Premium
Le blog de Choco : jeux vidéo, films, séries, animés

Le blog de Choco : jeux vidéo, films, séries, animés

Par ChocoBonPlan Blog créé le 19/12/12 Mis à jour le 02/12/16 à 19h49

Bienvenue sur le Blog de ChocoBonPlan consacré à l'actualité jeux vidéo, films, séries et animés.Retrouvez tous les bons plans jeux vidéo et avis des joueurs sur ChocoBonPlan.com

Ajouter aux favoris
Signaler
Pro Evolution Choco (Jeu vidéo)

Après une saison 2015 particulièrement réussie, Pro Evolution Soccer s'apprête à revenir d'ici quelques mois dans une version 2016 très ambitieuse. L'an passé, j'avais été particulièrement séduit par la qualité du gameplay qui renouait avec les grandes heures de la saga. Comme on dit, l'appétit vient en mangeant et c'est avec une faim de loup que je me suis rendu chez Konami France pour tester une version alpha du prochain PES. Alors, PES 2016, véritable évolution ou simple mise à jour ?

Note : tous les screenshot de cet article sont tirés de vidéos diffusées lors de l'E3 et disponibles sur YouTube

 

PES 2016 : la bataille pour le ballon

 

Cette année, outre les améliorations graphiques apportées à PES 2016 (pelouse de bien meilleure qualité, visages encore plus fins, nouveaux éclairages) attendez-vous à avoir du changement pad en mains. Si celui-ci ne se fait pas immédiatement ressentir, le jeu s'appuyant (heureusement) sur le solide gameplay de PES 2015, il saute rapidement aux yeux dès les premiers duels bien plus disputés que dans le passé. Fini le défenseur qui reste tétanisé façon Bruce Harper dans Olive et Tom après s'être pris un crochet ou un petit pont et vive le guerrier Gattuso ne lâchant jamais l'affaire. C'est simple vous pensez avoir gagné votre duel ? Erreur fatale. Désormais un défenseur mis dans le vent ne l'est jamais complètement et tentera par tous les moyens de vous arrêter, donnant l'impression de jouer sa vie pour la conquête du cuir.

Si je regrette l'absence de vrais tirages de maillots (oui vous savez, ça fait des années qu'on nous parle de ce truc et qu'on ne le voit toujours pas dans les jeux de foot...), je saluerai l'énorme effort apporté au niveau de la réactivité des joueurs se jetant désormais comme des morts de faim sur le ballon. Le combat de "bonhomme" revient au centre du jeu avec ce PES 2016 et il faudra bel et bien "aller au charbon", comme disait le regretté Thierry Roland, pour remporter vos duels. On va jouer des coudes plus que jamais. 

Et oui, c'est ça d'avoir mis le combat au centre du jeu, pfff la douleur est une simple information, relève toi simulateur

Et pour mettre en avant cette évolution de gameplay notable, les équipes de Konami ont triplé le nombre d'animations (avec des transitions d'animations en très net progrès) et mis au point un nouveau  moteur de collision particulièrement prometteur.

 

PES 2016 : des contacts qui font bobo

 

C'était l'un des points faibles qui a longtemps été reproché à la série PES, le moteur de collision se met enfin à jour avec une gestion des contacts en temps réel sans vilain script qui déterminait souvent par avance l'issue d'un duel. Désormais place aux issues indécises et aux animations multiples voyant les corps des joueurs voler dans les airs après un contact aérien ou encore glisser au sol en tentant de se rattraper avec leurs mains.

Et bim le tacle par derrière, espèrons que l'arbitrage saura sanctionner et juger le niveau d'agressivité des joueurs dans ce PES...

Mention spéciale également à l'animation des joueurs qui se relèvent en déséquilibre après une chute pour poursuivre leur effort en tentant désespérement de mettre un pied afin d'intercepter un ballon...ou une jambe. Et dans le cas de la jambe, inutile de vous dire que cette fois-ci les animations de chutes diffèrent toutes les unes des autres sans non plus en faire des tonnes. Un très bon point prometteur à voir toutefois en action avec des joueurs utilisant leur tactique au combien connue (et cheatée) du pressing permanent du Real Madrid...

