Le Blog de Belzedar

Par Belzedar Blog créé le 06/01/11 Mis à jour le 27/12/11 à 11h51

Ajouter aux favoris
Signaler

Une bien belle année 2011 en terme de jeux même si malheureusement, j'ai du reporter à 2012 un certain nombre de titres (Skyrim en tête), faute de temps. Etablir  mon top 10 de l'année n'a néanmoins pas été si difficile que ça, sauf peut être pour le podium.
Petite précision, ce top concerne les jeux auxquels j'ai joué en 2011 et ce quelque soit leur date de sortie.


10ème : Beyond Good  and Evil HD
 


Machine : X360 (XLA)
Sortie : 02/03/11
Développeur : Ubisoft
Editeur : Ubisoft


Remake HD de l'excellent BGE sorti sur consoles 128 bits, BGE HD se contente uniquement (comme l'immense majorité de ce type de remake) de proposer des graphismes qui ne piquent pas les yeux sur nos beaux écrans plats avec en bonus un frame rate enfin constant (heureusement !).
On se retrouve donc devant le même titre qu'en 2003, c'est à dire un jeu d'aventure au style unique ! Le gameplay est varié (même si les phases d'action ont vieilli), le tout proposé dans un style graphique enchanteur (Michel Ancel oblige).
Vivement la suite sur PS4/720 !

 

 

9ème : Halo : Combat Evolved Anniversary


Machine : X360
Sortie : 15/11/11
Développeur : 343 Industries
Editeur : Microsoft


Encore un remake d'un jeu de la génération passée mais quel remake et surtout quel jeu !  Halo est tout simplement le titre qui a redéfini le FPS console : un gameplay varié (avec très peu de couloirs et beaucoup d'espaces ouverts), une maniabilité  totalement adaptée à la manette et un scénario palpitant doté d'un univers incroyable.

Anniversary est donc l'adaptation parfaite du premier Halo, le tout accompagné d'un moteur 3D totalement retravaillé. Petit plaisir supplémentaire, les développeurs ont eu l'excellente idée de permettre au joueur de switcher n'importe quand sur l'ancienne version, ce qui permet de se rendre compte du boulot réalisé au niveau du moteur (même si on se situe un cran en dessous de Reach). Seul reproche : de rares chutes de frame rate lors de moments chauds (et le plus souvent en coop)!

Un superbe remake donc à réserver aux fans de la série et à ceux pour qui l'expérience solo des Call of Duty et autres Battlefield est une horreur !

 

8ème : Gears of War 3
 


Machine : X360
Sortie : 20 septembre 2011
Développeur : Epic
Editeur : Microsoft


On l'aura attendu ce Gears 3 ! Après près d'un an de report dû en partie au désir de Microsoft d'avoir une grosse exclu pour la fin d'année, je dois dire que j'attendais ce jeu de pied ferme malgré la crainte d'avoir un Gears 2.5 et au final, c'est un peu le cas...
La campagne est sympathique à défaut d'avoir des scènes vraiment marquantes (le ver de Gears 2 restera dans les annales) et une fin réussie (la conclusion est décevante et demeure beaucoup trop ouverte pour un jeu censé boucler une trilogie). Même analyse pour le multi qui est très similaire à celui du second volet, en mieux il est vrai (notamment le mode Horde vraiment sympa).

Au final, Gears 3 reste un bon jeu, très carré techniquement et doté d'un multi garantissant de longues heures de carnage entre amis, mais le syndrome 2.5 est vraiment trop présent...

Juste pour conclure, petit coup de gueule contre les DLC qui sont beaucoup trop chers (notamment Raam's Shadow) aux vues du contenu proposé (mais comparé à ceux des COD, il est vrai que le contenu peut paraît princier)

 

 

7ème : Deus Ex Human Revolution
 


Machine : PS3
Sortie : 26/08/11
Développeur : Eidos Montréal
Editeur : Square Enix


J'ai beau avoir fait les deux premiers Deus Ex, j'avoue que je n'attendais pas vraiment ce titre annoncé comme le renouveau de la franchise. Et puis, j'ai fini par être intrigué par ce Adam Jensen et sa voix caverneuse résonnant dans des trailers magnifiques comme sait les faire Square. J'ai donc craqué dès la sortie et je dois dire que je n'ai pas regretté mon achat !

Malgré des défauts évidents (moteur 3D faiblard, animations minables, boss inutiles et incohérents) difficilement admissibles pour un projet de cette envergure, j'ai vraiment apprécié ce Deus Ex notamment grâce à son héros ultra charismatique, sa musique somptueuse et les réflexions d'ordre sociales et philosophiques amenées par le scénario.

J'attends désormais Eidos Montréal au tournant, les développeurs n'ayant pas le droit à l'erreur pour la suite de la franchise...

 

 

6ème : Portal 2
 


Machine : PS3
Sortie : 21/04/11
Développeur : Valve
Editeur : EA


En désespérant de voir un jour débouler Episode 3/HL3, j'ai au moins pu goûter aux joies d'un titre Valve cette année, l'excellent Portal 2. Suite chronologique du premier volet, nous revoilà dans la peau de Chell essayant désespérément de s'échapper des labos Aperture.

Reprenant les mécanismes du premier volet, Valve a réussi à renouveler le challenge grâce à l'introduction de nouveaux éléments de gameplay (ces bons vieux gels) tout en conservant une ambiance unique avec une Glados toujours aussi sarcastique. N'oublions pas l'excellent mode coop (distinct du solo) qui assure près de 5 bonnes heures de bonheur à partager avec un pote.

