jeux nouveaux (Neverdead, nouveau Contra,...). Si ces remakes de jeux datant d'une génération sont discutables (bien vendus, ressortis pour les MGS et trouvables à bas prix), les arguments de vente sont discutables :l'argument du gameplay génial avec deux sticks est tendancieux pour Z.O.E., le deuxième épisode était parfaitement jouable et les utilisant déjà.J'aurais préféré avoir des précisions sur un mode 60 hz, un mode online pour  les duels ou des "scènes coupées.Mais non, ce métrosexuel qu'est devenu Kojima teasant  uniquement sur sa propre personne ne se concentre que sur le marketing bateau de "version HD+Trophés". A cette vitesse, le prochain remake aura lieu en 2015 avec le relief/3D et mode 2160p.

C.A lire : le résumé de Café Gaming

 

Voilà, je ne suis donc pas convaincu pas les conférences et j'attends d'en savoir plus sur les nouvelles consoles avant de craquer ou de m'acheter une borne d'arcade...N'allez pas croire que je suis blasé, les trailers de jeux téléchargeables m'ont fait plaisir surtout quand on donne une date (qui a dit From Dust ? ) et qu'il y a au moins un shmup (Super Stardust Delta).Et puis, comment être blasé, quand Atlus édite la version console de KOF 13 ?!

Vous pouvez voter pour miss E3 2011maintenant...

#ReporterGameblog

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
In My Opinion

Enfin, une véritable info des fuites pré-E3.Les anciens de Platinium Games ont révélé dans la nuit posséder depuis plusieurs mois un kit de developpement pour la prochaine Xbox.Rien de surprenant sauf que celle-ci se nomme Dreamcast 2.

Les papas de Bayonetta confirment l'alliance de Sega et de Microsoft, projet dormant depuis la première Xbox qui devait lire les jeux Dreamcast.Le coréen Samsung s'est associé aux deux géants notamment pour la fourniture de disques durs et de lecteurs de Blue Ray.Le trio a mis les moyens techniques : BR, 2 processeurs i7, double carte graphique et grosse quantité de Ram, espace de stockage de 1 To, relief 3D pour les Tv compatibles, rétrocompatibilité Xbox et 360, module tactile a "G.G"qui est un  nouveau VMU aussi puissant qu'un Iphone 4 (Game gear ou Giga Genesis, le nom n'est pas encore définitif),pas de zonage, ...

La console impressionne par la diversité de ses contrôleurs : nouvelle manette Xbox avec une croix digne de la Snes, Kinnect, ancienne manette 360 et clavier/souris.Il s'agit de séduire tous les joueurs et de leur proposer la configuration qui leur convient.De plus, les tradiotionnels tapis de DDR et autres flingues sont prêts et chacun joueur aura accès au Xbox live.Le meilleur reste à venir, la console sera disponible le lendemain de la conférence Microsoft dans le monde entier.

Le line-up de lancement est lui aussi alléchant car en plus de Super Chuch Rocket et Phantasy Star reboot intégrés à la console, il y aura :

Sonic Generations qui devient exclusif à la console avec de meilleurs graphismes

Headhunter 2 qui va chasser sur les terres de Snake et  Fisher

Jet Set Radio HD

Panzer Dragoon Manic (un danmaku version Sega)

House of the Dead 5D

Galgun 2 (avec un flingue)

un nouveau PuyoPuyo

Gear of wars 3 HD

Un nouveau in the Groove

Virtua Fighters 6

Space Harrier Climax

Le line-up de lancement n'est pas exhaustif et de nouvelles licences seront révélées très vite.Shenmue 3 a été développé dans le plus grand secret et sera disponible à la fin de l'année.

Source : Segaleaks

Plus sérieuement, cet article est un fake pour me moquer des sources très fiables et anonymes qui risquent leurs têtes pour nous informer.Finalement, on attend toujours la Wii Hifi.Au delà de cette dénonciation d'une pratique destinée à générer des clics, je tiens à critiquer les folles revélations la veille de l'E3  et qui font perdre au salon de son intérêt.Enfin, la liste de jeux critique le recyclage des mêmes vieilles licences, il y a d'autres mythes à ressuciter et de nouvelles licences à créer.Peu importe le support, ce qui m'intéresse, c'est d'avoir des jeux de qualité et un minimum originaux. Même si je suis assez pessimiste, j'espère encore un bel E3 et des babes canons. Parce ce qui me fait le plus rêver en termes de salon depuis quelques années, c'est plus le syncopant Tokyo Games Show.Annoncer Galgun 2 aux U.S., c'est un fantasme mais je veux de l'annonce qui surprenne vraiment et lire des impressions d'un jeu sur un stand obscur original et prometteur. J'hésite à finir avec un " E3, réveille toi !".