L'année dernière, de nombreux joueurs ont eu besoin de passer par la case tuto pour s'adapter au gameplay de PES 2015, je poursuivrai sur ma lancée en tentant d'aller encore plus loin  avec PES 2016 :)

 

 

PES 2016 : un rythme de jeu fidèle à PES 2015

 

 

Au niveau du rythme et de la construction de jeu, PES 2016 possède de nombreuses similitudes avec PES 2015. Autrement dit, si vous avez joué à PES 2015 l'an passé, vous ne devrez pas être trop dépaysé au niveau de vos repères. Toutefois, il faudra compter cette fois-ci sur une intelligence artificielle bien plus présente en défense avec des joueurs couvrant nettement mieux leur couloirs et n'hésitant pas à utiliser leur corps pour empêcher des démarrages de course au niveau des couloirs. Déborder semblait particulièrement difficile dans cette première version testée mais comme chaque année, il faudra voir ce qu'il en sera dans la version finale et surtout en ligne encore une fois face aux Real Madrid et autres Bayern de Munich (vous comprenez pourquoi je joue avec la Chine, le Cerezo Osaka ou l'Ouzbekistan maintenant ?).

 Cela ne se voit vraiment pas sur ces images mais la pluie est vraiment réussie dans ce PES 2016, l'animation des filets est par contre à la rue, en image comme en vidéo

Par défaut (en mode automatique, 3 barres d'assitances) enchaîner le jeu à une touche de balle m'a également paru aussi simple que dans PES 2015. Toutefois,  avec des défenseurs bien plus présents physiquement, il me semble possible de vraiment réagir face aux joueurs abusant de ce style de jeu. Autre point positif, les fameuses frappes enveloppées R2 ne passent pas comme avant même si il faudra là encore vérifier leur efficacité dans le jeu en ligne et non face à l'IA.

Un mot également sur les gardiens et leur utilisation en manuel : ils réagissent beaucoup mieux avec des comportements plus adaptés aux situations (notamment sur les corners) et sur les frappes lointaines avec de nouvelles animations pour claquer le ballon en sortie et non en les repoussant dans l'axe. Enfin, la nouvelle caméra in game apporte également plus de lisibilité aux actions suivant beaucoup mieux le ballon et les mouvements des joueurs.

Voici la nouvelle caméra du jeu qui suit mieux l'action, à tester

Logiquement et dans la recherche de sensations encore plus poussées en termes de simulation, j'ai également pu tester le mode full manuel (FUMA pour les intimes, avec 0 assistances et tirs manuels). Et là pour le moment, il y a de quoi s'interroger même si je ne veux pas être alarmiste.

 

PES 2016 : des interrogations qui demeurent

 

 

Si dans l'ensemble PES 2016 me donne pour le moment toutes les raisons de croire que nous auront un très grand cru à la rentrée prochaine, je ne peux m'empêcher de m'interroger sur de nombreux points à commencer donc par le mode manuel.

En retirant toutes les assistances, je n'ai pas franchement eu la sensation d'avoir des joueurs totalement détachés du ballon et effectuant leur passe dans n'importe quelle direction à la puissance souhaitée. Si les frappes elles, restaient bien en manuel, la circulation de balle était bien trop facile pour une prise en main FUMA et ne permettait pas de placer le ballon vraiment où je le souhaitais. En comparaison par rapport à PES 2015, un grand pas en arrière a été fait de ce côté là donc. Etant donné qu'il ne s'agissait que d'une version alpha, j'attendrais toutefois mon prochain contact avec une version plus avancée pour vous confirmer si oui ou non Konami aura mis de côté un mode manuel joué pourtant par tout une communauté de joueurs.

Le mode FUMA est pour le moment resté aux vestiaires...

Autre interrogation et de taille : si je suis très confiant sur l'utilisation future de patchs permettant d'avoir un jeu irréprochable au niveau des licences, je reste sceptique sur le contenu lui-même du jeu : nombre de stades  (je pense qu'il faudrait doubler leur nombre au minimum, actuellement PES 2015 compte 20 stades), modes de jeu (qui seront dévoilés à la Gamescom) et tous les petits plus nécessaires à l'immersion.

Si l'ajout des célébrations sur les buts est bienvenue et bien foutue, je regretterai l'absence d'une véritable réalisation TV comme c'est le cas chez FIFA avec des ralentis tout simplement sublimes nous donnant l'impression de regarder un véritable match de football.

Une nouvelle fois, nous sommes partis pour avoir des ralentis bien inférieurs à ce qui se fait sur un FIFA, sérieusement, on est scensé voir où va le ballon là ? 