Seul petit bémol, une challenge un poil trop facile (comparé au premier Portal) et quelques zones (les chapitres rétros) qui traînent un peu en longueur.

Il ne me reste plus désormais qu'à rêver à un Half Life regroupant Freeman, Alyx et Chell mais je m'égare là...

 

 

5ème : Uncharted 3
 


Machine : PS3
Sortie : 2/11/11
Développeur : Naughty Dog
Editeur : SCE


Honnêtement, après sa présentation à l'E3 et avant même d'y avoir  joué, j'étais persuadé que les nouvelles aventures de Drake seraient un candidat sérieux au titre de GOTY 2011. Et pourtant, il n'est même pas sur le podium... .

Alors oui, Uncharted 3 est un excellent jeu, techniquement parfait pour de la PS3, le tout assaisonné d'un gameplay carré ayant fait ses preuves. Mais, à l'instar de Gears 3, ce jeu souffre du syndrome 2.5 avec ses situations milles fois vues et qui ne surprennent plus (à chaque saut, on a doit à une chute) et son scénario qui, bien que sympathique, n'est pas aussi épique que celui du second volet. Et je ne préfère pas évoquer l'aspect purement artistique, un bon cran en dessous de celui d'Among Thieves (en même temps, U2 avait mis la barre tellement haut...).

J'adore Drake et je ne serai pas contre un quatrième Uncharted (Golden Abyss ne comptant pas) mais il est temps de revoir en profondeur le gameplay. Fort heureusement, Naughty Dog semble l'avoir compris en jouant l'alternance avec l'ultra prometteur The Last of Us...



4ème : Catherine
 


Machine : PS3
Sortie : 26/07/11 (import us)
Développeur : Atlus
Editeur : Atlus


Elle m'aura fait fantasmer la belle Catherine avec ses nombreux trailers. Alors, imaginez ma joie lorsqu'Atlus a annoncé que le jeu serait distribué aux Etats-Unis (à l'époque, la sortie européenne n'était pas envisagée). Ni une, ni deux, la version Deluxe (et son magnifique caleçon que je porte au moment où j'écris ces lignes) est commandée !

On  se retrouve donc devant un titre beaucoup plus profond qu'il n'y paraît et qui n'est en aucun cas un  jeu érotique comme le laisse supposer le marketing. J'ai donc été envoûté par le  scénario et ses dialogues si contemporains, j'ai ragé devant certains puzzles à la difficulté hallucinante et j'ai si souvent hésité devant certains choix cornéliens... . Mais au final, l'expérience fut dure mais ô combien agréable et rafraîchissante !

Malgré tout, il faut bien reconnaître que le jeu a quelques défauts gênants, en premier lieu une trop grande répétitivité des phases de gameplay puisqu'on alterne toujours selon le même schéma puzzles/phases de dialogue. Par ailleurs, je ne peux que regretter l'absence des doublages japonais (ce qui nuit à l'ambiance) même si les acteurs américains ne sont pas aussi mauvais que ce que je craignais.

Au final, Catherine n'est pas forcément destiné à tous mais les vieux cons comme moi, proche de la trentaine, y trouveront leur compte (à condition de ne pas être allergique aux puzzles vicieux) et auront vite fait de s'identifier à ce pauvre Vincent, partagé entre la pulpeuse blonde Catherine et la froide  brune Katherine (que j'ai finalement choisi)...

 

 

3ème : Dragon Quest V : la fiancée céleste
 


Machine : NDS
Sortie : 19/02/09
Développeur : ArtePiazza
Editeur : Square Enix


DraQue V sur le podium, WTF ! ? Lorsque j'ai débuté l'aventure, je n'aurai jamais imaginé autant apprécier ce soft. Il faut dire que ce cinquième épisode d'une saga mythique a près de 20 ans d'âge (le jeu est sorti en 1992 au Japon sur SNES) même si ce remake DS fait honneur à la portable de Nintendo.

Sinon, que dire à part qu'il s'agit du meilleur épisode de la série qu'il m'ait été donné de jouer (je précise que je n'ai pas encore fait DQ IX) et qu'à mes yeux, il s'agit d'un des meilleurs JRPG tout simplement. Bien que doté d'un scénario très classique (le manichéisme étant une marque de fabrique de la série), on ne décroche jamais du début à la fin et c'est avec émotion que l'on assistera à la conclusion du jeu qui nous aura tout de même fait incarner trois générations de héros.

Je n'évoquerai pas le gameplay qui obéit à tous les codes de la série (combat au tour par tour et difficulté assez élevée nécessitant de longues séances de leveling) sauf peut être pour signaler qu'il est possible de recruter les monstres combattus (de façon aléatoire cependant) afin de les intégrer à l'équipe, ce qui est toujours sympa !

Je recommande donc à tous les fans de JRPG old school ce jeu qui est à la fois mon coup de coeur de l'année et le médaillé de bronze de ce classement.

 

 

2nd : The Witcher - Enhanced Edition
 


Machine : PC
Sortie : 16/05/08
Développeur : CD Projekt
Editeur : Atari


Faute d'avoir un PC suffisamment correct pour jouer à The Witcher 2, je me suis laissé tenter par le premier volet des aventures de Geralt de Riv, sorti il y a déjà quelques années. Habituellement, je ne joue quasiment jamais sur PC (hardware pas à jour) mais j'avoue que ce jeu m'a clairement fait réfléchir à l'éventualité d'investir dans une tour digne de ce nom.