 

P.S.: Je viens de voir que la blague a déjà été faite ici.Segaaaaaaaaa, c'est moins mort que toi !

P.S.2 : Si cette Dreamcast 2 devait sortir, je ne pense pas être le seul à me jeter dessus. Des suites peut être mais un Panzer Dragoon version Cave, plus de PCiste qui râlent sur les manettes, c'est loin de me déplaire. Quant aux autres suites, si elles sont orginales pourquoi pas?! Mais vous remarquerez ma faiblesse face aux rail shooters.

#ReporterGameblog

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
In My Opinion

Etre contre la dématérialisation, aujourd'hui, c'est être un gros con.

Suite au hack du PSN,  une partie des gens a commencé à flipper pour ses données personnelles, moi le premier ; c'est légitime. La sécurité doit primer et d'un coup, les codes amis de Nintendo font moins rire, ou pas.

Mais, rejeter en bloc la dématérialisation comme le font certains, c'est jeter le bébé avec l'eau du bain.Je ne nie pas la pertinence de certains arguments comme la conservation du jeu au fil du temps.Sur ce point, deux remarques :

-Certains services sur PC (Steam et l'humble indie bundle) proposent de  télécharger le jeu. Hop, un coup de graveur, une copie dans le disque dur et vous pourrez sentir physiquement votre jeu !

-Vous voyez tous ces petits trucs écrits de façon microscopique du type « licence d'exploitation ».Il faut se mettre dans la tête que maintenant, on n'achète plus vraiment un jeu vidéo mais une prestation du service (« louage d'ouvrage » dans notre vieux jargon juridique).Sans rentrer dans les subtilités légales et des complications comme le droit de la consommation, la propriété intellectuelle et d'autres droits nationaux ou internationaux, le glissement d'une catégorie à une autre est clairement perceptible pour tous : regardez les DLC de merde (costumes, derniers niveaux), vous payez pour avoir accès à ce qui devrait être dans le jeu par défaut.

Puisque on parle de DLC, vous faites quoi des DLC de GTA IV ou de Strania (quota de shmup) qui tiennent plus lieu d'extensions que DLC ? Pour moi, c'est là que les adversaires de la dématérialisation se trompent : confusion du dématérialisé en général avec le online, le jeu en ligne, les services et les jeux uniquement disponibles en version dématérialisée.

Si acheter un jeu au format numérique au même prix que en boîte, on préfèrera prendre la version en magasin ou attendre une promo énorme comme sur Steam (jusqu'à 75% et des lots impressionnants).Mais pour moins et uniquement sur vos disques durs, vous aurez droit à des vieux jeux que vous avez retourné (osef), des remakes de jeux mal vendus, géniaux et disponibles (Ikaruga HD et Rez HD [shmup inside]) et ... des jeux originaux et qualité.

Prenons la plateforme au sens large, la dématérialisation aura profondément renouvelé en quelques années : Braid, Super Meat Boy, ilomilo, 'Splosion Man, Outland, ...

L'anti-dématérialisation sera côté de tous ces jeux d'un seul genre.Il ne connaitra jamais : Hard Corps: Uprising, Geometry Wars, Super Stardust, Scott Pilgrim, Flower, Pixel and Junk shooter, les Bit Trip,...Le jeu dématérialisé  peut être  de qualité et rentable.

 

Que reste-t-il en arguments à l'anti dématérialisation ? L'apocalypse, le diable : Onlive, c'est-à-dire la console dématérialisée ! Un truc flippant, tu l'crois ça ? Non, mais sous réserve de prix, sécurité des données et d'une ligne Internet. J'explique : si j'ai quelques réserves, ce service pourrait être l'El Dorado du joueur. Un remède à l'Obsolescence programmée , un remède à vos poches trouées : plus besoin de la dernière console ou de changer son ordinateur pour profiter des derniers jeux.Le jeu n'est peut être pas à vous mais vous allez jouer pour moins cher. Onlive n'est pas qu'un moyen de réduire la fracture numérique dans son pendant vidéoludique mais un moyen de mettre d'accord tous les joueurs : imaginez une comptabilité manette/clavier+souris/motion gaming/stick arcade, chacun s'y retrouverait.

Aujourd'hui, on trouve stupide de se priver d'un bon jeu car on n'aime pas la console sur laquelle il est sorti.Si on suit le raisonnement, il serait stupide de se priver du jeu dématérialisé.Le jeu online, je n'en parle pas, ça ne m'intéresse pas beaucoup.

Ajouter à mes favoris Commenter (8)

Signaler
In My Opinion

Alors que aucun shmup n'a été testé depuis un moment sur Gameblog (ça va faire deux mois que Deathsmiles est sorti en Europe), Gamekult est plus shmup-friendly que Gameblog et a publié il y a peu un test de Trouble Witches Neo dont on ne parle pas assez et moi un peu trop.