Et en parlant de ralentis, toujours aucune information sur un nouvel éditeur de ralenti "replay" permettant de mieux gérer ses vidéos et la création de compilations par exemple. La possibilité d'enregistrer son match pour le visionner avec une réalisation TV (afin de faciliter le commentaire des youtubers par exemple), la possibilité de réaliser des palettes tactiques façons Canal + pour analyser son jeu ou celui de son adversaire ou encore les améliorations autour du terrain (gestion de joueurs partant à l'échauffement, echauffement d'avant match, animations de joueurs sur le banc de touche etc...), les informations sur le jeu en ligne (nouveau système de division / progression / récompenses...)...sont autant de points sur lesquels je m'interroge encore.

D'une manière générale, ma principale interrogation réside dans le fait que si PES 2016 semble pour le moment avoir mis le paquet une fois de plus en termes de gameplay, j'ai quelques doutes quant au contenu propre du jeu qui devra encore une fois proposer quelque chose de bien plus costaud pour pouvoir tenir sur une saison entière. Et ne me parlez surtout pas du mode My Club que je trouve anti-PES et assez bon pour tenir 2 semaines à tout casser là où une ligue des masters en ligne pouvait me faire jouer au jeu une année entière.

 

Premier avis : Favorable

 

Plus qu'une mise à jour, PES 2016 semble bien parti pour évoluer de manière significative et conserver son titre de meilleur jeu de foot de l'année....sur le terrain. Car en dehors, nous verrons si cette année PES jouera du piano debout : modes de jeu, online, mode FUMA, nombre de stades, nouvelles options, nouvelle réalisation TV, animation des filets, traitement équivalent des commnautés PC, PS4 et Xbox One... Ce sont peut être des détails pour vous, mais cela veut dire beaucoup pour nous.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (28)

Commentaires

jomanyx38
Signaler
jomanyx38
bonjour a tous ?
uelqu'un sait s'il est possible de jouer avec les fleches et pas avec le joystick gauche svp ?

merci d'avance
harakiri_butai
Signaler
harakiri_butai
pardon je voulais dire le roulé de ballon latéral R2+direction à 90°
harakiri_butai
Signaler
harakiri_butai
Non , je joue avec les 2 joysticks aussi ...par exemble le roulé latérale de ballon a disparu!!
ChocoBonPlan
Signaler
ChocoBonPlan
Salut. Je dois t'avouer personnellement que je n'ai pas trouvé que PES 2015 ait perdu son "360°" par rapport au 2014. Je joue avec les joysticks donc peut être si tu joues avec les flèches ça se ressent davantage.

Quoiqu'il en soit sur le 2016 les mouvements des joueurs sont beaucoup plus naturels que dans le 2015 car + d'animations et transitions d'animations réussies, je n'ai vu aucun "mouvement brusque" par exemple, c'est vraiment très fluide et très réactif manette en mains. Pour les coups francs et les pénos je pense qu'ils sont partit pour ne plus y toucher. Personnellement, je n'utilise pas les pointillés pour tirer.
harakiri_butai
Signaler
harakiri_butai
Une grosse question à Chocobonplan (pour moi du moins)....le dribble à 360° est-il de retour? Parce ce que dans PES 2014, il était présent (un régal!) mais en bon kikoos, les développeurs ont jugé bon de le supprimer pour revenir aux années sombres et il n'y a donc que 16 ou 24 directions dans PES 2015 les mouvements ne sont plus assez naturels......
C'est inutile de le mentionner (on a tous vu les vidéos preview) mais ne pourraient-ils pas revenir à l'ancien système de coups francs et pénaltys parce que c'est la pure bullshit ces pointillés....
Thera
Signaler
Thera
J'ai bien été refroidis par Konami et son PES 2015. Ils nous avaient annoncé des MAJ récurrentes avec ajout de contenu. On a du avoir 3 stades à tout casser. Les autres MAJ, que pour MyClub. Konami et je jeu console, c'est terminé. Il vont continuer d'essorer les licences au maximum. Donc on va se bouffer du MyClub pour ce 2016 aussi...
JunXPS
Signaler
JunXPS
jouant principalement sur PC, ma grande interrogation se trouve sur cette version, aura t-on encore droit à une version en dessous des autres? la version PC du 2015 m'à laissé un mauvais arrière gout, surtout si on la compare au 2014 (que je préfère) sur PC déjà graphiquement, mais aussi, sur des éléments de gameplay étant moins bien dans le 2015, comme la gestion des contacs, le barycentre et autre, comme harakiri le disait le 2014 était vraiment plus simulation dans ce sens, et chaque équipe a clairement sa chance, prendre le real ou le bayern changera rien en ligne... on sait jouer ou pas.
harakiri_butai
Signaler
harakiri_butai
D'ailleurs je reviens pour souligner que , même si pes 2015 » fifa 15 pour moi, je trouve que pes 2014 était plus simu ...vous remarquerez que le dribble à 360° a disparu dans le 2015 mais présent dans le 2014..
Résultat : les mouvements redeviennent arcade..
Pour revenir à PES 2016 , on verra bien la démo....
MkitokoM21
Signaler
MkitokoM21
Je rejoins totalement l'avis d'harakiri_butait sur "des petits détails qui pourrisent l'expérience de jeux...pourtant facilement évitables"