Pour en revenir au jeu, The Witcher est un très grand RPG au scénario prenant, à la durée de vie très correcte et au gameplay soigné (malgré un système de combat un brin étrange mais auquel on finit par s'habituer). L'univers est également très profond avec un bestiaire très lovecraftien qui change de la fantasy occidentale.
Côté technique, le jeu a forcément vieilli mais il a au moins le mérite de tourner de façon exemplaire avec des loading devenus quasi inexistants (alors qu'avant le patch 1.5, il semblerait que les temps de chargement étaient légions et surtout très longs).

J'ai donc vraiment hâte de m'essayer au second volet, sur X360 cette fois-ci, surtout aux vues des excellentes reviews. Vivement 2012 !

 

 

1er : Yakuza 4
 


Machine : PS3
Sortie : 18/03/11
Développeur : Sega
Editeur : Sega


La surprise de ce top (même pour moi) car je n'aurai jamais cru prendre autant de plaisir sur ce 4ème volet de Yakuza. En fait, j'avais beaucoup aimé les deux premiers épisodes sur PS2 mais à contrario, Yakuza 3 m'avait vraiment déçu sur PS3, la faute notamment à un rythme de jeu plombé par des phases niaises et interminables (brûlez ces maudits orphelins ! ! !). Je n'étais pas le seul apparemment et Nagoshi l'a bien compris en corrigeant le tir de façon exemplaire !

Yakuza 4, c'est pour moi près de 50h de jeu à arpenter les rues de Kamurocho en compagnie des quatre personnages jouables, le légendaire Kazuma, le charismatique Akiyama, la brute Saejima et le beau gosse Tanimura. La quête principale est très agréable et réserve son lot de retournements de situations totalement improbables (une marque de fabrique de la série) et les à côtés sont juste monstrueux (j'ai passé près d'une dizaine d'heures à gérer  mon club d'hôtesses). Et puis le final est tout simplement exceptionnel avec un combat qui est une synthèse de ce qui se fait de mieux dans la série.

Bien sur, tout n'est pas rose puisque techniquement, le jeu a des défauts, notamment un moteur 3D passable avec des animations souvent  ridicules (part contre, les visages durant les cut scenes sont sublimes). Mais en fin de compte, le fan passera outre tant le reste du jeu est exceptionnel !

Reste plus qu'a attendre patiemment Yakuza 5 (Dead Souls, prévu en 2012, étant un spin off plus ou moins raté) en espérant cette fois ci que techniquement, le jeu ait évolué ...

 

 

Ma déception 2011 : Dragon Age 2
 


Machine : PS3
Sortie : 11 mars 2011
Développeur : BioWare
Editeur : EA



Ah Dragon Age Origins, que de souvenirs merveilleux pour un titre qui fut mon GOTY 2009. Alors, imaginez avec quelle impatience j'attendais sa suite, sachant en plus que BioWare est un studio pour lequel j'ai une très haute estime. C'est donc avec bonheur  que j'ai inséré dans ma PS3 le Blu Ray de ma Signature Edition mais après quelques heures, j'avais déjà déchanté !

En effet, les défauts, ce DA2 les accumule de façon dramatique :

  •  Plus aucune stratégie durant combats mais du bourrinage sans intérêt
  •  Aucune variété dans les décors qui se répètent durant les trois actes que comptent l'aventure (on retrouve la même grotte recyclée à l'infini)
  • Système de dialogue ultra simplifié (et romances ratées) et party banter insuffisant
  • Un personnage principal pas charismatique pour un sou
  • Un scénario ennuyeux et qui traîne en longueur


Bien entendu, tout n'est pas à jeter puisqu'il reste quelques persos sympathiques (Isabela, Varric, Cassandra) et un univers toujours aussi profond (mais trop peu développé) mais c'est insuffisant pour sauver ce jeu qui est un ratage total.
La seule bonne nouvelle, c'est que malgré des ventes correctes (près de 2 millions il me semble), le studio a bien compris qu'il s'était planté et aux vues des diverses déclarations des développeurs, j'ai l'espoir de voir la série renaître de ses cendres avec le troisième épisode...

 

 

Mes plus grosses attentes 2012 :

  • Mass Effect 3 (360)
  • The Last of Us (PS3)
  • The Witcher 2 (360)
  • Bioshock infinite (360)
  • FF XIII-2 (PS3)
  • Kingdoms of Amalur (360)
  • Episode 3/Half Life 3, Mirror's Edge 2, Shenmue 3 (I want to believe)


                 

                                                    

       

                  

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler

Ca y est, après de longs mois d'attente, le premier trailer de The Hobbit est enfin en ligne:

Ca s'annonce vraiment bien et j'avoue que ce trailer m'a franchement rassuré (même si je n'étais pas vraiment inquiet). D'ailleurs, mention spéciale au superbe chant des nains qui accompagne ces images.

Seule ombre au tableau, il faudra encore patienter un an avant de découvrir la première partie du diptyque Bilbo puisque cette dernière sera en salle  le 12 décembre 2012 (et la seconde le 11 décembre 2013)...

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler

Après Shallow Life, que j'estime comme beaucoup décevant, Lacuna Coil s'apprète à sortir le 24 janvier prochain son nouvel album, Dark Adrenaline.