Alors que vaut ce test d'une presse généraliste qui a parfois écrit de la merde sur des jeux arcade ?

Points positifs, le jeu est testé, le gameplay est bien expliqué (carte=bombe, comparaison bienvenue mais obscure pour le néophyte) en particulier le système de cartes qui est bien détaillé.Les shmupeurs apprécieront la sélection comme jeu recommandé et la bonne note pour ce site. Le test  mentionne  clairement l'accessibilité du titre et la qualité du jeu en coopération. Louons aussi la mention des apports de la conversion qui sont explicites.

Puisque on parle de la conversion, parlons de ce qui fâche : le jeu est décrit comme « grand succès de la scène indépendante japonaise ».Pas faux mais pas juste. A l'origine, c'est un dojin, un jeu amateur. Précision inutile pour le néophyte mais quand on fait son boulot, on le fait bien et ça passe par l'exactitude !

Je ne m'attarderais pas sur la remarque sur « l'esthétique Flash », je ne sais pas trop quoi en dire. Par contre, les remarques sur le style cute t(h)em up sont bien lourdes. La mention de boobs est peut être synonyme de clics mais oublie que le cute them up a contribué à la diversification des shoot them up en termes de personnages et d'univers. Longtemps, on a râlé parce que on jouait trop sur l'aspect vaisseaux/militaires. Maintenant, c'est le contraire.

Mais le truc qui me gonfle, c'est la durée de vie, souvent jugée faible dès qu'on parle shmup. Gamekult en fournit un nouvel exemple significatif.

Listée comme point négatif et estimée à une demi-heure, cette première remarque est stupide et fausse en ce qu'elle ignore la rejouabilité (éléments subjectif, j'en conviens).

Le but d'un shmup n'est pas de le torcher vite avec des continus infinis. Il s'agit de finir le jeu en un seul crédit (pas de continue), puis une seule vie, puis de faire le plus gros score possible en multipliant les parties pour arriver au maximum suite à la découverte du bon placement et du personnage qui nous convient le mieux. Vous le voyez, cette tâche vous prendra du temps et varie selon chacun. L'auteur mentionne le scoring mais maintient que la faible durée de vie est un défaut.

Le propos n'est pas inhabituel mais semble mécanique. En effet, est mentionnée « une flopée de modes de jeu » qui allonge logiquement la durée de vie.

Pourquoi maintenir sans précision la durée de vie est faible pour un run  et n'est pas arrêtée une fois le dernier niveau fini ?

Certains vont croire que la presse vidéoludique généraliste n'aime pas le shmup ou en parle mal volontairement.Mais, ce n'est pas nouveau...

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Signaler
In My Opinion

La presse vidéoludique a enterré le shoot them up depuis plusieurs années, réduisant le genre à des vieux jeux ou des petits jeux.

Cependant, le shmup n'est pas mort, loin de là.Regardez les grosses sorties à venir : Child of Eden et Akai Katana sur Xbox 360.Certains m'objecteront que ce ne sont que quelques sorties, ils se trompent.En deux semaines, on a eu de grosses sorties au format dématérialisées : Troubles Witches Neo dont on a beaucoup parlé et Bangai-O HD: Missile Fury hier.

Je reste sur des sorties des derniers jours pour qu'on ne me reproche pas de radoter avec la sortie historique en Europe d'un jeu Cave.Vous connaissez son nom (v.l'image).

Je vous vois arriver, vous allez me dire que ces trucs pour vieux cons SM, ça se vend pas et vous vous trompez : Espgaluda II est sorti en Platinium, gamme qui ressort les meilleures ventes des mois précédents à bas prix.Néanmoins, en France, aucun shoot them up ne vend plus que le dernier Call of Duty...

Et l'actualité ne résume pas à une liste des sorties et leurs annonces (comme celle de Deathsmiles 2 aux Etats-Unis), Seisou Kouki Strania "dispose depuis peu d'un patch corrigeant plusieurs bugs, rééquilibrant le gameplay et proposant le support du 4:3." selon Shmup.com.

Du shmup à la télé, il y en a mais pas sur TF1.Nolife diffuse de nombreuses critiques (parfois de dojins et souvent de l'import) et des superplays (plus d'une dizaine sur cinquante)A ce propos, Lundi, 19h30, superplay sur Helfire, un shoot them up bien  dur des pervers de chez Toplan , pères du premier danmaku  (Batsugan).

SHMUP IS NOT DEAD ! Vous en êtes convaincus maintenant !