Si l'on regarde bien, on se rend compte que quasiment tout ce qu'il faut pour faire un GROS jeu de foot, ont déjà été présents dans au moins un ancien opus mais pour x raison Konami les retirent au lieu de peaufiner.

- C'est le cas du mode entrainement qui était complet. Allant même jusqu'à proposer les règles du foot pour débutant.
- En 2006, Pes Management propose une Ligue des Masters (Saison) tout simplement excellente mais jamais reprise pour un pes "traditionnel" à part qlqs détails...

Et il y a beaucoup d'exemples:
la possibilité de choisir le nombre de spectateurs dans le stade, le tableau de bord, faire une coupe du monde avec la possibilité de faire ta sélection, le mode communauté, choisir la fréquence des transferts en LDM, gagner sa place sur le terrain d'entrainement dans le mode BAL, créer son stade, voir le banc de touche quand l'on fait start, etc.

"pas de Japon licencié ni je ne ligue alors que présent dans WE 2015"

- 15 ans que jme demande prq ?! J'ai demandé l'année dernière à Adam Batthi, il m'a dit prcq c'est une exclu' Asie...srx on vous la réclame depuis Tjrs, vous l'avez, donc y a pas à réfléchir. (merci les patchs)

J'aime PES depuis toujours mais bon c'est chiant à force d'être pris pour un âne.