Ca fait un bon mois maintenant que le 1er single, Trip The Darkness, a été mis en ligne mais pas le clip qui vient seulement d'être diffusé :

 

 

 

Perso, j'aime assez, ce titre me faisant sérieusement penser à Karmacode pour la musqiue et à Comalies pour les paroles. Reste plus qu'à espèrer que le reste de l'album soit de qualité équivalente...

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler

MAJ: il reste une place disponible, un Gear motivé?

Acquéreur comblé de Gears of War 3, je recherche des volontaires pour une session de Horde, ou devrais je dire pour une soirée complète de massacre. Je m'explique, le but est de venir au bout des 50 vagues de la Horde, et ce, sans temps mort ou interruption.
Je recherche donc trois joueurs motivés (mon fidèle coéquipier de multi ayant déjà répondu présent)  pour une session programmée samedi prochain. Vous trouverez ci dessous les détails de la soirée :

- Début des hostilités : samedi 8 octobre à 20h30
- Durée approximative : 2h30
- Difficulté : Recrue (on va en chier tout de même, croyez moi)
- Récompense : Succès « enrichi et vitaminé » (10G) + un sentiment de devoir accompli
- Carte : Trashball (la mieux adaptée selon moi à la Horde)



Je précise que l'ambiance se doit d'être bon enfant même si passé la vague 20, il faudra jouer sérieux. Par ailleurs, je remercie les personnes intéressées de me confirmer de façon définitive leur présence ainsi que leur disponibilité sur le créneau horaire (2h30 à investir tout de même). Je dis ça car ça casserait l'ambiance de quitter la session et d'abandonner les survivants à une meute de locuste déchaînée...

Et sinon, je précise que je joue souvent durant la semaine (mais en soirée uniquement) à Gears, que ce soit en Horde, deathmatch ou autres modes multi. Du coup, n'hésitez pas à m'ajouter si vous souhaitez dégommer du locuste/CGU. (Gamertag : Belzedar 32 avec un espace entre le r et 3).

 

Voir aussi

Jeux : 
Gears of War 3
Ajouter à mes favoris Commenter (11)

Signaler

Avec la sortie du DLC final de Mass Effect 2 il y a plus d'un mois, je pense qu'un petit récapitulatif pouvait s'imposer car le nombre de contenus téléchargeables proposés par Bioware est tout de même assez impressionnant. Je vais donc dresser ici un petit listing de ces derniers, le tout agrémenté de mon avis personnel sur leur intérêt.

Avant de débuter, je tiens à préciser que les joueurs PS3 ont  l'immense privilège de disposer de l'intégralité des DLC (mis à part Arrival) sur la galette du jeu. Du coup, cet article n'aura que peu d'intérêt pour eux.

 

Réseau Cerberus (gratuit pour une copie achetée neuve ou vendu 9,99€):

Plus qu'un simple DLC, le Cerberus Network est en fait un droit d'accès à plusieurs contenus disponibles dans les trois mois ayant suivi la sortie de Mass Effect 2 en janvier 2010. Dans les faits, il s'agit d'un code à activation unique présent dans toutes les boîtes du jeu. Une fois enregistré, vous pourrez donc télécharger les packs suivants:

Zaeed Massani :

Il s'agit tout simplement d'un nouveau personnage recrutable. Dans les faits, cela vous donne accès à une nouvelle mission de loyauté (le recrutement de Zaeed à Omega est automatique et ne donne pas lieu à une quête) qui s'avère très classique et pas fondamentalement passionnante. Le personnage en lui même ne m'a pas vraiment emballé, surtout que contrairement aux autres membres de votre team, on ne peut pas entamer de vraies discussions avec lui, ce dernier se contentant de répliques automatiques


Site du crash du Normandy :

une quête annexe très rapide et sans grand intérêt dans laquelle vous devez récupérer une vingtaine de dog tags des membres de l'équipage du premier Normandy qui ont perdu la vie lors de l'attaque des récolteurs.


Firewalker Pack :

Ce contenu vous permet de récupérer le Hammerhead, le véhicule remplaçant le Mako du premier Mass Effect. Bioware nous avait vendu du rêve mais comme tout contenu gratuit, la réalité est tout autre. En effet, une fois l'engin récupéré, vous aurez accès à seulement quatre petites quêtes annexes guère passionnantes. Néanmoins, il faut reconnaître que le Hammerhead se manie bien et du coup, on peut regretter que Bioware n'ait pas mieux exploité son potentiel.

 

Arc Projector :

Pas grand chose à dire si ce n'est qu'il s'agit d'une nouvelle arme lourde que je juge peu efficace.


Pack d'assaut Cerberus :

Encore des items, à savoir une armure et surtout une arme, le Shotgun M22 Evicerator qui s'avère à l'usage très efficace.

 

En résumé, l'ensemble des contenus du réseau Cerberus s'avère sympathique, à condition de ne pas dépenser le moindre centime pour l'obtenir. Les amateurs d'occasion peuvent économiser leur argent...

 

-DLC item selling:

Bioware et EA ont bien entendu cédé aux sirènes de l'argent facile en proposant un certain nombre de packs d'objets et autres skins  tous plus inutiles les uns que les autres. Vendus 2 € à l'unité, je les évoque dans un souci d'exhaustivité mais il n'y a absolument aucun intérêt à les acheter, si ce n'est une réelle volonté de faire un don à EA...