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
In My Opinion

Pour mon premier article, j'ai décidé de parler d'un des trucs permettant de faire de l'audience : le sexe. C'est aussi un des sujets de conservation préférée des gens car omniprésente dans les jeux vidéo. Extraits MSN[...] :

Kevin dit : Lolz g ht une gamecubeuh

Breathless dit : Non, on dit UN Game Cube !

Kevin dit : ba nan c une consol

Breathless dit : Nintendo a fait savoir qu'on disait UN Game Cube comme on dit un Game Boy.

Kevin dit : k mais dir un gameboy c nul

Breathless dit : Peut être mais c'est comme ça. Selon Nintendo, le terme de GameCube est au masculin (pour dire le système de jeu). Cependant, l'usage courant met le nom des consoles au féminin (pour dire la console).

Kevin dit : wé mé tu c pa pk le sex d consol é com ça

Breathless dit : Le constructeur est propriétaire du nom de la console, il a dit que son genre devrait au masculin.Il en a le droit.C'est son droit (pas seulement moral ?) sur son oeuvre qui lui permet d'en contrôler la divulgation, pour parler juridiquement.

Kevin dit :HAHAHA  MON gamecube a 128 bites


Breathless dit : Très drôle.Mais la langue  allemande est  plus raffinée car il existe trois sexes/genres :
Der (Masculin)/ Die (Féminin)/ Das (Neutre)

Et les constructeurs ont trouvé ça marrant :
Microsoft : Die Xbox, Die Xbox 360 (facile)
Nintendo : Das NES, Das Super Nes, Das N64, Der Game Cube, Der Game Boy, Der DS, Die Wii (Compliqué, non ?)
Sega : Das Mega Drive, Der Saturn, Der Game Gear, Die Dreamcast
Sony : Die PlayStation(1/2/3), Der PSP

Kevin vient de se déconnecter.

Note de Kevin:Cet article aurait pu s'appeler "DU CUL SUR GAMEGOGUES".On serait resté(s) dans le même domaine et la même pièce.Et puis, c'est plus vendeur.*
*NBB:Traduction approximative effectuée après correction de l'orthographe et article revu depuis sa parution sur « Gameblog est @vous »

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
In My Opinion

Shin Megami Tensei : Persona 3 Portable risque d'être une victime de la coupure du PSN.En effet, ce portage PSP débarque enfin en Europe.

Une fois de plus, la France est à la traîne en matière de sorties vidéoludiques :les distributeurs français ont décidé de ne pas proposer le titre, considérant que c'est un jeu de niche(s).

 

Seuls Ghostlight (l'éditeur européen) et Amazon  proposent P3P à la vente.Pour palier ce manque, une sortie sur le PSN  était prévue en maintenant que celle de l'UMD (le 29/4/2011).

C'est une solution pour contrer  les faibles stocks de Persona 3 Portable et de pouvoir satisfaire un public n'ayant pas de carte bancaire / ne voulant pas s'en servir sur Internet grâce aux cartes prépayées ou qui ne trouve plus le titre à prix abordable six mois après la sortie.

Même si le PSN est rétabli la semaine prochaine, il y a un risque que le jeu créé par Atlus soit amputé d'une partie de ses ventes.Il s'agit des ventes sur le magasin en ligne mais également d'un éventuel boycott de la part de certains joueurs.

En conséquence, les sorties des jeux Atlus en France pourraient remises en question (au moins en version dématérialisée) car pour les petits éditeurs et les jeux de niche(s), si il n'y a pas de grosses ventes très vite, ce sera plus difficile de sortir un autre jeu.

Le problème du PSN n'est pas l'instigateur du malaise autour de cette sortie mais donne un sacré coup au moral de tous ceux qui doivent attendre une sortie européenne et n'espèrent même plus de localisation française.Certaines mauvaises langues diront que si c'est pour avoir une version de Catherine censurée et  non localisée, mieux vaut ne pas sortir le jeu...

 

La PSP et la PS3 n'étant pas zonées, il y a fort à parier que les ventes de jeux imports augmenteront encore.

Pour finir sur une note positive, je tiens à faire remarquer la courageuse initiative de Ghostlight qui ose nous fournir le jeu malgré les difficultés et propose une édition collector des plus sympathiques (artbook de 48 pages, poster A3, 6 Artcards, T-shirt en cas de préco,...).

Les images viennent de Ghostlight, éditeur européen.La dernière est un horrible montage réalisé par mes soins.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

GAMEGOGUES : du Pron et des Meuporg

Par Breathless Blog créé le 23/01/10 Mis à jour le 03/07/12 à 19h32

GAMEGOGUES : du Pron et des Meuporg

Ajouter aux favoris

Édito

Gameblog, c'est de la merde.

Bienvenue sur GAMEGOGUES !

Twiiter

 

Archives

Favoris