Le gameplay c'est leur priorité et je suis d'accord pour dire que c'est le plus important mais ce n'est pas suffisant. les modes de jeu (et un peu moins de fake (licences) sont également importants. Le gameplay suffit à un joueur occasionnel mais un joueur régulier qui passe minimum 3 heures par jour sur le jeu, ne peut pas être satisfait. C'est un vrai problème puisque c'est ce profil de joueur dont pes a besoin pour sortir du gouffre. Ça son concurent la bien compris avec son Ultimate team, bien que pas exceptionnel, EA arrive à fidéliser et faire tenir des joueurs sur le jeu toute une année ! Peut-on dire la même chose de MyClub ?!
marcosolo
Signaler
marcosolo
Moi je suis revenu sur PES avec PES 2015 et je ne regrette pas certes je galère grave à maîtrisé le gameplay et toute l'opportunité des tactique mais j'ai une chose dans ma tête ma persévérance le résultat sera sur PES 2016, pour PES pour la seule et bonne raison le vrai foot se joue sur cette dernière, pour FIFA NO COMMENT !
bangy78
Signaler
bangy78
Fifa, même le 15 à encore un gros niveau, et la version 2016 de Fifa, a des retours très élogieux. Gc en août on verra
romalix
Signaler
romalix
Je ne pense pas retourner sur FIFA le fond de jeux ne me convient plus
ChocoBonPlan
Signaler
ChocoBonPlan
Pas sur de refaire le chemin inverse vers Fifa, je pense comme d'hab que tout va se jouer sur le contenu et les modes de jeu. Le gameplay pour moi depuis PES 2011 j'accroche alors...sans parler de la qualité des serveurs sur lesquels il y a des progrès à faire.
harakiri_butai
Signaler
harakiri_butai
Perso, je suis pas trop emballé par les "nouveautés" de FIFA 16 : no touch dribbling;les femmes ...
underteker68260
Signaler
underteker68260
Les joueurs fifa qui étaient partis sur PES vont je pense revenir sur fifa 16 que je sens énorme. ..
spink94
Signaler
spink94
J'ai revendu le 2015 il y a peu de temps de cela , c'est vrai que je l'ai trouver pas mal et en progrès .
ChocoBonPlan
Signaler
ChocoBonPlan
Harakiri butai : vraiment d'accord avec toi, ce sont tous ces petits "à côtés" mis bouts à bouts qui font la différence sur le long terme. Pourtant comme tu dis, il suffit simplement de remettre en place ce qui existait déjà comme le mode 2 vs 2 par ex. La liste est longue...
romalix
Signaler
romalix
J'ai quitter FIFIA en parti a cause de son IA (cpu) inexistante.
harakiri_butai
Signaler
harakiri_butai
heu je voulais dire "pas de japon licensié ni j-league alors que présent dans WE 2015" à croire qu'ils se foutent de notre gueule..
harakiri_butai
Signaler
harakiri_butai
Loin de moi l'idée de vouloir rabaisser pes 2015 qui était un assez bon cru....mais j'en ai ma claque de voir des défauts de gameplay "clairement voulus" par les développeurs car mieux réalisés dans les précédents opus : aucune inertie nécessaire pour les passes; la balle qui ne décolle plus assez pour les passes trop appuyées; trop d'appels de balle par l'IA; IA qui centre jamais; l'arc-en-ciel trop simple à réaliser (2xR3) et par tous les joueurs OMG; aucun réalisme dans l'animation des pénalties (gardiens comme tireurs), même dégeu; pas de japon ni j-league présent dans WE; le mode entraînement blaclé alors que sur ps2 complet...Et c'est pas fini...Heureux qu'on trouve des tutos (mais pas par konami)
Bref que des petits détails qui pourrisent l'expérience de jeu....pourtant facilement évitables
ChocoBonPlan
Signaler
ChocoBonPlan
L'année dernière beaucoup de joueurs FIFA sont passés sur PES et je ne pense pas que ça soit à cause d'une IA débile mais plutôt parce que les sensations et le gameplay étaient au rendez-vous.

Pour PES 2016 on poursuit sur cette lancée et il est ridicule de parler d'IA débile après à peine quelques heures de jeu...Surtout qu'il faut être précis : IA vs ordinateur, IA vs joueur ou IA en mode manuel...bref, surtout que tout est écrit au dessus et même évoqué en vidéo ;)
bangy78
Signaler
bangy78
Fifa va hausser sa version 2016 pour séduire les amoureux de foot, donc il va y avoir une lutte interessante.
Pour ce Pes 2016 l' IA toujours aussi débile ?
et il y a un truc que j'ai pas aimé dans la vidéo de GB sur les 30 plus gros jeux de 2015 , la partie ou l'on voit Pes, j'ai trouvé ridicule un passage avec Neymar.
Donc la démo sera plus que nécessaire.
romalix
Signaler
romalix
Oui effectivement vu comme ca, il n'y a pas vraiment de tirage de maillot, rien de réaliste du moins.
Mmmmmh je vois déjà mon milieux Pogba Verratti ,avec Varane derrière. Je commence à être impatient quand même.
ChocoBonPlan
Signaler
ChocoBonPlan
Merci mister, pour le tirage de maillot, je parle d'un véritable tirage avec (distorsion visible et réaliste du maillot, limite avec le maillot qui se déchire si un joueur tire trop fort). Pour les notes des joueurs je n'ai pas fait attention étant donné qu'elles évolueront d'ici la sortie du jeu. En revanche je peux te dire que Pogba est toujours monstrueux au milieu de terrain, physiquement il fait archi mal.
romalix
Signaler
romalix
Excellent, comme d'habitude choco.
Étant jour FUMA inconditionnel, ça ne me rassure pas tes commentaires, mais bon comme tu dit, ce n'est pas fini.
Par contre si je peux me permettre de te reprendre, on peut bien tirer les maillots dans les FIFA (j'y est jouer du 08 au 14 non stop)
A part ça, je reste optimiste, sachant que l’essentiel a étés fais sur le gameplay. Sinon, peut tu nous donner quelque note général des joueurs ? notamment Pogba, qui est depuis quelques années ma premiers recrue sur foot virtuel.

Édito

 

Gameblog de Chocobonplan.com      

 

 

 

 


 

Archives

Favoris