Equalizer Pack :

set d'armure qui a la particularité de proposer une visière particulièrement laide

 

Aegis Pack :

composé d'un fusil sniper et d'une armure

 

Firepower Pack :

composé d'un flingue, d'un fusil d'assaut et un shotgun

 

Alternate appearance  1 :

un nouveau skin pour Garrus, Thane et Jack

 

Alternate appearance 2 :

un nouveau skin pour Tali, Miranda et Grunt

 

Venons en maintenant aux véritables packs de contenus qui sont au nombre de quatre :



 Kasumi Stolen Memory (7 €) :

Il s'agit ni plus ni moins d'un nouveau personnage recrutable, la belle voleuse Kasumi Goto. A l'instar de Zaeed, son recrutement est automatique (il faut juste se rendre à la Citadelle) mais une nouvelle mission de loyauté est proposée. D'une durée de vie bien plus conséquente que celle du père Massani, elle a le mérite d'être assez originale et très agréable à jouer. Dans la section regret, dommage qu'on ne puisse pas engager de conversation (et donc entamer une romance) avec Kasumi, surtout que la petite japonaise est très sympathique avec sa personnalité de voleuse espiègle.

 

 Overlord (7€) :

Ce DLC propose une nouvelle quête annexe d'une durée conséquente (comptez 2h) qui s'avère très bien menée. Alternant les passages à pied et en véhicule via l'Hammerhead, Overlord dispose d'un scénario intéressant se concluant par un finish assez marquant et ce, même en l'absence de liens scénaristiques avec la quête principale.  Un contenu que je recommande même si son prix est un brin élevé


The Lair of the Shadow Brocker  (10 €) :

Si vous ne deviez acheter qu'un DLC, ça serait sans hésiter celui-là. Centré sur Liara et sa lutte contre le courtier de l'ombre, ce DLC est exceptionnel, que ce soit au niveau du scénario (avec de bons passages bien fan service) ou au niveau du gameplay. Par contre, je conseille tout de même la lecture préalable du comic Redemption, sous peine de passer à côté de certains éléments du scénario...


Arrival (7€)

Présenté comme le dernier contenu de Mass Effect 2, Arrival s'avère être une petite déception. Assez court (1h30 sans se presser), il est trop classique au niveau gameplay avec ses phases de gunfights à outrance. Néanmoins, le fan pourra difficilement faire l'impasse puisque la conclusion de ce DLC laisse présager, de façon claire,  ce que sera le prologue de Mass Effect 3. A vous de voir si ça justifie de payer le prix demandé...




Enfin, je voudrai revenir sur Mass Effect Genesis:

Pour ceux à qui Genesis ne dit rien, il s'agit du comic interactif intégré à la version PS3 de ME2, qui est censé nous faire revivre les éléments du premier ME. D'une durée de 15 min, Genesis est une blague et est vendu près de 4 € ! ! ! Pour info, c'est le prix de ME1 sur Steam et pour quelques euros de plus, vous n'aurez aucun mal à le trouver sur 360.
Bref, autant je pouvais comprendre l'intérêt sur PS3, autant sur PC et 360, pas du tout, surtout vu le prix demandé ! Une honte, tout simplement ! ! !


En conclusion, le coût effectif de ME2 pour celui qui aurait acheté tous les contenus disponibles :

      ME2 (360) : 70 € 
+ item selling : 10 €
+ DLC quêtes : 31 €
+ ME Genesis : 4 €

Total : 115 €


Même si certains contenus valent le coup, vous avez encore la preuve ici que les DLC, c'est tout de même une belle arnaque pour les joueurs. Enfin, je précise qu'il n'est pas impossible de voir dans le futur (au hasard juste avant la sortie de ME3) des promotions temporaires, à l'instar de celle effective à Noël dernier où tous les DLC étaient proposés à 2€ pièce...

 

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler

Comme vous le savez, The Hobbit, qui sera un dyptique, est actuellement en cours de tournage en Nouvelle-Zelande.

Actuellement, Martin Freeman, qui joue le rôle de Bilbo, a dû retourner en Angleterre pour tourner la fin de la saison de la série Sherlock Holmes. Du coup, certains s'accordent quelques moments de détente sur le plateau:

La première partie de Bilbo le hobbit sortira en décembre 2012. Et oui, encore beaucoup de patience...

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler

Un des rares points positifs de Dragon Age 2 reste sans contexte sa musique composée par Inon Zur. Déjà à l'oeuvre sur Origins, les compostions de Zur sont une fois encore de haute volée et ce malgré le délai de composition raccourci alloué par la production (le compositeur s'en été d'ailleurs plaint peu de temps avant la sortie du jeu).

D'un point de vue musical, on remarque immédiatement la patte de Zur, avec beaucoup de compositions aux sonorités très proches de celles de Origins. Néanmoins, et à l'instar du scénario du jeu, elles se veulent moins épiques et plus sombres.

Je précise enfin que la partie chant est assurée par Aubrey Ashburn qui nous avait déjà gratifié de sa magnifique  voix dans Origins.

En conclusion, je vous propose une sélection des thèmes les plus marquants du jeu et qui sont un véritable régal pour les mélomanes en herbe.

DA 2 Main Theme
: un thème d'ouverture peut être un peu moins marquant que celui d'Origins mais déjà très représentatif du reste de l'OST, aux sonorités assez sombres.

 

 

 

Love Scene : une piste magnifique qui accompagne la conclusion de la romance de Hawke.



 

Rogue Heart: un superbe morceau pouvant être considéré, selon moi, comme un hommage à Isabela.

  



 

Fenris Theme : j'ai beau ne pas apprécier le personnage, la musique qui lui est associée est magnifique.

 



 

Ending : la petite déception de cette OST. Pour cette composition très particulière, Inon Zur a extrait la voix de Florence Welch (de Florence and the Machine) de la chanson « I'm not calling you a liar » pour la remixer sur une partition musicale inédite. Je n'arrive pas à accrocher et je trouve que cela marque une rupture avec le reste du jeu et la superbe voix de Ashburn.

  



 

En bonus, I'm the one, la chanson de fin d'Origins qui est somptueuse.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler

Comme vous le savez, Jack Wall, compositeur des magnifiques BO de Mass Effect 1 et 2, a annoncé qu'il ne composerait pas la musique du dernier volet de la trilogie de Bioware.
Officiellement, son retrait serait lié à des raisons personnelles et n'aurait rien à voir avec Bioware. Dans sa lettre ouverte aux fans, il remercie ces derniers pour leurs soutiens et souhaite bonne chance à Clint Mansell, son remplaçant.

En coulisse, la vérité serait tout autre. Tout d'abord, il faut savoir qu'à l'époque de Mass Effect 2, Bioware avait demandé à Wall de revoir un certain nombre de ses compositions afin de leur donner un ton plus épique. Bon gré mal gré, Wall s'est exécuté malgré une certaine rancoeur.
Le résultat final étant heureusement très satisfaisant car je trouve que la BO de Mass Effect 2 est juste exceptionnelle.

Depuis quelques semaines, Wall se serait donc attelé à la composition de la BO du 3ème épisode (censé sortir en fin d'année) mais un nouveau clash aurait eu lieu avec la production de Bioware. Et cette fois, les divergences artistiques auraient été si importantes que Wall a préféré se retirer du projet.

Dans l'urgence et craignant la réaction des fans, EA a donc décidé d'engager une pointure en la personne de Clint Mansell. Mais il y a donc bien eu un clash entre Bioware et Jack Wall ce qui ne peut que m'inquiéter...

L'avenir nous dira si cette séparation portera ou non préjudice à Mass Effect 3 mais je dois admette que je crains une certaine rupture artistique qui serait très préjudiciable au jeu, tant l'ambiance sonore est un point prépondérant de la saga Mass Effect.
Espérons simple que le Main Theme de ME et Uncharted Worlds soient conservés...

En tout cas, merci à Jack Wall pour l'excellent travail qu'il a réalisé en espérant que ce retrait de la scène vidéoludique ne soit que temporaire

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler

Avec beaucoup de retard et après un classement consacré aux meilleurs jeux 2010, voici mon top 5 des films sortis en 2010 au ciné. Pour la première fois dans ma vie de cinéphile, un classement constitué à 100% de productions américaines. J'ajouterai tout de même que cette année 2010 fut finalement assez pauvre, avec trop de productions génériques et autres remakes sans saveur...


5ème : Piranha 3D (usa) sortie le 01/09/10

Déjà aux commandes du très bon remake (et oui, ça existe les bons remakes) de La colline a des yeux, Aja récidive avec cette excellente série Z totalement assumé. Au programme, piranhas géants bouffeurs d'hommes, hémoglobines à gogo et bimbos pour le plaisir des yeux. Il faut savoir aussi se divertir par moment !
A signaler que le film rend bien en 3D ce qui est extrêmement rare pour un long-métrage converti en post production.



4ème : The Social Network (usa) sortie le 13/10/10


J'ai beau être un anti Facebook assumé, comment passer à côté de The Social Network qui, sous ses faux airs de biopic sur Mark Zuckerberg, est en réalité un drame d'une rare efficacité. Porté par un casting solide et une réalisation impeccable, The Social Network est une nouvelle fois la preuve que Fincher fait partie des très grands !


3ème : In the air (usa)  sortie le 27/01/10

Déjà auteur du très bon Juno, Jason Reitman remet le couvert avec In the air, un drame aux apparences de fausses comédies. Porté par un Clooney fantastique (son meilleur rôle au cinéma selon moi), in the air est une perle à voir absolument.





2ème : Kick-Ass (usa) sortie le 21/04/10

Kick Ass, c'est tout simplement la grosse surprise de cette année 2010 ! Adapté du comic éponyme, je n'attendais rien de ce film si ce n'est une énième adaptation sans sauveur. En réalité, Matthew Vaughn est allé très loin en arrivant à manier violence et 2nd degré comme jamais, le tout en révélant aux grand publics de futurs grands d'Hollywood, l'adorable Chloé Moretz et le britannique Aaron Johnson. A noter l'exploit du réalisateur puisqu'il a réussi à rendre crédible Nicolas Cage dans la peau du Big Daddy (chose que je jugeais impossible)...





1er : Inception (usa) sortie le 21/07/10

Meilleur film 2010 et de loin pour le nouveau bijou de Christopher Nolan. Doté d'un scénario original exceptionnel (et qui sera source de théories sur le net pour les 10 ans à venir), Inception est la preuve que les films originaux ont encore leur place à Hollywood. En résumé, une réalisation brillante de Nolan (dire qu'il n'est pas nommé aux oscars, une honte ! ! !), un casting exceptionnel avec un DiCaprio au sommet de son art (lui aussi oublié de façon incompréhensible des oscars) et une fin géniale, le tout agrémenté des sublimes compositions de Hans Zimmer.
Un film déjà culte ! ! !




Mon coup de coeur :  Machete (usa) sortie le 1/12/10

Originellement une fausse bande annonce intégrée à Grindhouse, Machete est devenu un film suite à la pression incessante des divers fans de Rodriguez. Au final, on se retrouve devant une série Z totalement assumée, le tout porté par un superbe casting ! !
A noter l'incroyable séquence d'ouverture qui est la plus dantesque qu'il m'ait été donné de voir au ciné ! ! !

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler

Encore une année de passé et voici venir l'heure des bilans. En 2010, nous avons encore eu droit à de très grands jeux même si je dois avouer que peu de titres m'ont finalement marqué. Néanmoins, c'est la première fois que j'ai autant de mal à départager les trois premiers d'un tel classement qui sont, selon moi, des must have de cette génération de consoles !

Ce qui nous donne donc :

 5ème : Divinity 2 - The Dragon Knight Saga

 
Machine : X360
Sortie : novembre 2010
Développeur : Larian Studios
Editeur : Focus interactive

Divinity 2 - The Dragon Knight Saga (DKS)  n'est autre que le resortie de Divinity 2 - Ego Draconis, un RGP sorti dans la quasi indifférence générale en 2009. Le jeu original, bien que très bon sur le fond, avait un certain nombre de lacunes techniques que les développeurs ont bien entendu corrigé ici. Du coup, le jeu tourne cette fois sur 360 sans chute de frame rate et l'ergonomie général a été améliorée. De plus, DKS inclut l'add on d'Ego Draconis, intitulé Flames of Vengeance, qui se déroule immédiatement après la fin du jeu original (fin qui avait d'ailleurs, à raison, frustré beaucoup de joueurs).

Que dire à part que The Dragon Knight Saga est un excellent RPG, qui bénéficie d'une très bonne durée de vie (environ 60h pour finir Ego Draconis plus son add on) et d'une réalisation très correcte. Une valeur sure...

 

 

 4ème : Mass Effect 2

 
Machine : X360
Sortie : janvier 2010
Développeur : Bioware
Editeur : EA


Autant être clair, Mass Effect premier du nom est à mes yeux encore actuellement le meilleur jeu de cette génération de console et il  justifie à lui seul l'achat d'une 360 (si comme moi vous ne jouez pas sur PC). Avec près d'une dizaine de parties du premier volet à mon actif, dire que j'attendais ce deuxième opus est un doux euphémisme.

Malheureusement, même si j'ai adoré ME2, j'ai tout de même été déçu après ma première partie. En effet, en privilégiant une orientation action et en supprimant ainsi tout l'aspect RPG, ME 2 perd un peu de son âme. De plus, son scénario somme toute très basique peut également être pointé du doigt tout comme ce satané écran de fin de mission qui casse complètement le rythme.

Bien entendu, le soft a également bon nombre de qualités comme la profondeur et la richesse de son univers (je conseille d'ailleurs les trois livres et le comic Redemption),  ses personnages (oh Tali...), son moteur graphique et son OST sublime. De plus, Bioware a su faire plaisir à ses fans avec de très bons DLC (tout le contraire de Dragon Age), notamment celui du Shadow Broker  mettant en scène la belle Liara.

Reste plus qu'à patienter encore un an avant la sortie de l'ultime volet de la trilogie. Dieu que l'attente va être longue.





3ème : Halo Reach

 
Machine : X360 (exclu)
Sortie : septembre 2010
Développeur : Bungie
Editeur : Microsoft Game Studios


Gros fan d'Halo et de son univers, j'avoue avoir été partiellement déçu par Halo 3 et plus encore par ODST. Mais, pour son dernier jeu avant de prendre son indépendance, Bungie a fait le plus cadeau d'adieu possible, à savoir le meilleur jeu Halo jamais sorti. Car oui, malgré l'absence de John 117 (le jeu étant une préquelle à Halo 1), Halo Reach est pour moi le meilleur épisode de la série, l'aboutissement de plus de 10 ans de travail.
 
La dizaine d'heures que propose le mode solo est simplement épique de bout en bout en se concluant sur ce que je considère comme la meilleure séquence finale (du moins, d'un point de vue émotif) dans un FPS. La forme n'est pas non plus oublié puisque le nouveau moteur graphique fait enfin honneur aux capacités de la 360, le tout accompagné d'une sublime OST que je ne me lasse d'ailleurs pas d'écouter depuis la sortie du jeu.

Quant au online, inutile de s'étendre sur le sujet, c'est juste ce qui se fait de mieux sur console, à mille lieues des modes ultra buggés de Black Ops (je précise tout de même que je déteste COD)

Je garderai donc à jamais le souvenir ému de la mort de ma Spartan combattant des hordes de Covenant sur une plage de Reach et ce tout en priant que 323 Studios arrive à maintenir les standards de qualité fixés par Bungie...

 

 

 

 2ème : Heavy Rain

 
Machine : PS3 (exclu)
Sortie : février 2010
Développeur : Quantic Dream
Editeur : SCEE


Heavy Rain ou le jeu de tous les qualificatifs ! Aimé et adulé par certains,  méprisé et conspué par d'autres, Heavy Rain est dans tous les cas un jeu qui a marqué les esprits en 2010. Pour moi, ce soft n'est pas forcément la révolution annoncée mais il demeure un acteur majeur de l'évolution que connaît actuellement le média jeu vidéo qui tend à proposer des contenus de plus en plus matures.

Car oui, Heavy Rain s'adresse avant tout à un public adulte, avec un gameplay destiné à favoriser l'immersion et l'empathie du joueur en lieu et place des mécaniques de jeu habituels.

Bien que bourré de défauts (moteur 3D décevant, maniabilité ultra rigide, incohérences scénaristiques), Heavy Rain a réussi à me faire ressentir des émotions qu'aucun jeu avant lui n'avait pu me procurer. De même, l'empathie que j'ai eu pour les quatre protagonistes du jeu était si forte que j'ai dû arrêter de jouer après certaines séquences ( je me souviens encore de celle mettant en scène l'affrontement entre Madison et le Doc qui a bien failli me provoquer un infarctus).

En conclusion, j'estime que David Cage (qui au passage m'agace au possible avec son attitude et ses déclarations mégalomaniaques)  a réussi son pari en proposant un jeu qui aura marqué cette génération de machines, mais qui ne reste néanmoins qu'une étape dans l'évolution d'un média qui chaque année tend à gagner en complexité et en maturité. 



 1er : Final Fantasy XIII

 
Machine : PS3
Sortie : mars 2010
Développeur : Square Enix
Editeur : Square Enix


Depuis FFIV, j'attends chaque épisode de la série de Square comme le messie (j'ai adoré tous les FF mis à part FFIX). Pas réellement fan de JRPG en général, j'admets néanmoins  que je ne ferai pour rien au monde l'impasse sur un Final Fantasy (et plus accessoirement sur un Dragon Quest). Alors, après moult reports et une perte d'exclusivité , quel ne fut pas ma surprise lorsqu'une grande majorité de la presse vidéoludique a massacré le jeu lors de sa sortie. Ce fut donc avec une certaine angoisse que j'ai attaqué ce 13ème épisode le jour de sa sortie européenne...

Et près de 80h de jeu plus tard, toutes mes peurs avaient laissé place à un sentiment d'allégresse après avoir visionné la magnifique séquence de fin de ce Final Fantasy.
Alors oui, le jeu est composé majoritairement de couloirs et les villes ont disparu mais je ne trouve pas cela préjudiciable à l'aventure.
Et oui, certains personnages sont caricaturaux comme Hope et Vanille (bien qu'évoluant dans le bon sens au fil de l'aventure) mais cela est compensé par d'autres protagonistes exceptionnels comme Fang et surtout Lightning que je considère comme peut être le meilleur personnage féminin jamais créé (avec Alyx de Half Life 2 et Heather de SH3).
Et oui, le scénario est long à se mettre en place mais sa complexité est au service d'une narration plus mature aux résonances très actuelles...

Quant à la forme, c'est le quasi sans faute avec un moteur 3D magnifique, des cinématiques en CG qui enterrent les productions hollywoodiennes atcuelles et surtout une OST exceptionnelle composée par un Masashi Hamauzu au sommet de son art (et qui a réussi pour la première fois à me faire oublier Uematsu).

Square Enix a pris de gros risques en cassant les codes de sa série culte tout en sachant que ce choix allait forcément divisé les fans. Mais pour ma part, FFXIII aura été une expérience marquante et restera l'un de mes Final Fantasy préférés...

 


 Mon coup de coeur 2010 : Lara Croft and The Guardian of Light

 
Machine : PS3
Sortie : octobre 2010
Développeur : Crystal Dynamics


N'étant pourtant pas un fan de miss Croft (je n'ai fait que les deux premiers épisodes sur Psone), j'avoue avoir été charmé par ce Tomb Raider, véritable spin off de la série.
Disponible exclusivement en téléchargement sur le PSN et le XLA, ce jeu est une petite perle qui propose un gameplay d'une précision extrême, un level design d'une grande ingéniosité à coups de 3D isométrique et une esthétique générale remarquable.

Alors certes, le scénario est inexistant mais pour une fois, j'aurai tendance à dire qu'on s'en moque car ce titre brille avant tout par son gameplay ! Alors, pour une dizaine d'euros, vous aurez une près de 10h de pur bonheur et le tout jouable en coop.
Que demande le peuple ! ?

 


 Ma déception 2010 : Alan Wake
 
Machine : X360 (exclu)
Sortie : mai 2010
Développeur : Remedy
Editeur : Microsoft Game Studios



L'arlésienne annoncée en 2004 est enfin sortie cette année et la déception fut à la hauteur des années d'attente.
Alan Wake, c'est en résumé un scénario complexe mais d'un grand classicisme (en gros comparable à un mauvais Stephen King), un moteur 3D correct avec de superbes effets de lumières mais des textures limites et surtout un gameplay soporifique qui n'évolue jamais au fil de l'aventure.

Bref, cette exclu Microsoft présentée comme une révolution avec son contenu épisodique n'est finalement qu'une douche froide, plombée par un gampelay d'une redondance extrême
Près de six ans de développement pour accoucher d'un titre pareil, ça fait tout de même assez peur...





 Mes plus grosses attentes 2011 :

- Mass Effect 3 (360, PS3, PC)
- Dragon Age 2 (360, PS3, PC)
- Catherine (360, PS3)
- Dead Space 2 (360, PS3)
- Uncharted 3 Drake's Deception (PS3)
- Deus Ex Human Revolution (360, PS3, PC)
- The Last Guardian  (PS3)
- Team Ico Collection (PS3)
- BGE HD (360, PS3)
- Half Life 2 Episode 3/Half Life 3 (j'ai le droit de rêver non ?...)

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Archives

Favoris